La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Novembre 2013 Le continuum de formation enseignement scolaire-enseignement supérieur « -3/+3 »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Novembre 2013 Le continuum de formation enseignement scolaire-enseignement supérieur « -3/+3 »"— Transcription de la présentation:

1 Novembre 2013 Le continuum de formation enseignement scolaire-enseignement supérieur « -3/+3 »

2 Objectif : élever le niveau de compétences Faciliter la poursuite détudes Limiter léchec dans le supérieur Fluidifier les parcours

3 73% de bacheliers dans une génération : dix points de plus quen 2008

4 La poursuite détudes Quasi-systématique pour les bacheliers généraux ; des débouchés de plus en plus variés avec une part croissante des « écoles » au détriment des universités (-5 points de « part de marché » en 10 ans) Très fréquente pour les bacheliers technologiques (76% hors alternance, 84% avec alternance) : majoritairement en STS (55%) puis à luniversité (surtout bac STG) ou en IUT (surtout bac STI2D) De plus en plus fréquente pour les bacheliers professionnels (28% hors alternance, environ 48% avec alternance), essentiellement en STS, (4 sur 5), puis à luniversité (1 sur 10) Au total, 80% des bacheliers poursuivent des études supérieures, dont 7% en alternance (cest moins quavant, mais on a davantage de bacheliers). 62% dune classe dâge accède à lenseignement supérieur

5 Réussite inégale selon le bac dorigine Si lon retient comme définition de léchec en premier cycle de lenseignement supérieur le fait dêtre sorti de lenseignement supérieur sans diplôme (Source SIES) : le taux déchec en France est de lordre de 20% (inférieur à la moyenne OCDE de lordre de 30%). Ce taux varie nettement selon le baccalauréat dorigine : il est de 9% pour les titulaires dun baccalauréat général 29 % pour ceux dun baccalauréat technologique 56 % pour un baccalauréat professionnel

6 Mieux orienter pour faire réussir

7 La loi ESR du 22/07/2013 Orientation prioritaire : bac techno et pro, « meilleurs bacheliers » : rôle du recteur qui définit localement les « seuils minimaux » Information (taux réussite, poursuite détudes, insertion…) Passerelles (PACES, conventions lycées EPSCP…)

8 La circulaire -3/+3 Co-signée DGESIP - DGESCO Commission académique des formations post-bac : renforcement du rôle et toilettage de la composition Dispositions pédagogiques Une orientation mieux construite La recherche dune meilleure articulation des programmes Des dispositifs daide à la réussite


Télécharger ppt "Novembre 2013 Le continuum de formation enseignement scolaire-enseignement supérieur « -3/+3 »"

Présentations similaires


Annonces Google