La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OCN – Ocean Crewing Network Inc. OCN – Ocean Crewing Network Inc. www.ocninc.com www.ocninc.comPar Brian H. Barnett Président / PDG Présentation à Transports.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OCN – Ocean Crewing Network Inc. OCN – Ocean Crewing Network Inc. www.ocninc.com www.ocninc.comPar Brian H. Barnett Président / PDG Présentation à Transports."— Transcription de la présentation:

1 OCN – Ocean Crewing Network Inc. OCN – Ocean Crewing Network Inc. Brian H. Barnett Président / PDG Présentation à Transports Canada

2 Pénuries de marins du point de vue dune agence de recrutement de membres déquipage : Depuis ces quatre derniers mois, des bâtiments canadiens sont immobilisés aux quais. Depuis ces quatre derniers mois, des bâtiments canadiens sont immobilisés aux quais. Le Canada est désormais à un stade critique, compte tenu des pénuries de mécaniciens de marine certifiés d'un bout à l'autre du pays Les mécaniciens de marine sont recrutés pour les Les mécaniciens de marine sont recrutés pour les sables bitumineux de lAlberta sables bitumineux de lAlberta.

3 British Columbia Ferry Services Inc. a besoin de soixante (60) mécaniciens de marine immédiatement. British Columbia Ferry Services Inc. a besoin de soixante (60) mécaniciens de marine immédiatement. On a un besoin urgent de mécaniciens de marine pour les opérations de transport maritime dans les Grands-Lacs et de remorquage sur la côte Ouest. On a un besoin urgent de mécaniciens de marine pour les opérations de transport maritime dans les Grands-Lacs et de remorquage sur la côte Ouest. La demande de mécaniciens de marine détenant un certificat de 4 e et 3 e classe pour les navires à moteur est actuellement la plus élevée au Canada. La demande de mécaniciens de marine détenant un certificat de 4 e et 3 e classe pour les navires à moteur est actuellement la plus élevée au Canada. Pénuries de marins du point de vue dune agence de recrutement de membres déquipage :

4 Problèmes des collèges maritimes : Le financement du Camosun College de la C.-B. a été réduit de 2,6 millions de dollars en 2008 par le gouvernement provincial, et dautres coupures sont à venir. La majorité des étudiants de lécole publique nont aucune connaissance des carrières maritimes. Les collèges maritimes doivent cibler les étudiants de lécole secondaire de 1 er cycle. Le cloisonnement industriel est trop marqué, ce qui ne favorise pas la formation multidisciplinaire et la participation de tous dans un plan de formation général.

5 Le taux de participation est en baisse dans les collèges, étant donné que les propriétaires/les exploitants de navires ne souhaitent pas permettre à leur marins dassister aux cours. Pour lindustrie maritime, les gens de mer devraient déjà être formés. La capacité de formation est limitée sur les campus maritimes, en raison de lintérêt et de la compréhension limités des collèges provinciaux en matière de questions maritimes. Le Canada na pas de culture « maritime », raison pour laquelle la population ne considère pas ce sujet comme étant important pour léconomie, même si 80 % des échanges commerciaux du pays seffectuent par voie maritime. Problèmes des collèges maritimes :

6 Officiers de navires étrangers pour manœuvrer des navires indiens : Le 11 juillet 2008 Le gouvernement indien a finalement décidé de permettre à des propriétaires de navires indiens demployer des officiers étrangers afin de manœuvrer des bâtiments battant pavillon indien. LAdministration du transport maritime devrait émettre une circulaire à ce sujet la semaine prochaine. Lidée est de pallier la pénurie dofficiers de navires formés que connaissent les propriétaires de navires indiens. Mais, selon les sources, chaque demande sera examinée en fonction de ses mérites et à condition que seuls deux officiers étrangers soient autorisés par bâtiment. Lordonnance ne sappliquera pas aux matelots, vu quils sont en surplus sur le marché intérieur. LIndian National Ship-owners Association (INSA) a estimé à la pénurie dofficiers à bord des bâtiments battant pavillon indien, tandis que plus de officiers indiens servent sur des bâtiments battant pavillon étranger. Même si les propriétaires nationaux de navires demandent au gouvernement la permission dutiliser des ressortissants étrangers pour manœuvrer des navires indiens, cette décision soudaine est attribuée à la pression exercée par les compagnies pétrolières ayant exprimé de profondes inquiétudes quant à la sécurité des pétroliers.

7 89. (1) Dans le cas où le gouvernement d'un État étranger a conclu avec le gouvernement du Canada un arrangement réciproque en vue d'accepter, en remplacement des certificats de compétence délivrés par cet État, les certificats de compétence délivrés sous le régime de la présente partie, le ministre peut ordonner, sous réserve des conditions qu'il peut imposer, que le certificat de compétence étranger soit accepté en remplacement du certificat de compétence prévu par la présente partie, s'il est convaincu que les exigences afférentes au premier certificat sont égales ou supérieures à celles afférentes au second. LOI DE 2001 SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA, Partie 3, personnel, certificats, postes à bord des bâtiments canadiens, acceptation de certificats étrangers

8 Merci !


Télécharger ppt "OCN – Ocean Crewing Network Inc. OCN – Ocean Crewing Network Inc. www.ocninc.com www.ocninc.comPar Brian H. Barnett Président / PDG Présentation à Transports."

Présentations similaires


Annonces Google