La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Canada 1 Janvier 2002 Pensez Canada Pensez aérospatiale Pensez investissement Pensez concurrence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Canada 1 Janvier 2002 Pensez Canada Pensez aérospatiale Pensez investissement Pensez concurrence."— Transcription de la présentation:

1 Canada 1 Janvier 2002 Pensez Canada Pensez aérospatiale Pensez investissement Pensez concurrence

2 Canada 2 L'aérospatiale - une plate-forme bien implantée Pourquoi le Canada? L'avantage de l'aérospatiale Résumé

3 Canada 3 Le secteur canadien de laérospatiale et de la défense a fait ses preuves Composé denviron 700 entreprises employant personnes. Ventes brutes de 20,5 milliards de dollars en Investissements denviron 900 million de dollars en R et D en Concurrentiel au niveau mondial avec des exportations représentant 76 % de la production. Très intégré aux industries mondiales de laérospatiale et de la défense. Source : Statistique Canada, Lenquête sur lindustrie canadienne de laérospatiale et de la défense, , Décembre 2001.

4 Canada 4 Présent sur tous les grands segments du marché Des capacités importantes pour tous les types de produits, avec des points forts dans les domaines des avions commerciaux et de lélectronique à double usage, et un secteur vigoureux des services de laérospatiale et de défense. Produits touchant les secteurs canadiens de laérospatiale et de la défense Source : Statistique Canada, Lenquête sur lindustrie canadienne de laérospatiale et de la défense, , Décembre 2001.

5 Canada 5 2,43 % 5,54 % 6,37 % 11,63 % 11,32 % 56,34 % Avec une performance impressionnante... En 2000, les ventes de laérospatiale des pays membres du G7 ont atteint 189 milliards de dollars US. La croissance des ventes a été forte au cours des trois dernières années. De 1976 à 1998, la part canadienne de la production mondiale a plus que triplé. En 1999, les ventes du Canada venaient en sixième place dans le monde Production de laérospatiale, pays occidentaux dominant en aérospatiale Aérospatiale Exportations et ventes totales Part canadienne des ventes mondiales de laérospatiale (évaluée en prix constants et en Écus de 1999) Italie Canada Japon Allemagne France É.-U. R.-U. Source: Association européenne des constructeurs de matériel aérospatial (AECMA) Source : Statistique Canada, Lenquête sur lindustrie canadienne de laérospatiale et de la défense, , Décembre Source: Association européenne des constructeurs de matériel aérospatial (AECMA)

6 Canada 6 Dominant plusieurs créneaux de produits de laérospatiale Gammes de produitsEntreprise Part du marché mondial en % Bell Helicopter Canada Bombardier CAE Diverses entreprises Pratt & Whitney Canada Honeywell Hélicoptères civils Avions à turbopropulseurs et à turboréacteurs de 20 à 90 sièges Simulateurs commerciaux Secteur de la simulation visuelle Trains datterrissage Trains datterrissage des nouveaux gros porteurs Petites turbines à gaz Systèmes de contrôle environnemental des avions de transport

7 Canada 7...et des entreprises à la fine pointe de laérospatiale Partenariats stratégiques à léchelle mondiale : -É.-U. (NASA) sont partenaires depuis plus de trois décennies - dAlouette à RADARSAT; -relations spéciales avec lAgence spatiale européenne depuis plus de deux décennies; -seul pays non européen à avoir un statut proche de celui dassocié; et -vaste coopération bilatérale avec les autres pays dEurope et dAsie. Capacités de leader mondial : –robotique de lespace et antennes articulées pour engins spatiaux (EMS et MD Robotics); –nombreux sous-systèmes à micro-ondes pour lespace (COM DEV); –systèmes clé en main de réception, de traitement, darchivage et de distribution de données dobservation de la terre (MDA); –consultation sur les systèmes de communications par satellite (Télésat); et –Synthetic Aperture Radar (MDA). Exporte une part plus importante de sa production que les autres pays présents dans lespace.

8 Canada 8 L'aérospatiale - une plate-forme bien implantée Pourquoi le Canada? L'avantage de l'aérospatiale Résumé

9 Canada 9 Le Canada : une économie dynamique et concurrentielle, ouverte sur le monde Les facteurs économiques fondamentaux du Canada et ses avantages relatifs en matière de coûts créent un climat commercial de premier ordre. Le Canada propose : dexcellents facteurs économiques fondamentaux Réalisations Faibles taux dinflation et dintérêt. un accès facile aux marchés un climat commercial concurrentiel sur le plan des coûts un excellent endroit où vivre Qualité de vie générale supérieure. Le budget du gouvernement fédéral est en excédent. Grâce à sa situation géographique et à l'ALÉNA, le Canada offre un accès au marché le plus prospère du monde. Grand bassin de main-d'œuvre qualifiée; faibles coûts de démarrage; régime fiscal concurrentiel (surtout pour la R et D); secteur technologique vigoureux; climat commercial favorable.

10 Canada 10 C La situation financière du Canada a changé du tout au tout. -En 1993, le déficit du Canada (en % du PIB) sélevait à 8,7 %, soit le deuxième taux en importance parmi les pays du G-7 et un taux considérablement supérieur au taux américain. -Toutefois, en 1997, le Canada a dégagé un excédent il était alors le premier pays du G-7 dans cette situation dans les années 90. En 1999, l'excédent financier par rapport au PIB du Canada était le plus élevé des pays du G-7. -Les dépenses au titre des programmes fédéraux (en % du PIB), qui sont à un niveau plancher des 50 dernières années, sont le principal facteur responsable du redressement des finances publiques canadiennes. La saine situation financière du Canada... C LInstitute for Management Development a classé le Canada au premier rang des pays du G-7 sur le plan de la gestion des finances publiques en 2000 Dépenses au titre des programmes fédéraux selon les comptes publics Source : Finances Canada Solde budgétaire fédéral selon les comptes publics En % du PIB Excédent Déficit En % du PIB Prévision

11 Canada 11 L'objectif que se sont fixé le gouvernement fédéral et la Banque du Canada a pour effet de limiter le taux d'inflation dans une fourchette allant de 1 % à 3 %. -Depuis cinq ans, le taux d'inflation au Canada se situe en moyenne à 1,7 %; il est donc de 30 % inférieur à celui des États-Unis. L'excellente situation financière du Canada et son faible taux d'inflation se traduisent par des taux dintérêt peu élevés. Des taux dinflation et dintérêt faibles Source : Statistique Canada et la Federal Reserve Bank of St. Louis Source : Banque du Canada, obligation à long terme du gouvernement, dernier mercredi du mois Dernières données du graphique : le 31 octobre 2001 Taux d'intérêt à long terme %

12 Canada 12 Des flux transfrontaliers simplifiés... Depuis lentrée en vigueur de l'Accord de libre échange nord-américain (ALENA), en 1994, le Canada offre un accès garanti à long terme au marché nord-américain soit près de 400 millions d'habitants et un PIB global de plus de 9,4 billions ($US). Outre la suppression des tarifs, l'ALENA prévoit des procédures visant : -l'assouplissement des mesures à la frontière; -la libre circulation des travailleurs; -la protection des investissements et de la propriété intellectuelle; -la certification des produits. Le marché nord-américain est doté d'un réseau de transport bien intégré, qui compte parmi les meilleurs au monde. -Des ports à permis automatisés, des systèmes d'identification par transpondeur et des centres de traitement communs sont mis à l'essai et mis en œuvre. Source : Statistique Canada Nombre de passages à la frontière par année Nombre de camions et de passagers d'avion des États-Unis qui entrent au Canada Camion Avion Millions de passages Brian McGill, directeur des Transports Pratt & Whitney Canada Inc. « Pratt & Whitney compte un réseau de distribution à l'échelle mondiale. Les opérations douanières ont été simplifiées au point où la frontière entre le Canada et les États-Unis ne joue aucun rôle dans notre système de distribution. »

13 Canada 13 Près de la moitié de la population américaine vit à au plus dix heures de route de Toronto, et plus de 60 %, à deux heures d'avion. L'accord « Ciels ouverts » (février 1995) a grandement facilité les voyages d'affaires entre le Canada et les États-Unis. Les services aériens directs entre les principales villes du Canada et des États-Unis ont presque doublé en six ans. * En vertu de laccord «Ciels ouverts», les transporteurs aériens canadiens ont le droit détablir des routes à partir de nimporte quel point au Canada vers nimporte quel point aux États-Unis. De même, les transporteurs aériens américains ont obtenu un accès illimité au marché canadien (instauration progressive sur une période dau plus trois ans). …et des marchés peu éloignés

14 Canada 14 Par rapport à ses concurrents, le Canada peut compter sur une main-d'œuvre dont le niveau général de compétences est très élevé. Selon le Word Competitiveness Yearbook, le Canada compte le plus fort pourcentage de personnes qui ont fait au moins des études collégiales ou universitaires. Une main-d'œuvre de qualité supérieure « Les entreprises de haute technologie cherchent à recruter des personnes spécialisées où qu'elles se trouvent, et le Canada est devenu l'une des plus grandes sources de main-d'œuvre qualifiée. » Alan McMillian, pdg de PlanetIntra * Pourcentage de la population qui a fait au moins des études supérieures parmi 36 pays étudiés dans le World Competitiveness Yearbook de Canada Japon É.-U. France R.-U. Allemagne Italie Indice 1 er 2 e 3 e 9 e 15 e 20 e 30 e Études supérieures*- Rang Mondial

15 Canada 15 Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, le Canada arrive au premier rang des pays du G-7 pour ce qui est du niveau peu élevé des coûts de la main-d'œuvre (salariaux et non salariaux). Les salaires des travailleurs du savoir sont également moins élevés au Canada. Des coûts de main-doeuvre peu élevés Coût de la main-d'oeuvre - Fabrication* Allemagne É.-U. France Japon Italie R.-U. Canada $US de lheure * Les chiffres sont ceux de Source : Bureau of Labor Statistics des États-Unis, septembre 2000 É.-U. = 100

16 Canada 16 Les entreprises du Canada font bonne figure sur la scène internationale en ce qui concerne les taux dimpôt des sociétés prévus par la loi. ­Le gouvernement fédéral et certaines provinces ont annoncé des réductions marquées de limpôt des sociétés, qui prendront effet au cours dune période de cinq ans. ­Le document Énoncé économique et mise à jour budgétaire a accéléré le rythme de cet allégement fiscal. Dici 2005, les entreprises du Canada bénéficieront dun taux dimpôt des sociétés préférentiel de 5,1 p. 100 par rapport à celles des É.-U. (y compris limpôt sur le capital). Un avantage fiscal pour que les entreprises étendent leurs activités au Canada

17 Canada 17 Programmes dinvestissements en développement de la technologie Les secteurs canadiens de laérospatiale et de la défense ont accès à diverses modalités, dont celles des programmes et des organismes ci-dessous : Partenariat technologique Canada – un partenaire qui assume une part des risques en développement technologique. Conseil national de recherches : -Institut de recherche aérospatiale – R et D et essais en aérospatiale; -Programme daide à la recherche industrielle – vient en aide aux PME canadiennes; -Centre des technologies de fabrication de pointe en aérospatiale (CTFPA) – facilite la mise en œuvre des technologies de fabrication de la prochaine génération, en particulier pour les PME. Société pour lexpansion des exportations (SEE) – offre des services de financement et dassurance des ventes à lexportation. Retombées industrielles et régionales (RIR) – participation de lindustrie aux grands marchés de lÉtat. Programme de recherche industrielle pour la défense – aide financière et scientifique aux recherches lancées par lindustrie. Conseils subventionnaires – appuient les projets de recherche universitaire dans le cadre de partenariats entre les universités et lindustrie). Chaires dans les universités – hausse du nombre de chaires en environnement dans les secteurs de léco- efficacité (ingénierie, sciences de lenvironnement et affaires) pour accroître le nombre de diplômés, améliorer la recherche universitaire et consolider les réseaux de recherche. Corporation commerciale canadienne – garantit lexécution des contrats obtenus par des exportateurs canadiens, en particulier dans les cas de vente à des gouvernements. En 2000, ces programmes gouvernementaux ont contribué à des dépenses totales de 740 millions de dollars dans le secteur canadien de laérospatiale, et à 12 % des dépenses totales en R et D.

18 Canada 18 Au sein du G-7, l'infrastructure technologique du Canada n'est surpassée que par celle des États-Unis. Nous nous classons très près des États-Unis pour ce qui est du nombre : -d'internautes et de serveurs Internet, -d'ordinateurs par habitant, -d'instructions machines par seconde. La construction dune « autoroute de l'information » de pointe, universelle et concurrentielle est une priorité du gouvernement. Une infrastructure technologique de premier ordre * Rang parmi 49 pays. L'indice est fondé sur 12 caractéristiques, notamment l'investissement dans les télécommunications, les ordinateurs utilisés, la puissance des ordinateurs, les connexions Internet, le nombre de lignes téléphoniques, le coûts des appels téléphoniques et le recours à la robotique. Source: World Competitiveness Yearbook, 2001 Infrastructure technologique* Rang mondial Indice 1 er 6e6e 14 e 15 e 19 e 23 e 30 e Canada E.-U. R.-U.Allemagne Japon France Italie Chris Piché, président-directeur général de la société de Vancouver-Ouest, Eyeball.com Network Inc. – Le 7 juillet 2000 « Les Canadiens sont réputés dans le monde entier comme des gens qui mettent au point des technologies avancées et qui ont de bonnes pratiques de gestion et de commerce. » [Traduction]

19 Canada 19 De faibles coûts de production Une productivité en croissance, des travailleurs compétents et de faibles coûts de main-d'oeuvre contribuent à la compétitivité dune entreprise. La situation concurrentielle du Canada par rapport aux États-Unis s'est améliorée sensiblement depuis Source : Ministère du Travail des États-Unis, Bureau of Labor Statistics des États-Unis, août 2001 Indice des coûts unitaires de main- d'oeuvre dans le secteur de la fabrication, en $US Indice 1992=100 Takanori (Tak) Sakaue, président Toyota Motor Manufacturing Canada Inc. « Nos résultats en matière de sécurité au travail et de productivité font de l'équipe de Toyota l'une des meilleures de l'industrie. Quant à la qualité, les véhicules fabriqués à notre usine de Cambridge se classent parmi les meilleurs en Amérique du Nord. »

20 Canada 20 un coût de la vie raisonnable... Le Canada est le pays du G-7 où le coût de la vie est le plus faible. En particulier, le coût de la vie dans les villes canadiennes est meilleur ou équivalent à celui enregistré pour des villes américaines analogues. -En outre, les villes canadiennes devancent les villes américaines quant au taux de criminalité, à la pollution, à l'environnement et aux installations de loisirs. Coût de la vie Rang mondial*, Japon R.-U. France Italie Allemagne É.-U. Canada Indice : New York = e 42 e 35 e 31 e 27 e 25 e 20 e *Classement parmi les 49 pays mentionnés dans le World Competitiveness Yearbook (2001) Source : IMD

21 Canada 21 Le Canada a reçu de lEconomist Intelligence Unit une très bonne cote pour son milieu des affaires en général. De plus, les lois canadiennes sont parmi celles qui permettent le mieux déviter la concurrence déloyale. Un milieu des affaires favorable Nota : Le milieu des affaires est basé sur divers indicateurs, notamment le marché potentiel, les politiques relatives à la fiscalité et au marché du travail et le contexte politique. Source : The Economist (EIU), le 24 août 2001 Milieu des affaires des 10 premiers pays Rang en Pays-Bas É.-U. Grande-Bretagne Canada Suisse Irelande Finlande Singapour Suède Hong Kong Rang mondial 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 10e 9e 8e Source : World Competitiveness Yearbook, 2001 Lois sur la concurrenceRang mondial Itale Japon R.-U. France É.-U. Canada Allemagne Indice, selon l'équité 31e30e 27e 19e 8e7e 3e « Le Canada est un pays très ouvert au commerce et Ottawa, un endroit de choix pour les industries du savoir. Avec son environnement matériel hors pair, ses diplômés de haut niveau, son éthique professionnelle solidement implantée et ses coûts très concurrentiels, Ottawa est un endroit idéal pour une entreprise en plein essor. » Roderick Bryden, President & CEO of World Heart Corporation

22 Canada 22 Les politiques économiques du gouvernement visent à faire du Canada un chef de file mondial dans l'économie du savoir au XXI e siècle. Le gouvernement s'est notamment engagé à : -d'ici 2004, faire du Canada le pays le plus branché avec ses habitants; -d'ici 2004, rendre le service à large bande et à haute vitesse accessible aux Canadiens de toutes les collectivités; -d'ici 2010, hisser le Canada au rang des cinq pays les plus avancés au chapitre de la R-D; -créer un « système national d'innovation »; -fournir des cadres et des services visant le marché, qui se comparent aux meilleurs dans le monde....et le gouvernement comme partenaire pour affronter léconomie du savoir « Une main-dœuvre formée à léconomie du savoir, une structure fiscale de la R et D concurrentielle, des programmes daide gouvernementale comme Partenariat technologique Canada et une infrastructure bien implantée au Canada : tous ces éléments font du Canada le premier choix de Pratt and Whitney quand il étudie ses prochains investissements en R et D dans le monde toujours plus concurrentiel de laérospatial.» Gilles P. Ouimet, président Pratt & Whitney Canada Inc.

23 Canada 23 L'aérospatiale - une plate-forme bien implantée Pourquoi le Canada? L'avantage de l'aérospatiale Résumé

24 Canada 24 Laérospatiale est une plateforme qui a fait ses preuves dans le domaine des investissements... Les sociétés implantées au Canada offrent des possibilités uniques aux investisseurs Équipe avec des multinationales implantées au Canada, dont : -Bombardier Aerospace – troisième plus important fabricant davions commerciaux -Pratt & Whitney Canada – petite turbine à gaz largement diffusée dans le monde -CAE – leader mondial des simulateurs de vols commerciaux -Bell Helicopter Canada – le premier fabricant mondial dhélicoptères commerciaux Accès aux capacités des entreprises qui fournissent les grands fabricants américains, par exemple : -Avcorp – lauréat de la médaille dor des prix de la productivité canadienne pour les réalisations commerciales -Haley Industries – lune des fonderies les plus sophistiquées dans le monde -NMF Canada – leader mondial pour travailler de grands panneaux de voilure machinés -Spar Aviation Services – lun des 11 centres de maintenance et de modification des C-130 approuvé par Lockheed -Composites Atlantic – pièces en produits composites de pointe pour les avions commerciaux, les structures spatiales, les carters de moteurs de fusée, etc.

25 Canada 25 Une solide tradition dinvestissement En 2000, les investissements totaux de lindustrie aérospatiale ont atteint 2 milliards de dollars. La même année, les investissements en R et D ont été de 820 millions de dollars et devraient atteindre 840 millions de dollars en « Magellan Aerospace fait concurrence à léchelle mondiale et cherche à créer de la technologie, de nouveaux produits et de nouveaux emplois dans ses activités. » Richard R. Neill, président Magellan Aerospace Corp. Aérospatiale Nouveaux investissement par catégorie (millions $) Source : Statistique Canada, Lenquête sur lindustrie canadienne de laérospatiale et de la défense, , Décembre 2001.

26 Canada 26 Accès privilégié au marché américain Les États-Unis absorbent 50 % de la production aérospatiale des pays du G7 et ont un secteur national vigoureux. Le Canada entretient une relation spéciale qui lui donne accès à ce marché -Pour les achats militaires américains, le Canada est considéré comme faisant partie de la base industrielle nord-américaine de défense -Des accords commerciaux spéciaux peuvent faciliter la participation à des projets militaires américains Accord sur le partage du développement industriel pour la défense Accord sur le partage de la production de défense Le marché américain représente la majorité des exportations canadiennes de laérospatiale et de la défense, en moyenne 5 milliards $ par an. Cest ainsi que Boeing achète au-delà de 800 millions de dollars auprès dentreprises canadiennes. Soixante pour cent de la production du secteur canadien de laérospatiale et de la défense est le fait de filiales de sociétés américaines implantées au Canada, ce qui donne un niveau dintégration transfrontalier très élevé.

27 Canada 27 Quelques investisseurs qui ont choisi le Canada

28 Canada 28 L'aérospatiale - une plate-forme bien implantée Pourquoi le Canada? L'avantage de l'aérospatiale Résumé

29 Canada 29 Les facteurs économiques fondamentaux du Canada sont excellents les politiques gouvernementales favorisent la compétitivité. Le Canada offre un accès garanti à l'économie la plus riche du monde, et dispose dun marché intérieur considérable et en pleine croissance. Le Canada offre aux entreprises un milieu concurrentiel sur le plan des coûts et tourné vers l'avenir : -des travailleurs productifs et de haut calibre; -un régime fiscal concurrentiel; -des emplacements de choix pour les activités de R-D; -une énergie abondante et peu coûteuse; -une excellente infrastructure. Le Canada est un endroit exceptionnel où il fait bon vivre, investir, et faire des affaires. Le Canada a beaucoup à offrir David O'Blenis, vice-président, Affaires de l'entreprise et relations avec le gouvernement AlliedSignal Aerospace « L'aérospatiale est véritablement un secteur denvergure mondial, et ces réussites [déménagement de Power Management and Generating Systems à Toronto agrandissement des usines de Montréal et de Summerside et investissement de plus de 50 millions de dollars dans un nouveau siège social, ainsi que des installations d'ingénierie et de fabrication] pour le Canada ont été possibles grâce à l'excellent climat d'affaires qui existe ici : une bonne gestion financière dans le secteur public, des encouragements fiscaux intéressants pour la R-D et des occasions uniques de travailler en collaboration avec les pouvoirs publics afin datteindre des objectifs de croissance. « Il est évident, selon moi, que les décisions prises par la direction et visant à concentrer notre croissance ici traduisent une grande confiance dans le Canada. »

30 Canada 30 Pour de plus amples renseignements : Communiquez avec: Direction générale de laérospatiale et de lautomobile Industrie Canada 235, rue Queen Ottawa (Ontario) K1A 0H5 Ron Watkins Nathalie Couture Directeur général Agent de développement industriel (613) (613) Pour en savoir davantage, visiter Strategis, le site Web primé dIndustrie Canada :

31 Canada 31 Pour de plus amples renseignements (suite): Crédits dimpôts en R et D : John Jones Spécialiste du secteur aérospatial Recherche scientifique Agence des douanes et du revenu du Canada Tél. : (613) Téléc. : (613) Courriel : Partenariat Technologique Canada (PTC) : Jeffrey Parker Directeur exécutif adjoint et Directeur Secteur aérospatial et défense Industrie Canada Tél. : (613) Téléc. : (613) Courriel :


Télécharger ppt "Canada 1 Janvier 2002 Pensez Canada Pensez aérospatiale Pensez investissement Pensez concurrence."

Présentations similaires


Annonces Google