La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Introduction à la recherche en science politique Jean-Benoit PILET et Emilie van HAUTE Université Libre de Bruxelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Introduction à la recherche en science politique Jean-Benoit PILET et Emilie van HAUTE Université Libre de Bruxelles."— Transcription de la présentation:

1 1 Introduction à la recherche en science politique Jean-Benoit PILET et Emilie van HAUTE Université Libre de Bruxelles

2 2 Cours 1: Quest-ce que la recherche en science politique? La science politique= ? La science politique est la science qui étudie les phénomènes politiques. Elle étudie les processus politiques mettant en jeu des rapports de pouvoir entre les individus, les groupes et les états (Delwit, BA1)

3 3 La science politique, une science? La science =? la science est un processus de connaissance destiné à permettre à lHomme de commander la Nature tout en lui obéissant (Poincaré) La science, cest la connaissance La science, cest un processus La science sert à comprendre mais aussi à agir, à anticiper Le savoir scientifique=? Objectif Démontrable Communicable Evolutif Falsifiable

4 4 Les différents types de sciences Sciences formelles Sciences factuelles Sciences narratives Sciences normatives Sciences humaines vs. Sciences de la nature

5 5 La recherche scientifique=? Définition « un effort analytique, rigoureux, progressif et systématique déclaircissement dune situation, dun fait ou dun ensemble de faits à laide doutils et de techniques spécifiques. Cet effort va de lidentification du problème, à sa définition et jusquà laboutissement à la production dune ou plusieurs explications des fondements, des dynamiques et des conséquences des faits et situations analysés » (Aktouf). But de la recherche « la mise en évidence de constantes et dinvariants liés à un phénomène donné et qui permettre de le comprendre et de lexpliquer » (Aktouf).

6 6 Les compétences préalables à toute recherche scientifique Maîtrise théorique Les grands paradigmes Les théories explicatives liées à son sujet Maîtrise technique Collecte des données Validité des données Analyse des données

7 7 Les exigences de la recherche Unité et clarté du sujet: ne pas se disperser Rigueur de la démarche Logique de la démarche Justification des outils de collecte des données et danalyse Justification de la pertinence des données Preuves des résultats avancés Preuves de la capacité de généralisation Justification des interprétations: neutraliser ses biais, réflexivité

8 8 Deux exigences particulièrement importantes Neutralité axiologique (Weber) Rapport au sources: refus du plagiat

9 9 Les objectifs de la recherche Décrire des phénomènes complexes en allant au-delà du sens commun Trouver les invariants, les similitudes au-delà de la singularité de chaque cas Fournir des explications Trouver les causes Produire des lois à prétention universelle Construire des théories

10 10 Trouver les similitudes derrière la singularité de chaque cas. Exemple: Rokkan et la formation des Etats-nations modernes Trois variables 1. Axe territorial: distance aux centres politiques et économiques principaux 2. Axe économique: proximité des réseaux de commerce 3. Axe culturel: rapport à la religion catholique et à la Réforme Deux axes géographiques Axe est-ouest (la ceinture urbaine): distance par rapport au centre géographique et économique de lEurope (V1 et V2) Axe nord-sud: distance par rapport au centre de pouvoir catholique

11 11

12 12 Les deux axes et le développement de lEtat nation (I) Plus la distance par rapport au cœur économique de lEurope est grande, plus lunification territoriale et nationale sera aisée La richesse économique et lintensité des échanges commerciaux a permis à de nombreuses centres urbains démerger, morcelant le territoire et rendant difficile lunification En dehors de la ceinture urbaine, les territoires sont plus étendus avec moins de centres concurrents. Un grand centre peut dès lors simposer plus facilement et unifier les territoires autour de lui (ex: Londres)

13 13 Les deux axes et le développement de lEtat nation (II) Plus la distance par rapport à Rome est grande, plus lunification nationale sera aisée LEglise catholique est une institution à visée internationaliste sopposant à lémergence de lieux de pouvoirs politiques concurrents comme des états forts Là où lemprise catholique est moins forte, le pouvoir politique peut plus aisément simposer (ex: France) Là où la Réforme sest imposée, les pères fondateurs des états-nations nont pas le contre-pouvoir internationaliste de lEglise à affronter. LEglise réformée nationale est même un facteur dunification

14 14 Zones géographiques en Europe Les zones périphériques: Etats-nations précoces du fait de la double distance à Rome et à la ceinture urbaine (ex: Angleterre, Suède, Prusse) LEurope des cités-états: division en de multiples cités-états au cœur de la ceinture urbaine (principautés allemandes, Bourgogne, Lombardie, Vénétie, Piémont) Unification plus précoce plus la distance à Rome est grande (Pays-Bas) Unification très tardive là où la distance à Rome est faible (Italie) Les situations intermédiaires France: Unification possible pour la partie ouest en dehors de la ceinture urbaine (Bourgogne) et distance à Rome suffisante Espagne: Unification théoriquement précoce car à la périphérie mais retardée par la force du catholicisme (cœur de la contre- réforme)

15 15

16 16 Lois probabilistes: Modèles alternatifs dexplication des voix de préférence des candidats flamands aux élections de 2007

17 17

18 18 Construire des théories: Lipset et Rokkan et la théorie des clivages Premier constat: la diversité des systèmes partisans en Europe Savoir scientifique existant Le conflit de classe et lopposition gauche-droite Les conflits religieux-laïc La révolution industrielle et lopposition urbains- ruraux La formation des Etats-nations et les nationalismes périphériques

19 19 Lipset et Rokkan (II) Une théorie combinant ces différentes lois Deux révolutions fondatrices, quatre clivages Révolution nationale Clivage centre-périphérie Clivage Eglise-Etat Révolution industrielle Clivage possédants-travailleurs Clivages urbains-ruraux Entrecroisement des clivages et superposition des clivages Entrecroisement: multipartisme Superposition: Bipartisme


Télécharger ppt "1 Introduction à la recherche en science politique Jean-Benoit PILET et Emilie van HAUTE Université Libre de Bruxelles."

Présentations similaires


Annonces Google