La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER Numérisation et compression des vidéos par Daniel Valero (informaticien au laboratoire ICAR) Éléments de cours à ladresse suivante :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER Numérisation et compression des vidéos par Daniel Valero (informaticien au laboratoire ICAR) Éléments de cours à ladresse suivante :"— Transcription de la présentation:

1

2 ATELIER Numérisation et compression des vidéos par Daniel Valero (informaticien au laboratoire ICAR) Éléments de cours à ladresse suivante :

3 La numérisation Également nommée capture ou acquisition Également nommée capture ou acquisition Action qui consiste à transférer le contenu dun support audio ou vidéo sur un ordinateur Action qui consiste à transférer le contenu dun support audio ou vidéo sur un ordinateur La source peut être analogique (magnétoscope VHS, caméscope analogique…) ou numérique (source DV ou Digital 8) La source peut être analogique (magnétoscope VHS, caméscope analogique…) ou numérique (source DV ou Digital 8)

4 Les différents scénarios Le support est de type numérique : DV ou Digital 8 Le support est de type numérique : DV ou Digital 8 –Numérisation à partir du caméscope DV via une prise Firewire Le support nest pas de type numérique (VHS, S-VHS, Vidéo 8, Hi8…). Il faut procéder à une conversion analogique / numérique. 2 possibilités : Le support nest pas de type numérique (VHS, S-VHS, Vidéo 8, Hi8…). Il faut procéder à une conversion analogique / numérique. 2 possibilités : 1) copie du support sur un camescope DV équipé dentrées analogiques (s-vidéo, composite…) ; Puis on effectue la numérisation à partir du camescope DV. 2) Passage par une carte dacquisition analogique au format USB, PCI, Firewire (enristrement en MPEG 1 et 2, DV…) –Le signal SECAM nécessite généralement une conversion

5 Les logiciels La numérisation nécessite un logiciel intégrant une fonction de capture. La numérisation nécessite un logiciel intégrant une fonction de capture. La plupart des logiciels de montage vidéo proposent ce type de fonction La plupart des logiciels de montage vidéo proposent ce type de fonction Les logiciels de montage semi-professionnels : Les logiciels de montage semi-professionnels : –Caractéristiques : complets, plus ergonomiques et coût abordable –Ex : Premiere Elements, FinalCut Pro Express, Pinnacle Studio… Les logiciels de montage pour les particuliers Les logiciels de montage pour les particuliers –caractéristiques : simple à utiliser et généralement gratuit. Fonctions limitées –Imovie (Mac) ; Windows Movie Maker (Windows XP) Remarque : la plupart des caméscopes sont livrés avec un logiciel de montage vidéo aux fonctions basiques Remarque : la plupart des caméscopes sont livrés avec un logiciel de montage vidéo aux fonctions basiques Les logiciels de montage professionnels : Les logiciels de montage professionnels : –Caractéristiques : très complets mais complexes à utiliser ; onéreux –Ex : Adobe Premiere Pro, FinalCut Pro, Avid Xpress…

6 En pratique …

7 La compression Constat : les vidéos capturées sont très volumineuses : Constat : les vidéos capturées sont très volumineuses : –1 heure au format DV occupe 13 Go sur le disque dur –Nécessite un débit constant de 3,6 Mo par seconde (les meilleures connexions ADSL offrent 1Mo / s, lUSB 1 également) Solution : compresser les données Solution : compresser les données

8 Les types de compressions Compression non destructives (lossless): Compression non destructives (lossless): –Des algorithmes mathématiques (basés par exemple sur la recherche de redondance) compressent les données sans aucune perte dinformation –La décompression restitue les données initiales Compression destructives (lossy) : Compression destructives (lossy) : –Supprime définitivement les informations peu représentatives (détails…) ou non perceptibles (fréquences non audibles, silences, nuances de couleurs…) Dans tous les cas de figure, le temps de compression dépend complètement de la puissance de la machine en en particulier de son processeur Dans tous les cas de figure, le temps de compression dépend complètement de la puissance de la machine en en particulier de son processeur

9 Les formats de compression (ou CODEC : COmpresseur / DEcompresseur) Il existe différents format de compression plus ou moins performants. Chaque codec possède ses spécificités et ses domaines de prédilection. Il existe différents format de compression plus ou moins performants. Chaque codec possède ses spécificités et ses domaines de prédilection. Les plus anciens : Le MPEG 1, Sorenson Video, Cinepak, H263 Les plus anciens : Le MPEG 1, Sorenson Video, Cinepak, H263 Les plus récent, ils sont tous dérivés de la norme MPEG 4 : Les plus récent, ils sont tous dérivés de la norme MPEG 4 : »Le DIVX : format très populaire sur Internet »XVID : similaire au DIVX en termes de performances mais gratuit »WMV : le format propriétaire de Microsoft

10 Les techniques de compression Compression spatiale Compression spatiale –On recherche sur une image fixe les éléments redondants : par un exemple un fond de couleur unie. On code ensuite la description du bloc plutôt que chaque élément individuellement. Compression temporelle Compression temporelle –Dans une suite dimages, seuls sont codés les éléments qui varient dune image sur lautre.

11 Tableau comparatif

12 En pratique …

13 Les codecs en résumé Si lon désire travailler avec un format « universel » : - MPEG 1 ou 4 - le DIVX (grâce à son intégration dans les platines DVD de salon) Si lon désire travailler avec un format « universel » : - MPEG 1 ou 4 - le DIVX (grâce à son intégration dans les platines DVD de salon) Pour sa simplicité : Le Windows Media Video (intégré à Windows Movie Maker ou téléchargeable sur le site de Microsoft) Pour sa simplicité : Le Windows Media Video (intégré à Windows Movie Maker ou téléchargeable sur le site de Microsoft) Si la qualité est prépondérante : le DIVX ou le XVID (ce dernier offrant lavantage dêtre gratuit) Si la qualité est prépondérante : le DIVX ou le XVID (ce dernier offrant lavantage dêtre gratuit)


Télécharger ppt "ATELIER Numérisation et compression des vidéos par Daniel Valero (informaticien au laboratoire ICAR) Éléments de cours à ladresse suivante :"

Présentations similaires


Annonces Google