La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

- Quel bonheur ! tu rentres cette fin de semaine ? Tu seras à la maison pour les fêtes !!! Je lespérais un peu. Jai décoré la maison, mais on ne fera.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "- Quel bonheur ! tu rentres cette fin de semaine ? Tu seras à la maison pour les fêtes !!! Je lespérais un peu. Jai décoré la maison, mais on ne fera."— Transcription de la présentation:

1

2

3 - Quel bonheur ! tu rentres cette fin de semaine ? Tu seras à la maison pour les fêtes !!! Je lespérais un peu. Jai décoré la maison, mais on ne fera pas de sapin, cette année, pour que tu aies plus de place pour circuler. Que je suis heureuse ! Le médecin vient de sortir, et a dit les mots magiques… Pourtant, une ombre passe sur le visage de Philippe. Cest vrai, quatre mois de rééducation pour lexcès de vitesse dun chauffard, cest long… Et il voit la vie en fauteuil sétendre triste et monotone au long des années qui lui paraissent sans fin…

4

5 Surtout, pas un de ses copains na appelé pour prendre des nouvelles, encore moins nest venu le voir… Il mesure déjà la solitude qui lattend. Et… faut-il lavouer ? Il craint aussi la sollicitude inquiète et trop protectrice de sa maman. Ici, on leur apprend à se débrouiller tout seuls, le plus possible. Or, dès que sa mère est là… - Attends, ne bouge pas, je tattrape ce que tu veux ! - Ne toccupe pas de cela, je le ferai…

6

7 Solitude dun côté, surprotection de lautre… Il se voit mal parti, ballotté entre deux extrêmes aussi lourds à supporter lun que lautre. Mais tout de même, ce sera bon de rentrer. Il sait que ses parents ont fait mettre la maison aux normes, pour quil puisse circuler facilement. Heureusement que ces petites maisons landaises sont de rez-de-chaussée, avec de larges portes et fenêtres pour profiter au maximum de la nature… Il sourit à maman et met sa main dans la sienne : - Oui, ce sera bon !

8

9 Au sortir de la chambre, cependant, une infirmière guette maman. - Le médecin désire vous voir, il vous attend dans son bureau ! Malgré le sourire de la jeune fille, la peur, comme une houle mauvaise, submerge maman. Mais le médecin a le sourire aussi… Il la fait asseoir. - Madame, je vous ai vue tout à lheure près de votre fils. Vous le surprotégez, vous lempêchez, sans en avoir conscience, de prendre la dimension de ses possibilités et de son autonomie. Il faut le laisser faire le plus possible, il faut lui procurer des occupations, lui demander de laide. Il peut faire des choses multiples. Votre amour de mère vous guidera, jen suis certain !

10

11 En roulant vers la maison, maman réfléchit à ces paroles, les mesure, les soupèse, en extrait la sagesse… Mais elle a un autre souci : le temps des fêtes… Et pas un copain qui na donné signe de vie… Elle connaît bien ces réactions. Quand le camarade de son père avait eu ce stupide accident, son père se rongeait les sangs, ils en parlaient entre copains, se demandant qui serait le premier à oser aller le voir, comment laborder, que lui dire… Et aucun navait fait le premier pas. Et le copain était mort dans sa solitude, laissant des regrets à toute la bande. Elle sourit, désabusée : - En fait, les hommes sont lâches…

12

13 Et bien, elle allait leur mettre le nez dans leurs problèmes. Comme à son petit chat ! pensa-t-elle. Et cette comparaison la fit rire toute seule dans sa voiture. Oui, elle allait les appeler, les inviter. Elle les impliquerait dans cette démarche, leur demandant de sorganiser entre eux et de choisir ensemble la date.

14

15 Ce fut la joie au cœur, et pleine de détermi- nation, quelle arriva enfin à la maison, et annonça la bonne nouvelle à la famille. Ils discutèrent ensemble des paroles du méde- cin, et de la ligne de conduite à adopter. - Ouais ! sécria Jean-Robert, vive ce méde- cin ! Alors, je pourrai lui demander de mex- pliquer mes maths, comme avant ? Quelle chance ! je croyais que ce serait fini… et je ne men sortais pas !

16

17 Maintenant, les copains ! Maman sassied près du téléphone, respire profondément, fait une prière à lEsprit-Saint… et cest parti !!! Ah mes amis ! quels embarras ! quels cafouillages à lautre bout du fil ! Et comme ils étaient tous heureux dêtre ainsi bousculés, forcés, remués… Mais ce fut tout de même Robert, son meilleur copain, qui eut lIDEE : une idée magnifique, qui réjouit le cœur de maman.

18

19 -Il est autonome ? Il se déplace, avec son fauteuil ? Alors… quen pensez-vous… On va avoir le gala de Noël à lAmicale, avec un bon repas et un comique, on pourrait venir le chercher ? Je ne crois pas quil y ait des marches, mais jirai vérifier avant. Et puis, on est assez nombreux pour le hisser, sil y en a trois ou quatre ! Robert se sent dédouané maintenant de sa peur, de ses craintes paralysantes. Oui, oui, il organise tout. Il prend linscription. Sûr, il en est sûr, tous les copains seront là !

20

21 Maman raccroche. Son cœur déborde de gratitude. Un remerciement, hâtif mais sincère vers lEsprit-Saint. Et maintenant, attaquer la famille. Là aussi, il y a eu des peurs, des maladresses. Mais la joie de Noël fera passer bien des choses. Une grande soirée de Noël…Et Philippe habillé en Père Noël donnera leurs cadeaux aux nombreux neveux et nièces. Rien de tel pour rompre la malaise et faire voir un handicap dun autre œil !!!

22

23 Maman est emplie de détermination. Elle le sait, il y aura des moments difficiles, des phrases embarrassantes ou maladroites, des personnes qui tourneront le dos, car le malheur des autres fait toujours peur. Elle sait aussi que dautres amitiés se vivront au fil des prochains mois. Elle est prête, et elle connaît la force morale de Philippe. Tout démarre fort bien. Allez, Philippe, pense-t-elle, courage ! Ce nest quune étape ! EN AVANT LA VIE !!!

24 Dessins du Net Texte : Jacky Musique : Rieu _ Jungle Bells Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "- Quel bonheur ! tu rentres cette fin de semaine ? Tu seras à la maison pour les fêtes !!! Je lespérais un peu. Jai décoré la maison, mais on ne fera."

Présentations similaires


Annonces Google