La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel Nous vous amenons aujourd'hui au Musée du Quai de Branly. La liste ci-dessous, que vous ne pouvez pas lire, vous donne cependant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel Nous vous amenons aujourd'hui au Musée du Quai de Branly. La liste ci-dessous, que vous ne pouvez pas lire, vous donne cependant."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3 Nous vous amenons aujourd'hui au Musée du Quai de Branly. La liste ci-dessous, que vous ne pouvez pas lire, vous donne cependant une idée de la richesse de ce musée exceptionnel, qui comprend objets !!!

4 À bien des égards, je n'ai jamais vu un musée pareil. J'y étais en fauteuil. Accessibilité parfaite, larges allées où mon fauteuil ne gênait pas les autres visiteurs. Un emplacement rêvé, sur le quai de Branly (vous le voyez vue imprenable sur la Tour Eiffel) et un accueil sympathique à tous les niveaux. La formation du personnel pour laccueil des personnes en situation de handicap à été réalisé par « Tony Bove Formation » Des expositions claires, détaillées, que l'on a le droit de photographier, mais sans flash, ce qui vous explique la qualité médiocre de certaines pho- tos. Si vous y allez, et que vous faites des photos, vous trouverez au con- traire que celles-ci sont rudement bien réussies !

5

6 Une architecture originale, déroutante, qui donne une idée de loriginalité de ce musée.

7 À l'extérieur, une nature exubérante, quoique disciplinée. Il y a des espaces de découvertes ludiques pour les enfants, que nous n'avons pas eu le temps d'explorer, installés parmi cette nature généreuse.

8

9 Evidemment, il est impossible de vous présenter tout le musée, même en plusieurs diaporamas ! Il y a quelques objets ! La présentation est claire, regroupant les objets par continent, puis par affinités. Nous commençons par l'Asie, et le premier sujet d'intérêt proposé aux curieux est DES ESPRITS ET DES HOMMES. Chaque objet est accompagné d'une étiquette dé- taillée, mais malheureusement rarement rendue sur les photos (éclairage oblige). Je vais faire de mon mieux… Mais le musée Branly vous offre un site absolument merveilleux, avec de longues explications sur CHAQUE OBJET, de quoi passer des jours et des nuits ! Voici ce que disait, dans le musée, le panneau "DES ESPRITS ET DES HOMMES ". Semi sédentaires ou nomades vivant de chasse, de pêche ou d'élevage, tous les peuples sibériens entretiennent une relation symbolique avec les esprits de la na- ture, pourvoyeurs de nourriture ou d'autres richesses. À l'échelle de groupe, c'est au chamane qu'incombe la lourde tâche de renouveler régulièrement cette alliance. Pour son propre foyer, le chasseur nourrit ses supports d'esprits pour favoriser ses prises.

10 Nous commençons par cet épouvantail (mais oui !) et ces objets en bronze : tambour, boite, plat… Tous objets destinés aux cérémonies rituelles.

11

12 Pour se rendre dans les mondes parallèles où vivent les esprits avec lesquels ils doivent composer, les chamanes sibériens revêtent un lourd manteau en peau délan ou de renne sauvage sur lequel sont cousus des objets symboliques en métal et des pendeloques de tissus. Manteau de chamane Evenk (Sibérie)

13 Grande boîte ronde pour Objets précieux. Population Lakoute Sibérie orientale. 19 ème - 20 ème siècle. Bois noirci et incisé.

14 Boucles d'oreilles et torques (colliers) en argent.

15

16

17 Théâtre d'ombres du Hebeï : Ces figures en peau d'âne sont caractéristiques du Hebeï, centre important du théâtre d'ombres. La plupart des personnages sont actionnés à l'aide de trois baguettes : une pour le corps et deux pour les bras, tenues par un seul montreur.

18 Un petit orchestre accompagne les mouvements, donne le rythme avec les instruments à percussion, et suit le chant avec les instruments à vent ou à cordes. Le répertoire reprend les thèmes et les histoires du théâtre d'acteurs.

19

20

21

22 Cérémonie du Premier Sillon au Temple de l'Agriculture. Le temple principal était consacré à Shennong, empereur mythique à qui sont attribuées l'invention de l'agri- culture et les propriétés médicales de certaines plantes. Chaque année, le premier jour de la seconde période du printemps, la Cour se rendait au Temple pour honorer Shennong. L'empereur creusait trois sillons, d'Est en Ouest, pour montrer la dignité du travail agricole. Un dignitaire maniait un fouet, un autre tenait un récipient conte- nant les graines et un autre les semait derrière lui. Des employés finissaient de culti- ver ce champ attaché au Temple. La récolte, en automne, était gardée dans un gre- nier spécial et réservée à des offrandes au dieu du Temple. Troisième rouleau d'une peinture de l'Académie impériale. (longueur cm) (Encre et peinture sur soie) Je vous ai (comme j'ai pu) reconstitué le rouleau pour que vous ayez une vue d'ensemble, et je vous avez les détails sur les diapositives suivantes.

23

24

25

26 MASQUE RITUEL DU NEPAL Népal, 19 ème siècle. Bois et métal. L'étiquette concernant ce masque porte une mention qui m'a intriguée : "Don sous réserve d'usufruit" Est-ce que cela veut dire que, pour les soirs de Halloween, le donateur va re- chercher son masque ?

27 Le bouddha debout sur un socle en fleur de lotus D'une main, marquée par la roue de la Loi le Boud- dha fait le geste de l'absence de crainte ; de l'autre, il ramène un pan du manteau monastique à hau- teur de l'épaule. Le manteau, plaqué par le vent, épouse un corps juvénile, idéalisé hors du temps. Cette idéalisation du Bouddha est conforme aux théories du bouddhisme du « Grand Véhicule », diffusé à partir du nord de l'Inde, en Asie Centrale, en Chine et, dans ses formes tantriques, très pré- sent au Tibet et dans les régions himalayennes. Les images religieuses comme cette sculpture sont considérés comme des supports de la foi. Souvent remplies dans leurs parties creuses de reliques, de poudres précieuses ou médicinales, ainsi que de formules manuscrites, elles sont habitées par la divinité. Par la seule vue elles concourent au processus d'élévation spirituelle. Népal, XIème siècle Alliage cuivre et zinc, dorure au mercure

28 Peinture bouddhique : "dharma pâla", Gardien de la Loi Bouddhique Forme syncrétique de la déesse dPal-ldan-lha-mo et Mâhâkala. De couleur sombre, Mâhâkala, courroucé, ceint d'une peau de tigre et couvert de bijoux est l'un des protecteurs de la Loi Boud- dhique et des monastères. dPal-ldan-lha-mo, déesse terri- fiante est la protectrice particu- lière des Dalaï-Lamas et de la ville de Lhassa. (Syncrétique : Issu de la fusion de différents cultes, religions ou visions du monde.) Pardon pour la qualité de la photo !

29 Lampe rituelle Lampe rituelle caractérisée par une structure à deux étages reprenant l'architecture traditionnelle des mai- sons sur pilotis des villages népalais. Le rez-de-chaussée est réservé à l'étable ; à l'étage se trouve la pièce principale d'habitation dans laquelle est représentée ici une séance chama- nique présidée par un maître du rituel villageois. C'est malheureusement invisible derrière la vitrine.

30 Alors ? À quoi servent ces objets ? Essayez de deviner, avant de cliquer ! Ces ciseaux sculptés servent à couper les noix d'ared, fruits du palmier aré- quier. Les morceaux de noix, mélangés à la chaux et roulés dans une feuille de bétel repliée et fermée par un clou de girofle, constituent, avec d'autres in- grédients possibles (épices ou autres) la chique. La chique est mastiquée comme frian- dise, médicament, excitant ou coupe- faim. Le bétel est aussi un ingrédient toujours utilisée dans les rites impor- tants de la vie comme la naissance, l'initiation, les fiançailles, le mariage ou les funérailles.

31 Masque d'exorcisme Naga Rassaya ; démon-serpent. Sri Lanka.

32 Balançoire rituelle Inde, Chhattisgarh, Bastar Bronze

33 Char de procession Balançoire rituelle La déesse Danteshvari sur un éléphant. Inde, chattisgarh, Bastar (bronze)

34 En bas : figurines votives Un avatar du dieu Krishna jouant Balarama, Subha- Vishnu de la flûte dra et Krishna Au-dessus : boite de cartes à jouer des dix avatars visnouites. Jagannatha

35 Tëte de taureau, élément de Kâlakettu (Inde, Kerala) Tête sculptée pour coiffer un char rituel éphé- mère en forme de taureau réalisé pour les processions festives en l'honneur de festivités locales. Véhicule de Shiva, le taureau est également un symbole associé à la fertilité et à la richesse agricole. Les édifices en forme de taureau portés en procession pour honorer la divinité sont des offrandes pour s'attirer les faveurs de la divinité et s'assurer la prospérité pour l'année à venir. SUR LA DIAPOSITIVE SUIVANTE : Colliers et boucles d'oreilles de la population Naga. Métal, dents d'animaux, perles de cornaline.

36

37 PORTE DU KAFIRISTANSabres et fourreaux Turquie

38 Tissu de chasse : Chireh, populationn Tadjik Afghanistan Tissu utilisé comme leurre pour la chasse à la perdrix. Le chasseur se place derrière, comme derrière un paravent, et se sert des trous dans la partie supérieure pour viser et tirer. La scène de nature paisible a une fonction de leurre pour la proie. L'iconographie de prédateurs est censée terroriser et figer la perdrix, la rendant ainsi une cible plus facile.

39 Tabatières à maswar Afghanistan SELLE DE CHEVAL (bois, écorce de bouleau, os, cuir, fer) Population Ouabek, Oubékistan, Boukhara Les éleveurs nomades des steppes sont d'extraordinai- res cavaliers. Ils excellent, dès le plus jeune âge, dans les activités quotidiennes du dressage, de la garde des troupeaux, de la chasse, et surtout dans les joutes tra- ditionnelles de courses de chevaux.

40 Des oasis des steppes aux villages des vallées des montagnes pakistanaises, les vête- ments d'Asie centrale offrent une grande quantité de formes, de matériaux et de techniques décoratives témoignant de cultures et de modes de vie diversifiés.

41 Poignards et fourreaux. Petit sabre et fourreau. Daggar Ex-voto : communauté musulmane chiite. Aujourd'hui encore, des chrétiens – syriaques et orthodoxes – et des musulmans chiites continuent de déposer des ex-voto dans les églises ou sur les tombeaux des saints.

42 Voici terminée la première partie de votre visite au Musée Branly. D'autres diaporamas suivront, car ce musée est inépuisable. Et le dixième de ce qu'il peut offrir ! Alors, patience, et à bientôt !

43 Photos : Yvonne Documents photographiés sur place, ou pris sur le site du musée : Lien de l'entreprise qui a formé les salariés : Pour le plaisir, sa carte (cliquez dessus, c'est rudement bien fait ! Musique : Bouddhisme Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel Nous vous amenons aujourd'hui au Musée du Quai de Branly. La liste ci-dessous, que vous ne pouvez pas lire, vous donne cependant."

Présentations similaires


Annonces Google