La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO La Venise provençale, MARTIGUES « De gueules à la tour dargent, ouverte et ajourée de champ, maçonnée de sable, accompagnée de deux clefs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO La Venise provençale, MARTIGUES « De gueules à la tour dargent, ouverte et ajourée de champ, maçonnée de sable, accompagnée de deux clefs."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 La Venise provençale, MARTIGUES

4 « De gueules à la tour dargent, ouverte et ajourée de champ, maçonnée de sable, accompagnée de deux clefs adossées, aussi dargent. »

5 Martigues est une petite cité charmante formée du regroupement de trois quartiers bien distincts dont celui du centre est une île et de plusieurs villages. Elle est parcourue par quelques canaux ce qui lui a valu son qualificatif de Venise provençale comme la chanté Vincent Scotto. Située en bordure de lEtang de Berre, elle est reliée à la « grande bleue » par le canal de Caronte. Celui-ci est barré à lentrée par Fort de Bouc dont les constructions actuelles résultent dune restauration effectuée par Vauban. Ce canal est enjambé par un viaduc ferroviaire tournant.

6 Fort de Bouc et le pont tournant

7 Pour avoir une meilleure idée de la configuration des lieux, nous montons dabord à la chapelle Notre-Dame de la Miséricorde érigée durant le premier quart du XVIIe siècle et qui a aussi pris le nom de Notre-Dame des Marins. Elle domine la ville à plus de 100 mètres daltitude. De là nous pouvons découvrir létang de Berre, le canal de Caronte et Fort de Bouc. Au loin, la Méditerranée et Fos… Nous découvrons aussi un charmant moulin sans en découvrir les antécédents…

8 Le moulin vu den bas, puis de la chapelle.

9 Massive pour résister au Mistral, Notre-Dame des Marins. De gros câbles retiennent la croix voisine…

10 Vue sur lEtang de Berre qui constitue lune des plus grandes mers intérieures dEurope.

11 Contrairement au pays dAix, Martigues offre à la vue, comme ses consœurs de la Côte dAzur, de nombreux mimosas dont cest la pleine saison. Nous en admirons un splendide spécimen en redescendant pour aborder la ville par le quartier de Jonquières où lon peut visiter léglise Saint-Geniès érigée au XVIIe siècle. En arrière de cette église, la chapelle de lAnnonciade, construite elle aussi au XVIIe siècle par les Pénitents blancs, offre, paraît-il, de splendides décors. Elle était malheureusement fermée.

12

13 Léglise Saint-Géniès (Saint-Genest) fut construite dans un style très sobre.

14 Façade et paroi latérale de léglise Saint-Géniès

15 Les besoins de restauration seraient importants : des remontées deau par capillarité ont causé une forte dégradation.

16 Les tableaux ont malheureusement été récemment vandalisés. Celui-ci est immense, recouvrant presque toute la hauteur du mur!

17 Vierge dangle près de la chapelle de lAnnonciade dont on peut voir la porte et le clocheton.

18 Nous allons pénétrer maintenant dans LIle qui constitue le cœur de la ville. On y découvrira tout le charme de la cité avec ses canaux et ses petits ponts, en flânant au bord de ses quais, principalement autour du Canal Saint-Sébastien. Ce charmant quartier fleuri porte le nom romantique de Miroir des oiseaux. Les maisons multicolores qui bordent les quais sont celles des pêcheurs du XVIIe siècle. De nombreux peintres sy sont attardés dont, principalement, Duffy et Ziem qui a donné son nom à un musée de la ville.

19 Le Palais de Justice

20 Cette place qui paraît si calme le long du canal Saint-Sébastien, devient particulièrement animée les jours de marché… En son centre, une fontaine ornée de chérubins joufflus.

21 Les pittoresques maisons le long du quai dont celle en chapeau de gendarme (à droite, photographiée par Gérard Bouteyron) où fut tourné, en 1963, le film « La cuisine au beurre » avec Bourvil et Fernandel.

22 Le quai Saint-Sébastien et léglise Sainte-Madeleine

23 Surmontée dun joli campanile de fer, léglise Sainte-Madeleine, de style baroque, fut construite entre 1681 et 1688.

24 Une riche façade sculptée!

25 De nombreux tableaux ornent cette église. Notamment, on peut remarquer une œuvre qui présente assez curieusement trois saints qui ne sont pas contemporains… Il fut commandé à Michel Serre, peintre du XVIIe siècle par la corporation des fourniers et boulangers. Il représente, évidemment, Saint-Honoré, évêque dAmiens au VIe siècle et patron des boulangers mais le peintre y a ajouté son patron, Saint-Michel. De plus, on y retrouve Saint- Antoine, ermite de la Haute-Egypte au IIIe siècle, peut-être parce quil fut nourri par un corbeau qui lui apportait quotidiennement un pain et deux le jour de sa visite à un autre ermite, Saint-Paul… Ce qui surprend dans cette église cest que, malgré sa dédicace à Sainte-Madeleine, cest Sainte-Catherine dAlexandrie qui est à lhonneur! Sa statue est présentée, avec la roue de son supplice. De plus, de chaque côté du cœur on retrouve dune part sa décapitation, de lautre les anges transportant son corps au monastère qui porte son nom au pied du Sinaï.

26 Le plafond plat, en bois, orné de peintures, est original.

27 Ci-dessous, une Vierge à lEnfant remettant un Rosaire à Saint- Dominique. Saint-Honoré, Saint-Michel et Saint-Antoine.

28 Sainte-Catherine dAlexandrie et la roue armée de pointes et de lames coupantes devant un grand tableau qui montre la foudre tombant sur la machine à roue et aveuglant les bourreaux retenus par lEmpereur Maxence rendu furieux du fait de son autorité intellectuelle! Elle avait confondu les philosophes quil lui avait adressés et de plus, converti limpératrice Faustina.

29 Décapitation de Sainte- Catherine dAlexandrie et transport de son corps par les anges.

30

31 Lune des multiples petites rues de la cité.

32 Martigues fut un lieu dhabitat gaulois. Sur une petite place, des vitrines permettent de se représenter cet habitat. Les murs retrouvés étaient formés de deux parties : une fondation faite de pierres et une élévation en briques crues ou en terre façonnée. Les parois étaient recouvertes dun enduit de terre argileuse très fine, de couleur vive.

33 Reconstitution dhabitat gaulois avec les ruines de huit habitations, à lemplacement même où elles étaient localisées. Plusieurs fois ravagés par des incendies, les vestiges des habitations et même une partie de leur mobilier sont parvenus jusquà nous grâce à la présence dune nappe phréatique dans le sous-sol et à sa remontée légère à lépoque gallo-romaine.

34 Des grilles de fer sont installées au bout des petites rues aboutissant dans la cour de lancien hôpital.

35 Un peu partout, les ponts enjambant les canaux, piétonniers ou destinés à la circulation des voitures, sont peints en bleu, donnant un caractère encore plus charmant à ce petit coin de la Provence! Nous en empruntons un pour passer au troisième quartier du centre ville, celui de Ferrières et retrouver encore un peu de lhistoire de la cité.

36 Une peinture murale qui se veut évocation des pêcheurs du temps passé…

37 Eglise Saint-Louis dAnjou dont lorigine remonte au XIVe siècle mais qui fut reconstruite au XVIIe.

38 Cest dans cette église que fut signé lacte qui donna naissance à la ville de Martigues. Jusque là existaient trois communautés rivales : Jonquières dépendant de labbaye de Montmajour, lIle sous lautorité du Comte de Provence et Ferrières relevant de larchevêque dArles. Dans le but de le pacifier, le Roi Henri III érigea le territoire en Principauté dès juillet 1580 et des négociations furent menées par son représentant, le duc Henri dAngoulême. Finalement, cest le 21 avril 1581 que les 18 représentants de chacune des villes approuvèrent leur fusion en une seule. Ce nest toutefois quen 1582 que lacte sera vraiment appliqué alors quune épidémie de peste rendra lentente nécessaire…

39 Evocation de la signature de lacte dunion.

40 Les deux caveaux sont aux armes de la famille de Turc. Les dalles supérieures montrent limage de la mort sous la forme dun squelette portant la faux sur le premier et la résurrection du Christ entouré dangelots sur le second. Lors de travaux en 2003, furent découverts deux tombeaux mitoyens ornés de dalles gravées. Sur les dalles inférieures on remarque un chapeau dévêque portant un ruban avec devise sur lun et sur le second, les armes sont couronnées dun heaume de chevalier orné de lambrequins

41 Au XVIIe siècle, une confrérie rattachée à léglise Saint-Louis, avait pour mission lorganisation dune grande procession jusquà Notre-Dame de la Miséricorde. Elle promenait alors une statue en argent qui disparut à la Révolution. Elle fut remplacée par une statue en bois que lon retrouve encore dans léglise.

42 Notre promenade dans Martigues se termine maintenant sur cette vision de façade si bien agrémentée…

43 Musique : Sir Paul McCartneys – Liverpool Oratorio Suit March Documentation prise sur place Photos, conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Mars 2010

44 AU REVOIR

45


Télécharger ppt "AVEC MARIJO La Venise provençale, MARTIGUES « De gueules à la tour dargent, ouverte et ajourée de champ, maçonnée de sable, accompagnée de deux clefs."

Présentations similaires


Annonces Google