La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Structure et encadrement des professions langagières Monique C. Cormier, term. a. Université de Montréal Mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Structure et encadrement des professions langagières Monique C. Cormier, term. a. Université de Montréal Mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 Structure et encadrement des professions langagières Monique C. Cormier, term. a. Université de Montréal Mars 2011

2 Sources Site Web de la Fédération internationale des traducteurs: Site Web du Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada : Site Web de lOrdre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec : Bastin, Georges et Monique C. Cormier (2007) : Profession traducteur, Montréal, Presses de lUniversité de Montréal.

3 Fédération internationale des traducteurs (FIT) Fondée à Paris, en 1953, par Pierre-François Caillé Regroupement international dassociations de traducteurs, dinterprètes et de terminologues Plus de 100 associations membres implantées dans une cinquantaine de pays Plus de langagiers

4 FIT - Ses objectifs Promouvoir le professionnalisme au sein des disciplines quelle représente Rassembler les associations existant dans les divers pays Susciter et favoriser la constitution de telles associations Fournir aux associations membres les informations nécessaires

5 FIT - Ses objectifs (suite) Établir et maintenir, entre toutes les associations membres, la bonne entente favorable aux intérêts des traducteurs Défendre les droits moraux et matériels des traducteurs dans le monde Faire connaître et apprécier la traduction en tant que profession Améliorer le statut du traducteur dans la société Éclairer lopinion publique à légard de la traduction

6 FIT - Moyens utilisés pour atteindre ses objectifs Comités Congrès mondial Centres régionaux Publications

7 FIT – Comités Une quinzaine de comités, dont : Comité dinterprétation en milieu social Comité de formation Comité de terminologie

8 FIT – Comité dinterprétation en milieu social Son mandat : Promouvoir le statut des interprètes en milieu social Examiner les éléments qui distinguent ce domaine des autres domaines de la traduction

9 FIT – Comité de formation Son mandat : Travailler en étroite collaboration avec les formateurs et les instituts de formation afin de les informer des besoins du marché

10 FIT – Comité de terminologie Son mandat : Diffuser des renseignements utiles en terminologie auprès de toutes les associations membres de la FIT Centraliser auprès la FIT et de ses membres les documents publics (études, glossaires, etc.) qui sont actuellement en circulation, dans le respect des droits dauteur Sous réserve des ressources et moyens disponibles, mener toute activité dans lintérêt de la FIT et des membres

11 FIT – Congrès mondial A lieu tous les trois ans Ouvert à tous les langagiers Occasion déchange sur les problèmes des professions Précédé par un congrès statutaire auquel participent les délégations des diverses associations membres qui élisent le Conseil

12 FIT – Centres régionaux 4 centres (Centre régional nord-américain, Centre régional Europe, Centre régional virtuel asiatique et Centre régional Amérique latine) Renforcer les activités dans leur ensemble Intensifier les échanges entre les associations membres Examiner les problèmes particuliers

13 FIT - Publications Babel : revue scientifique Translatio : organe dinformation (en ligne) Actes des congrès de la FIT

14 FIT – Ce quelle ne fait pas Elle naccorde aucune accréditation puisque ce sont généralement les associations nationales qui la confèrent

15 Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada (CTTIC) Fondé en 1970 Organisme national qui représente les traducteurs, les terminologues et les interprètes professionnels Regroupe aujourdhui 8 organismes

16 CTTIC – 8 organismes membres Association des traducteurs et interprètes de lAlberta Society of Translators and Interpreters of British Columbia Association des traducteurs, terminologues et interprètes du Manitoba Corporation des traducteurs, terminologues et interprètes du Nouveau-Brunswick Association des traducteurs et interprètes de la Nouvelle-Écosse Association des traducteurs et interprètes de lOntario Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Association des traducteurs et interprètes de la Saskatchewan

17 CTTIC – Ses objectifs Coordonner laction des organismes membres et encourager leur collaboration Assurer luniformité des normes relatives à lexercice des professions Maintenir des liens avec les organismes nationaux et internationaux regroupant les spécialistes de la langue Représenter les professions sur la scène internationale

18 CTTIC – Ses objectifs (suite) Par lintermédiaire de ses organismes membres, vise à promouvoir lagrément professionnel comme gage de qualité et de compétence, et à contribuer ainsi au progrès de la profession et à la protection du public.

19 CTTIC - Encadrement Réglementé dans quatre provinces : Colombie-Britannique Nouveau-Brunswick Ontario Québec

20 Quest-ce quune profession réglementée ? Il sagit dune profession qui est encadrée par des lois et qui est régie par une association ou un ordre professionnel, qui a le pouvoir de déterminer les critères daccès et les normes dexercice, dévaluer les qualifications et les diplômes des candidats, de délivrer le titre réservé ou le permis dexercice aux candidats qui répondent aux exigences et enfin de surveiller les membres de la profession.

21 Ordre professionnel et association professionnelle : quelle différence ? Lordre professionnel veille dabord et avant tout à la protection du public tandis que lassociation professionnelle a pour rôle de promouvoir les intérêts socioéconomiques et le bien-être de ses membres.

22 Ordre professionnel : deux types de professions Profession à exercice exclusif : seuls les membres des ordres reconnus peuvent porter le titre et exercer les activités qui leur sont réservées Profession à titre réservé : bien que les membres naient pas le droit exclusif daccomplir des activités professionnelles, lutilisation du titre leur est limitée

23 Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) Au Québec, cest lOTTIAQ qui a reçu le mandat de lÉtat dencadrer la pratique professionnelle des traducteurs, des terminologues et des interprètes. Larticle 23 du Code des professions, prévoit que « chaque ordre a pour principale fonction dassurer la protection du public ».

24 OTTIAQ Fondation de la Société des traducteurs en 1940 Devient un ordre professionnel en 1992 Regroupe aujourdhui 3 professions à titre réservé (traducteurs, terminologues et interprètes) et près de membres

25 OTTIAQ – Ses objectifs Dans le cadre de son mandat de protection du public, assurer et promouvoir la compétence et le professionnalisme de ses membres dans les domaines de la traduction, de la terminologie et de linterprétation

26 OTTIAQ - Moyens utilisés pour atteindre ses objectifs Applique des normes dagrément élevées Sassure que les membres respectent le Code des professions, le Code de déontologie et les divers règlements de lOrdre Surveille lexercice des professions grâce au programme dinspection professionnelle

27 Des questions ?


Télécharger ppt "Structure et encadrement des professions langagières Monique C. Cormier, term. a. Université de Montréal Mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google