La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 1 Apports divers de 20 ans de travaux de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 1 Apports divers de 20 ans de travaux de la."— Transcription de la présentation:

1 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 1 Apports divers de 20 ans de travaux de la commission « réussite » du CIUF D. Leclercq Séance Comprendre les facteurs de réussite en 1er BAC 29 avril 2011 Livres articles téléchargeable gratuitement : Leclercq Dieudonné (par ordre dannée de publication) d.

2 Recherches et actions en faveur de la réussite en première année universitaire 2011 Vingt ans de collaboration dans la commission « Réussite » du Conseil interuniversitaire de la Communauté française Sous la direction de Philippe Parmentier Président de la Commission D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 2

3 Réussite quantitative Dispositions légales récentes pour augmenter ces passages : (1)trois possibilités (au lieu de deux) de passer les examens dans les cours (2)possibilité de reporter les notes de 10 et 11 dune session à lautre (3)passage avec 48 crédits (au lieu de 60). Ces dispositions, il importe den mesurer limpact sur le parcours ultérieur. Les statistiques du % de réussite : Réussites dans le primaire et le secondaire = élèves dont les présences sont vérifiées Réussites Réussite À luniversité = ou Inscrits Présents à tous les examens (assidus) Evolution du financement par étudiant des soutiens aux étudiants et plus récemment aux enseignants Section 1. Qu'est-ce que la réussite d'un étudiant ? (DL et Ph. Parmentier) D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 3

4 La réussite qualitative D. Leclercq (1987) 4 catégories d objectifs 1)les compétences spécifiques ou disciplinaires, propres à un métier, une profession ; 2)les compétences démultiplicatrices (qui permettent dapprendre et dagir plus) ou dinstrumentation transversale (maîtriser des langues étrangères, les Technologies de lInformation, la communication interpersonnelle, les méthodes dapprentissage, etc.) ; 3)(3) les compétences auto-cognitives (ou métacognitives) portant sur soi-même : ses forces, ses limites, ses conditions defficacité, de bonheur ; 4) (4) les compétences dynamiques ou dengagement, denthousiasme, de motivation (la prise dinitiative, la capacité et surtout la volonté dentraîner dautres, etc.). Peter Knight (de lOpen U) en 2002 : lemployabilité : interview demployeurs. 4 qualités que les employeurs appréciaient le + lors des entretiens dembauche : (1) Understanding (par là il entend : être un bon professionnel de sa spécialité) ; (2) Skills (langues, NTI, capacités organisationnelles et relationnelles) ; (3) Efficacy beliefs (la conviction que lon peut apporter un plus, une valeur ajoutée ; la force de conviction dautrui) ; (4) Self (la connaissance de soi). Cette catégorisation, il la appelée USES. D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 4

5 Section 4. Que savent les étudiants lorsqu'ils entrent dans l'enseignement universitaire ? Ce que nous apprend le projet MOHICAN D. Leclercq Navait jamais été fait (et na jamais encore été refait) ! Unique au monde sur le point de lauto-cognition ! (Degrés de certitude) et de son suivi : le projet MOHICAN « Monitoring Historique des Candidatures ». Monitoring parce que le projet nest pas une « intervention » : il fournit des données Historique puisque 4000 étudiants, testés lors de la première semaine doctobre 1999 ont été suivis pendant un an, si bien quon a pu calculer des corrélations entre ces performances à lentrée et les réussites / échecs en juin ou en septembre Le livre (22 chapitres, 25 auteurs, 312 pages, est téléchargeable gratuitement (voir dernière page). D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 5

6 6 MOnitoring HIstorique des CANdidatures 10 check ups en octobre 1999 Vocabulaire 45 Syntaxe 12 Compréhension 6 Cartes, graphiques, tableaux Géo 10 Math 22 Physique 10 Chimie 8 Biologie 10 Conn. Artistiques 25 Histoire, actualité, économ 25 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

7 7 Méthodes et Instruments : b) Les auteurs des 10 check up Monballin FUNDP Defays ULg Hougardy ULB Orban - FUNDP Lebrun-Legas UCL Chapelle FPMs Cornélis ULg Verhaege UMH Leclercq-Lamblin Leclercq-Georges ULg X D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

8 8 Méthodes et instruments : c) Echantillonnage des sections (principe CIUF) D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

9 9 Méthodes et instruments : d) Questions à Choix Multiple Les mêmes pour tous Couvrent bien la matière Correction Objective et rapide QCM à 5 solutions + 2 Solutions Générales : - Aucune - Toutes D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

10 10 Pourquoi mesurer la certitude ? Bertrand RUSSEL Mark TWAIN 6 Degrés de Certitude : 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Lennui dans ce monde est que les imbéciles sont sûrs de tout et les sages pleins de doute. Ce n est pas ce que nous ignorons qui nous nuit, c est ce que nous savons et qui est faux. D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

11 Urgentistes Education du patient (diabète, mucov.) Étudiant(e)s Soins infirmières Certitude ? 11 Pilotes et mécanos avions Certitude ? D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

12 Ce que le projet MOHICAN a montré 1.Une fois encore, les relations entre la réussite de lannée et -lorigine socio-économique -la section suivie dans le secondaire (pp ). 2. Les corrélations (simples) entre le score à un check-up et la réussite en fin dannée sont toutes positives, mais certaines sont très faibles (pp ). 3. Les régressions multiples (combinaison de plusieurs variables prédictives) avec la réussite sont plus élevées que les simples (pp ) 4. Les dindices avec Degrés de Certitude (ex : le score spectral) prédisent mieux la réussite ou l'échec (pp ) que les indices sans DC. 5. les étudiants qui se surestiment ont tendance à le faire pour plusieurs tests et ceux qui se sous-estiment le font pour plusieurs tests aussi. (p. 97). Cette stabilité dans les biais dauto-estimation (corrélation moyenne : 0,43) permet denvisager des remédiations métacognitives. 6. Tous se surestiment, mais les filles moins que les garçons. (pp ). D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 12

13 7. Beaucoup détudiants nidentifient pas correctement un grand nombre des 45 termes de la langue française générale du check-up « Vocabulaire » (p. 73) : D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 13

14 8. Sur ces 45 termes, pour 3905 étudiants ( réponses et certitudes), Réponses incorrectesRéponses Correctes Doù limportance dentraîner à douter ET A VERIFIER !!!! D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 14

15 15 9. Les profs ne savent-pas ce que les étudiants ignorent (p. 122). D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

16 16 Résultats dEpreuves Standardisées au Service de lApprentissage en Candidature 10. Les peuvent favoriser la réussite par -une information -diagnostique (causale) et convergente. -multiple et convergente -des décisions individuelles -un appui de Guidance OCT 1999 MOHICAN MAI 2000 RESSAC Juin + sept 2000 Exams Janv Exams COMPR MEMOIRE D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

17 % de réussite de la COHORTE (les 300 étudiants de ce GROUPE) (en rouge = Rép. Incorrectes (RI) (en vert = Rép. Correctes (RC) -100 = RI avec certitude = RC avec certitude 100 de A. DUPONT D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 17

18 18 FAPSE 300 étudiants 1° candi Phases Oct 1999 : Checks up MOHICAN (4 de COMPREHENSION) Janv 2000 : 4 Partiels (MC, SB, CM, DL) : MEM / COMP Mai 2000 : Radiographie Z BLOQUE Juin 2000 : Examens (MC, SB, CM, DL) Questionnaire réflexif rétrospectif sur changement dans méthodes détude Sept 2000: Examens (MC, SB, CM, DL) & Statistiques de réussite corrélations explications D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

19 19 RESSAC Mai 2000 Radiographie Z COMPR MEMOIRE D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

20 20 RESSAC Mai 2000 COMPR MEMOIRE Etudiant B

21 21 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

22 22

23 23 Quavez-vous appris par ce tableau ? H J'ai une moins bonne compréhension et une meilleure mémoire. COMPR MEMOIRE D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

24 24 Avez-vous changé votre façon détudier ? A Non je n'ai pas changé ma manière d'étudier car elle semblait convenir. COMPR MEMOIRE

25 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège Avez-vous changé votre façon détudier ? En général, non. B 25

26 26 Avez-vous changé votre façon détudier ? J'ai essayé de m'orienter plus vers la compréhension COMPR MEMOIRE D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège E

27 27 Avez-vous changé votre façon détudier ? Non H COMPR MEMOIRE D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

28 Changement de méthode détude ?

29 29 RESILIENCE Le phénomène de résilience : on peut faire mentir les prédictions Born et al. (1997, 684) définissent la résilience comme "une situation où un individu, bien qu'ayant été exposé à divers facteurs de risques, ne développe pas le comportement craint". Ici, nous traduisons "une situation où un étudiant, auquel les variables prédictives donnent peu de chances de succès y arrive quand même ». D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

30 30 Interprétation Diagnosticité (MÉMOIRE ou COMPREHENSION ? ) Simplicité du message : 2 concepts seulement Répétition : plusieurs mesures disant la même chose Impact sur 50% des Es seulement : proportion (50%) qui « ne comprend pas » ou ne passe pas à laction Amélioration de la réussite de 15% seulement

31 31 Conclusion Confirmer expérimentalement. Combiner avec Guidance – Etude. Un diagnostic même négatif ne démotive pas, ou plutôt motive certains à changer leur stratégie détude. Plus précoce. Seul létudiant sait les vrais pourquoi. Laider à sauto-analyser. D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

32 Section 11 Comment développer des capacités cognitives et métacognitives ? Bernadette Noël et Dieudonné Leclercq Auto-servuction = Tout service implique une participation du bénéficiaire- consommateur au profit de lefficacité du service lui-même. (Lauto servuction sest manifestée ces dernières années par une explosion de lauto- servuction (self service en anglais) : self tanking (à la pompe à essence), self banking (au guichet automatique), self coding (à la caisse du grand magasin).. Comme dans ces autres domaines, lapprenant devra prendre de plus en plus en charge son processus de formation…donc être compétent pour ce faire. La métacognition porte, précisément sur la gestion réflexive de ses propres connaissances, de ses propres compétences : leur acquisition, leur utilisation, leur amélioration, etc. D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 32

33 Métacognition Un ensemble dopérations (Jugement – Analyse – Régulation) sur des objets (ses processus ou ses productions) à certains moments (PRE – PER – POST performance) dans certaines situations (dApprentissage ou dEvaluation) et observables via des performances (comportements et/ou conduites) Dieudonné Leclercq Marianne Poumay Notre définition D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 33

34 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 34 Analyse « à chaud »

35 35 Test spectral méta D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

36 36 En plus des Réponses sur le test spectral, les étudiants répondent sur un formulom (formulaire destiné à al lecture optique de marques) que le professeur reprend

37 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 37 DEBAT Pour la Q4, ma réponse diffère de la vôtre ! Expliquez ! Je considère que … Donc, ……. OK parce que….

38 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 38 DEBAT Pour la Q9, ma réponse diffère de la vôtre ! Expliquez ! Je considère que … Donc, ……. PAS OK parce que….

39 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège Meta questions (reflections on own mental processes) Pourquoi si sûr alors que RI ? Pourquoi si peu sûr alors que RC ? Spectral Meta Test

40 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 40 Test spectral avec zones de notations métacognitives 40% OK 40% FAUX Aucune Manque 80% OK 60% Cest le mot « data » que je nai pas compris ni retenu. Je navais pas étudié cette note de bas de page. OK Imprudence : Confiance : 40% 60% Causes Internes changeables

41 Une partie importante du diagnostic (quoi) : les Attributions causales (A cause de qui ? MOI – PAS MOI Changeable ? OUI - NON) D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 41

42 Quelques analyses causales Le professeur a mal expliqué ce concept Je reconnais les mots-clés du livre, et je crois qualors la question du test redit la même chose que dans le livre Au secondaire, il était exclu quune question soit absurde 42 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège

43 43 Entraînement Jan 2009 LF Jan 2009 Rapport Meta- cognitif à froid octobre 2008 Jan 2009 LO Examen Exposés Test Novembre 2008 Test Decembre 2008 Test Mémoire Texte à trous octobredécembre Mi-janvier Traces Diagnostic à chaud Traces Diagnostic à chaud Traces Diagnostic à chaud

44 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 44 Je commence par me demander si la question a du sens ou si elle est absurde. Gros progrès dès Decembre 242 répondants Encore (un peu) Mieux en Janvier Octobre & Novembre

45 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 45 Très faible en Oct & Nov Instead of eliminating the proposed solutions, I first elaborate mine, then I compare with the proposed ones. Progres en Dec Encore dimportants Progres en Jan 242 répondants Au lieu de commencer par éliminer les solutions, je crée MA propre solution.

46 D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 46 References Leclercq, D., Fontaine, F., Verstegen, C. & Delcomminette, S. (2009) Degrees of certainty and formative spectral analysis to enhance metacognition. Rationale, methods and results. 12th biennal EARLI Conference. Amsterdam Leclercq et Poumay (2008). La métacognition. Chap 6 de D. Leclercq. Psychologie éducationnelle de ladolescent et du jeune adulte. Editions de luniversité de Liège.

47 Section 13 En quoi la recherche contribue-t-elle à la réussite des étudiants ? Dieudonné Leclercq et Marc Romainville Les recherches trans-locales top down : par des chercheurs dispositif expérimental trans-local (ex : PISA, « Passeports pour le Bac », MOHICAN Les recherches locales : par des enseignants universitaires à loccasion de leur(s) cours auprès de leurs étudiants. (Ex : RESSAC). Les questions fondamentales : « Dans quelle mesure mes étudiants apprennent-ils ? » « Quelle est lefficacité de mon enseignement ? » « Dans quelle direction dois-je le modifier ? ». Le principe « toutes choses par ailleurs égales » nest pas applicable (résultats peu généralisables) Méta-analyses ou recherches trans-locales bottom-up présenter une série de résultats chiffrés issus de publications différentes portant sur le même thème dans une échelle commune : lAmpleur de lEffet (AE) dont la formule la plus simple est (Mx-Mc)/ETc où Mx est la Moyenne du groupe expérimental, Mc celle du groupe contrôle et ETc lEcart-Type du groupe contrôle. Il existe des formules plus raffinées (voir Cohen, ). Un AE inférieur à 0,20 est négligeable, et devient important à partir de 0,40. La recherche locale dun professeur peut être une des études reprises dans une méta-analyse. D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 47

48 Téléchargeables gratuitement à partir de puis Leclercq Dieudonnéhttp://orbi.ulg.ac.be D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 48


Télécharger ppt "D. Leclercq (Avril 2011) Apports de la Commission "Réussite" du CIUF. Séance CDS-IFRES Université de Liège 1 Apports divers de 20 ans de travaux de la."

Présentations similaires


Annonces Google