La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

08/06/2014Campagne Retraite "RV 2010" - V11 Campagne Retraite « Rendez-vous 2010 »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "08/06/2014Campagne Retraite "RV 2010" - V11 Campagne Retraite « Rendez-vous 2010 »"— Transcription de la présentation:

1 08/06/2014Campagne Retraite "RV 2010" - V11 Campagne Retraite « Rendez-vous 2010 »

2 Campagne Retraite "RV 2010" - V12 Contexte Les réformes précédentes, malgré les efforts consentis par les salariés, nont rien réglé ! La loi Fillon a institué des rendez-vous Retraite tous les 4 ans Lintroduction dune forme de précarisation légale des droits à retraite, en refusant daborder de bonne manière la question du financement, provoque inquiétude et perte de confiance dans la répartition Les questions de financement demeurent et la crise accélère laccroissement des déficits structurels La situation des pensionnés se dégrade Les droits en cours dacquisitions se réduisent et les garanties attachées à ces droits diminuent au point que les plus jeunes pensent quils nauront pas de retraite De plus, la cadence saccélère, le président de la République, sa majorité, le MEDEF ont décidé davancer le rendez-vous de 2012 à 2010

3 Campagne Retraite "RV 2010" - V13 1° Introduire lidée dune réforme « systémique » Larticle 75 de la LFSS 2009 a donné mandat au Conseil dOrientation des Retraites pour rendre « avant le 1 er février 2010…. un rapport sur les modalités techniques de remplacement… des pensions personnelles par les régimes de base… soit par un régime par points, soit par un régime par comptes notionnels » …/… Ce rendez-vous 2010 se caractérise par la mise en place dune stratégie nouvelle : jouer sur 2 tableaux en même temps

4 Campagne Retraite "RV 2010" - V14 2° Poursuivre les régressions engagées depuis 1993 en jouant sur les paramètres de calcul des droits Poursuite de lallongement de la durée de cotisations Revoir les éléments de solidarité, les droits familiaux… Remise en cause de la retraite à 60 ans

5 Campagne Retraite "RV 2010" - V15 Quelques notions et définitions essentielles

6 Campagne Retraite "RV 2010" - V16 Les différents systèmes de retraite La répartition : Ce système repose sur un pacte social intergénérationnel selon lequel les actifs financent par leurs cotisations les pensions de lannée des retraités, et constituent parallèlement leurs futurs droits à retraite La qualité principale de ce système est sa sécurité, le financement reposant sur la masse salariale globale Cest un « pacte » qui doit sans cesse être confirmé, en tenant compte de lévolution du Contexte

7 Campagne Retraite "RV 2010" - V17 La capitalisation : Dans un système par capitalisation, chaque actif cotise strictement pour sa propre retraite Le montant de la pension de retraite ne dépend donc que de la masse de cotisations accumulées par chaque personne La capitalisation est très aléatoire. Les cotisations doivent être placées pour que la valeur réelle de ces sommes ne diminue pas. Le « rendement » de ces cotisations est donc indéterminé, et soumis à la forte volatilité des marchés Financiers

8 Campagne Retraite "RV 2010" - V18 Le gros bobard de la capitalisation « Ne pas laisser de dette aux générations futures » Ce sont toujours les actifs du moment qui produisent les richesses permettant de payer les retraites du moment. En capitalisation comme en répartition. Le droit à retraite acquis en capitalisation nest quun droit « potentiel ». Sa valorisation dépend de létat de léconomie au moment de la liquidation.

9 Campagne Retraite "RV 2010" - V19 Les objectifs poursuivis sont différents Prestations définies : le niveau de pension est défini dans ce système Le niveau des cotisations sadapte pour assurer les engagements pris Cotisations définies : Les cotisations sont bloquées, seul leur niveau est connu des assurés Dans ce système le niveau des pensions s'adapte Il n'y a aucune garantie ni visibilité sur la pension à venir

10 Campagne Retraite "RV 2010" - V110 Différents régimes par répartition Par annuités Par points Par comptes notionnels

11 Campagne Retraite "RV 2010" - V111 Régimes par annuités La pension est calculée à partir du nombre total de trimestres acquis tout au long de la carrière (cotisés + éventuellement validés ou majorés) et dun salaire de référence Ex. Régime général (salariés du privé) SAM* x taux x nbre de trimestres de lassuré dans le régime Nbre de trimestres exigés ( …) * salaire annuel moyen Ex. Fonction publique et certains régimes spéciaux Salaire de référence x taux x nbre de trimestres de lassuré dans le régime Nbre de trimestres exigés ( …) Lâge reste le pivot central de lorganisation de la retraite : 60 ans pour l'ouverture des droits, 65 ans pour le taux plein

12 Collectif Retraite12 Année Décote en % par trimestre manquant Trimestres nécessaires pour bénéficier du taux plein ACTIFS Âge auquel la décote sannule SEDENTAIRES Âge auquel la décote sannule 2003sans objet150// 2004sans objet15256 ans61 ans 2005sans objet15456 ans + 1 trim.61 ans + 1 trim , trim trim , trim trim , ans62 ans 20090, trim trim , trim trim , trim trim , ans63 ans Application progressive de la décote

13 Campagne Retraite "RV 2010" - V (une augmentation jusquà 168 trimestres est envisagée et déjà inscrite dans la loi) trim trim , trim trim , trim trim ,2559 ans64 ans 20171, trim trim , trim trim , trim trim ,2560 ans65 ans Application progressive de la décote (suite)

14 Campagne Retraite "RV 2010" - V114 Comparaison de calcul dune pension prise en 2003–2008–2012 et 2020

15 Campagne Retraite "RV 2010" - V115 Les fonctionnaires seraient privilégiés! MONTANT MOYEN DES RETRAITES ( 7eme rapport du COR) TERRITORIAUX ET HOSPITALIERS (au 31 décembre 2009) ETAT Retraite moyenne Hommes Femmes 782 (1011 avec réversion) 1092

16 Campagne Retraite "RV 2010" - V116 Caractéristiques du régime par annuités (exemple du régime général) Système par répartition Mécanisme de redistribution Solidarité à lintérieur du régime Lâge est le pivot du système Le nombre de trimestres (ou annuités) est un paramètre déterminant pour le calcul de la pension Système à prestations définies mais en passe dêtre à cotisations définies (depuis 20 ans les cotisations nont pas augmenté)

17 Campagne Retraite "RV 2010" - V117 Régime par points Les cotisations de lannée sont transformées en points, ceux-ci vont se cumuler tout au long de la carrière Salaire brut X taux de cotisation = Nbre de points Prix dachat dun point Au moment de la liquidation, la pension est égale au nombre de points multiplié par la valeur de service du point Nbre de points obtenus X valeur du point = Montant de la pension

18 Campagne Retraite "RV 2010" - V118 Caractéristiques du régime par points (exemple de l'AGIRC, l'ARRCO et l'IRCANTEC) Système par répartition Mécanisme fortement contributif (prise en compte de lintégralité de la carrière) Les droits sont acquis sous forme de points Actuellement solidarité à lintérieur du régime Système à cotisations définies, la variable d'ajustement est le niveau des pensions

19 Campagne Retraite "RV 2010" - V119 Les comptes notionnels Chaque assuré est titulaire dun compte virtuel Les cotisations versées chaque année créditent son compte et augmentent le capital virtuel Le compte virtuel est revalorisé selon un indice au choix, exemple : revenu dactivité moyen (Suède) ou PIB (Italie) La pension est égale au capital virtuel divisée par lespérance de vie à la retraite de la cohorte de lassuré, et en fonction de son âge de départ en retraite

20 Campagne Retraite "RV 2010" - V120 Caractéristiques du régime par compte notionnel (Projet Piketty Bozio) Le système fonctionne par répartition Système à cotisations définies Contributivité maximale Coefficient de conversion soumis au principe de neutralité actuarielle La variable dajustement est le niveau des pensions Solidarité renvoyée à limpôt

21 Campagne Retraite "RV 2010" - V121 Ce qui est envisagé par patronat et gouvernement (RDV 2010) Différents projets qui comportent un certain nombre de caractéristiques communes : Pas de ressources supplémentaires Accentuer la dérive vers des cotisations définies Abaissement continu des pensions servies Affaiblissement de la répartition Accroissement de la part de capitalisation Interrogation sur les contributions des retraités

22 Campagne Retraite "RV 2010" - V122 Levier dactions : modification des paramètres Repousser lâge de départ Continuer à augmenter la durée assurance Pilotage automatique à partir du partage du gain despérance de vie Modification du salaire de référence (derniers 6 mois dans la F. Publique) Maintien de lindexation des pensions et des salaires portés au compte sur les prix Remise en cause des mécanismes redistributifs et solidaires - Modalité dacquisition des trimestres (privé) - Conditions de revalorisation minimum contributif - M D A …

23 Campagne Retraite "RV 2010" - V123 Calcul de la retraite Indice sur les 6 derniers mois Indice moyen sur 3 ans Indice moyen sur 5 ans Indice moyen sur 10 ans Indice moyen sur 25 ans ,3398,4384,4355,7 Perte en % 3,5%4,2%7,6%14,5% Perte mensuelle en Perte financière en cas dabandon des 6 derniers mois pour le calcul du salaire de référence Adjoint administratif ppal 1ere classe (échelon terminal la dernière année)

24 Prix Salaires annuels nominaux Années Salaires annuels (euros courants) 3,87 2,16 1 Salaires « portés au compte » 2,16 Années 2,16 La retraite des salariés du secteur privé Régime de base

25 Campagne Retraite "RV 2010" - V125 Les propositions de la CGT Les droits à retraite sinscrivent et reposent sur lensemble de la bataille revendicative Salaire – Emploi – Condition de travail Sécurité sociale professionnelle… Une CGT force de propositions

26 Campagne Retraite "RV 2010" - V126 Évolution de 1946 à 2009 un changement de nature de la retraite A lorigine, couverture du risque vieillesse Revenu de subsistance pour les salariés qui vivaient au-delà de 60 ans tout en étant dans lincapacité de travailler Lespérance de vie moyenne était de lordre de 60 ans Notion dassurance Aujourdhui, lespérance de vie moyenne est largement supérieure à 75 ans Ce qui est déterminant, ce nest plus dassurer lincapacité de travailler, cest de pouvoir vivre une nouvelle phase de vie en étant libre de choisir ses activités, affranchi du lien de subordination qui caractérise lactivité salariée Notion de droit

27 Campagne Retraite "RV 2010" - V127 Le financement : une préoccupation permanente Des besoins sociaux en évolution et en progression constantes Donc des besoins de financement également en progression continue

28 Campagne Retraite "RV 2010" - V128 Ce que nous portons en termes de revendications Le « socle commun » (arrêté lors des précédents congrès) Taux de remplacement au minimum de 75% pour une carrière complète Pas de pension inférieure au Smic pour une carrière complète Age légal (ouverture du droit) à 60 ans Validation des années détude et de toutes les périodes de recherche demploi Départ anticipé pour travaux pénibles Indexation des salaires portés au compte et des pensions sur les salaires Reconquête et amélioration des droits familiaux et conjugaux (dans le privé et le public) La retraite doit devenir un vrai « salaire socialisé »

29 Campagne Retraite "RV 2010" - V129 Pour satisfaire ces revendications : un financement garantissant lavenir 1 - Répondre au défi démographique 2 - Mettre lemploi en priorité 3 - Réformer le financement de la protection sociale

30 Campagne Retraite "RV 2010" - V130 1 Répondre au double défi démographique « papy-boom » + allongement de la durée de vie Donc, un besoin objectif de financement supplémentaire Population des :2005 (en million) 2050 (en million) 0 – 19 ans15 (25%)15 ( 21%) 20 – 59 ans32 (54%)33 ( 47%) 60 ans ou plus12 (20%)22 (31%)

31 Campagne Retraite "RV 2010" - V131 De 1947 à 1990, le niveau des cotisations a progressé régulièrement Chaque génération cotisant plus, mais avec en même temps une amélioration des droits (en 1947 le taux plein du régime général était à 20 %, 50 % aujourdhui). En 1959 les retraites représentaient 5,4% du PIB En 2010 environ 12,50% et il faudrait au moins 18% du PIB à lhorizon 2050 Le défi de la démographie est supportable, mais il faut clairement décider de consacrer à la retraite une part supplémentaire de PIB Par conséquent : à plus de retraités, plus de financement

32 Campagne Retraite "RV 2010" - V132 2 Mettre lemploi en priorité… Cest avant tout le poids du chômage qui est à la Source des difficultés de financement de la Protection sociale Il est indispensable dassurer une cohérence entre lobjectif plein emploi et le financement des retraites Plus de 5 millions de salariés de la population dite « active » sont en réalité en inactivité ou en grande précarité, leur emploi financerait la moitié des besoins de la retraite

33 Campagne Retraite "RV 2010" - V133 Qualité de lemploi et des salaires Tous les éléments de rémunération doivent être soumis désormais à cotisations pour la retraite, aussi bien « patronales » que « salariales » Ainsi que les salaires

34 Campagne Retraite "RV 2010" - V134 Lassiette du financement repose sur les salaires Or, depuis des années, le niveau moyen des salaires, le chômage, les exonérations de cotisations employeurs, dégradent le financement de la protection sociale Lévolution de la répartition de la valeur ajoutée le montre : 3 Réformer assiette et taux de cotisation

35 Campagne Retraite "RV 2010" - V135 La part des salaires dans la valeur ajoutée

36 Campagne Retraite "RV 2010" - V136 Prendre en compte la totalité de la valeur ajoutée de lentreprise pour le calcul de la cotisation dite « patronale », le taux applicable variant en fonction de la part des salaires dans cette valeur ajoutée Instaurer une cotisation sur les revenus financiers des entreprises Il faut une réforme du financement de la protection sociale

37 Campagne Retraite "RV 2010" - V137 Nos propositions de financement La première cest lemploi: 1 million demplois cest 5 milliards deuros de cotisations supplémentaires Faire contribuer tous les revenus Une part de plus en plus importante des revenus nest pas soumise à cotisations (intéressement, Stocks Option…), cela représente 10 milliards deuros de manque à gagner pour la protection sociale. Taxer les dividendes versés aux actionnaires Les sociétés non financières ont distribué 83 milliards deuros de dividendes en 2008 Un prélèvement sur les revenus financiers rapporterait 20 milliards Augmenter et moduler les cotisations patronales Les cotisations patronales nont pas augmenté depuis 20 ans. Les exonérations ont représenté 30 milliards deuros en 2009 Il faut moduler les cotisations patronales en fonction de la politique demploi des entreprises

38 Campagne Retraite "RV 2010" - V138 Financement (suite) Besoins de financement (en PIB)24 Besoins de financement (en Milliards)50160 Effets sur les recettes dune réduction du chômage puis du plein emploi Suppression des exonérations de cotisation et changement du mode de calcul des cotisations patronales (en milliards) Elargissement de lassiette aux compléments de rémunérations (en milliards) Taxe sur les produits financiers des entreprises (en milliards) Redéploiement des cotisations chômage et éventuellement hausse des cotisations retraite +5+40

39 Campagne Retraite "RV 2010" - V139 Cette amélioration ne sest pas faite sans financement supplémentaire évolution de la part des dépenses de retraite en % du PIB ,40 %7,30 %12,70 %

40 Campagne Retraite "RV 2010" - V140 Ces différentes mesures, combinées à une augmentation des cotisations, dabord « patronales » et si nécessaires salariales, permettraient de dégager les 6 points de PIB nécessaires à la mise en œuvre de nos propositions revendicatives Le niveau de ressources nécessaires

41 Campagne Retraite "RV 2010" - V141 « Maison commune » des régimes de retraite Instrument de coordination pour : Solidariser les régimes et les salariés Assurer un vrai droit à retraite pour tous les salariés et une pension sûre aux retraités Faire appliquer le socle commun Programmer le financement de la répartition Conforter la solidarité intergénérationnelle

42 Campagne Retraite "RV 2010" - V142 Une maison commune des régimes de retraite pour : Résoudre la question transversale des pluripensionnés Garantir le principe de prestations définies Garantir lexistence et la pérennité des régimes Gérer, la solidarité de façon transparente Donner une définition de la carrière complète, dans le cadre de références communes

43 Campagne Retraite "RV 2010" - V143 Introduire la prise en compte de la pénibilité dans lensemble des régimes Fixer des objectifs communs pour les droits familiaux et conjugaux Suivre léquilibre financier des différents régimes Gérer la compensation inter régimes dans la clarté et la justice Une maison commune des régimes de retraite pour :

44 Campagne Retraite "RV 2010" - V144 Ces quelques éléments doivent servir pour le débat avec les salariés, la construction de la mobilisation indispensable et la syndicalisation


Télécharger ppt "08/06/2014Campagne Retraite "RV 2010" - V11 Campagne Retraite « Rendez-vous 2010 »"

Présentations similaires


Annonces Google