La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chariot-type Relevé des prix Saint-Denis, le 7 mai 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chariot-type Relevé des prix Saint-Denis, le 7 mai 2009."— Transcription de la présentation:

1 Chariot-type Relevé des prix Saint-Denis, le 7 mai 2009

2 Historique du dispositif de relevé des prix Le présent relevé constitue le 8ème dune série engagée à la mi-octobre 2008, à intervalles réguliers depuis 7 mois. A loccasion de la visite dans lîle des représentants de lAutorité de la concurrence lors de la deuxième quinzaine du mois d avril 2009, le Secrétaire dÉtat à loutre-mer, Yves Jego, a souhaité que la méthodologie mise en place à la Réunion à titre expérimental, puisse être exposée à la mission.

3 Évolution méthodologique du dispositif au titre du 8ème relevé Après consultation de la Commission de lObservatoire des Prix et des Revenus, il a été fait le choix de ne plus retenir dans la sélection des magasins, le point de vente de Saint-Denis sous enseigne Dia (discounter). Ce magasin ne disposant pas de tous les produits (20% de produits manquants car non distribués), cette situation faisait systématiquement obstacle au calcul du chariot- type pour ce qui le concerne. Il a donc été proposé à la commission de faire évoluer le dispositif comme suit : - Sur la zone Nord : passer de 4 magasins à 3 magasins, en écartant du relevé le Dia Moufia. - Sur la zone Est : passer de 2 magasins à 3 magasins par adjonction du Leclerc de Saint-André (anciennement sous enseigne Leader Price).

4 Évolution méthodologique du dispositif au titre du 8ème relevé Lintroduction dun nouveau magasin sur la zone Est permet dintroduire un nouveau comparatif entre deux enseignes dans une même zone de chalandise, à linstar de ce qui est déjà pratiqué dans les micro-régions Nord et Sud. Cest une information qualitative particulièrement importante pour les consommateurs Saint-Andréens ( habitants) et de lEst de lîle dune manière plus générale.

5 Analyses et commentaires Préalables méthodologiques (sans changement) Les présentes observations doivent être considérées avec les précautions dusage, en rapport avec le nombre de points de vente concernés par lenquête. Un certain nombre de produits, en particulier les produits de marque, ne sont pas disponibles, expliquant les prix non renseignés. Lindisponibilité des produits conduit à porter la mention « ND » (non disponible) dans les sous- totaux et totaux des tableaux, pour assurer la comparabilité des données à périmètre équivalent. Les produits initialement désignés « produits sans marque », « produits premiers prix » et « produits MDD » sont mentionnés sous la dénomination « prix le moins cher du rayon ». Cette évolution tient à la difficulté constante rencontrée de « comparabilité » entre des produits dont la qualité et la composition peuvent être variables.

6 Analyses et commentaires Préalables méthodologiques (sans changement) Les produits non référencés des marques nationales dans certaines enseignes comme les produits en rupture sont désormais identifiés par un code couleur (vert). Pour lessentiel, il sagit de produits en rupture. code couleur (blanc) Pour mémoire, les promotions sont identifiées par un code couleur (blanc) depuis le troisième relevé (Novembre). Le prix de tous produits a été ramené au prix au litre ou au kilo, en raison de lhétérogénéité constatée dans les contenances et des formats évolutifs de certains articles. Les coûts des chariots-type calculés à partir du 5ème relevé ont été en conséquence modifiés en valeur absolue par rapport aux précédentes publications.

7 Analyses et commentaires Préalables méthodologiques (sans changement) : Les articles pour lesquels a été relevé le prix de larticle le moins cher du rayon, effectivement disponible le jour du relevé, qui de fait peut être un produit de marque de distributeur ou de marque nationale sont identifiés par un code couleur (rouge). De ce fait, la méthodologie retenue tient compte du comportement du consommateur qui opère des reports sur des produits de gammes et de prix plus élevés.

8 Présentation des documents au titre du 8ème relevé Sont mis à la disposition des consommateurs réunionnais les données suivantes (sans changement): Un relevé par zone géographique établi sur 50 produits disponibles dans la très grande majorité des enseignes de lîle auprès de 14 points de vente Ce même relevé est disponible dans une version réaménagée en terme de présentation,classant les produits en deux catégories : produits alimentaires – produits DPH (droguerie, parfumerie, hygiène). Un relevé par enseigne permettant dillustrer la politique de prix des distributeurs présents à la Réunion. Une présentation comparative des 7ème et 8ème relevés comprenant 50 produits. Les analyses et commentaires résultant de lexamen des documents précédents.

9 Analyses et commentaires Le coût du chariot-type a pu être calculé dans tous les magasins, à lexception dun magasin de la zone sud présentant trois produits manquants. Pour mémoire, au titre de lavant dernier relevé (V6), au regard du nombre de produits indisponibles dans certains points de vente, le coût du chariot-type navait pas pu être calculé dans 7 des 14 points de vente. Sur le panier à 50 produits comprenant 700 prix (50 x 14), 57 produits sont en promotion, soit 8,1% des articles, contre 99 articles au titre du relevé précédent qui représentaient 14% des 700 prix relevés. 19,3% de ces promotions concernent les produits de marque nationale et 80,7% les produits les moins chers disponibles en rayon.

10 Analyses et commentaires Coût-moyen du chariot-type Le coût-moyen du chariot-type sétablit à 187,89 contre 193,61 au titre du relevé précédent (V7) et 204,03 au titre du relevé antérieur au précédent (V6) soit un gain moyen de 16,14 en termes de pouvoir dachat pour les consommateurs entre V6 et V8. Il sagit de la troisième baisse consécutive du coût-moyen du chariot-type.

11 Analyses et commentaires Les écarts de prix du chariot-type Lécart de prix avec le chariot le moins élevé est compris entre 1,36% et 30,28%, soit en valeur absolue un écart compris entre 2,25 et 50,27. Les écarts se creusent entre les surfaces de ventes. Au titre du relevé précédent lécart de prix le plus grand était de 27,56%, correspondant en valeur absolue à 48,21.

12 Analyses et commentaires Conclusion Le chariot-type opérationnel depuis 7 mois continue à enregistrer des signes positifs de renforcement de la concurrence, encourageant à poursuivre dans le sens de la transparence. Il constitue un apport, immédiatement tangible en termes de pouvoir dachat des ménages, quil contribue à restaurer. En effet, en lespace de trois mois, cet outil permet de mesurer un gain de près de plus de 16 à périmètre dachat constant. Cest un résultat qui est loin dêtre négligeable.

13 Merci de votre attention **************


Télécharger ppt "Chariot-type Relevé des prix Saint-Denis, le 7 mai 2009."

Présentations similaires


Annonces Google