La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Référence et contre référence. Un système de référence et de contre- référence Différentes structures qui offrent des prestations de prévention et de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Référence et contre référence. Un système de référence et de contre- référence Différentes structures qui offrent des prestations de prévention et de."— Transcription de la présentation:

1 Référence et contre référence

2 Un système de référence et de contre- référence Différentes structures qui offrent des prestations de prévention et de prise en charge qui vont orienter ou référer les personnes Lorientation est réalisée en fonction des compétences et des intervention des partenaires Exemple Référence : Un médecin qui traite une personne infectée à lhôpital et se rend compte que cette personne est déprimée va lorienter ou la référer vers un psychologue, une assistance sociale, ou une association qui fait du soutien psychologique, ou un groupe de parole, etc. suivant les prestations disponibles au niveau local. Contre-référence : Un volontaire dassociation qui fait des visites à domicile découvre au cours dune visite quune personne infectée a une candidose orale et ne peut plus salimenter. Il va la référer vers le médecin de lhôpital qui lavait orientée vers lassociation à lorigine.

3 Principes Le système de référence et de contre-référence sinscrit dans : le principe du continuum des soins ou de la chaîne des soins, et dans le cadre de la prise en charge globale des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA

4 Principes Le système de référence et contre-référence sappuie sur plusieurs constats : Les personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA ont des besoins multiples et complexes en matière de prise en charge, à la fois médicale et psychosociale. Aucune association nest capable de répondre à tous les besoins, multiples parce quils requièrent des compétences très larges et différentes, une disponibilité importante et des ressources énormes.

5 Avantages dun système de référence et contre-référence Il permet dutiliser toutes les compétences des prestataires de prise en charge disponibles sur le plan local et national. Il encourage la collaboration et la coordination des efforts entre les différents prestataires de prise en charge Il permet doffrir une vaste gamme de services aux personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA qui sont mieux en mesure de répondre à leurs besoins.(Par exemple, une organisation soccupera plus de femmes séropositives, tandis quune autre se consacrera aux enfants.) Il permet une plus grande accessibilité et disponibilité des services dans la mesure où les prestataires peuvent intervenir à des moments différents. Mieux une personne infectée ou affectée est informée des ressources disponibles, plus elle est à même de faire des choix éclairés sur les meilleures stratégies à adopter.

6 Recommandations pour la référence On ne réfère pas une personne simplement parce quon na pas le temps ou les moyens de sen occuper. Il faut analyser et connaître ses besoins avant de lorienter vers un autre prestataire. Rien ne sert de référer une personne vers un autre prestataire pour un service dont elle na pas besoin ou pour des services quon peut offrir. La référence doit intervenir au moment opportun, cest-à-dire quand la personne référée en a besoin. Bien référer suppose quon suive quelques règles

7 Linformation à donner aux consultants et aux autres prestataires Le prestataire qui réfère doit informer la personne référée des éléments suivants : Nom de linstitution ou organisation à laquelle la personne est référée. Nom dune personne dans cette institution ou organisation, si cela est possible. Adresse de linstitution ou organisation et numéro de téléphone si cela est possible (au cas où la personne ne puisse pas se rendre à un rendez-vous fixé par exemple, et pour fixer un nouveau rendez-vous). La raison pour laquelle le prestataire envoie la personne dans cette institution ou organisation et les services quelle peut attendre.

8 Informer le prestataire Nom de la personne, sauf si lanonymat est la règle Un historique de la prise en charge que le prestataire a déjà mise en œuvre, qui peut être très brève (exemple : Cette personne connaît sa séropositivité depuis 2 mois, elle a eu un certain nombre dexamens et sa santé est bonne, mais elle est dépressive) La raison pour laquelle il la réfère. (exemple : Je pense quelle tirerait bénéfice dun soutien psychologique)

9 Respect des règles de confidentialité Le contact avec la personne ou lorganisation à laquelle le consultant est référé peut se faire oralement (au cours dun entretien ou par téléphone) ou par écrit. Dans les deux cas, le prestataire qui réfère le consultant doit prendre garde à ce que des tiers naient pas accès à des informations confidentielles, surtout lorsque cette information est écrite. Linformation écrite doit être dans une enveloppe portant le nom du destinataire et portant la mention « confidentiel ». Le consultant doit toutefois pouvoir avoir accès à toute linformation le concernant. (voir le module sur la gestion des données sur les personnes prises en charge).

10 MECANISME ET OUTILS ACTEURSMECANISMETYPES D OUTILS RECOMMANDATIONS UTA/Services hospitaliers Réunion de coordination interne Reunion du comité techniques médical ????? UTA/Secteur PNS et ONG UTA/ Partenaires UTA/ CL


Télécharger ppt "Référence et contre référence. Un système de référence et de contre- référence Différentes structures qui offrent des prestations de prévention et de."

Présentations similaires


Annonces Google