La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le père. LE PÈRE ARCHETYPE DE LA FIGURE MASCULINE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le père. LE PÈRE ARCHETYPE DE LA FIGURE MASCULINE."— Transcription de la présentation:

1 Le père

2 LE PÈRE ARCHETYPE DE LA FIGURE MASCULINE

3 Étude du problème Ethymologie Le mot père vient du latin pater,qui à son tour provient de lindo-européen commun *phtr, signifiant « fondateur, celui qui engendre » voire « vieillard ». *phtr

4 Étude du problème Qui est-ce le père? Le père est un point de repère essentiel pour la formation et le développement de la personnalité de lenfant. Le père est un model à suivre et incarne lautorité reconnue soit au niveau juridique soit au niveau social. Mais la conception du père a demeuré inchangé au fil des siècles?

5 Étude du problème Le père: hier et aujourdhui Âge classiqueÂge contemporain Le père de lantique Rome est un Père patron : il est le pater familias, le chef de famille, représentant tout-puissant et omniprésent de lautorité divine Le père actuel est une figure qui a perdu ses connotations autoritaires : il est impliqué dans les soins aux enfants au quotidien; il entretient une relation affective durable avec eux et simplique dans leur éducation La relation père-fils était à sens unique: le père détenait un pouvoir absolu auquel lenfant (et la mère aussi ) devaient se soumettre. Sans renoncer à lexercice de l autorité parentale, de plus en plus le père, attentif au besoin de ses enfants, joue par rapport aux eux le rôle de guide, de conseiller, de protecteur. G.2.87 «..quod liberi nostri quos in potestate habemus mancipio accipiunt vel ex traditione nanciscuntur...vel ex alia qualibet causa adquiruntur;, id nobis adquiritur; ipse enim, qui in potestate nostra habemus, nihil suum habere potest» Gaïus,Les Institutes. Les enfants masculins, même si adultes, restaient sous l'autorité de leur père: ils étaient considérés la Longa manus du pater familias. Selon la loi, toutes leurs propriétés étaient acquises au nom de leur père, et il avait le droit d'en disposer à sa guise.

6 Étude du problème Âge classiqueÂge contemporain Sous lAntiquité, le pater familias règne dans sa famille comme César sur Rome. Il a droit absolu de vie et de mort sur ses enfants. Une scène reste connue : celle de la présentation des nouveau-nés à leur père… Lenfant qui vient de naître est amené et montré à son père. Si celui-ci le trouve fort et beau, le nouveau-né trouve place dans la famille. Sinon, il est mis à mort ou exposé à labandon sur une place publique. Ce droit de vie et de mort permanent des pères sur leurs enfants est supprimé à la fin de lAntiquité par les empereurs chrétiens. Marie-Odile Mergnac L'autorité parentale a remplacé la « puissance paternelle » qui assurait l'exclusivité de l'autorité du père sur les enfants (l'autorité absolue du mari sur la femme s'appelait « puissance maritale »). L'« autorité parentale » est un ensemble de droits mais également de devoirs, que les parents ont à l'égard de leurs enfants mineurs. L'autorité parentale est mise en œuvre par la loi sous la forme de l'autorité parentale conjointe : elle consacre l'égalité des droits et devoirs du père et de la mère dans l'éducation des enfants.

7 Étude du problème Âge classiqueÂge contemporain Sous lempire Romain, la paternité importe peu, seule la volonté de reconnaissance de lenfant par le père compte. Une fois né, le père est libre de garder lenfant, de le supprimer ou de le vendre comme esclave. La mère ne peut pas intervenir dans la décision. Lhomme constitue donc la référence essentielle et universelle puisquil possède tous les pouvoirs: les droits juridiques, politiques, civiques et religieux. Etre père à Rome dépend donc de la volonté de lhomme dans la mesure où il est le seul à décider de laisser la vie ou de donner la mort. Le père ne se définit pas biologiquement ou même légalement. Ce n'est pas un statut quil possède mais un rôle quil tient, que revendique et quassume auprès de l'enfant. « On devient père avec sa tête tout autant qu'avec son coeur et son corps » (Jean Le Camus)

8 Étude du problème Le geste du soulèvement Étymologie: Formé de sous* et lever* d'apr. le lat. sublevare « soulever, lever, exhausser ». Dans la société romaine, quand un enfant naît dans sa maison, le père fait le geste de la soulever. Même si lenfant nest pas de son sang, cest par le geste du tollere liberum, le "libre soulèvement", quil le fait sien. Au vu et au su de tout le monde. Au contraire, lenfant non soulevé sera "exposé" sur les marches du temple et abandonné à lappétit des bêtes sauvages qui rôdent la nuit dans les faubourgs, ou à la compassion des passants. Le pater familias a le droit de vendre ou de tuer son enfant. Sa paternité est uniquement leffet de sa volonté. p

9 Étude du problème Catulle: comment un père aime ses fils LXXII. ad Lesbiam DICEBAS quondam solum te nosse Catullum, Lesbia, nec prae me uelle tenere Iouem. dilexi tum te non tantum ut uulgus amicam, sed pater ut gnatos diligit et generos. (5) nunc te cognoui: quare etsi impensius uror, multo mi tamen es uilior et leuior. qui potis est, inquis? quod amantem iniuria talis cogit amare magis, sed bene uelle minus. LXXIIadLesbiam DICEBASquondamsolumtenosse Catullum Lesbianecpraemeuelletenere Iouem dilexitumtenontantumutuulgus amicam sedpaterutgnatosdiligitetgenerosnunctecognouiquareetsi impensiusuror multomitamenesuilioretleuior quipotisestinquisquodamantem iniuriatalis cogitamaremagissedbeneuelle minus [72] A LESBIE Jadis tu me disais, Lesbie, que Catulle seul avait eu tes faveurs, et que tu préférais mes caresses à celles de Jupiter lui-même. Je te chérissais alors, non pas de cet amour vulgaire qu'inspire une maîtresse, mais de cette tendresse qu'un père a pour des enfants adorés. Mais maintenant je te connais trop ! Aussi, quoique je sois plus épris que jamais, tu n'as plus pour moi ni les mêmes charmes, ni le même prix. - Comment cela peut-il être ? diras-tu. - C'est qu'une telle perfidie force ton amant à t'aimer davantage, mais à t'estimer moins.

10 Étude du problème sed pater ut gnatos diligit Catulle,poète lyrique de lépoque romaine, rapproche la passion quil ressent pour son aimée à lamour que le père éprouve pour son fils ( v.3-4) :ce nest pas seulement de lattraction érotique qui le pousse dans les bras de sa maîtresse (v.3 ut vulgus amicam), mais aussi la tendresse qui gouverne les rapports familiaux les plus intimes et étroits (v.4 pater ut natos diligit et generos). Les mots-clés du poème font référence à la sphère des sentiments. Dun côté le lexique rappelle le domaine proprement érotique (nosse, amicam, impensius uror, amantem, amare), de lautre renvoie à un sentiment plus subtil et complexe fait destime, de reconnaissance, de respect, de confiance, de fidélité, de dépassement de soi (diligo, pater, bene velle). La composition se déroule donc tout autour la découverte dune dualité amoureuse: la distinction entre amare et bene velle, entre lamour en tant que désir charnel et lamour comme véhicule de sentiments bien plus hauts et nobles, réglés par le foedus sacré.

11 Lâge classique: le mythe de Dédale et Icare Durant ce temps, Dédale avait pris en haine la Crète et son long exil. Il ressentait la nostalgie de son pays natalpays natal et, voyant la mer fermée devant lui, il dit : « Que les terres et les ondesmer fermée me fassent obstacle, soit ! Mais le ciel reste ouvert. Nous irons par là ; Minos peut bien maîtriser tout, il n'est pas maître de l'air. » Sur ces paroles, il se concentre sur un art inconnu et impose à la nature des lois nouvelles. En effet, il dispose des plumes régulièrement, commençant par la plus petite, les plus courtes suivant les longues : on les croirait poussées sur un plan incliné ; c'est ainsi qu'un jour apparut peu à peu la flûte rustique, faite de roseaux inégaux.flûte rustique Alors, il attache les plumes centrales avec du lin et celles d'en bas avec de la cire, et, une fois ainsi disposées, il les incurve légèrement pour imiter les vrais oiseaux. Le petit Icare se tenait près de luiIcare et, le visage rayonnant, ignorant qu'il manipulait un danger pour lui, tantôt il saisissait les plumes déplacées par la brise vagabonde, tantôt, à l'aide de son pouce, il amollissait la cire blonde, et par ses jeux entravait le travail étonnant de son père. Lorsqu'il eut mis la dernière main à l'oeuvre entreprise, l'artisan équilibra lui-même son corps entre ses deux ailes et resta suspendu dans l'air qu'il mettait en mouvement. Il équipa aussi son fils et dit : « Icare, je te conseille de voler sur une ligne médiane, car, si tu vas trop bas, l'eau risqueraitune ligne médiane d'alourdir tes plumes, et trop haut, le feu du soleil pourrait les brûler. Vole entre les deux. Ne regarde ni le Bouvier, ni HélicéBouvierHélicé ni l'épée brandie d'Orion, c'est mon ordre ; suis ta route,Orion en me prenant pour guide ! » En même temps, il lui transmet. les règles du vol et adapte à ses épaules des ailes qu'il ne connaît pas Pendant que l'homme mûr s'affairait et donnait ses conseils, ses joues se mouillèrent et ses mains de père se mirent à trembler. Il donna à son fils des baisers qu'il ne répéterait plus et, soulevé par ses ailes, il s'envole le premier, soucieux de son compagnon, comme l'oiseau qui pousse du nid dans l'espace sa tendre progéniture ; Dédale l'exhorte à le suivre, l'initie à son art maudit, agite ses propres ailes et se retourne, regardant celles de son fils. Un pêcheur prenant des poissons à l'aide d'un roseau tremblant, un berger appuyé sur son bâton, un laboureur penché sur sa charrue, les virent, restèrent interdits et prirent pour des dieux ces êtres Un pêcheur capables de voyager dans l'éther. Déjà, sur leur gauche, se trouvait l'île de Junon, Samos – ils avaient dépassé Délos et Paros – ; sur leur droite se trouvaient Lébinthos et Calymné, riche en miel. C'est alors que l'enfant se sentit grisé par son vol audacieux, et cessa de suivre son guide ; dans son désir d'atteindre le ciel,SamosDélosParosLébinthosCalymné il dirigea plus haut sa course. La proximité du soleil bientôt ramollit la cire parfumée qui servait à lier les plumes. La cire avait fondu ; Icare secoua ses bras dépouillés et, privé de ses ailes pour ramer, il n'eut plus prise sur l'air, puis sa bouche qui criait le nom de son père fut engloutie dans la mer azurée, qui tira de lui son nom. De son côté, son malheureux père, qui n'est plus père désormais, déclara : « Icare, où es-tu ? Dans quel endroit dois-je te chercher ? » « Icare, » disait-il ; il aperçut sur l'eau des plumes, maudit son art et honora d'un tombeau le cadavre de son fils,son nom et cette terre fut désignée par le nom du défunt inhumé.cette terre OVIDE, MÉTAMORPHOSES, LIVRE VIII, (8, ) Jacob Peter GOWY La chute dIcare Huile sur toile. 195 x 180. Daprès une esquisse de Pierre Paul RUBENS Musée du Prado (Madrid)

12 La relation entre Dédale et Icare. Ébauche danalyse « Icare, je te conseille de voler sur une ligne médiane » le père transmet au fils sa sagesse, son expérience.une ligne médiane « Suis ta route, en me prenant pour guide le père se propose au fils comme mentor, comme éducateur, et linvite à suivre son exemple ( exemplum) C'est alors que l'enfant se sentit grisé par son vol audacieux, et cessa de suivre son guide …. puis sa bouche qui criait le nom de son père fut engloutie dans la mer azurée. Lenfant qui fait lexpérience de la liberté et engourdi par cette « ivresse de la liberté » renie lautorité du père, oublie ses enseignements et abandonne le droit chemin quon a lui indiqué, cherche sa propre perte, alors quun repentir tardif est tout à fait vain.

13 La relation entre Dédale et Icare : le désespoir du père qui a perdu son fils Son malheureux père, qui n'est plus père désormais, déclara : « Icare, où es-tu ? Dans quel endroit dois-je te chercher ? » « Icare, » disait-il Dédale a perdu son fils, et avec lui, même sa condition, son rôle de père. Son malheur vient justement de là, de la conscience davoir perdu avec le fils, une partie de soi même. Avec lenfant, le père aussi sest annulé. La mission dun père cest daccompagner son fils sur le chemin de la vie, de viser le but de sa vie, de le sauvegarder et protéger contre toute sorte de danger : cest pour ça que Dédale sait davoir raté sa tâche. LA FIGURE DU MENTOR Le modèle du père proposé par lâge classique est Mentor. Dans la mythologie grecque, Mentor (en grec ancien Μέντωρ / Méntôr) est un ami de longue date du roi Ulysse, auquel il confie l'éducation de son fils et la gestion de son patrimoine, au moment de partir pour participer à la guerre de Troie. Mentor devient donc le conseiller et le precepteur de Télémaque, qu'il guide dans ses choix. Par la suite son nom passe dans la langue comme substantif pour désigner justement un guide, un conseiller accompagnant une personne qui est moins expérimentéemythologie grecquegrec ancien Le père pour les antiques est un enseignant, un guide, un protecteur, un conseiller, un modèle pou lenfant: un personnage expert qui supervise et surveille son éducation, qui intervient pour lui fournir un appui et une orientation

14 Aujourdhui: Eiffel 65 Voyage avec moi Eiffel 65 est un groupe italien d'eurodance composé de Gabry Ponte, Gianfranco Randone et Maurizio Lobina. Fondé en 1999, le groupe a vendu plus de 17 millions de disques dans le monde. Viaggia Insieme A Me est un single extrait dun album sorti en 2003 et intitulé "Eiffel 65« italieneurodanceGabry PonteGianfranco Randone Maurizio Lobina Viaggia insieme a me io ti guiderò e tutto ciò che so te lo insegnerò[...] io ti porterò dove non sei stato mai e ti mostrerò le meraviglie del mondo e quando arriverà il momento in cui andrai tu tu guiderai tu lo insegnerai ad un altro un altro come te Voyage avec moi Je te guiderai Et tout ce que je sais je te l'enseignerai Jusqu'à qu'arrivera le jour dans lequel Tu réussiras à te passer de moi Je t'emmènerai où tu n'as jamais été Et te montrerai les merveilles du monde Et quand arrivera l'instant où tu iras Tu, tu guideras Tu l'enseigneras à un autre Un autre comme à toi

15 Père et fils abordent ensemble le voyage de la vie La chanson raconte la relation qui vient sinstaurer entre un père et un fils. Ce rapport est imaginé comme un voyage (viaggia insieme a me) pendant lequel le père apprend au fils tout ce quil sait (io ti guiderò e tutto ciò che so te lo insegnerò). Ce parcours est présenté comme un processus cyclique : lorsque le père aura accompli sa mission ça sera au fils, devenu père à son tour, mettre en pratique tout ce quil a appris (quando arrivera' il momento, tu guiderai tu lo insegnerai ad un altro come te). Donc le texte propose à nouveau la conception classique du père comme guide du fils dans lexpérience de la vie.

16 La relation père-fils

17 Silène portant Dionysos enfant Silène portant Dionysos (Bacchus), dit Faune à l'enfant Oeuvre romaine d'époque impériale (Ier - IIIe siècle après J.-C.) Découverte au XVIe siècle à l'emplacement des Jardins de Salluste à Rome, Italie Dans la mythologie grecque, Silène (ou Papposilène) (en grec ancien Σειληνός / Seilênós) fils de Pan et d'une nymphe, est un satyre, père adoptif et précepteur du dieu Dionysos, qui l'accompagne sans cesse.mythologie grecque grec ancienPansatyreDionysos Représenté sous la forme d'un vieillard jovial mais d'une grande laideur, avec un nez épaté, des traits lourds, un ventre bedonnant il était tout de même censé posseder le don de la sagesse et de la divination.

18 La représentation de la figure du père comme un Mentor est bien évidente dans cette œuvre. Silène est – il figuré comme un homme à la barbe longue et pas soignée, un attribut qui évoque la sagesse. Silène tient dans ses bras et regarde tendrement le gosse Dionysos avec lattitude dun père amoureux: sagesse et tendresse sont les attributs dun père qui se veut guide et repère Si on effaçait lembrassade, la paternité même de Silène disparaitrait et Silène se réduirait à une figure de savant. La paternité est de la sagesse mais surtout de lamour pour le fils. La paternité exprime son essence dans le geste de lembrassade: la paternité est donc la protection, laffection,la chaleur, le soutien et laide que le père assure à son fils.

19 Analisi Le retour du classique Dans cette publicité dune banque, limage dun père tenant dans ses bras son fils est reprise selon la tradition classique : le père soutien et aide le fils.

20 Analisi Quel sens donner à cette re-lecture ? Dabord on peut identifier le rôle du père à celui que la banque veut mettre en avant : le soutien affectif du père renvoie au soutien économique de la banque envers ses clients. De plus la banque prétend au rôle de guide dans le monde des affaires auprès de ses clients. Rôle que joue le père auprès de son fils. Ainsi, la banque se donne une dimension morale et prétend inscrire son action dans des valeurs (valori = valeurs au sens économique mais aussi au sens moral).

21 Analisi Le père au sein de la famille

22 Analisi La famille romaine Dans ces bas-reliefs, père et mère sont nettement séparés. Ceci représente de façon emblématique le rôle de chacun. La mère soccupant de nourrir et déduquer sa progéniture (ici, cest la mère qui soutien le fils), le père se réservant aux affaires publiques (il porte la toge qui est le symbole des negotia, cest à dire les activités politiques). Il est intéressant de noter que le regard du père se porte sur le fils (sa descendance) et ignore la mère.

23 Analisi Le rôle du père se déduit par rapport aux autres personnages. Si on les cache sa fonction paternelle ne peut être comprise. Ici on pourrait le confondre avec un sénateur parlant à la tribune (negotium). Là on pourrait le prendre pour un convive lors dun banquet (otium). Bas reliefs romains I-II sec Ap.JC.

24 Analisi La famille daujourdhui En lançant une recherche sur Google avec le mot famiglia on obtient en première page cette image. On remarque que le père est ici très proche de la mère qui porte toujours lenfant. Si son regard se concentre dabord sur le fils et lui sourit, la mère aussi le regarde avec tendresse. Ainsi, le père contemporain na pas seulement un rôle public. Son implication affective dans la famille est très importante ainsi que son rôle éducatif.

25 Analisi On ne peut arriver à cacher totalement la figure de la mère sans escamoter celle du père. Le père est représenté au contact direct de la mère. Pourtant sans lenfant et sans la mère on ne pourrait pas identifier lhomme comme un père.

26 Conclusione Conclusion Pater classique et père contemporain Nous avons pu voir les liens qui existent entre la conception actuelle de la paternité et celle des antiques. Nous avons remarqué que persiste : – lidée dun père qui guide le fils dans le parcours de la vie – le fait que le rôle du père se définit par rapport aux autres membres de la famille – le fait qu!e le père partage avec sa femme un rôle éducatif auprès de lenfant en plus de son rôle public. Donc on peut affirmer que la conception actuelle de la paternité remonte à une époque ancienne mais proche de nos valeurs morales.

27 Le père à la Renaissance

28 Studio del problema Leon Battista Alberti, De la famille Non è solo officio del padre della famiglia, come si dice, riempiere el granaio in casa e la culla, ma molto piú debbono e' capi d'una famiglia vegghiare e riguardare per tutto, rivedere e riconoscere ogni compagnia, ed essaminare tutte le usanze e per casa e fuori, e ciascuno costume non buono di qualunque sia della famiglia correggere e ramendare con parole piú tosto ragionevoli che sdegnose, usare autorità piú tosto che imperio, monstrare di consigliare dove giovi piú che comandare, essere ancora severo, rigido e aspero dove molto bisogni.

29 Studio del problema Les officia (devoirs) du père de famille Ses quatre livres De la famille traitent de lorganisation et de la conduite dun foyer familial. La citation précédente, tirée du premier livre, traite en particulier des devoirs du père de famille. Statue de Léon Baptiste Alberti, place des Offices, Florence

30 Studio del problema Les officia du père de famille Analyse du texte TexteAnalyse / interprétation Non è solo officio del padre della famiglia, come si dice, riempiere el granaio in casa e la culla Le père à lintérieur du foyer ne doit pas seulement soccuper de pourvoir aux besoins de la famille ou de sa reproduction. ma molto piú debbono e' capi d'una famiglia vegghiare e riguardare per tutto Le pére de famille bien au delà de çà doit veiller à tout. rivedere e riconoscere ogni compagnia, ed essaminare tutte le usanze e per casa e fuori Il doit contrôler les fréquentations de la maisonnée ainsi que le comportement et la réputation de chacun de ses membres. Il a donc un grand rôle social.

31 Studio del problema TexteAnalyse / interprétation e ciascuno costume non buono di qualunque sia della famiglia correggere e ramendare con parole piú tosto ragionevoli che sdegnose, usare autorità piú tosto che imperio Il doit corriger les fautes et les mauvaises attitudes de la famille par la persuasion et non par la contrainte. monstrare di consigliare dove giovi piú che comandare Conseiller plutôt que de commander. essere ancora severo, rigido e aspero dove molto bisogni. Mais si il le faut il doit aussi pouvoir être sévère, rigoureux voir dur. Il doit adapter ses réactions aux situations. Le rôle et la figure du père dépend donc des conditions sociales du temps.

32 Analisi La relation père-fils Michelangelo, Tondo Doni, Paris Bordon, La sacra famiglia, particolare,

33 Analisi Comparaison avec lépoque classique Dans le Tondo Doni de Michelangelo, artiste emblématique de la Renaissance, le père est représenté tendant lenfant à sa mère qui vient darrêter sa lecture. Cest une représentation dune proximité physique père-fils sans précédent. A lépoque classique le père était représenté distant de la mère comme du fils. Avec lart de la Renaissance la relation père-fils devient donc intime.

34 Analisi Dans la Sacra Famiglia de Paris Bordon il y a aussi la représentation dun lien étroit entre père et fils qui est souligné par les regards et les contacts physiques. La mère plongée dans la lecture ne prête pas attention au fils. La lecture pourrait être une métaphore de lotium étant donné quà la Renaissance il sagissait dun des loisirs les plus en vue. Dans le bas-relief classique, au contraire le père est représenté distant physiquement du fils qui est soutenu par la mère. En conclusion on peut remarquer que la culture de la Renaissance invente une nouvelle conception du père par rapport au modèle classique.

35 Conclusione Conclusion Pater classique et Père de la Renaissance Nous avons pu voir les grandes différences qui existent entre la conception de la paternité à la Renaissance et celle des antiques En particulier nous avons remarqué que : – La représentation classique de la famille change. A la Renaissance, le père se rapproche du fils. – Lutilisation du regard pour mettre en évidence les relations entre les sujets persiste. – Lidée dun père ne soccupant que de ses affaires change. A la Renaissance le père simplique davantage dans la vie familiale. Donc on peut affirmer que la culture de la Renaissance invente une nouvelle conception de la paternité par rapport à lépoque classique.

36 Enfin, pour conclure… Létude du corps idéal nous a permis de comprendre que : derrière tout corps il y a une culture; un système de valeurs à découvrir. il y a de nombreuses analogies entre des modèles culturels apparemment différents et bien que très éloignés dans le temps. Étudier et comprendre le corps et son évolution dans le temps signifient découvrir notre identité.

37 BIBLIOGRAFIA: Storia della bellezza a cura di Umberto Eco, Bompiani Il corpo umano – Anatomia e significati simbolici, Marco Bussagli Ovidio: Larte dellamore – La medicina dellamore a cura di G.Vitali Storia delle donne, lantichità – P. S. Pantel Storia delle donne, dal Rinascimento alletà moderna – N. Davis e A.Farge Il corpo nellarte contemporanea – S. OReilly Libro di testo scolastico, Storia dellarte 2-3 Storia della bruttezza a cura di Umberto Eco, Bompiani Il fantasma dellopera, G. Leraux Notre Dames de Paris, V. Hugo


Télécharger ppt "Le père. LE PÈRE ARCHETYPE DE LA FIGURE MASCULINE."

Présentations similaires


Annonces Google