La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une initiative de lASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA CULTURE, DES ARTS ET DES LOISIRS (APCAL ) Récépissé n°0882/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une initiative de lASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA CULTURE, DES ARTS ET DES LOISIRS (APCAL ) Récépissé n°0882/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Une initiative de lASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA CULTURE, DES ARTS ET DES LOISIRS (APCAL ) Récépissé n°0882/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA

4 LASSOCIATION CULTURELLE LAssociation pour la Promotion de la Culture, des Arts et des Loisirs (APCAL) a une longue expérience de cinéma au Togo. Elle a mis en place : , le Cinéma Itinérant du Togo (CIT) pour apporter le cinéma à la population là où elle se trouve et animer chaque année des milliers de séances de cinéma, le plus souvent en plein air.

5 - 2006, lorganisation des RECITEL - Rencontres du Cinéma et de la Télévision du Togo axées sur: - les technologies numériques - lincitation des jeunes aux métiers du 7 e art par la formation à limage - la création demplois et de la production de richesse

6 LES PARTENAIRES Des institutions ou représentations au Togo notamment le Goethe Institut, lInstitut Français du Togo, lOrganisation Internationale de la Francophonie, et bien dautres partenaires apportent accompagnement et soutien à lAPCAL

7 RECITEL sont ouvertes à linternationale. Par cette approche, nous entendons capitaliser les expertises des professionnels du métier des autres pays dans : lincitation de la jeunesse togolaise au métier du 7 e art ; la détection des jeunes talents ; lidentification et le ciblage des zones et des pôles potentiels, attractif et concurrentiels ;

8

9 les formations ciblées ou par thématiques ; lapproche méthodologique adaptée aux zones rurales, aux villes moyennes et semi urbaines ; laccompagnement des acteurs du cinéma ; la professionnalisation des acteurs du cinéma ; lidentification des différents acteurs pour la création et la mise en place de la chaîne de valeur au sein des acteurs du cinéma au Togo, dans la sous région voire linternational.

10

11 En plus de ces objectifs précités, il sagit surtout de faire du métier du 7 e art au Togo, une source de création demplois et de production de la richesse aux côtés des autres secteurs de relance de léconomie togolaise comme lagriculture. Par la présence de ces professionnels des autres pays aux RECITEL 2013, nous souhaitons susciter davantage un grand intérêt au sein de la jeunesse, dans les centres de formations, au milieu des hommes daffaires, au sein des décideurs politiques, administratifs et économiques, aux métiers et à la promotion et du développement du cinéma au Togo et à linternational.

12 DÉCOUVREZ LE TOGO AUTREMENT AVEC LE FESTIVAL INTERNATIONAL DES RENCONTRES DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION

13 Ainsi, les RECITEL se veulent être une opportunité offerte aux différentes catégories de la société togolaise à pouvoir sinvestir ou investir dans le 7 e art en connaissant le business qui y existe. Cest aussi une occasion donnée à chacun de découvrir la portée du cinéma et de ses différents maillons. De plus, cest une porte dentrée pour orienter les jeunes, étudiants, chômeurs, sans emplois et sans qualifications mais passionnés; les investisseurs, les banques, les professionnels des finances, nationaux et internationaux dans les différents maillons de professionnalisation et de commercialisation dans le 7 e art.

14 Jacques DO KOKOU, Photographe et un des doyens des cinéastes togolais est linitiateur et ladministrateur du projet RECITEL :

15 Les RECITEL se veulent un cadre déchanges et de partage entre différents acteurs du développement socio- économique, culturel et touristique du Togo.

16 Ainsi, lorganisation de cette 6 e édition sappuie sur une équipe pluridisciplinaire, allant des professionnels du 7 e art aux architectes, économistes, journalistes, professionnels de la communication, voire les Organisations Non Gouvernementales. Par cette méthodologie de travail, les RECITEL se veulent un cadre inclusif qui prend en compte tous les points de vue pour la promotion, la relance, la professionnalisation et le développement du cinéma au profit de léconomie et des consommateurs togolais et de la sous région.

17 LE CONCEPT Le Festival International des Rencontres du Cinéma et de la Télévision du Togo - RECITEL est entièrement tourné vers les technologies numériques qui offrent plus dopportunités et des avantages pour la production et la diffusion dimages.

18 LES PARTICIPANTS Ils sont de deux ordres : Les internationaux : se sont des professionnels avérés, reconnus tant dans leur pays quà linternational. Ils viennent rehausser léclat des manifestations, mais aussi et surtout mettre leur expérience et leur notoriété au service du développement du cinéma au Togo.

19

20 Les locaux : Ils sont de plusieurs catégories - Les professionnels du métier, - Les acteurs et comédiens organisés de la place, - Les écoles et centres de formations des acteurs du 7 e art, - Les jeunes des villes et localités de lintérieur du pays issus des structures mises en place dans le cadre du cinéma itinérant, - Les médias et les professionnels de la communication, - Les organes publics impliqués dans la promotion et le développement du cinéma au Togo, - Les élèves, étudiants et la population, -Les opérateurs économiques et les différents partenaires.

21 LES ACTIVITÉS AU PROGRAMME : Les journées du Festival International des Rencontres du Cinéma et de la Télévision du Togo - RECITEL se dérouleront autour des: films débats, formations et leçons de cinéma, tables rondes et échanges dexpériences, colloques, compétitions et jeux concours et prix …

22 DÉCOUVREZ LE TOGO AUTREMENT AVEC LE FESTIVAL INTERNATIONAL DES RENCONTRES DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION

23 La 6 ème édition (04 < 07 décembre 2013) présente un festival comportant: 1 - COMPÉTITIONS. Les compétions sont ouvertes aux films locaux et internationaux : - longs métrages de fiction et documentaire, - courts métrages de fiction et documentaire, - films danimation long et court, - téléfilms ou home vidéo. 1 er mars au 30 septembre a changer Pour les compétions les inscriptions sont ouvertes du 1 er mars au 30 septembre a changer.

24 2 - LA LEÇON DU CINÉMA Les cinéastes Moustapha Alassane, Fanta Nacro, Didier Mauro, Soulémane Cissé, Moussa Touré, Alain Gomis, Clarence Délagado, Fadika Kramo, Moussa Hébié, Gaston Kaboré, Pablo César, Jean Odoutan, Elvire Adjamonsi,… entres autres partageront leurs expériences avec les jeunes des écoles secondaires, les étudiants et les cinéphiles.

25 3 - ATELIER D'ÉCRITURE DOCUMENTAIRE DE CRÉATION. Sous la direction de Didier Mauro Cinéaste documentariste expérimenté, Docteur de l'Université de Paris Sorbonne, Membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer de la République française, cet atelier vise à donner la base nécessaire à toutes celles et ceux qui s'intéressent au cinéma documentaire.

26 Cet ATELIER D'ÉCRITURE DOCUMENTAIRE DE CRÉATION constitue pour Ciné Togo le point de départ de la mise en place de la stratégie pour la création d'un pôle permanent de création cinématographique documentaire à Lomé en partenariat avec les collectifs OCÉANS TÉLÉVISIONS, Cinéma Création Documentaire et Cinéma Guadeloupe.

27 4 - LA TABLE RONDE Le thème : Cinéma, Éducation, Paix Des personnalités de lenseignement, des économistes et gestionnaires, des hommes daffaires et autres opérateurs économiques, de la société civile, les cinéastes et les participants invités vont débattre et échanger sur lutilisation des images cinématographiques dans léducation et la formation du citoyen, la place du cinéma dans le développement économique, touristique, culturel, social, intellectuel, artistique, la croissance et la création demplois.

28 5 - LE COLLOQUE Thème : Financer, Produire, diffuser à lheure du numérique. Les Directeurs de Festival du Cinéma comme, Souleymane Cissé, Jean - Pierre Garcia, Jamal Idoumjoud, les Directeur de télévisions, les invités animeront une rencontre entre cinéastes, opérateurs économiques, sociétés de téléphonie et bailleurs de fonds.

29 DÉCOUVREZ LE TOGO AUTREMENT AVEC LE FESTIVAL INTERNATIONAL DES RENCONTRES DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION

30 6 - LES PROJECTIONS POPULAIRES. Le principal site du Festival International des Rencontres du Cinéma et de la Télévision du Togo - RECITEL 2013 est la Médiathèque Agora Senghor et le village du Festival qui sera construit. Tous deux sont situés en face du Collège Saint Joseph de Lomé. Des projections en plein air seront organisées dans les différents quartiers du Grand Lomé ( Baguida, Kpéhénou, Agouégnivé à lintention du grand public. A cette occasion, la place mythique du cinéma togolais, « LE TOGO » constituera un des sites du cinéma en plein air.

31 LES PRIX Sept jurys composés de professionnels internationaux et locaux du secteur du cinéma, de la télévision et des médias attribueront sept prix.Les films primés recevront un prix en espèces ou un trophée à savoir : Le Grand Prix du festival RECITEL Le Prix du long métrage Le Prix du documentaire Le Prix du court métrage Le Prix du Public Le prix du jury jeunes du film danimation Le Prix de la Presse du téléfilm ou home vidéo Les décisions des jurys sont sans appel.

32 DÉCOUVREZ LE TOGO AUTREMENT AVEC LE FESTIVAL INTERNATIONAL DES RENCONTRES DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION

33 OBJECTIFS DES RECITEL. OBJECTIF GLOBAL Faire du 7 e art, une des principales portes du développement socio économique et de la création demplois pour une relance économique soutenue et durable au Togo.. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES - Valoriser le cinéma auprès des différentes populations, les ménages de toutes catégories socio professionnelles. - Encourager la jeunesse et les acteurs de loisirs à sorienter dans les métiers du 7 e art et de la télévision. - Relancer le goût du cinéma au sein de la population togolaise.

34 - Créer dans les villes et campagnes le cadre de diffusion et de commercialisation des produits du cinéma et de laudiovisuel. - Approcher le cinéma de la population en ladaptant à chaque milieu. - Donner une culture cinématographique aux jeunes dans les écoles, collèges, lycées, universités et centres de formation. - Organiser périodiquement, des rencontres entre professionnels du cinéma, créateurs, entrepreneurs, décideurs et opérateurs économiques. - Améliorer le cadre partenarial entre les professionnels du cinéma et les différents acteurs et intervenants du 7 e art et de laudiovisuel.

35 PUBLIC CIBLE - Les jeunes, - Les cinéastes togolais, - Les milieux scolaires, -Les public des milieux urbains et ruraux, -Les opérateurs économiques…

36 RESSOURCES EN INFRASTRUCTURES ET MATÉRIEL. Moyens : LAPCAL dispose des ressources humaines, administratives et techniques compétentes, avec lexpérience des éditions passées pour réaliser cette 6 ème EDITION. En outre elle dispose dune expérience non négligeable dans la réalisation du projet «Cinéma Itinérant du Togo » quelle conduit depuis des années à travers tout le territoire togolais.

37 LAssociation pour la Promotion de la Culture, des Arts et des Loisirs (APCAL) compte sur toutes les contributions multiformes, techniques, logistiques et financières des partenaires publics, privés et institutionnels pour le financement et la réussite de cette 6 ème ÉDITION.

38 LAssociation pour la Promotion de la Culture, des Arts et des Loisirs avec Le Festival International des Rencontres du Cinéma et de la Télévision du Togo - RECITEL et Le Cinéma Itinérant du Togo donnent accès à la culture locale, participent au développement, contribuent à la protection et à la promotion de la diversité culturelle.

39 Contact Jacques DO KOKOU, photographe et cinéaste. Tél / B.P Lomé - Togo. Site : http//www.cinetogo.com


Télécharger ppt "Une initiative de lASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA CULTURE, DES ARTS ET DES LOISIRS (APCAL ) Récépissé n°0882/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA."

Présentations similaires


Annonces Google