La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réagir ou mourir Voici quelques courageux Français qui se révoltent contre une immigration incontrôlée et aujourdhui incontrôlable !

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réagir ou mourir Voici quelques courageux Français qui se révoltent contre une immigration incontrôlée et aujourdhui incontrôlable !"— Transcription de la présentation:

1 Réagir ou mourir Voici quelques courageux Français qui se révoltent contre une immigration incontrôlée et aujourdhui incontrôlable !

2 Charlie Hebdo Il ne fallait pas toucher à Charlie-Hebdo... Islam : Lettre de Charlie-Hebdo à M. Mohammed Moussaoui, Président du CFCM Commencerait-on à ouvrir les yeux en France avant quil ne soit trop tard ? Ø Sujet: Lettre de Charlie Hebdo à M. Mohammed Moussaoui, Président du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) Pour une fois de la part de Charlie hebdo..... Lettre ouverte à M. Mohammed Moussaoui, Président du C.F.C.M. Monsieur Moussaoui, La publication du dernier numéro de "Charlie Hebdo" représentant Mahomet vient de donner lieu une fois encore à des représailles lamentables de la part dindividus décidément bien peu éclairés que, au titre de Président du CFCM, vous avez le devoir de canaliser.

3 Dans "Le Monde" paru ce mercredi vous affirmez ne pas voir de lien entre les élections en Tunisie et en Libye et loutrage caricatural nous rappelant tant bien que mal ce quest la charia, ou tout au moins sa partie la plus spectaculaire pour Le citoyen français de base peu au fait de ce qui se passe sur son Sol. Je vous tiens pour quelquun dintelligent et de cultivé, vous devez donc savoir quen France la caricature est une tradition très ancienne et un art très prisé, quaucun sujet ny échappe et surtout pas un sujet dactualité, et linstauration de la charia sur un sol resté longtemps laïque est un sujet suffisamment grave et inquiétant pour ne pas faillir à la règle. La charia, lislam, nont pas à faire exception à cette règle. La charia est un système archaïque fondé il y a 14 siècles, profondément odieux, sexiste, rétrograde, discriminant et antidémocratique.

4 Dénoncer ce système par la caricature est un procédé visant à en montrer toute labjection. Condamner la charia, Monsieur, est un acte de salubrité publique nécessaire à la démocratie dont vous profitez puisque cest en France que vous vivez en toute liberté. Jouiriez-vous de la même liberté au Maroc ? Jen doute fort sinon comment expliquer la présence aussi énorme de Marocains abandonnant le Maroc pour la France ? Cest bien que lair y est plus doux et plus libre ici… Cette charia prônée par Le Coran et faisant partie intégrante de lislam (Le Coran est la base de lislam, lislamisme nen étant que son expression la plus spectaculairement virulente) il est hautement souhaitable de sen inquiéter, dautant quune bonne partie de ceux qui ont permis ce désastre antidémocratique vivent sur notre sol et que des élus « dhimmis » – comme les nomme votre dogme – appellent de leurs vœux le droit de ces promoteurs charia-mistes de se présenter à des élections avec les conséquences terribles quon imagine. Vous déclarez que « Pour les musulmans, Le simple fait de caricaturer le prophète est, en soi, inacceptable et blessant ». Blessant je le conçois mais inacceptable ? Ce qui est inacceptable cest dinterdire le divorce y compris en France,

5 Ce qui est inacceptable cest dautoriser la polygamie y compris en France, Ce qui est inacceptable cest de considérer que la femme est inférieure à lhomme y compris en France, Ce qui est inacceptable cest denfermer les femmes sous des linceuls noirs y compris en France, Ce qui est inacceptable cest de refuser à la femme dépouser lhomme de son choix pour lui faire épouser celui que sa famille a choisi pour elle y compris en France, Ce qui est inacceptable cest quil existe un « Conseil Européen de la Recherche et de la Fatwa décrétant les fatwas ayant pour vocation dêtre appliquées en France ». En France aucune loi ne punit le blasphème, comme la dailleurs démontré la récente affaire du coran brûlé et qui a vu la relaxe de lincendiaire. En conséquence en France, Monsieur Moussaoui, il est permis de brûler un coran si on le souhaite et de caricaturer et de se moquer dun prophète, fût-il le vôtre. Les différentes manifestations hostiles à cette publication de Charlie Hebdo nont pas manqué de fleurir sur les forums, certains insultant copieusement les Français, dautres réclamant à grands cris des caricatures de « juifs de 40 », ce qui semble assez loin de votre souhait dun « désaccord exprimé dans le respect des Lois et de lintégrité des personnes ». Vous devriez dailleurs rappeler à vos coreligionnaires si bienveillants et aimants envers les citoyens qui les accueillent, que la fête de lAïd el-Adha quils vont fêter dans quelques jours est un vibrant hommage à… Abraham, un Juif ! A mon avis certains doivent ignorer ce détail au vu du niveau intellectuel remarquablement bas de leurs commentaires. Dans votre interview une phrase minterpelle tout particulièrement « Dans Le même temps, ils doivent accepter et comprendre que dans nos sociétés, Le rapport au sacré nest pas le même pour tous ». Jaimerais savoir de quelle société vous parlez ? Est-ce la société musulmane, la société française, la société marocaine ?

6 Si cest la société marocaine cest que vous ne vous sentez pas français, si cest la société musulmane cest que vous ne vous sentez pas démocrate et si cest la société française je vous rappelle quelle na aucun rapport au sacré puisque séparée du religieux depuis quune célèbre loi de 1905 en a décidé ainsi, ce que manifestement malgré votre récente naturalisation vous ne semblez pas avoir encore bien intégré. Dailleurs dans votre document répertoriant les différents abattoirs pour lAïd vous illustrez parfaitement la difficulté que vous - et vos coreligionnaires - avez à vous considérer comme des citoyens français à part entière puisque vous adressez vos vœux aux « musulmans de France » et non pas aux musulmans français. Je vous invite donc - vous et vos coreligionnaires « de France » - à vous interroger sur votre rôle dans notre société française, sur votre capacité à adhérer à nos valeurs laïques et démocratiques et sur votre capacité à pratiquer lautodérision car décidément, je vous trouve très coincés du turban. Jattends avec impatience votre rapport sur les actes islamophobes que vous avez recensés et ne manquerai pas de compiler de mon côté les actes francophobes que je me ferai un plaisir de vous transmettre à mon tour. Par ailleurs, en cherchant (vainement) vos coordonnées je tombe à linstant sur un article du site cfcm.tv particulièrement insultant pour les citoyens français. Je suis très choquée par les relents de xénophobie de cet article dans lequel il est question de la France qualifiée de « République malade et satanisée », de « protection bienveillante dun pouvoir occulte « qui trouve toute sa jouissance dans le spectacle du malheur dune frange indésirée de sa population », de « la France victime de son arrogance et de son orgueil ». En tant que représentant des musulmans en France vous seriez bien inspiré de veiller à ce que le pays qui vous accueille et qui vous a accepté comme citoyen ne soit pas insulté et trainé dans la boue par votre communauté, car si la loi sur le blasphème nexiste pas, la loi sur la diffamation existe bel et bien. Je vous prierais donc de faire en sorte que cet article injurieux soit rectifié afin de ne pas créer davantage de tensions. Veuillez agréer, Monsieur Moussaoui, mes salutations définitivement laïques. Caroline Alamachère

7 Major Alain PINON Chef de l Unité des Moyens Aériens Lettre ouverte en réponse au Président du MRAP

8 Monsieur, Vous avez organisé récemment, en tant que président du MRAP, un colloque à l'Assemblée nationale intitulé "Du racisme anti-arabe à l'islamophobie". Vous y avez dénoncé, en France, " les mosquées souillées, les discriminations à l'emploi et au logement, les appels au meurtre, les violences et agressions à l'endroit des populations et des lieux de culte musulmans. Vous avez montré du doigt l'impunité dont bénéficient les auteurs de ces délits, appelant à un réveil de l'opinion publique, un sursaut des institutions (Police, Justice, Education nationale, etc.), une mobilisation des grandes consciences intellectuelles. Vous avez raison ! De plus en plus de Français sont racistes. De plus en plus en ont par-dessus la tête de ce qu'ils appellent (à tort) l'invasion islamo-maghrébine. De cet afflux de populations inassimilables qu'ils croient (à tort) être le ressort principal de la délinquance et de la criminalité. De plus en plus sont épouvantés (à tort) par l'afflux de populations qui, ayant chassé l'occupant raciste des territoires qu'il exploitait, ont rendu ces terres à l'heureux état de nature mais sont contraintes de chercher, auprès de l'ancien colonisateur raciste, les remèdes à la misère provoquée par la décolonisation. De plus en plus de racistes ont (à tort) des idées de violence en entendant sur les radios les poésies du groupe afro-maghrébin Sniper qui chante, par exemple : " La France nous ronge, le seul moyen de se faire entendre est de brûler des voitures. La France est une garce. On nique la France. " Oui, Monsieur Aounit, la triste vérité est là : les racistes n'entendent rien à la rude poésie des cités et ils en ont par-dessus la tête d'entendre des hexagonoïdes chanter qu'ils niquent la France, et qu'ils baisent leurs mères. C'est sûr qu'il y a quelque racisme à ne pas accepter ces coutumes de baiser notre mère et de niquer notre pays, mais c'est ainsi, Monsieur Aounit : les racistes ne sont pas tolérants. Et ils ont tort. Vous avez raison ! Mais comment ces petits blancs arriérés seraient-ils assez évolués, ouverts, libéraux et modernes pour accepter que des populations qu'ils ont accueillies, nourries, soignées et enseignées leur crachent leur haine et leur mépris à la figure ? Vous faites bien de dénoncer ce racisme-là en France dans la Chambre des députés de cette République qui vous a fait tant de mal. La dignité de l'endroit ajoute à la force de votre réquisitoire. Mais vous feriez mieux encore en allant le prononcer là-bas, au bled.

9 C'est sur place, chez eux, alors qu'ils sont encore libres, qu'il faut alerter les milliers d'Afro-musulmans et d'islamo-maghrébins qui s'apprêtent à céder au mirage du RMI, de la Sécu, des allocs, et à basculer dans le piège affreux que leur tendent les racistes français. Monsieur Aounit, dites-le à vos frères, à vos cousins, à vos femmes, à vos enfants, à vos voisins, à tous ceux du bled et de la brousse: la France raciste ne veut pas d'eux parce que dans son aveuglement raciste, elle les regarde (à tort) comme des envahisseurs et des prédateurs. Dites simplement cette sinistre vérité aux vôtres Monsieur Aounit. Ne les laissez pas se jeter dans la gueule du loup. Il est de votre devoir de protéger ces malheureux contre cette effrayante menace. Les laisser venir, serait se rendre coupable de non-assistance à personnes en danger. D'ailleurs vous-même, Monsieur Aounit, vous et tous ceux qui comme vous, êtes condamnés à vivre dans cet abominable pays raciste, n'hésitez pas: brisez vos chaînes, secouez la poussière de vos sandales et quittez cet enfer. Ne faites pas plus longtemps aux racistes le cadeau de votre enrichissante présence. Ne soyez plus le gibier de ces chasseurs impitoyables qui attaquent vos mères dans le métro, violent vos filles dans les caves, pillent vos supermarchés, brûlent vos voitures dans vos cités, vendent de la drogue à vos enfants. Ne leur laissez aucun homme à discriminer, aucune femme à insulter, aucun enfant à battre, aucune mosquée à souiller. N'hésitez pas : vengez toutes ces années de terreur, de souffrance, d'humiliation, d'exploitation qu'ils vous ont infligée : privez-les de la chance que vous représentez. Et puis, pourquoi vous gêner ? En partant, emmenez vos amis.... Les grandes consciences intellectuelles, les militants immigrationnistes, les journalistes amis, D'abord cela leur épargnera l'insupportable peine de vivre sans vous, ensuite cela privera la France raciste de la formidable force intellectuelle qui fait son rayonnement dans le monde entier. Ils seront bien punis, les racistes ! Songez-y, Monsieur Aounit: ils auront l'air de quoi les Le Pen, les Gollnisch, Les Hortefeux, Besson les militants du FN et les électeurs de tout ce monde quand, le dernier bateau ayant franchi la ligne d'horizon, l'ultime avion s'étant évanoui dans l'azur, la dernière camionnette étant passée de l'autre côté de la frontière, ils découvriront qu'ils sont désormais entre eux ? Entre racistes. Tout seul. Ah, on voudrait voir ça ! Rien que pour le plaisir. Cette lettre circulait par dans un petit circuit, maintenant osons la diffuser largement. Cordialement

10 Me Collard Quelquefois on ressent des choses mais on a du mal à les exprimer. Ces propos ont le mérite d'être clairs !! il n'y a rien à y ajouter………………… Bonne lecture.ne pas hésiter à transférer Je nai aucun sentiment à légard de lislam. Je men fous radicalement. Tant quil reste dans ses terres. Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je nen veux pas. Un point cest tout. Je suis islamo-négatif. Je nie le droit de lislam à prospérer en France. Je nie que lislam soit une religion. Cest un totalitarisme comme lindique son nom qui signifie soumission et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de sy opposer de toutes ses forces et par tous les moyens y compris légaux. Je nie que lislam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs. Je nie que lislam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-doeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural. Rien. Pas un écrivain na publié Le génie de lislam. Nulle mosquée ne sélève comparable à Chartres. On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste. Je nie que lislam appartienne au patrimoine de la France. Il na rien laissé, rien créé, rien fait pour la France. Aucune oeuvre dart, on la vu. Aucune oeuvre de charité non plus. Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative. Où sont les petits frères des pauvres qui appliqueraient en France ce quatrième piller de lislam ( la Zakkat. En français : laumône que lon traduit abusivement par la Charité) ?

11 Où est limam dont la personnalité et loeuvre pourraient se comparer à celles de saint Vincent de Paul ? Quelle fatwa a jamais fait pour les pauvres, les malades, les vieillards ou les enfants de France le millième de ce que font depuis des siècles les religieuses hospitalières, soignantes ou enseignantes ? Je nie linfluence de lislam sur notre histoire intime. Pas un dicton, pas une coutume, pas un mot, pas un geste, qui exprime, dans le comportement des Français, dans leurs références, dans leur imaginaire, dans leurs souvenirs, dans les chansons, les comptines, les fables de leur enfance, le moindre lien avec lislam. Aucune oeuvre de progrès, enfin. On nous rebat les oreilles avec lapport de lislam en matière de mathématiques, de géométrie, dalgèbre, dastronomie, de médecine, de philosophie. ils ont été les récepteurs de quelques-uns de ces savoirs et leurs vecteurs: il y a loin de là à l'invention qu'on veut leur imputer !!!! Mais cest se foutre du monde ! Où sont, dans lhistoire de lintelligence française les savants, les penseurs, les philosophes musulmans. Où sont les Pasteur, les Curie, les Pascal islamistes ? Et que lon ne prétende pas que cette absence sexpliquerait par le magistère de lEglise qui aurait fait obstacle à léclosion du génie créateur, scientifique, artistique de lislam dans les bras de sa Fille aînée. Ou alors que lon explique comment tant décrivains, de penseurs, de philosophes, de musiciens, de peintres, de sculpteurs juifs ont pu prospérer en dépit de cet obscurantisme. La vérité cest que lislam na rien à faire chez nous parce quil na jamais rien fait chez nous. La déclaration de Chirac selon qui « les racines de lEurope (donc de la France ) sont aussi musulmane que chrétiennes » nest donc pas seulement le propos dun imbécile, cest aussi celui dun salaud. Lislam à la française est une double absurdité et un crime de haute trahison. Parce que lesprit de soumission est à lopposé même du génie français. Parce que la notion de patrie est contraire à lOuma, loi islamique qui nie la nation. Parce que les politiciens renégats qui oeuvrent à asservir la France au totalitarisme islamique et à linvasion afro-maghrébine sont plus coupables que les dirigeants français qui, voilà soixante-trois ans, se résignèrent à la Collaboration. La différence entre les Collabos dhier et les Coallahbos daujourdhui, cest que Chirac, lui, a ouvert les portes à linvasion en signant la loi sur le regroupement familial (très grave erreur...). Chirac na cesse, après Mitterrand, de le répéter. Sous la botte allemande, la Police, la Justice et leurs auxiliaires nont pas montré autant de zèle à poursuivre les résistants que les flics, les chats fourrés et leurs milices antiracistes nen mettent aujourdhui à traquer, à provoquer, à punir les patriotes fiers de lêtre et qui entendent le rester.

12 Jamais la France na été aussi gravement malade. Infecté par le sida de la coallahboration, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif. Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants. En avant !


Télécharger ppt "Réagir ou mourir Voici quelques courageux Français qui se révoltent contre une immigration incontrôlée et aujourdhui incontrôlable !"

Présentations similaires


Annonces Google