La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PSC1 Jules Nicolas P révention et S ecours C ivique FORMATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PSC1 Jules Nicolas P révention et S ecours C ivique FORMATION."— Transcription de la présentation:

1 PSC1 Jules Nicolas P révention et S ecours C ivique FORMATION

2 Sommaire

3

4 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 1: Alerte et protection des populations

5 Lalerte aux populations Si vous entendez ce signal, il faut: - Se mettre à labri dans un local clos - Se confiner en fermant et calfeutrant toutes entrées dair - Sinformer en écoutant la radio (radio France) ou regarder France télévision

6

7 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 2: LA PROTECTION

8

9

10

11 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de : -Supprimer ou écarter un danger pour assure votre protection, celle de la victime ou des autres personnes. -Réaliser un dégagement durgence dune victime exposée à un danger que vous ne pouvez pas supprimer.

12 Proteger -Eviter le sur accident Pourquoi? Comment? -Analyser la situation -approcher prudemment -supprimer le danger -ne pas sexposer ou exposer un tiers au danger

13 Attention: -Manœuvre exceptionnelle -A utiliser si le danger est:.Vital.Immédiat.Réel.NON CONTROLABLE

14 DANGER pour le sauveteur, la victime, les témoins? SUPPRIMER Ou ECARTER le danger ALERTE et réalisation de laction de secours DEGAGEMENT DURGENCE Non contrôlable non oui

15 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 3: LALERTE

16 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de : -Choisir le service de secours adapté. -Transmettre les informations nécessaires à lintervention.

17 La chaine de secours ne peut fonctionner sans son premier maillon, le témoin qui protège et qui donne lalerte. Lalerte transmise au service durgence par les moyens les plus appropriés disponibles, doit être rapide et précise.

18 Qui appeler? Comment ? Quelles infos minimales donner ? -Adresse -numéro dappel -Nature du problème Nb: les autres infos seront demandées par le service de secours

19 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 4: LA VICTIME QUI SETOUFFE

20 Etouffement

21 Partie 3 : La victime sétouffe Objectif de la séquence : Identifier une victime qui sétouffe et agir en conséquence. Etude de cas : Vous êtes chez un ami et une personne sétouffe Comment reconnaître une victime qui sétouffe ? Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

22 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une victime qui sétouffe et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Claques dorsales -Compressions abdominales (technique de HEIMLICH) Risque : Arrêt respiratoire, arrêt circulatoire et arrêt cérébral.

23 En résumé: -Nagir que si lobstruction est totale (sinon inciter à tousser) -La victime doit être penchée vers lavant -les claques dorsales sont vigoureuses et entre les omoplates -Réaliser Heimlich en flèche et non en virgule -Sarrêter dès la reprise de respiration -Que lobstruction soit partielle ou totale, il faut alerter le 15 pour demander un avis médical.

24 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 5: HEMORRAGIES EXTERNES

25 Hémorragie

26 Partie 5 : Hémorragies externes Objectif de la séquence : Identifier une victime qui a une hémorragie externeet agir en conséquence. Etude de cas : Un père de famille bricole et se coupe avec son outil et saigne abondamment. Comment reconnaître une hémorragie externe ? Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

27 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître un saignement abondant et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Réaliser une compression manuelle directe -Réaliser un pansement compressif Risque : Hémorragie entraînant un arrêt circulatoire.

28 Cas particuliers Plaie avec corps étranger: Ne jamais retirer lobjet et alerter les secours Saignement de nez: - Asseoir la victime (ne jamais allonger pour éviter labsorption de sang) -demander de se moucher vigoureusement -demander de comprimer la narine qui saigne (10mn et alerter si saignement non arrêté) La victime vomit ou crache du sang: -Installer la victime dans une position confortable - Alerter immédiatement les secours. -Parler régulièrement à la victime et surveiller -Conserver (si possible) les crachats et vomissement Autres hémorragies: - Toute perte de sang par un orifice naturel nécessite dallonger la victime, dalerter et de surveiller sans donner à boire.

29 Des maladies peuvent être transmises par le sang, même en cas de plaie minime des mains du sauveteur, il faut donc toujours: -Se protéger par le port de gants ou en interposant un morceau de plastique. -Se laver les mains, les désinfecter et retirer les vêtements souillés. -Eviter de porter les mains à la bouche, au nez ou aux yeux Attention: Demander un avis médical si le sauveteur présente un plaie même minime, sil a subi une projection sur le visage. Quoi quil en soit!

30 En résumé: -Nagir que sil ny a pas dobjet dans la plaie -La compression manuelle doit être constante -La victime doit être allongée -le pansement compressif est réalisé seulement si on est seul

31 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 6: Atteintes de la peau et des muqueuses

32 Partie 6 : Atteintes de la peau et des muqueuses(la plaie grave) Objectif de la séquence : Identifier une victime atteinte dune plaie grave et agir en conséquence..Etude de cas : Vous sortez du restaurant et sur le trottoir vous voyez une personne qui vient de se faire agresser a lavant bras avec un couteau Comment reconnaître une plaie grave ?Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

33 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une plaie grave et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Mettre au repos dans la position qui simpose (en général allongée) Risque : Atteinte des fonctions vitales pouvant entrainer la mort par arrêt circulatoire

34 Plaie au thorax: Position assise pour faciliter la respiration. Plaie à labdomen: Position allongée pour relâcher la sangle abdominale et limiter la douleur. Plaie aux yeux: Allongée sur le dos, yeux fermés pour limiter les mouvements oculaires. Cas particuliers:

35 La gravité dune plaie dépend de: -La présence dune hémorragie associée -Sa localisation.Thorax.Abdomen.Cou,Œil,Face -Son aspect.Qui saigne.Déchiquetée.Multiples et/ou étendues -Son mécanisme.Par projectile.Par outil.Par morsure.Par objet tranchant

36 Cas des plaies simples : Plusieurs précautions sont à prendre: -Se laver les mains -Nettoyer la plaie en rinçant abondamment à leau -Désinfecter à laide dun antiseptique -Protéger éventuellement avec un pansement De plus : Il faut vérifier la présence de vaccination antitétanique à jour (10 ans chez ladulte et 5 ans chez lenfant) Le sauveteur pourra conseiller de consulter un médecin en cas dabsence de vaccination et en cas dapparition de fievre, de zone chaude, gonflée

37 Partie 6 : Atteintes de la peau et des muqueuses (les brûlures) Objectif de la séquence : Identifier une victime atteinte dune brûlure et agir en conséquence. Etude de cas : A la maison un membre de votre famille se brûle avec le fer à repasser. Comment reconnaître une brûlure ?Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

38 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une brûlure et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -arroser pour limiter laggravation Risque : Si rien nest fait propagation et aggravation de la brûlure

39 Brûlure supérieure à la moitié de la surface de la main = brûlure grave On arrose jusquà lavis médical.

40 Conduite à tenir : Le refroidissement de la plaie doit intervenir dans les 30mn suivant la brulure. On peut retirer les vêtements sils ne collent pas à la peau Après avis médical on essaiera dinstaller la victime dans une position adaptée De plus: En cas de brulure simple la CAT est la même que pour une plaie simple, on veillera à ne jamais percer les cloques et à demander un avis médical sil sagit dun enfant.

41 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 7: TRAUMATISME

42 Partie 7 :Les traumatismes(os,articulations,organes) Objectif de la séquence : Identifier une victime atteinte dun traumatisme et agir en conséquence. Etude de cas : Vous trouvez une personne allongée au sol qui hurle et se plaint du dos. Comment reconnaître ce type de traumatisme et quelles sont les causes ? Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

43 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître un traumatisme : -demander de ne pas mobiliser pour éviter laggravation et surveiller tous signes graves pouvant survenir. Risque : Aggravation du traumatisme et paralysie

44 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 8: LA VICTIME QUI SE PLAINT DUN MALAISE

45 Partie 8 : La victime se plaint dun malaise Objectif de la séquence : Identifier une victime qui se plaint dun malaise et agir en conséquence. Etude de cas : Vous êtes en footing dans un parc et une personne se plaint dune douleur à la poitrine. Comment reconnaître une victime qui fait un malaise ? Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

46 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une victime qui se plaint dun malaise et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Mettre la personne au repos -Questionner la victime Risque : Atteinte des fonctions vitales pouvant entrainer la mort

47 En résumé: -La personne qui se plaint dun malaise doit être mise au repos dans une position confortable, le plus souvent allongée. -Rechercher: -douleur à la poitrine ou au ventre -difficulté à respirer ou parler -sueurs abondantes, sensation de froid ou pâleur -apparition soudaine dun des signes -Poser des questions simples pour avertir le samu -Quel est votre âge? -depuis combien de temps? -est-ce la première fois? -prenez-vous un traitement? -avez-vous subi une intervention chirurgicale?

48 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 9: Perte de connaissance

49 Partie 9 : La perte de connaissance Objectif de la séquence : Identifier une victime qui a perdu connaissance et agir en conséquence. Etude de cas : Vous arrivez chez un copain et vous le trouvez allongé au sol Comment reconnaître une victime qui a perdu connaissance ? Quels sont les risques si lon ne fait rien ?Que fait-on ?

50 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une victime qui a perdu connaissance et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Libérer les voies aériennes -Mettre la victime sur le côté (P.L.S) Risque : Obstruction des Voies Aériennes par chute de la langue au fond de la gorge ou par inhalation des liquides entrainant une asphyxie.

51 La mise en PLS 4 -rapprocher délicatement les membres inférieurs de laxe du corps si besoin est -faire attention à la tête de la victime en retirant sa main de celle de la victime et tenir le coude pour éviter une bascule trop rapide. -aboutir à une position stable, la plus latérale possible pour permettre lécoulement des liquides Le retournement doit se faire sans brusquerie et un seul temps. Il convient de toujours respecter laxe de la colonne cervicale.

52 Cas particuliers La femme enceinte: Toute femme enceinte est par principe allongée sur le côté gauche pour éviter la compression de certains vaisseaux de labdomen. Le traumatisé: En cas de lésion thoracique, du membre supérieur ou inférieur, le blessé est couché autant que possible sur le côté atteint.

53 PSC1 Jules Nicolas PARTIE 10: LARRET CARDIAQUE

54 5mn6mn7mn8mn9mn10mn 4m n 1mn de gagnée cest 10% de chance de survie Les différentes étapes de la chaine de survie peuvent augmenter les chances de survie entre 4 et 40%. Partie 6 : La victime inconsciente qui ne respire pas Objectif de la séquence : Identifier une victime inconsciente qui ne respire pas et agir en conséquence. Chaine de survie:

55 Annonce du résultat attendu : A lissue de cette séquence vous serez capable de reconnaître une victime inconsciente qui ne respire pas et de réaliser les gestes de secours qui simposent : -Compressions Thoraciques -Bouche à bouche -Utilisation dun Défibrillateur Automatique Externe (D.A.E) Risque : Si rien nest fait risque de mort cérébrale

56 En résumé: Compressions Thoraciques: -Mains au milieu du thorax (partie inférieure) et épaules au dessus des mains -30 compressions de 5 à 6 cm à battements par minutes -Temps de compression = temps de décompression Bouche à bouche: -nez ou bouche bien bouchés pour éviter les fuites -2 insufflations lentes jusquà soulèvement de la poitrine

57 Les differences : ADULTESENFANTSNOURRISSONS COMPRESSIONS 2 mains dans la partie inférieure du sternum Idem adulte mais à 1 main Pulpe de 2 doigts, un doigt au dessus du bas du sternum Enfoncement de 5 à 6 cm Enfoncement de 1/3 de lépaisseur du thorax 30 compressions à une fréquence de 100 à 120 par minute INSUFFLATIONS 2 insufflations par la bouche avec la tête basculée 2 insufflations par la bouche et le nez, tête en position neutre Insufflations jusquà soulèvement de la poitrine


Télécharger ppt "PSC1 Jules Nicolas P révention et S ecours C ivique FORMATION."

Présentations similaires


Annonces Google