La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MINISTERE DE LURBANISME, DE LHABITAT, DE LHYDRAULIQUE URBAINE, DE LHYGIENE PUBLIQUE ET DE LASSAINISSEMENT EVALUATION DES REALISATIONS ET DEFIS POUR LATTEINTE.

Copies: 1
Contribution du Burkina Faso à latteinte des OMD Etat de lAssainissement – BURKINA FASO Burkina Faso CONFERENCE AFRICAINE SUR LASSAINISSEMENT ET LHYGIENE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MINISTERE DE LURBANISME, DE LHABITAT, DE LHYDRAULIQUE URBAINE, DE LHYGIENE PUBLIQUE ET DE LASSAINISSEMENT EVALUATION DES REALISATIONS ET DEFIS POUR LATTEINTE."— Transcription de la présentation:

1 MINISTERE DE LURBANISME, DE LHABITAT, DE LHYDRAULIQUE URBAINE, DE LHYGIENE PUBLIQUE ET DE LASSAINISSEMENT EVALUATION DES REALISATIONS ET DEFIS POUR LATTEINTE DES OMD EN MATIERE DHYGIENE ET DASSAINISSEMENT AU SENEGAL PRESENTE PAR Mr ADAMA MBAYE DIRECTEUR DE LASSAINISSEMENT SENEGAL AFRICASAN+5 DURBAN 2008²

2 SOMMAIRE I. CONTEXTE II. STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE III. PRINCIPALES REALISATIONS IV. TENDANCES DEVOLUTION DU TAUX DACCES/RYTHME DE FINANCEMENT V. PRINCIPAUX DEFIS A RELEVER VI. LEÇONS TIREES ET RECOMMANDATIONS

3 I.CONTEXTE MILIEU URBAIN REFORMES REFORMES -1 ère génération en 1996: création de lOffice National de lassainissement du Sénégal (ONAS); -2 ème génération (en préparation): - Signature Contrat de performance État - ONAS - Accroissement de la PSP; - Accroissement de la PSP;OMD - faire évoluer le taux de desserte de 56% à 78% - Assurer léquilibre dexploitation de lONAS.

4 CONTEXTE ( Suite ) MILIEU RURAL Création en 2003 dun Ministère chargé de lHygiène et de lAssainissement: Création en 2003 dun Ministère chargé de lHygiène et de lAssainissement: - Direction de lAssainissement - Direction de la Prévention Individuelle et Collective OMD OMD - faire évoluer le taux de desserte de 17% à 59% - Assurer la promotion de lHygiène.

5 II. STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE Subvention des ouvrages destinés aux pauvres: Subvention des ouvrages destinés aux pauvres: - branchements sociaux à légout: 80% - ouvrages assainissement individuels: (latrines, bacs à laver et lave - mains) 75% en milieu urbain et 90% en milieu rural Création demplois Création demplois - Contractualisation avec les GIE et SARL locaux - Formation de maçons et artisans locaux - Formation de formateurs à la promotion de lHygiène

6 III. PRINCIPALES REALISATIONS MILIEU URBAIN Financement global de 90 Milliards F CFA Accès à personnes supplémentaires parmi les plus pauvres Accès à personnes supplémentaires parmi les plus pauvres branchements sociaux à légout; branchements sociaux à légout; systèmes dassainissement individuels Traitement des eaux usées Traitement des eaux usées - Réhabilitation et extension de la STEP de la Cambérène: m3/j à m3/j - Réhabilitation et extension de la STEP de la Cambérène: m3/j à m3/j - Traitement tertiaire: réutilisation de 6700m3/J - Traitement tertiaire: réutilisation de 6700m3/J - 3 stations de boues de vidange. - 3 stations de boues de vidange.

7 PRINCIPALES REALISATIONS (Suite) Milieu rural Trois grands programmes en cours dexécution (BAD, Sen 011 avec le Luxembourg et le BCI) 7000 ouvrages réalisés 4000 demandes en instance Perspectives: PEPAM/BM, la CTB, le Luxembourg, la BOAD

8 PRINCIPALES REALISATIONS: URBAIN ET RURAL (Suite) Taux de desserte par rapport aux OMD

9 PRINCIPALES REALISATIONS MILIEU URBAIN (suite) Pourcentage de traitement des eaux usées domestiques

10 IV. TENDANCES DEVOLUTION DU TAUX DACCES/RYTHME DE FINANCEMENT Évolution historique et projection du taux d'accès à l'assainissement rural Évolution historique et projection du taux d'accès à l'assainissement urbain

11 V. PRINCIPAUX DEFIS A RELEVER Urbain (M$) Rural (M$) Total Financement global Financement acquis Pourcentage Mobilisation de financement: PEPAM

12 PRINCIPAUX DEFIS A RELEVER (Suite) Capacités de mise en œuvre des projets à grande échelle Capacités de mise en œuvre des projets à grande échelle Capacités des entrepreneurs locaux à contractualiser avec les administrations Capacités des entrepreneurs locaux à contractualiser avec les administrations Campagne dIEC pour la participation des populations et la mobilisation de la quote – part au financement Campagne dIEC pour la participation des populations et la mobilisation de la quote – part au financement Réduction du coût des ouvrages (utilisation des matériaux locaux) Réduction du coût des ouvrages (utilisation des matériaux locaux) Réutilisation des eaux usées et des boues. Réutilisation des eaux usées et des boues.

13 VII. LECONS TIREES ET RECOMMANDATIONS Nécessité dune structure de coordination et dun cadre unifié dintervention Nécessité dune structure de coordination et dun cadre unifié dintervention - coordination des interventions - coordination des interventions - suivi de lévolution des taux daccès - suivi de lévolution des taux daccès - système de suivi – évaluation - système de suivi – évaluation - visibilité du secteur via portail Internet - visibilité du secteur via portail Internet Intégration eau – assainissement en milieu rural: Plans Locaux dHydraulique et dAssainissement (PLHA) Intégration eau – assainissement en milieu rural: Plans Locaux dHydraulique et dAssainissement (PLHA) Participation des populations: planification, élaboration des programmes, exécution et suivi des travaux Participation des populations: planification, élaboration des programmes, exécution et suivi des travaux

14 LECONS TIREES ET RECOMMANDATIONS (Suite) Plaidoyer: Coalition nationale pour lassainissement État – partenaires au développement - société civile – collectivités locales Plaidoyer: Coalition nationale pour lassainissement État – partenaires au développement - société civile – collectivités locales Subvention aux plus pauvres Subvention aux plus pauvres Participation du BCI au financement Participation du BCI au financement Participation accrue du SP (local) Participation accrue du SP (local) Catalogue des options technologiques en privilégiant lutilisation des matériaux locaux. Catalogue des options technologiques en privilégiant lutilisation des matériaux locaux.

15 LECONS TIREES ET RECOMMANDATIONS (Suite) Activités sociales daccompagnement des programmes Activités sociales daccompagnement des programmes - campagnes dIEC avec les ONG/OCB locales - campagnes dIEC avec les ONG/OCB locales - promotion de lhygiène (lavage des mains au savon) - promotion de lhygiène (lavage des mains au savon) - création demplois (formation des maçons) - création demplois (formation des maçons) - Formation des relais - Formation des relais - intégration du genre - intégration du genre - intégration de la promotion de lhygiène dans les curricula (écoles) - intégration de la promotion de lhygiène dans les curricula (écoles) - lien entre lécole et la communauté. - lien entre lécole et la communauté.

16 JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "MINISTERE DE LURBANISME, DE LHABITAT, DE LHYDRAULIQUE URBAINE, DE LHYGIENE PUBLIQUE ET DE LASSAINISSEMENT EVALUATION DES REALISATIONS ET DEFIS POUR LATTEINTE."

Présentations similaires


Annonces Google