La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Eclairage : les enjeux environnementaux. Sommaire Réchauffement climatique Epuisement des ressources naturelles et pollution des sols Les moyens dagir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Eclairage : les enjeux environnementaux. Sommaire Réchauffement climatique Epuisement des ressources naturelles et pollution des sols Les moyens dagir."— Transcription de la présentation:

1 Eclairage : les enjeux environnementaux

2 Sommaire Réchauffement climatique Epuisement des ressources naturelles et pollution des sols Les moyens dagir Les économies dénergie Le recyclage des équipements usagés

3 Le réchauffement climatique La nécessité de faire des économies dénergie

4 Réchauffement climatique Définition: Egalement appelé réchauffement planétaire, le dérèglement climatique ou réchauffement global est un phénomène daugmentation de la température moyenne des océans et de latmosphère, à léchelle mondiale et sur plusieurs années. + 0,6°C en un siècle (mesures terrestres de température réalisées au cours du 20 ème siècle).

5 Réchauffement climatique Conséquences: des bouleversements climatiques et de nombreux impacts sur la vie. Cest déjà : Une multiplication des phénomènes de sécheresses, incendies, pluies diluviennes, inondations, acidification des océans. Une diminution de létendue et de lépaisseur de la banquise arctique, recul des glaciers (les glaciers de lHimalaya pourraient disparaître dans les 50 prochaines années), augmentation significative du niveau de la mer (lélévation au 20 ème siècle est denviron 20 cm). Qui pourraient mener à : La disparition de 40 à 70% des espèces animales et végétales.

6 Réchauffement climatique Cause probable: forte augmentation dans latmosphère de la concentration de plusieurs gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone, le méthane et le protoxyde dazote, liée à lactivité humaine. Cette augmentation est liée à laugmentation de la consommation mondiale dénergie et principalement de laugmentation de la consommation délectricité car près de 70% de lélectricité mondiale est produite à partir de combustibles fossiles, générateurs de gaz à effet de serre.

7 Réchauffement climatique Constats sur la consommation délectricité en France La consommation totale d'électricité en 2009 en France est de 486,4 TWh. En 30 ans, elle a été presque multipliée par 3. Le résidentiel et le tertiaire consomment la majeure partie de cette électricité et ce, avec une progression constante. 10% de lélectricité est produite par des centrales thermiques, fonctionnant avec du charbon, du fioul ou du gaz, et donc émettant de nombreux gaz à effet de serre. 10% de la production délectricité sert à léclairage.

8 Réchauffement climatique Constats sur la consommation délectricité en France Dans le résidentiel, selon lADEME, la part de léclairage représente 14 % des consommations totales délectricité.

9 Lépuisement des ressources naturelles et la pollution des sols Les matériaux commencent à manquer Les sols sont pollués La nécessité de recycler

10 Les matériaux commencent à manquer Lexpansion des besoins sidérurgiques est à lorigine de lexplosion de la consommation de fer, celle-ci ayant atteint 1300 millions de tonnes en Conséquence : le prix de ce minerai a doublé depuis Les réserves mondiales de métaux rares (uranium, argent, …) sembleraient ne perdurer que 10 à 60 ans. Laugmentation annuelle de la demande en plomb est passée de 2 à 20% entre 2003 et 2007 en raison de la forte hausse des besoins en batteries. Les combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon), les réserves deau, les forêts diminuent fatalement. Les ressources naturelles sépuisent de plus en plus en raison de lactivité humaine.

11 Les sols sont pollués Le sol remplit des fonctions essentielles à la vie et à lactivité humaine : – Fonction environnementale : stockage et épuration de leau, rétention des polluants, biodiversité, … – Fonction économique : agriculture, matières premières, … – Etc. Le sol est une ressource qui peut se dégrader très rapidement (quelques années ou décennies) mais se régénère très lentement (plusieurs millions dannées). Le sol connait de nombreuses menaces liées à lactivités humaine, et notamment la contamination par des polluants. Ex : plomb, mercure, etc. Cela a un impact sur la santé humaine, via les productions alimentaires et la filtration et le stockage des eaux souterraines, source deau potable. Source : Ademe

12 La nécessité de recycler Le recyclage des déchets présente un double avantage : Il permet d'économiser de la matière première et donc de préserver les ressources naturelles de notre planète. Il permet également de réduire le volume de nos déchets traités par incinération ou enfouis, réduisant ainsi les risques de pollution de lair et des sols.

13 La nécessité de recycler Préserver les ressources naturelles lacier recyclé permet d'économiser du minerai de fer ; chaque tonne de plastique recyclé permet d'économiser 700 kg de pétrole brut ; laluminium est recyclable à 100% ; 1 kg d'aluminium donne 1 kg d'aluminium (après avoir été fondu). Le recyclage de 1 kg daluminium peut économiser environ 8 kg de bauxite, 4 kg de produits chimiques et 14 kWh d'électricité ; chaque tonne de carton recyclé fait économiser 2,5 tonnes de bois et chaque feuille de papier recyclé fait économiser 1 L deau et 2,5 W d'électricité en plus de 15 g de bois ; lutilisation de verre pour fabriquer du verre neuf permet déconomiser 700 kg de sable par tonne de verre fabriqué. On économise également 150 kg de soude ou potasse et 100 kg de calcaire.

14 Les moyens dagir Les économies dénergie Le recyclage des équipements usagés

15 Les moyens dagir : les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau européen Des directives ont été votées afin de favoriser le développement des matériels, installations et services les moins énergivores et les plus respectueux dun développement durable.

16 Les moyens dagir : les économies dénergie Usage le plus visible de lélectricité, léclairage est pourtant souvent une exigence oubliée lorsquil sagit daméliorer lefficacité énergétique du bâtiment. On peut déplorer : lutilisation de matériels vétustes ou inadaptés, des conditions déclairage médiocres Ce qui entraine des coûts dusage et de maintenance élevés.

17 Les moyens dagir : les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau européen La directive européenne 2005/32 EUP (Energy using products) : règlement relatif à léclairage domestique. Il sagit de la suppression progressive des lampes les plus énergivores.

18 Les moyens dagir: les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau européen La directive européenne 2005/32 EUP (Energy using products) : règlement relatif à léclairage tertiaire (intérieur et extérieur) Un calendrier dinterdictions de produits natteignant pas une performance énergétique minimale a également été arrêté : Lampes Avril 2010 : tubes fluorescentes T8 halophosphates (type blanc industrie) Avril 2012 : tubes fluorescent T10 et 12 halophosphates, SHP basiques et iodures basiques Avril 2015 : lampes à vapeur de mercure (ballons fluorescents) et lampes SHP « retrofit » Avril 2017 : majorité des iodures à 405 W, lampes compactes fluorescentes à ballast non intégré à 2 broches Ballasts Avril 2012 : ballasts à décharge basiques Avril 2017 : ballasts ferromagnétiques pour fluorescence ; ballasts pour lampes à décharge à fortes pertes Luminaires Avril 2017 : luminaires équipés de ballast ferromagnétique pour fluorescence

19 Les moyens dagir: les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau national La Réglementation Thermique (RT) 2012 © Erco © Sarlam Concerne les obligations defficacité énergétique pour le bâtiment neuf, résidentiel et non résidentiel. Objectifs de consommation annuelle fixés par la Loi Grenelle : 50 kWh par m² au total pour les usages chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage. (Texte en préparation).

20 Les moyens dagir: les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau national En éclairage, citons les principales pistes dévolution possibles par rapport à la RT 2005 Résidentiel Pas de bâtiment livré équipé de lampes à incandescence, prise en compte des consommations des parties communes, mise en place dautomatismes (détection présence et lumière du jour). © Architecte Dudi Damilano

21 Les moyens dagir: les économies dénergie Quelques mesures prises au niveau national En éclairage, citons les principales pistes dévolution possibles par rapport à la RT 2005 Non résidentiel Eclairage général réalisé avec des luminaires performants (fluorescent avec ballast électronique), associés à deux automatismes : détection de présence et variation en continue selon les apports de lumière naturelle. Prise en compte des consommations des parties communes. La loi Grenelle 2 prévoit une procédure dattestation de conformité en fin de travaux. © Roger Narboni

22 Les moyens dagir: les économies dénergie Eclairer juste ! Lexemple du bureau (source : Association Française de léclairage) Norme déclairagisme (NF EN ) Eclairement moyen = 500 lux Qualité de lumière IRC 80 Limitation éblouissement UGR < 19 Conception neuf – RT 2005Rénovation de léclairage dans les bâtiments - Arrêté de mai 2007 W/m² 12 Consommation de référence W/m² 14 Puissance maxi à installer Système de gestion Détecteur de présence Gestion lumière du jour Luminaire ballast électronique Rendement luminaire 55 % Lampe efficacité lum. 65 lm/W + système de gestion Energie

23 Les moyens dagir : le recyclage Le recyclage des équipements électriques et électroniques usagés Ces équipements contiennent presque tous des composants potentiellement dangereux pour lenvironnement (cartes électroniques, piles, écrans, batteries, mercure), cest la raison pour laquelle ils doivent faire lobjet dune collecte sélective et dun traitement dans des filières appropriées. La filière de collecte et de traitement des déchets déquipements électriques et électroniques (DEEE) ménagers – dont les lampes, même celles détenues par des professionnels - est opérationnelle depuis le 15 novembre La filière de collecte et des traitement des DEEE Pro du bâtiment est opérationnelle depuis le 1 er juillet Elle sont basées sur le principe de responsabilité élargie des producteurs qui doivent ainsi prendre en charge lélimination des équipements une fois ceux-ci usagés. Ces deux filières orchestrées par léco-organisme Récylum, proposent des solutions simples à tous les professionnels de lélectricité et du bâtiment détenant ce type de déchets.

24 Les moyens dagir : le recyclage Les lampes usagées La quasi totalité des matériaux issus du traitement des lampes est recyclée: le taux de recyclage atteint plus de 90%. Le verre (88% du poids des lampes) est la matière recyclable la plus importante. Le verre des tubes fluorescents usagés permet de fabriquer des tubes fluorescents neufs; le verre des lampes usagées permet des fabriquer des abrasifs, des isolants pour le bâtiment… Les métaux (5%) comme le fer, laluminium, le cuivre composant notamment les contacts et culots de lampes sont réutilisés dans les filières de fabrication de divers produits neufs.

25 Les moyens dagir : le recyclage Les DEEE Pro Liste non exhaustive Ils sont majoritairement composés de matières recyclables (métaux, plastiques, verre…) qui peuvent être utilisées dans la fabrication de produits neufs, permettant ainsi de préserver les ressources naturelles de la planète.

26 Les moyens dagir : le recyclage Lévolution réglementaire La réglementation est de plus en plus contraignante en ce qui concerne la gestion des déchets. On peut notamment citer la loi Grenelle II (2010) qui rend obligatoire pour certains bâtiments importants, avant démolition ou réhabilitation lourde, la réalisation d'un diagnostic relatif à la gestion des déchets, avec pour conséquence une exigence de transparence accrue sur les filières utilisées par les entreprises à qui les chantiers seront confiés. Les attentes du marché La gestion des déchets fait désormais partie intégrante de la stratégie des entreprises. Outre les obligations d'ordre réglementaire, il s'agit de répondre à la fois aux attentes du marché, de plus en plus sensible à la protection de l'environnement, et à celles des différents partenaires de l'entreprise (clients, assureurs, fournisseurs, …) eux même de plus en plus exigeants.

27 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Eclairage : les enjeux environnementaux. Sommaire Réchauffement climatique Epuisement des ressources naturelles et pollution des sols Les moyens dagir."

Présentations similaires


Annonces Google