La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER REGIONAL DES NATIONS-UNIES SUR LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES -------------------- Tunis, 7-11 décembre 2009 EVALUATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER REGIONAL DES NATIONS-UNIES SUR LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES -------------------- Tunis, 7-11 décembre 2009 EVALUATION."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER REGIONAL DES NATIONS-UNIES SUR LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES Tunis, 7-11 décembre 2009 EVALUATION DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE LHABITATION DE 1998 (RGPH 98) DE LA COTE DIVOIRE Présenté par : M. AKA Doré Désiré Chef de la Division Démographie – INS Côte dIvoire

2 Introduction RGPH 98 : 3 ème RGPH en CI réalisé le 10 novembre ème RGPH en préparation avec perspective de réalisation en 2010 RGPH 98 a fait lobjet dune évaluation comme prévu dans la méthodologie à travers une EPC et dautres méthodes analytiques Objectif de lEPC mesurer le dégré dexhaustivité (couverture ) du dénombrement compte tenu des omissions et des double comptes possibles vérifier la qualités des données à travers certaines variables clefs : le sexe lâge la nationalité et la situation de résidence. LEPC : dernière grande activité des travaux de terrain au RGPH 98 en Côte dIvoire réalisé du 12 au 28 février (5 mars)1999 Chronogramme initial non respecté en raison de difficultés financières

3 I- Méthodologie de collecte 1- Le choix des DR Échantillon : 80 DR répartis sur lensemble du territoire effectué après les travaux de cartographie sur la base des listes des DR établis Choix au hasard grâce à un taux de sondage de 1/200 Technique de stratification

4 Méthodologie de collecte (suite) 2- Questionnaire Questionnaire bref avec enregistrements permettant de classer chaque personne dans le ménage concerné en tant que non migrant, arrivant, partant ou non concerné Limitation aux caractéristiques démographiques que sont lâge, le sexe, le lien de parenté et létat matrimonial Questionnaire intégrant un statut dappariement (apparié, non-apparié, arrivant, né après) Une section réservée aux personnes recensées napparaissant pas à lenquête (individus retrouvés dans le QM sans correspondance avec le Q-EPC

5 Méthodologie de collecte (suite) 3- Recrutement et formation des agents 80 agents et 10 contrôleurs ont été sélectionnés parmi les meilleurs agents ou chefs déquipe de la région voire des contrôleurs et des superviseurs La formation des agents a duré 02 jours (8-9 février 99) Elle a été assurée par les coordinateurs régionaux désignés par le BTPR

6 Méthodologie de collecte (suite) 4- Collecte des données La collecte des données effectuée par supervision : coordonnateurs, membres du BTPR Agents affecté dans des zones de travail différentes de celles qui étaient sous leur responsabilité lors du recensement (garantie de lindépendance entre le recensement et lEPC) les agents recenseurs nont pas connu les zones échantillon pendant le recensement Pas de visite de contrôle après la phase dappariement. Raisons : difficultés financières

7 Méthodologie de collecte (fin) 4- Sensibilisation deux étapes : –du niveau central vers les régions –des régions vers les localités échantillons. point de presse du Président du BTPR, information aux autorités administratives par les codonateurs lettre circulaire du DG aux Préfets et Sous-Préfets. lettres dinformations des sous-préfets aux chefs de villages et de quartiers concernés. réunions de sensibilisation des Préfets et Sous-Préfets dans les villages et quartiers

8 II- Exploitation des données 1- Exploitation manuelle collationnement de lEPC avec le RGPH. Appariement DR à DR, ménage à ménage et individu à individu Récapitulation des résultats pour lestimation de la couverture du recensement Opération réalisée au bureau par une équipe de 8 agents recrutés et formés aux procédures de collationnement Opération manuelle qui a permis didentifier les omissions, les dénombrements faux du recensement Elle a permis la classification de toutes les personnes dénombrées à lintérieur des zones échantillons, au niveau de lEPC et du recensement dans des catégories Elle a permis de calculer le taux de couverture et de distinguer les cas pour lesquels les erreurs de contenu ont été analysées.

9 Exploitation des données (fin) 2- exploitation informatique saisie, correction, tabulation qui conduira essentiellement à lappréciation de la qualité des données. Les travaux dexploitation informatique seront confiés à léquipe chargée du traitement des données.

10 III- Procédures destimation Un facteur de pondération a été attribué à chaque ménage et personne échantillon dans le but dextrapoler les résultats Les mesures de couverture sont estimées daprès la méthodologie du système dual (basé sur lappariement cas par cas de deux sources différentes et indépendantes décrivant le même évènement) – estimation du nombre de cas compris dans lun et omis dans lautre Activité réalisée par une équipe de 2 cadres dont les capacités ont été renforcées lors dun atelier à Dakar sous la supervision dun consultant

11 IV- Difficultés Déplacement des coordinateurs certains coordinateurs navaient pas de véhicules soit par rupture de contrat de location de leurs véhicules soit par panne de véhicule ; doù mauvais encadrement Numérotation des ménages mauvaise numérotation dans certains îlots (les numéros sur le cadre de la porte ne correspondaient pas forcément aux numéros qui se trouvent dans le cahier de D.R). des agents ont fait du faux en inventant la composition des ménages dans les habitations quils ont numérotées.

12 Difficultés (fin) Disponibilité des populations : population pas toujours disponible pour lenquête de couverture (lassitude) Repère des populations par rapport au recensement. dans certains ménages recensés les personnes ne savaient toujours pas si elles ont été recensées ou non. En dépit de ces difficultés, lenquête de couverture a couvert sur la zone échantillon personnes dans ménages contre personnes dans ménages pour la grande opération de dénombrement

13 V- Résultats Lindicateur de variation est moins de 10 % entre les deux opérations taux domission : 8 % 8,3 % en milieu rural 7,6 % en milieu urbain les ménages ont été moins omis (2%) Leçons : difficulté de composition complète des ménages de la part des agents. Dans de nombreux ménages tous les membres nont pas été complètement dénombrés Ce sont des informations utiles dont il faut tenir compte dans létablissement des résultats définitifs.

14 Conclusion Les dégagements financiers à temps ont été constamment la hantise dans lexécution de lactivité Au plan de la disponibilité des populations, la collecte a souffert des attitudes qui frisaient une hostilité organisée des populations étrangères (période de Raffles policières et de contrôle des titres de séjour) Au plan de la sensibilisation et de la méthodologie du recensement, il y a lieu dadapter les stratégies au contexte de la Côte dIvoire (accentuation des moyens de communications locales des populations et balayage des campements à mobylette par une équipe spécialisée).

15 PLAIDOYER Mobilisation pour le bouclage du budget du 4 ème RGPH de la CI Renforcement des capacités des cadres de lINS pour la réalisation dune EPC fiable avec un budget conséquent Sollicitation de lappui dun consultant

16 JE VOUS REMERCIE


Télécharger ppt "ATELIER REGIONAL DES NATIONS-UNIES SUR LEVALUATION DES RECENSEMENTS ET LES ENQUETES POST-CENSITAIRES -------------------- Tunis, 7-11 décembre 2009 EVALUATION."

Présentations similaires


Annonces Google