La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session."— Transcription de la présentation:

1 The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Les lieux et les non-lieux de la convergence économie verte-développement industriel : Cas du Cameroun Dr Viviane ONDOUA BIWOLÉ Chargée de cours à lUniversité de Yaoundé II; Directeur Général Adjoint de lInstitut Supérieur de Management Public Yaoundé (Cameroun)

2 Introduction Méthodologie Résultats : – Un encadrement normatif et institutionnel embryonnaire – Pour une convergence économie verte et développement industrielle au Cameroun : La nécessaire prise en compte de linnovation et des TICs Conclusion The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Plan de lexposé

3 Objectif : Questionner et susciter un débat sur -Les lieux et non-lieux dune politique industrielle verte pour le cas du Cameroun en partant des modèles traditionnels de politique industrielle et des coûts qui les accompagnent (crises climatiques, biodiversité, énergétique, alimentaire, financières et économiques) Suggérer des pistes en faveur de limplémentation dune économie verte The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Introduction

4 The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Présentation succincte du Cameroun

5 Quelques généralités Léconomie « verte » vise à améliorer le bien être humain et à réduire les inégalités à long terme, tout en préservant les générations futures de risques environnementaux et de pénurie écologiques majeures. Obligation légale et/ou morale pour la majorité des pays tous niveaux de développement confondus, les pays africains ne sont pas en reste; The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Introduction (suite)

6 Toutefois, transition vers léconomie verte -mise en place des conditions idoines. Entre le coût de laction, inconnu et le coût de linaction, certainement prohibitif, il faut faire un choix: Faut-il suivre le même modèle de lOccident au risque daccélérer les maux qui minent la société industrialisée aujourdhui et font peser sur la planète un danger réel, ou faut-il jouer de ses atouts et opter pour un développement industriel basé sur léconomie verte ? The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Introduction (suite)

7 La spécificité de cette problématique appelle à lexamen des différentes influences environnementales déterminant la mise en place dun cadre propre à faire exister léconomie verte. Sagissant du schéma danalyse: Modèle PESTEL permet dapprécier limpact des facteurs environnementaux Sagissant du cadre empirique: Analyse documentaire: notamment le DSCE, les stratégies sectorielles et les textes réglementaires; Entretiens avec les acteurs, responsables des programmes en lien avec léconomie verte The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Méthodologie

8 I-1 Au plan politique: existence dadministrations et organismes non gouvernementaux dédiés aux questions déconomie verte; I-2 Au plan légal: les réformes institutionnelles et, la ratification des traités et conventions internationaux pertinents en matière de développement durable. Au plan national, il ny a pas encore de textes nationaux spécifiques visant à assurer un développement durable. Il existe cependant plusieurs lois et textes dapplication sur la gestion des ressources naturelles The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats: 1. Un cadre normatif et institutionnel embryonnaire Résultats: 1. Un cadre normatif et institutionnel embryonnaire

9 I-4 Lenvironnement écologique: mécanismes institutionnels en cours délaboration parmi lesquels figurent en bonne place les normes environnementales. Elles portent surtout sur les ressources forestières; I- 5 Lenvironnement économique: longtemps axé sur le modèle classique depuis la conférence de Rio des réflexions des stratégies de DD ont été adoptées; The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats: Un cadre normatif et institutionnel embryonnaire (suite)

10 Préoccupation environnementale pas explicitement prise en compte dans la stratégie de croissance et demploi (DSCE) Absence de mention explicite relative aux incitations fiscales à accorder aux investissements « verts » Application timide des mesures coercitives Cadre institutionnel embryonnaire car nouveau, complexe, varié et insuffisant mais néanmoins révélateur dune prise de conscience The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats: Un cadre normatif et institutionnel embryonnaire (fin)

11 II.1. Paramètres clés: 1. Lindustrialisation de chaque pays sappuie sur les secteurs dactivités considérés comme porteurs de croissance; 2. Au Cameroun les défis à relever sont: – Un secteur productif peu compétitif: Le principal défi à relever dans le secteur rural concerne le passage à une production rurale semi intensive et industrielle Exploitation minière The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats:2 convergence économie verte et développement industrielle au Cameroun Résultats:2 convergence économie verte et développement industrielle au Cameroun

12 - Des coûts des facteurs élevés: Infrastructure: 10% des km environ que constitue le réseau national sont bitumés, et le pourcentage de réseau en bon état en 2005 était de 24%; Faiblesses énergétiques Faible accès aux TICs Les préoccupations déconomie verte peu explicites dans le DSCE: elles sont matérialisées dans les stratégies sectorielles, les textes réglementaires et les discours politiques marquant ainsi lengagement politique. The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats: 2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun (suite) Résultats: 2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun (suite)

13 II-2 Un engagement politique pour une économie verte Conférence de Rio sur lenvironnement-----Plan National de gestion de lEnvironnement, Conférence de Copenhague; Comme le souligne le rapport conjoint du PNUE et de la Commission de lUnion Africaine, les dirigeants africains ont déjà accepté le concept de léconomie verte, le Cameroun nest pas en reste; « Les efforts de mobilisation des ressources en faveur du développement sont tributaires de la mise en place dun système économique et financier plus équitable….et de la réduction de la fracture numérique », Paul BIYA : 65 ème Assemblée Générale des Nations Unies, 21 septembre 2010 The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats:2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun Résultats:2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun

14 II-3. Pratiques insuffisamment cohérentes pour la convergence économie verte et développement industriel – Pas de pratiques globales et intégrées dinnovation, de TICs et de politique industrielle: les administrations sont spécialisées en fonction de leurs missions et initient des réformes sectorielles qui ne sont pas toujours transversales – Pas de pratiques globales et intégrées des préoccupations déconomie verte et de développement industrielle; – Entre le coût de laction, inconnu et le coût de linaction, certainement prohibitif, le Cameroun a opté pour une mise en marche concertée et incrémentale malheureusement désagrégée pour linstant. The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia Résultats:2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun Résultats:2 (suite) convergence économie verte et développement industriel au Cameroun

15 Handicap conceptuel doublé de lexigence de tirer avantage des atouts de linnovation et des TICs Lengagement politique ne suffit, il faut des actions concrètes: Développer des stratégies dinnovation ancrées dans les politiques industrielles, une étape vitale Agir sur la capacité du Cameroun à capitaliser les leçons et expériences des pays émergents The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia CONCLUSION

16 Renforcer son cadre normatif et institutionnel en matière de développement durable; Se doter dune politique de linnovation et des TICs globale et intégrée dans la politique industrielle; Développer une véritable politique de recherche et un système de veille technologique adéquat afin de tirer avantage des expériences dautres pays ; Se doter dune réforme fiscale écologique adéquate The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia CONCLUSION

17 Il est vrai que léconomie verte soutenue par linnovation et les TICs ne sont pas les seuls leviers du développement industriel bien quils y contribuent pour une grande partie, lamélioration des choix budgétaires, la lutte contre la corruption et la gabegie joueront un rôle fondamental dans la transition. The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia CONCLUSION

18 The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia THANK YOU FOR YOUR ATTENTION !!!


Télécharger ppt "The Second Session of the Committee on Development Information, Science and Technology CODIST-II 2-5 May 2011, Addis Ababa, Ethiopia The Second Session."

Présentations similaires


Annonces Google