La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 SOUS – THEME N°5 : LAMELIORATION DE LA GESTION DES INFRASTRUCTURES ELECTRIQUES POUR UNE MEILLEURE PERFORMANCE DES SOCIETES AFRICAINES DELECTRICITE 17.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 SOUS – THEME N°5 : LAMELIORATION DE LA GESTION DES INFRASTRUCTURES ELECTRIQUES POUR UNE MEILLEURE PERFORMANCE DES SOCIETES AFRICAINES DELECTRICITE 17."— Transcription de la présentation:

1 1 SOUS – THEME N°5 : LAMELIORATION DE LA GESTION DES INFRASTRUCTURES ELECTRIQUES POUR UNE MEILLEURE PERFORMANCE DES SOCIETES AFRICAINES DELECTRICITE 17 ième CONGRES UPDEA (Union des Producteurs, Transporteurs et Distributeurs dEnergie Electrique dAfrique) * * * Présenté par : M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC - SENEGAL

2 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 2 SOMMAIRE INTRODUCTION – PRESENTATION DU CONTEXTE « Manque délectricité en Afrique : Obstacle à la croissance économique » AXE 1 – CONCEPTION DUN SYSTÈME DINTERVENTION INTEGREE « Périmètre dévolution des différents acteurs identifiés » AXE 2 – IDENTIFICATION DES CONDITIONS DOPTIMISATION DE LA PERFORMANCE AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES CONCLUSION – FORMULATION DUNE RECOMMANDATION

3 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 3 Sociétés Africaines dElectricité : o Confrontées à une gestion déficiente de leurs infrastructures électriques ; o Sillustrent par des restrictions délectricité au détriment de leurs usagers qui représentent 20% du Continent. Constat structurel : o Qui impose lapplication dune démarche optimale afin de permettre aux acteurs du sous secteur de lélectricité, de réapprendre à mieux gérer les infrastructures électriques dans un contexte de satisfaction de lefficacité technico-commerciale, de lenvironnement et du coût. INTRODUCTION – PRESENTATION DU CONTEXTE « Manque délectricité en Afrique : Obstacle à la croissance économique »

4 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 4 AXE 1 – CONCEPTION DUN SYSTÈME DINTERVENTION INTEGREE « Périmètre dévolution des différents acteurs identifiés » Système dintervention conçu et exécuté sous la forme : o Dune « Boucle dAmélioration Continue, Cumulative et Intégrée » impliquant les acteurs suivants : -Etat ; -Opérateurs ; -Usagers ; -Partenaires au Développement. o Une voie salutaire si : -Chaque acteur valorise, en permanence, une ambition de portée nationale et sous régionale dans lintégralité de ses interventions sur les aspects techniques liés au renforcement des capacités de production, à la structuration adéquate des systèmes de transport et au développement des réseaux de distribution dénergie électrique.

5 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 5 Illustration Graphique : Boucle dAmélioration Continue, Cumulative et Intégrée ETAT PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT OPERATEUR (S) USAGERS = Synergie dynamique AXE 1 – CONCEPTION DUN SYSTÈME DINTERVENTION INTEGREE « Périmètre dévolution des différents acteurs identifiés »

6 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 6 AXE 2 – IDENTIFICATION DES CONDITIONS DOPTIMISATION DE LA PERFORMANCE Conditions sine qua none : o Une synergie dynamique dans la gestion des interfaces entre Acteurs Et pour leur personnel respectif : o Une obligation de partager un dénominateur commun qui se décline sous la forme de : -Compétences aptes à satisfaire les exigences de chaque poste occupé par un membre du personnel ; -Conscience professionnelle servant léthique de responsabilité.

7 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 7 Etat : o Définition dune politique énergétique : qui permet de relever les grands défis illustrés par la Stratégie de Croissance Accélérée, latteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement et la lutte contre la pauvreté. -Camper le profil technologique de la production délectricité et, par conséquent, traduire les méthodologies de gestion des infrastructures électriques que chaque partie intéressée doit, scrupuleusement, respecter ; -Favoriser linvestissement dans linfrastructure électrique transfrontalière. AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES

8 8 Opérateur Electrique : Sur la base dune « Démarche Qualité Totale », doivent sinscrire dans : o Une vision durable qui se décline par leffort de réduction des effets de la production, du transport et de la distribution dénergie électrique dans la continuité des engagements de lEtat à la maîtrise du réchauffement climatique ; o Un effort de préservation de la santé et de la réduction des accidents du travail du personnel et des prestataires; o Un choix de technologies électriques efficientes et adaptées aux contraintes mécaniques liées aux terrains et aux conditions climatiques de leur zone de fonctionnement ; AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL

9 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 9 Opérateur Electrique : … suite … o Un respect des maintenances préventive et prédictive ainsi que leffectivité des recommandations issues de lanalyse du retour dexpérience qui sinstallent comme des maillons incontournables dune gestion rigoureuse ; o Une réhabilitation et un renforcement des infrastructures électriques par lapplication de mesures visant à larrêt de la dégradation et à lamélioration du rendement sur lensemble du réseau ; o Une formation et une communication avertie axée sur ; la maîtrise de lénergie et la correcte gestion des infrastructures électriques, vis-à-vis de lEtat, des Usagers et des Partenaires aux Développement. (Opérateur : Pôle de Savoirs et de Connaissances) AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES

10 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 10 AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES Usagers : o Se démettre des pratiques présentant un risque sur les infrastructures électriques : Sapproprier les recommandations émises par les Opérateurs et afférentes : -Aux consignes déconomie dénergie électrique ; -A larrêt de toute volonté duser de la fraude sur lélectricité.

11 M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 11 AXE 3 – PRESENTATION SYNOPTIQUE DES MISSIONS CLES DEVOLUES AUX DIFFERENTS ACTEURS IDENTIFIES Partenaires au Développement : o Doter lAfrique dun financement adapté à sa réalité économique et dune coopération technique sans équivoque ; o Promouvoir la mise en œuvre effective des recommandations issues des missions daudit réalisées au niveau du secteur de lénergie et du sous secteur de lélectricité.

12 CONCLUSION : FORMULATION DUNE RECOMMANDATION Recommandation vivement destinée au personnel de chaque Acteur : o Sapproprier les missions qui lui sont dévolues afin de faire bénéficier particulièrement à lOpérateur Electrique : + - Productivité - Qualité RESULTAT RESULTAT - Délai - Organisation –

13 Par ce biais, la visibilité de la performance des sociétés africaines délectricité se traduira par une : o Production délectricité : -En quantité suffisante ; -Dans les meilleures conditions de qualité et de durabilité ; -Et au moindre coût. M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 13 CONCLUSION : FORMULATION DUNE RECOMMANDATION

14 Leffectivité de cette visibilité procure, corrélativement, aux : o PAYS dimplantation des sociétés africaines délectricité : + - CROISSANCE RESULTAT RESULTAT ECONOMIQUE – M. Serge Louis Déthié CISSE Consultant Expert 14

15 JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION. M. Serge Louis Déthié CISSE Auditeur Interne / SENELEC SENEGAL 15


Télécharger ppt "1 SOUS – THEME N°5 : LAMELIORATION DE LA GESTION DES INFRASTRUCTURES ELECTRIQUES POUR UNE MEILLEURE PERFORMANCE DES SOCIETES AFRICAINES DELECTRICITE 17."

Présentations similaires


Annonces Google