La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lénoncé de la politique de défense du Canada de 2005 Un premier regard critique Michel Fortmann Département de science politique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lénoncé de la politique de défense du Canada de 2005 Un premier regard critique Michel Fortmann Département de science politique."— Transcription de la présentation:

1 Lénoncé de la politique de défense du Canada de 2005 Un premier regard critique Michel Fortmann Département de science politique

2 Une situation désastreuse nCrise du personnel Les Forces canadiennes sont tombées de hommes à près de hommes entre 1990 et Les réserves à moins de hommes, milice : nCrise financière Entre 1993 et 1998, le budget de la défense a été coupé de plus de 30 % en terme de pouvoir dachat. Nous dépensons 1,1 % de notre PNB pour la défense, ce qui nous met à la traîne de la plupart des pays de lOTAN. Le déficit du budget annuel de fonctionnement des trois armes est compris entre 750 millions et 1 milliard. nCrise des équipements : en 2004, près de 40 % des véhicules et des armes des FC étaient inutilisables faute de pièces (A. Cohen). nCrise du maintien de la paix nCrise du moral : le scandale de la Somalie, le Rwanda nLe problème du rythme des opérations

3

4 Le tournant : le budget de 2005 n3 milliards de dollars échelonnée sur 5 ans afin de soutenir l'augmentation de l'effectif des Forces canadiennes de réguliers et réservistes ; n3,2 milliards de dollars pour assurer le soutien et l'entraînement des Forces canadiennes, dont 420 millions de dollars au cours de la première année ; ndes dépenses en capital de 2,5 milliards de dollars afin de faire l'acquisition d'équipement et de capacités clés, dont camions, hélicoptères, avions de patrouille, etc. ; nune somme supplémentaire de 3,8 milliards en investissements en fonction des résultats de l'Énoncé de la politique de défense ; ndonc, en tout, 12, 8 milliards, dont lessentiel serait déboursé entre 2008 et 2010.

5 Lénoncé de politique : 3 contributions importantes 1.Une nouvelle vision de lenvironnement international 2.Des missions adaptées à cet environnement 3.Une approche et des moyens nouveaux

6 La préoccupation principale de lénoncé de politique : les États faibles ou effondrés Les 5 caractéristiques dun État faible 1. Les limites territoriales de ces États sont constamment remises en question par un ensemble de flux transnationaux. 2. Les populations sont de moins en moins homogènes. 3. LÉtat na plus accès à des ressources suffisantes pour assurer son fonctionnement et satisfaire aux besoins élémentaires de la collectivité. 4.LÉtat na plus le monopole de la force. 5. Dans plusieurs régions du monde, le concept de gouvernance, conçu comme un service collectif ou une responsabilité sociale, n'a pas survécu au colonialisme.

7 États faibles, déliquescents ou effondrés en Afrique subsaharienne (2003)

8 États faibles ou déliquescents en Asie (2003)

9 Le monde non intégré de Thomas Barnett États effondrés Acteurs transnationaux États «voyous» Crises humanitaires ADM

10 Domestic Realities, International Challenges Des priorités adaptées à cet environnement 1 – Défendre le Canada

11 Domestic Realities International Challenges 2 – La défense continentale 1 – Défendre le Canada Des priorités adaptées à cet environnement

12 Domestic Realities International Challenges 2 – La défense continentale 1 – Défendre le Canada Des priorités adaptées à cet environnement 3 – Attaquer le danger à la source : les États effondrés

13 Des moyens conçus en fonction de ces missions n La notion de forces de réaction rapides : des forces combinées (air, terre, mer) légères, centrées sur les forces spéciales et linfanterie mobiles, transportables rapidement disposant de moyens de reconnaissance adaptés très bien entraînées dilemme de la mobilité et de la puissance de feu… nCapables dopérer dans un environnement complexe (Three blocks war)

14 Three Block War Bloc 1: combatBloc 2: stabilisation Bloc 3: opérations humanitaires Le concept de Three Blocks War

15 Des moyens adaptés nLes forces de réaction rapides, un concept qui se répand de plus en plus : LAngleterre (Joint Rapid Reaction Force) LOTAN (Allied Rapid Reaction Force) LUnion européenne (EU Rapid Reaction Force) LONU (SHIRBRIG)

16 Special Operations Task Group 1. Groupe dopérations spéciales (Special Operation Task Group): la première réponse Le concept canadien de FRR Joint Task Force 2 (JTF2) + aviation 350 soldats font partie de cette unité de forces spéciales

17 Three Block War Réaction rapide: 10 jours Contrôle du littoral Opérations amphibies 2. La force opérationnelle permanente dintervention (Standing Contingency Task Force) 4 navires de guerre 2 Aurora (patrouille) 6 hélicos maritimes 6 hélicos de transport 1 Airbus (ravitaillement) 6 CF-18 Durée de lintervention : 6 mois

18 -Élément de commandement national -Unité aérienne 6 CF-18 + ravitaillement 6 hélicoptères de transport - Groupe naval 4 navires (y compris un sous-marin) Hélicoptères maritimes Navires dappui - Composante terrestre QG de brigade 2 unités de 1200 hommes - Éléments dappui combinés 3. La forces opérationnelles de mission (Mission Specific Task Force Pourrait être maintenue en place indéfiniment

19 Quelques problèmes nCest une transformation très ambitieuse Requiert du temps (5 à dix ans) La collaboration des trois armes Une grande continuité sur le plan politique et administratif Beaucoup dargent : 500 millions : 600 millions : 1,558 milliard : 4,466 milliards : 5,704 milliards Pas moins de 14 programmes darmements doivent être complétés Des promesses, des promesses !

20 Programmes de matériels importants (Fierté et influence : notre rôle dans le monde, 16-17, 22) 1.Achat de navires destinés à transporter la FRR 2.Acquérir de nouveaux moyens de transport aérien à léchelle mondiale 3.Moderniser les frégates de la classe Halifax 4.Acquérir lartillerie embarquée pour appuyer les troupes à terre 5.Moderniser les CF-18 6.Acquérir de nouveaux hélicoptères maritimes 7.Acquérir de nouveaux hélicoptères de transport moyens ou lourds 8.Remplacer les Twin Otters par des avions plus performants 9.Remplacer les avions de transport Buffalo et Hercule 10.Mise en service des sous- marins Victoria 11.Achever la modernisation de lavion de patrouille Aurora 12.Convertir lAirbus en avion ravitailleur 13.Faire lacquisition dengins de reconnaissance sans pilote (UAV) 14.Actualiser la capacité de commandement de contrôle et de communication (C4ISR)

21 Projection de la force ou défense continentale ? nLénoncé semble se concentrer sur la mise sur pied de la FRR. nPeu de choses nouvelles sont annoncées quant à la mission de défense du territoire canadien, mis à part la création dun commandement national des Forces canadiennes. nLa défense du continent et son renouvellement ne semblent pas non plus avoir inspiré les rédacteurs de lénoncé (rien nest dit de lévolution de NORAD et très peu de choses de la coopération maritime et terrestre avec les Etats-Unis). nFaut-il y lire une contradiction ?

22 Les fantômes du passé… nLénoncé ne semble pas tenir compte des efforts nécessaires pour reconstruire les FC (ce quon appelle les legacy issues) Crise matérielle Crise financière Crise du personnel nComme le note la Conférence des associations de la défense : « Avant que les forces canadiennes puissent être transformées, elles doivent dabord être stabilisées, or, le déclin progressif des capacités au sein des trois armes durant les 15 dernières années nest pas mentionné dans lénoncé. Il sagit dune sérieuse lacune». - Colonel (à la retraite) Howie Marsh

23 Une vision du monde très américaine nDes menaces montées en épingle ou instrumentalisées… nLes États effondrés, un phénomène relativement peu courant. nLa Canada veut-il réellement sassocier à la croisade du présent gouvernement américain, alors que les véritables priorités seraient nationales et continentales ?

24 Lénoncé de la politique de défense du Canada de 2005 Un premier regard critique Michel Fortmann Département de science politique Note: Les diapositives 9 à 12 et 14 à 18 sont inspirées de la présentation du Chef dÉtat-major Hillier, faite à loccasion du lancement de lénoncé de politique de défense, le 19 avril 2005.


Télécharger ppt "Lénoncé de la politique de défense du Canada de 2005 Un premier regard critique Michel Fortmann Département de science politique."

Présentations similaires


Annonces Google