La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA VIENNE LA BRIANCE PAPETERIE VIENNERESEAU PLUIE SIAVV STEP VIENNE TRAITEMENT DESHUILAGE AIRE DE STOCKAGE PLUIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA VIENNE LA BRIANCE PAPETERIE VIENNERESEAU PLUIE SIAVV STEP VIENNE TRAITEMENT DESHUILAGE AIRE DE STOCKAGE PLUIE."— Transcription de la présentation:

1

2 LA VIENNE LA BRIANCE

3

4 PAPETERIE VIENNERESEAU PLUIE SIAVV STEP VIENNE TRAITEMENT DESHUILAGE AIRE DE STOCKAGE PLUIE

5 REFROIDISSEUR 2 BASSINS TAMPON 920 m3 BASSIN AERATION 1400 m3 2 BASSINS FILTRES 600m3 FILTRE TURBINES

6 SYNOPTIQUE DE LA STATION Sonde pH red/ox oxymètre Sonde pH et T° préleveur

7 Etudes des effluents

8 Origine des effluents Les eaux du process sont pompées dans la Vienne -Entre 750 et 1000 m³/jour Absorption et évaporation -Environ 250 m³/jour Débit moyen en entrée de station m³/jour

9 Caractéristiques des eaux brutes Les Effluents en entrée de STEP Analyses effluents entrée Du DonnéesUnités Valeurs usuelles des eaux usées domestiques FluxUnités DCO 2638 mg/l 300 à Kg/jour DBO 5 *615 mg/l 150 à Kg/jour MES*500 mg/l 100 à Kg/jour N-NH 4 4,08 mg/l 20 à 80 2Kg/jour N-NO 3 - 4,8 mg/l < 5 2,4Kg/jour PT0,08 mg/l 10 à 25 0,0Kg/jour Température 25 °C < 25 pH8,247,5 à 8,5 DCO, DBO 5 et MES dépassent valeurs usuelles EU domestiques DCO élevée Lignine solubilisée (coloration jaunâtre de leffluent) Signature industrielle de leffluent * Valeurs données par lexploitant

10 Charges organiques Taux organique en DBO 5 : 19% Flux DBO 5 : 307 kg/jour soit 5125 EH Charge en DCO : 37% Flux DCO : 1319 kg/jour soit EH Capacité nominale de la station Station dépuration de LACAUX EH 1 EH rejette Unités Capacité nominale de la station Unités DBO 5 60g/EH/jour 1800 Kg/jour DCO 120g/EH/jour 3600 Kg/jour MES 70g/EH/jour 2100 Kg/jour

11 Biodégradabilité de leffluent o Effluent difficilement biodégradable Rapport DCO / DBO5 : 4,3 Rapport C/N/P Flux kg/jPourcentage DBO5 338,25 100% NTK 0,55 0,16% Carence en azote PT 0,0 0,01% Carence en phosphate o Nécessité dapporter de lurée et de lacide phosphorique en tête de traitement.

12 Filière de traitement

13 Prétraitements Cuve de flottation – Air pressurisé + coagulant – Permet de récupérer les fibres de cellulose

14 Eau à traiter Retour process Station Prétraitements

15 Tamis – 100µm, incliné – Permet de récupérer les fibres de cellulose restantes

16 Bassin tampon Un permanent : –V = 670 m3 –Agitateur pale banane de 30 kWh –Eau pompée Bassin 1 Bassin 2

17 Un de secours : –Ancienne récupération des eaux filtrées avant leurs remises dans le process –V = 250 m3 –Agitateur

18 Le traitement biologique Eaux pompées depuis le bassin tampon 25 m 3 /h Volume BA = m 3 Performance aération = Charge volumique = (Forte charge) Dégradation de la pollution carbonée et également de la pollution azotée par nitrification Nitrification = NH 4 + NO 2 - NO 3 - nitritationnitratation Bactéries aérobies autotrophes

19 Le traitement biologique Réactifs : Effluent carencé en N et P (C/N/P) –Urée apport N Taux de traitement : - à lorigine 11 T/an - actuellement 1 T/an –Acide phosphorique apport P Cuve stockage Urée Vers pompe doseuse Remplissage cuve Pompe doseuse Urée Pompe doseuse acide phosphorique

20 Le traitement biologique Injection mélange eau brute + anti-mousse 1 m 3 /an soit 210 euros APRESAVANT Injection anti-mousse 12 m 3 /an soit 2500 euros Soit une économie de euros/an

21 Le traitement biologique Aération : – 2 turbines OKI –A–Asservissement à une table de temps cycle : 10 min marche / 25 min arrêt (modification de lasservissement en Août)

22 Le traitement biologique Coût de fonctionnement euros/an Prix du kW/h 0,07 euros Temps de fonctionnement des turbines 6,85 h/j h/an Puissance totale 100 kW

23 Le traitement biologique Mesures instantanées : –Mesure du pH (pH = 8,25) –Mesure redox (240 mV) –Mesure débit (Q = 22,4 m 3 /h) –Mesure O 2 dissous (0,4 mg/L) Recirculation : –Membranes Bassin daération Extraction : –Bassin daération Process 1 pompe 2 pompes

24 Filtration membranaire Caractéristiques bassins (nombre, volume, profondeur) Membranes – Caract é ristiques membranes (nombre, porosit é, surface) – Dur é e de vie & Co û t

25 Fonctionnement –Filtration sch é masch é ma –Eau filtr é e Cycle de soutirage sch é masch é ma –Boues Recirculation Extraction Filtration membranaire (2)

26 Schéma explicatif du fonctionnement membranaire Injection air surpressé = bulles Soutirage eau filtrée Membranes avec micro-pores Boues colmatant les membranes circulation de la liqueur mixte entre les membranes

27 Schéma explicatif de larrêt du soutirage décolmatage des boues en surface des membranes Injection air surpressé = bulles Membranes avec micro-pores Boues colmatant les membranes

28 Lavage des membranes Filtration membranaire (3) - Mode d action (rétrolavage) - Fr é quence : 1fois/semaine - Ajout de javel - Fr é quence : 1fois/mois - But : destruction biofilm (précipité) (dissous) CaCO 3 + CO 2 Ca HCO 3 - CaCO 3 (précipité) Ca 2+ (dissous) CO 2 - Mesure colmatage (ΔP) - Lavage manuel - Ajout dacide (HCl) - But / Cause Bac de HClOBac dHCl

29 Extraction des boues Boues extraites du bassin daération en continu Q extraction = 75 m3/j 2 pompes Renvoyées dans process papeterie diminution bactéries

30 Etudes des effluents

31 Les Effluents en sortie de STEP Comparaison avec les rejets des EU domestiques Effluent sortie DonnéesUnités Normes de rejets EU domestiques Valeurs rédhibitoires rejets EU domestiques DCO 376 mg/l 125 mg/l 250 mg/l DBO 5 * 6mg/l25 mg/l 50 mg/l MES* 40mg/l35 mg/l 85 mg/l N-NTK * 1,3mg/l8 mg/l N-NH 4 1,44mg/l N-NO 3 - 1,5mg/l PT 0,003mg/l2mg/l o La concentration en DCO est supérieure à la valeur rédhibitoire des eaux usées domestiques.

32 Rendements épuratoires et normes Effluents sortie Flux sortieUnités Normes de rejets Arrêté LACAUX Rendements épuratoires DCO188 Kg/j 1000 kg/j 85,75 % DBO 5 * 3 Kg/j 170 kg/j 99,02 % MES* 20 Kg/j 170 kg/j 92,00 % N-NH 4 0,72Kg/j64,71 % N-NO 3 - 0,75Kg/j68,75 % PT 0,0015Kg/j96,25 % o La station présente de bons rendements épuratoires o Les rejets sont conformes aux normes en vigueur o Les eaux ne sont pas réutilisées dans le process à cause des CaCO 3 - et du kaolin qui entartreraient les machines. o Avant le rejet les eaux doivent avoir une température inférieure à 30°C.

33 Arrêté préfectoral Norme de rejet en flux (moyenne mensuelle) o DCO: 800 kg/j o DBO5: 140 kg/j o MES: 140kg:j Norme de rejet en flux (maxi journalier) o DCO: 1000 kg/jr o DBO: 170 kg/jr o MES: 170 kg/jr Norme de rejet en concentration moyenne: o Pt: 10 mg/l o N: 30 mg/l La température de leffluent doit être < à 30°C

34 Arrêté préfectoral Normes de rejet en concentration: La modification de couleur au point de rejet ne doit pas dépasser 100 Pt/litre. o Hydrocarbures: 10 mg/l o Fer: 5 mg/l o Zinc: 2 mg/l o Composé Organique Halogène en AOX : 1mg/l o Nickel, Cuivre, Plomb : 0,5 mg/l chacun

35 Autosurveillance Mesure journalière des paramètres MES et DCO (échantillons 24h asservis au débit) Mesure de débit totalisateur en continu dans le canal de comptage en sortie de station. Mesure hebdomadaire en DBO 5 (échantillons 24h asservis au débit)

36 Autosurveillance Les résultats sont transmis tous les mois à linspection des installations classées. Une fois par an un organisme extérieur effectue des mesures de contrôles. Seul 10 % des résultats peuvent dépasser les valeurs journalières.

37 Conclusion STEP sur site Procédé compact Un seul constructeur : prix

38 Conclusion Eau non réinsérée dans process : entartrage Rejet 0 : boues réinjectées dans le process Fibre cellulose Refus tamisage : DIB

39 Conclusion Sur les cartons : Enlever scotch et polystyrène


Télécharger ppt "LA VIENNE LA BRIANCE PAPETERIE VIENNERESEAU PLUIE SIAVV STEP VIENNE TRAITEMENT DESHUILAGE AIRE DE STOCKAGE PLUIE."

Présentations similaires


Annonces Google