La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

KIN 2000 Intégration perceptivomotrice Professeur Réjean DUBUC, Ph.D. Local SB4605

Présentations similaires


Présentation au sujet: "KIN 2000 Intégration perceptivomotrice Professeur Réjean DUBUC, Ph.D. Local SB4605"— Transcription de la présentation:

1 KIN 2000 Intégration perceptivomotrice Professeur Réjean DUBUC, Ph.D. Local SB4605

2 Objectifs n 1 o avoir acquis les connaissances élémentaires anatomiques et physiologiques du système nerveux associées au contrôle de la motricité; n 2 o comprendre et savoir analyser les mécanismes inhérents à l’organisation et à l’interrelation de la sensibilité et de la motricité chez l’humain; n 3 o être apte à appliquer ces connaissances à la mise en place d’activités physiques adaptées aux caractéristiques des populations visées; n 4 o être capable d’observer et de mesurer certaines composantes du fonctionnement du système nerveux central lors de tâches perceptivomotrices.

3 Contenu du cours: n 1. Structure du système nerveux n 2. Les éléments de base du système nerveux n 3. Les récepteurs et système sensoriel somatique n 4. La vision n 5. Les actes moteurs élémentaires: réflexes médullaires n 6. Les mouvements rythmiques n 7. Équilibration et contrôle postural n 8. Planification et exécution des mouvements volontaires n 9. Laboratoires

4 Évaluation ActivitésDateDuréePondération Examen I13 octobre3 heures30 % Examen II17 novembre3 heures25% Examen III15 décembre3 heures30% Questions de laboratoire remise 16 déc. à midi15 % Total100%

5 Références Livre obligatoire (disponible à la coop de l’UQÀM) Purves, D, Augustine, GJ, Fitzpatrick, D, Hall, WC, LaMantia AS, McNamara JO (2005) NEUROSCIENCES, De Boeck Université, Belgique

6 n n Laboratoire de Réjean Dubuc (sur Google) Références

7

8

9 étudier le système nerveux ? Pourquoi

10 La posture, l’équilibre, et les actes moteurs des plus simples aux plus complexes sont contrôlés par le cerveau

11 La station debout requiert un ajustement constant par le système nerveux Base d’appui

12 Réflexe Mouvement volontaire Les actes moteurs Respiration Réflexe de toux Mouvements précis de doigts Mouvements des bras et des jambes Locomotion Réflexe de retrait Mastication Réflexe de déglutition Parole Expressions faciales MembresTronc Musculature orofaciale

13 LE CHEF D ’ORCHESTRE Purves et coll. 2005, chapitre 1

14 Mouvements volontaires de précision Mouvements rythmiques respiration et mastication Réflexes Mouvements rythmiques locomotion Équilibration

15 Le système nerveux est responsable du contrôle moteur

16 Le système nerveux dans son expression la plus simple Humain Entrée Sortie

17

18 Entrée Sortie Identification du stimulus Sélection de la réponse Programmation de la réponse Programme moteur Moelle épinière Muscles Mouvement Environnement

19 Système de contrôle en boucle ouverte

20 Informations sensorielles Système de contrôle en boucle fermée

21

22 Organisation du système nerveux

23 Un bref historique... de l’étude du cerveau.

24 Trépanations n Évidences sur des crânes de la période néolithique (10,000 ans) n Utilité: –Pour libérer des esprits maléfiques –Maux de tête, démence ou épilepsie

25 L’instrument: n Tumi en bronze –Pérou

26 Aristote avant J.C. n Le cœur est le siège des fonctions intellectuelles et de la perception –Le cœur est chaud et le cerveau est froid n Le cerveau tempère la chaleur du cœur Aristote avant J.C.

27 Le cerveau au 16 ième siècle n Vesalius (1543) De humani corporis. n Les ventricules sont au centre du fonctionnement du cerveau

28 Le cerveau selon Descartes n Illustration produite en n L’esprit influence le mouvement en contrôlant n la glande pinéale. n La glande pinéale fonctionne comme une valve qui permet à l’esprit animal de passer dans les nerfs, pour gonfler les muscles.

29 La localisation des fonctions dans le cerveau

30 La phrénologie n Franz Joseph Gall, fin du 18ième siècle n Les irrégularités du crâne sont une indication du « relief » cérébral sous- jacent n Première étape dans l’acceptation d’une localisation des différentes fonctions cérébrales.

31 La phrénologie n Études sur plus de 300 crânes et 120 plâtres. n Destructivité –région la plus large du crâne –région proéminente chez un collègue étudiant qui aimait torturer les animaux chez un pharmacien qui devint bourreau

32 Photographie du cerveau de Leborgne par Paul Broca. Origins of Neuroscience, Finger, p.38 Paul Broca neurologue clinicien n Paul Broca propose un localisation des fonctions dans différentes régions du cortex cérébral

33 Aire de Broca Contrôle les aspects Moteurs du langage

34 Rudolf Albert Kölliker (1867) représente les neurones de la moelle épinière en réseau fusionné d’éléments nerveux Réseau d’anastomoses au niveau des dendrites

35 Avancée technique Camillo Golgi, a développé la technique de marquage au nitrate d’argent. On a pu identifier des éléments neuronaux distincts

36 n Le système nerveux est composé d ’un ensemble de cellules –neurones (formes très variables) –cellules gliales n Santiago Ramón y Cajal Fin du 19 ième siècle Santiago Ramón y Cajal ( )

37 Le concept de la synapse Sir Charles Sherrington ( ) Début de la neurophysiologie moderne

38 Neurosciences modernes n Domaine de recherche en pleine effervescence n Mécanismes nerveux responsables des comportements n 51 chercheur(e)s du domaine qui ont obtenu le prix Nobel de Physiologie ou Médecine depuis 1906

39 The Nobel Prize in Physiology or Medicine 2000 "for their discoveries concerning signal transduction in the nervous system" Arvid Carlsson Paul Greengard Eric R. Kandel 1/3 of the prize SwedenUSA Göteborg University Gothenburg, Sweden Rockefeller University New York, NY, USA Columbia University New York, NY, USA b. 1923b. 1925b (in Vienna, Austria) 2004 "for their discoveries of odorant receptors and the organization of the olfactory system" b. 1947b Fred Hutchinson Cancer Research Center Seattle, WA, USA Columbia University New York, NY, USA; Howard Hughes Medical Institute USA 1/2 of the prize Linda B. BuckRichard Axel

40 Les cellules nerveuses: aspects morphologiques

41 Les cellules nerveuses

42 Une vision plus récente du système nerveux Entrée Sortie Sensoriel Moteur Effecteur Autonome Système Nerveux

43 Même mode d’opération???? =

44 n Fonctionnent tous les deux par une mode d’entrée et de sortie n Les unités de base du cerveau (neurones) sont beaucoup plus diversifiées que celles des ordinateurs. n Les neurones n’ont pas un fonctionnement purement linéaire. n Les neurones sont capables de changements très complexes qui sont à la base de l’apprentissage

45 Entrée Sortie Sensoriel Moteur Effecteur Autonome Afférent Efférent Qui arrive à… Qui part de…

46

47 Les entrées du système nerveux n Extéroceptives –milieu externe –exemple: vision, audition, olfaction n Proprioceptives –milieu interne (tendons, muscles, articulations, oreille interne) n Intéroceptives –milieu interne (viscères)

48 Les sorties du système nerveux n Voies somatiques –vers les muscles squelettiques n Voies autonomes –systèmes sympathique parasympathique –vers différentes cibles muscles lisses organes muscles cardiaques

49 OiseauGrenouille Humain Lapin Chat Singe Chimpanzé Le cerveau des Vertébrés

50 Le cerveau humain

51 ??? Monsieur Tout-le-monde Relation entre la grosseur du cerveau et l’intelligence

52 n Pèse en moyenne 1450 g n de 1000 à 1800 g Le cerveau humain

53 FIN… Lectures pour la semaine prochaine Purves et coll. 2005, Chapitre 1 au complet


Télécharger ppt "KIN 2000 Intégration perceptivomotrice Professeur Réjean DUBUC, Ph.D. Local SB4605"

Présentations similaires


Annonces Google