La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CCIG Octobre 2011 Le Guyana Présentation générale du Guyana Sources: MAE, Douanes, OMC, Université canadienne de Laval, FAO, FMI, BM, Association des commerçants.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CCIG Octobre 2011 Le Guyana Présentation générale du Guyana Sources: MAE, Douanes, OMC, Université canadienne de Laval, FAO, FMI, BM, Association des commerçants."— Transcription de la présentation:

1 CCIG Octobre 2011 Le Guyana Présentation générale du Guyana Sources: MAE, Douanes, OMC, Université canadienne de Laval, FAO, FMI, BM, Association des commerçants du Guyana, GO Invest, Legifrance, WWF, CCIG

2 Indicateurs socio-économiques Statut: République Coopérative du Guyana, Un Peuple, une Nation, un Destin Indépendance: 26 mai 1966 Population en 2003: environ habitants Densité: environ 3,73 habitants au km² Langue officielle: anglais (ancienne colonie anglaise) Langues courantes: une dizaine de langues locales Principales villes: Georgetown (capitale – habitants), Linden, New Amsterdam, Corriverton, Mahaicony OrigineProportion Hindoustanis51% Africains et Métis40% Amérindiens5% Chinois2% Européens2% OrigineProportion Chrétiens57% Hindous33% Musulmans9% Autres1%

3 Indicateurs socio-économiques Taux de croissance annuelle de la population (2001): 0,07% Taux de natalité: 17,92 et taux de mortalité: 8,87 Taux de migration (2001): -8,38 Taux dalphabétisation (adultes): 99% Classement IDH (2008): 97 ème /177 Communauté française (2009): 17 immatriculés

4 Indicateurs socio-économiques Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

5 Description géographique Superficie: entre km² et km² (85% de forêt) 94 % de la population vit sur la plaine côtière Frontières: Océan Atlantique au Nord, le Suriname à lEst (600 km), le Brésil au Sud-Ouest (1 119 km) et le Venezuela à lOuest (743 km) Aéroports/aérodromes (en 2000): 51 dont 6 avec des pistes goudronnées Voies navigables: km 4 grands fleuves: Essequibo, Demerara, Corentyne, Berbice Routes: km Réseau de communication (en 2000): lignes de téléphone, téléphones portables, utilisateurs dInternet, 3 fournisseurs daccès Internet

6 Données économiques (2007) Programme de redressement économique prévu par le FMI et la Banque Mondiale: réduction du rôle du gouvernement dans léconomie, encouragement de linvestissement étranger par des réformes fiscales et de la politique monétaire, privatisation, bénéficiaire de lallégement de la dette au titre de linitiative auprès des PPTE PIB: M USD PIB/habitant: USD Taux de croissance: 5,5%, 3% en 2008 Taux de chômage: 15% Taux dinflation (2009): 3,3% Dette extérieure (2009): 933 M USD (hausse de 12% par rapport à 2008) Parts des principaux secteurs dactivités dans le PIB Agriculture, bois, pêche: 30,1% Mines et industrie extractive: 6,7% Construction: 10,4% Transport et communications: 12,9% Secteur public: 12%

7 Données économiques Principales productions traditionnelles: Sucre Riz Bauxite Rhum Secteurs davenir par le renforcement institutionnel, la formation, la R&D et laugmentation des niveaux de production: Tourisme Energies alternatives (biocarburants, hydroélectricité, énergie solaire) Technologies de linformation Fruits et légumes Elevage Aquaculture Production duranium 1 = 274,194 GYD au 08/04/2010

8 Données économiques PRODUIT au kilo1 er trimestre3 ème trimestreMoyenne 2008 Banane (Cayenne)277,70278,60287,89 Maïs vert88,0083,11 Ananas145,97169,71164,45 Patate douce221,53146,70166,28 Boeuf539,70558,33569,07 Poulet671,70710,00715,05 Oeuf pièce59,0024,0032,18 Porc850,00896,90872,00 Echalotte724,10408,33420,89 Concombre76,5881,6474,61 Tomate399,54565,18462,26 Evolution des prix en GYD au 1 er et 3 ème trimestre - Moyenne 2008 sur le marché au détail de Stabroek

9 Données commerciales Tableau: Exportations du Guyana en GYD par pays Exportations vers la France en 2007: 1,5 M Importations de la France en 2007: 31,1 M Diversification depuis 2003: hausse des exportations vers la Chine Les exportations reposent sur un accès préférentiel au marché: UE: signature des APE USA: Initiative concernant le Bassin des Caraibes (accès en franchise de droits pour un certain nombres de produits) Canada: accord CARIBCAN PAYS Antigue1,3 MM819 M Barbade2,3 MM3,8 MM Suriname1,0 MM2,6 MM Trinité4,7 MM7,4 MM USA24,8 MM19,8 MM Canada20,2 MM34,4 MM Londres14,7 MM24,3 MM Autres6,2 MM37,9 MM Total75,8 MM Env: 278 M 132,1 MM Env: 481 M

10 Données commerciales Tableau: Principales exportations du Guyana en 2007 Industrie sucrière: vaste programme de modernisation pour baisse des prix sur le marché UE de 36% (Décision de la CE) et renforcement de la concurrence (2006) Economie vulnérable aux brusques variations des prix car dépendante de matières extractives et de produits agricoles de base ProduitsGuyana 2007 Or153,1 M USD Sucre150,2 M USD Bauxite et aluminium 101,4 M USD Riz75,3 M USD Bois Diamant Insuffisance des infrastructures de transport limitant les échanges avec les pays frontaliers/voisins (sauf: importations de produits pétroliers du Venezuela)

11 Données commerciales Tableau: Principaux fournisseurs du Guyana en pourcentage des échanges totaux pour 2006 Augmentation des importations depuis ces dernières années Augmentation des volumes dimportation provenant de nouveaux marchés: Chine, Inde, Brésil Le volume des exportations et des importations représente 170 % du PIB Trinité et Tobago23% Etats-Unis21% UE13% Chine10% Cuba6% Total en 2006 Exportations536 M Importations734 M

12 Données commerciales Forte croissance des exportations depuis ces dernières années: augmentation de la production de produits traditionnels et non traditionnels, cours mondiaux favorables pour des produits de base Mais, deficit commercial élevé: M en 2006 Coordination de la politique commerciale: Ministères des Affaires Etrangères, du Commerce Exterieur et de la Coopération Internationale Politique commerciale libérale: Droits appliqués élevés en terme de moyenne simple: 12 % En pratique les intrants sont peu taxés pour les produits locaux, régionaux (CARICOM) Les produits agricoles notamment bénéficient dune protection tarifaire Application de Droits ad valorem Pas de contingent dimportation Reduction de la dépendance vis à vis des taxes douanières par limplantation dune TVA en 2007

13 Commerce Guyane/Guyana (2008 – 2009) Part des échanges Guyane/Guyana dans le total des échanges Guyane/CARIFORUM (2009): VI: 0,04 % VE: 28,17% Produits concernés à lImport: tissus de coton, moteurs à piston, machines à laver, bateaux de pêche, vêtements, aliments et autres… Produits concernés à lExport: Outils, bouteurs bulldozers, centrifugeuses, joints metalloplastiques, groupes électrogènes, appareils électriques, véhicules et accessoires, et autres…

14 Intégration régionale/bilatérale/internationale Membre des Nations Unies, de lOMC depuis 1995, des ACP, de lAEC et de la CARICOM, du SELA, de lOTCA et de lOrganisation de la Conférence Islamique Bénéficiaire de lAide pour le commerce pour les PPD dans le cadre de lOMC et du cycle de Doha Mécanisme de compensation des coûts à court terme liés à la libéralisation de échanges Bénéficiaire de linitiative Petrocaribe La moitié de la facture pétrolière a fait lobjet de placements bancaires à létranger, remboursement du Venezuela dans 15 ans Bénéficiaire de la Customs Anti-Narcotics Unit, 5 M USD mis à disposition depuis 2007 par le Royaume Uni Bénéficiaire du 10 ème FED, 51 M Le Bosai Mineral Group, groupe chinois, prévoit un investissement d1 milliard dUSD dici à 3 ans

15 Intégration régionale Appartenance au Plateau des Guyanes: Nord du Brésil, Guyane, Suriname, Guyana et partie du Venezuela (1,5 millions de km²) Concentration dune part importante de la diversité biologique de la planète, une des plus grandes unités au monde de forêt humide primaire, figure parmi les 200 éco-régions de la planète où se concentre plus de 80 % de la biodiversité mondiale Défis dune intégration régionale avancée pour un développement durable et une croissance équitable: (sources: Commission européenne, CCIG) Améliorer la concurrence, réduire les coûts de transaction Attirer les investissements étrangers directs et mettre en place des politiques de coordination macroéconomiques Surmonter les barrières administratives pour la libéralisation de la circulation des biens et des personnes Intégrer les réseaux de transports, de communication Mettre en place des nouveaux circuits dapprovisionnement Mettre en place un package écotourisme du Plateau des Guyanes

16 Orientation future des politiques: perspectives et enjeux (2009) Réforme des branches de production traditionnelles, notamment lindustrie sucrière Vote dune nouvelle loi sur la concurrence: accroissement de la concurrence, réduction des pratiques anticoncurrentielles Développement des infrastructures de transport vers lintérieur du pays et vers le Brésil Projets dexploitation hydroélectricité, utilisation de lénergie éolienne Développement dune nouvelle stratégie dans le secteur des TIC (plusieurs centres dappel actifs) Développement du secteur du tourisme Renforcement du dialogue entre le secteur privé et le secteur public

17 Données politiques Exécutif: Président (élu par le parti majoritaire à lAssemblée Nationale) Premier Ministre ainsi que Ministres désignés par le Président Législatif: Parlement unicaméral (68 sièges) élu tous les 5 ans Président de la République: Monsieur Bharrat JAGDEO (1999, 2001, 2006) Premier Ministre: Samuel HINDS (depuis 1997) Parlement: 34 sièges pour le Peoples Progressive Party et 27 sièges pour le Peoples National Congress Divisions administratives: 10 régions

18 Coopération France Guyana Accord relatif à letablissement de services aériens entre leurs territoires respectifs et au-delà de ceux-ci du 09/03/1976 (Georgetown) Accord relatif au statut du personnel des détachements militaires français participant aux activités conjointes organisées en République du Guyana du 17/03/2004 (Paris) Accord de consolidation de dettes entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République de Guyana du 03/08/2004 (Paris) Commission Mixte France – Guyana, mai 2010 au Guyana portant sur les problématiques de sécurité intérieure et sécurité civile, coopération universitaire et culturelle, projets AFD, coopération économique notamment Guyane – Guyana, APE …

19 Revue de presse: Stabroek news (15/09/2009) Le président brésilien et le président guyanien ont officiellement ouvert le pont Takutu qui relie désormais le Guyana au Brésil. Le président Lula a déclaré au cours de son discours douverture que linauguration de ce pont, le seul point reliant physiquement les deux pays, était la concrétisation dun vieux rêve et que cela favoriserait la collaboration entre les deux pays. (18/11/2009) Selon lindex de perception de la corruption de Transparency International 2009 publié hier, le Guyana reste lun des pays les plus corrompus. Sur 180 pays, le Guyana arrive à la 126e place, le dernier pays caribéen anglophone, et lavant-dernier pays de la CARICOM juste devant Haïti. (15/02/2010) Le Guyana, en collaboration avec lInde, a récemment mis en œuvre une étude de faisabilité pour déterminer les localisations potentielles pour la construction dun port en eau profonde, et la région de Berbice a été identifiée comme la plus appropriée.

20 Revue de presse: Stabroek news Dépêches du 5 février Le Guyana défend un projet d'accord avec l'Iran sur les minerais GEORGETOWN, 5 février (Reuters) - Les autorités du Guyana tentent de défendre leur projet de confier à l'Iran la cartographie de leurs ressources minérales, alors que l'opposition dénonce un risque de dégradation des liens avec les Etats-Unis. Lors d'une visite à Téhéran la semaine dernière, le président Bharrat Jagdeo avait annoncé que des scientifiques iraniens se rendraient au Guyana pour aider à en gérer les ressources minières. Ce petit pays d'Amérique du Sud dispose de réserves d'uranium, dont la cartographie permettrait de développer l'exploitation. Mais selon l'opposition, cet accord aiderait l'Iran à enrichir de l'uranium, ce que lui reprochent précisément les pays occidentaux, Etats-Unis en tête. "Je ne considère pas cette visite, ni les domaines dans lesquels l'Iran envisage de nous aider, comme des sources potentielles de conflit avec les Etats-Unis d'Amérique", a déclaré la ministre des Affaires étrangères du Guyana, Carolyn Rodrigues-Birkette, dans un courriel expédié tard mercredi soir. Selon elle, cet accord aidera son pays "à produire ses propres données et à mieux organiser ce secteur d'activités. Il n'est pas concentré sur un type de minerai en particulier et ne vise pas à nuire aux intérêts de quelque Etat que ce soit". Le député Rafael Trotman, chef de file du Parti de l'alliance pour le changement, principale formation d'opposition, a estimé mercredi que le projet nuirait aux relations avec Washington, qui fournit au Guyana une aide au développement économique et institutionnel. L'an dernier, l'Iran avait proposé au Venezuela de l'aider à cartographier ses réserves d'uranium. Le président vénézuélien Hugo Chavez fait partie des défenseurs du programme nucléaire de Téhéran. L'Iran entretient également de tels programmes avec Cuba et l'Equateur, a indiqué Carolyn Rodrigues- Birkette. La République islamique a accepté de verser au Guyana la somme de 1,5 million de dollars pour former des médecins dans le cadre d'un autre accord bilatéral.

21 Organisation et contacts MAE Ambassadeur de France au Suriname et au Guyana SE Monsieur Joël GODEAU Ambassade de France au Suriname et au Guyana Henck Arronstraat 5-7 Paramaribo – Suriname – South America Tél: Fax: Consulat honoraire de Georgetown Monsieur Pierre SAINT ARROMAN, Consul Honoraire Tél: Fax:

22 Organisation et contacts CCIG Président: Jean-Paul LE PELLETIER Commission des Relations Economiques Internationales Président : Jacquy PIERRE-MARIE Vice-président : Alex MADELEINE Direction de lAppui aux Entreprises: Dominique THEGAT Antenne de Paramaribo : M. Rafael PINDARD, Conseiller en Développement à lInternational


Télécharger ppt "CCIG Octobre 2011 Le Guyana Présentation générale du Guyana Sources: MAE, Douanes, OMC, Université canadienne de Laval, FAO, FMI, BM, Association des commerçants."

Présentations similaires


Annonces Google