La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

The Bering Sea : a dynamic food web perspective Kerim Aydin, Franz Mueter 1 Année 2009/2010 M1 BEM UE 227 BERTIN Delphine PATRISSI Michela ZERARKA Ahmed.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "The Bering Sea : a dynamic food web perspective Kerim Aydin, Franz Mueter 1 Année 2009/2010 M1 BEM UE 227 BERTIN Delphine PATRISSI Michela ZERARKA Ahmed."— Transcription de la présentation:

1 The Bering Sea : a dynamic food web perspective Kerim Aydin, Franz Mueter 1 Année 2009/2010 M1 BEM UE 227 BERTIN Delphine PATRISSI Michela ZERARKA Ahmed

2 •Kerim Aydin et Franz Mueter •Deep-Sea Research, 2007: rassemblement d’informations sur tous les aspects de la Mer de Béring. •Sujet choisi: «Facteurs influençant les stocks de COLIN (Pollock): forçages climatiques ( PDO, AO) et anthropiques (pêche) ». 2

3 EBS WBS Proposition d’une nouvelle carte 3

4 BP PDO positive •Intensification du centre de BP •Intensification des vents d’ouest •Déplacement du centre BP vers le sud •Accumulation d’eau chaude tropicale superficielle •Intensification de l’Upwelling au centre de BP Vent d’ouest UPW 1) Pacific decadal oscillation (PDO)  50 ans 4

5 PDO négative •Affaiblissement du centre de BP •Affaiblissement des vents d’ouest •Affaiblissement de l’Upwelling au centre de BP PDO+ PDO- Anomalie des SST: Anomalie thermique des eaux de surfaces dans le Pacifique. 5

6 NSNS L’AO est définit comme une différence de pression atmosphérique entre le pôle nord et les latitudes moyennes 45°N. 2) Arctic Oscillation (AO) AO+AO- Vent d’ouest W E •Plus de glace •Gyre arctique tourne sens des aiguilles d une montre (Spirale de beaufort) •Moins de glace •Car moins d’écoulement eaux arctiques 6 Pour simplifier

7 Mer de Bering = zone très riche pour la diversité spécifique. C’est une des pêcheries les plus productives du monde qui subit des variations à cause de phénomènes climatiques et anthropiques (pêche). Incroyable productivité en termes de BIOMASSE (“green belt”) due à l’apport de nutriments provenant de : - UPWELLING de la gyre Nord-Pacifique -Présence de la BANQUISE - VOLCANISME * Les Iles Aléoutiennes sont des îles volcaniques encore actives et la mer de Béring représente un bassin d’arrière- arc.  Quantité importante de nutriments, en particulier de Fe, provenant du fond. 7

8 - Espèce clé dans le Pacifique Nord: forage fish - Il habite toute la colonne d’eau à différentes T° ( 0°- 10° C) - Espèce cannibale dans certaines conditions -Pression de pêche effectuée vers la fin de l’hiver et au début du printemps. Représente 1,5 millions de tonnes de pêche annuelle. Attrait économique  une des pecheries les plus importantes, en particulier du COLIN 8

9 Description de la circulation du Pacific Nord pour la compréhension de notre écosystème  upwelling qui remonte à la surface 9

10 Présence de la banquise qui subit des variations de type saisonnier et interannuel.  importance du phytoplancton  production primaire Les facteurs limitants de P1  - Lumière incidente ( saison) - Stratification verticale de la colonne d’eau ( fonte de la banquise) - Sels nutritifs et Fe 10

11 PDO + 11 Développement de copépodes de grande taille  abondance du colin augmente  régime top-down (autocontrol : cannibalisme)

12 PDO - 12  l’abondance des colins diminue  régime bottom-up

13 Régime shift du 1976/77 BU  TD Régime shift du 1988/89 ? PDO AO 13 Aydina and Mueter (2007)

14 Courtesy Ianelli et al SAFE Abondance du colin en fonction des années. Smith & Vidal, 1986 Régime –shift 1988/89 Diminution de l’abondance   Compétiteurs  Surpêche  Cannibalisme 14

15 Critiques  Publication trop chargée en informations  Pas de problématique réelle  Vocabulaire utilisé pas toujours clair ( PDO + / régime chaud, PDO- /régime froid, etc.)  Cartes parfois pas claires ( manque d’échelles, latitudes, localisation) 15

16 Discussion •Raisonnement simplifié pour le réseau trophique et pour la PDO, le retrait de la glace etc. •Impacts directs et indirects de l’homme sur l’abondance du colin simplifiés. •Quel poids a le cannibalisme dans la diminution du recrutement? Conclusion C’est un écosystème trés complexe, difficile à interpréter à cause de la variabilité des facteurs physico-chimiques, biologiques et anthropiques qui caractérisent cette zone d’étude. 16

17 Bibliographie • Bailey Kevin M. (2005) Recruitment of walleye pollock in a physically and biologically complex ecosystem: A new perspective. • Ferreyra Gustavo et al.(2004) Rôle de la glace saisonnière dans la dynamique de l’écosystème marin de l’antarctique. Impact potentiel du changement climatique global. • Hollowed Anne Babcock (2001) Pacific Basin climate variability and patterns of Northeast Pacific marine fish production. • Overland J., P. Stabeno The Bering Sea(livre) • Rodionov S.N. (2007)The Aleutian Low, storm tracks, and winter climate variability in the Bering Sea • Napp, Kendalland, Schumacher(2000) A synthesis of biological and physical processes affecting the feeding environment of larval walleye pollock (Theragra chalcogramma) in the eastern Bering Sea. • George L. Hunt, Jr., Phyllis J. Stabeno (2002) Climate change and the control of energy flow in the southeastern Bering Sea. • James N. Ianelli, Steve Barbeaux, Taina Honkalehto, Stan Kotwicki, Kerim Aydin and Neal Williamson (2006), Assessment of Alaska Pollock Stock in the Eastern Bering Sea. • George L. Hunt, Jr., Phyllis Stabeno, and Jeff Napp (2007)Ecosystem variation in the Southeastern Bering Sea (power point). • Steven R. Hare, Nathan J. Mantua (2000) Empirical evidence for North Pacific regime shifts in 1977 and


Télécharger ppt "The Bering Sea : a dynamic food web perspective Kerim Aydin, Franz Mueter 1 Année 2009/2010 M1 BEM UE 227 BERTIN Delphine PATRISSI Michela ZERARKA Ahmed."

Présentations similaires


Annonces Google