La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉCART SALARIAL AU NOUVEAU-BRUNSWICK Dans le cadre de la Journée de l’équité salariale D’ici, d’ailleurs, de demain 19 novembre 2003 Par Norma Dubé Directrice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉCART SALARIAL AU NOUVEAU-BRUNSWICK Dans le cadre de la Journée de l’équité salariale D’ici, d’ailleurs, de demain 19 novembre 2003 Par Norma Dubé Directrice."— Transcription de la présentation:

1 ÉCART SALARIAL AU NOUVEAU-BRUNSWICK Dans le cadre de la Journée de l’équité salariale D’ici, d’ailleurs, de demain 19 novembre 2003 Par Norma Dubé Directrice des questions féminines Conseil exécutif du Nouveau-Brunswick

2 L’écart salarial à l’ordre du jour  Marche mondiale des femmes  Naissance de points de pression externes  Débats législatifs  Engagement gouvernemental: regard compréhensif sur l’ecart salarial plutôt que se limiter à seulement l’équité salarial

3 Table Ronde sur l’Écart Salarial  Création de la Table Ronde  Présidée par la ministre responsible de la condition féminine  Représentation des perspectives multiples (gouvernement, syndicat organismes non- gouvernementaux, employeurs privés, garderies, universités)

4 Table Ronde sur l’Écart Salarial  Début des travaux à l’été 2002  Fin des travaux en novembre 2003  Prochaine étape:présentation du rapport et des recommandations au Cabinet des Ministres

5 L’écart salarial est de 19.1% au Nouveau-brunswick  L’écart salarial fluctue chaque année.  L’écart s’est peu amélioré au fil des ans.  Après l’Alberta, le N.-B. a le 2 e écart salarial le plus élevé du Canada; l’Î.-P.-É. a le plus petit écart.

6 Notre vision Au moyen d’initiatives innovatrices, pratiques et efficaces qui conviennent à tous les intervenants, le Nouveau-Brunswick mettra en oeuvre un environnement durable propice à l’élimination de l’écart salarial entre les femmes et les hommes.

7 Notre vision et pourquoi Pourquoi éliminer l’écart salarial? « Lorsqu’il n’y a pas d’écart salarial, les hommes et les femmes sont égaux sur le plan économique, et l’économie ignore le sexe de sa population active. »

8 Notre vision et pourquoi Il est logique que les hommes et les femmes soient égaux au plan économique parce que :  la population du N.-B. vieillit et diminue, et l’économie de la province fait face à d’importantes pénuries de compétences et de travailleurs;  le plan de prospérité du Nouveau-Brunswick recherche un accroissement de la participation de la main-d’œuvre et de la productivité individuelle;  l’écart salarial fait en sorte que les femmes font face à de plus grands défis en ce qui concerne leurs droits humains, leur situation économique et la qualité de la vie; tous ces facteurs touchent l’économie.

9 Notre situation économique actuelle  La croissance la plus forte est prévue pour: –Fabrication: autres équipement de transport (16.5%) –Services miniers (4.7%) –Ordinateurs et autres services aux entreprises (3.9%)  Une croissance de l’emploi prévue de 0.9% pour tous secteurs … Services 1.1% et Biens 0.6% –Fabrication produits minéraux (2.6%)

10 Nombre d’emplois en pourcentage selon la taille des entreprises au N.-B., 2001 (Source : moyennes annuelles de l’Enquête sur la population active, 2001, Statistiques Canada)

11 Nombre d’hommes et de femmes en pourcentage selon les branches d’activité au Nouveau-Brunswick Secteur de la production de biens, 2001 (Source : Statistiques Canada, 2002)

12 60 % de la population active féminine du Nouveau- Brunswick sont regroupés dans 5 branches d’activité. (Statistiques Canada, 2002) Adm. Publique Hébergement Commerce de détail

13 Les dix principales professions à prédominance masculine au N.-B. en 1996 Revenu moyen des employés avec expérience selon la profession (Source : Statistiques Canada, recensement de 1996, rapport spécial)  Le revenu d’emploi moyen des hommes s’élève à $.  Les dix principales professions représentent 28 % de l’emploi chez les hommes.  Conducteurs de véhicules automobiles, nettoyeurs, mécaniciens, vendeurs au détail, manœuvres, directeurs de la vente au détail, personnel des services de protection, charpentiers-menuisiers, mécaniciens de machinerie.

14 Les dix principales professions à prédominance féminine au N.-B. en 1996 Revenu moyen des employés avec expérience selon la profession (Source : Statistiques Canada, recensement de 1996, rapport spécial)  Le revenu d’emploi moyen des femmes s’élève à $ (ce qui correspond à 59 % du revenu des hommes).  Les dix principales professions représentent la moitié de l’emploi chez les femmes (soit 49 %).  Secrétaires, personnel de garderie, commis des finances, personnel infirmier, vendeurs au détail, enseignants, commis de bureau, caissiers, nettoyeurs, serveurs au comptoir.

15 Les secrets de l’écart : causes et facteurs connus Attitudes et convictions sociétales Équité salariale

16 L’encadrement des solutions proposées  Justice sociale et/ou impératif économique  Plan provincial de prospérité  Partenariats  Approche systématique et équilibrée  Engagement à long terme  Actions visant simultanément les causes et facteurs

17 Encadrenent des solutions proposées  Devra tenir compte de la capacité du secteur privé et du gouvernement  Devra viser les résultats; devra faire l’objet d’une évaluation continue  Rôle du gouvernement en tant que facilitateur

18 De quelle façon sommes nous différents  Approche compréhensive  Implication du secteur privé à tous les niveaux  Importance accordée à l’éducation  Recommandations pratiques

19 ET MAINTENANT ……..  On attend les décisions du gouvernement


Télécharger ppt "ÉCART SALARIAL AU NOUVEAU-BRUNSWICK Dans le cadre de la Journée de l’équité salariale D’ici, d’ailleurs, de demain 19 novembre 2003 Par Norma Dubé Directrice."

Présentations similaires


Annonces Google