La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA MOBILITE DOUCE. 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 2 SOMMAIRE 1 Le contexte des déplacements doux 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA MOBILITE DOUCE. 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 2 SOMMAIRE 1 Le contexte des déplacements doux 2."— Transcription de la présentation:

1 LA MOBILITE DOUCE

2 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 2 SOMMAIRE 1 Le contexte des déplacements doux 2 La Mission Nationale des Véloroutes Voies Vertes 3 Bilan et Perspective 4 Économie du Vélo 5 Conclusion

3 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 3 1 Le contexte des déplacements doux Le développement récent et rapide du vélo en ville, relance lintérêt de ce mode de déplacement, alternative à la voiture notamment. Il remet en lumière lintérêt des liaisons entre les zones urbanisées dune part, les zones urbanisées et la campagne dautre part.

4 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 4 1 Le contexte des déplacements doux Le vélo en effet remplit 3 fonctions : fonction déplacements : domicile- travail, domicile-gare ferroviaire ou routière, domicile établissement scolaire… fonction loisirs pour les populations fonction tourisme

5 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 5 1 Le contexte des déplacements doux Les enjeux des véloroutes voies vertes sont les suivants : Les itinéraires répondent à une demande croissante de circulations douces, particulièrement à vélo. La constitution de ce réseau satisfait aux objectifs déconomie despace et dénergie ainsi que de qualité environnementale Ces aménagements sont aussi loccasion de développer un projet local fédérateur, facteur de cohésion sociale, qui peut aussi susciter la restructuration despaces urbains ou ruraux en déprise.

6 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 6 1 Le contexte des déplacements doux Les milliers demplois de proximité engendrés par la réalisation des véloroutes et des voies vertes concernent principalement : les secteurs de laménagement (construction, entretien des réseaux), les services (location, réparation, restauration, transports publics,) le tourisme (hôtellerie, organisation de séjours, animations culturelles). Ex : Le Parc naturel régional du Lubéron a investi 6 M dans la réalisation des itinéraires cyclables. Les retombées économiques de cet investissement sont annuellement du même ordre. Pour la véloroute voie verte du Danube, les retombées économiques sont largement supérieures au ratio précité.

7 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 7 1 Le contexte des déplacements doux Enfin, il est noté que la valeur foncière des terrains augmente autour des axes les plus fréquentés.

8 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 8 2 Organisation missions moyens de la MN3V La Mission nationale véloroutes voies vertes a été créée par la circulaire interministérielle du 31 mai 2001. Elle est devenue opérationnelle en 2003.

9 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 9 2 Organisation missions moyens de la MN3V Organisation –La MN3V est un organisme interministériel placé sous lautorité hiérarchique du Commissariat général au développement durable et fonctionnelle du Coordonnateur interministériel pour le développement du vélo. –La MN3V est composée de10 membres représentant : MEEDDM Ministère des Finances (sous-direction du tourisme) Ministère de lAgriculture et de la Pêche Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative auxquels devrait se joindre prochaine le ministère de lIntérieur ( DGCL)

10 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 10 2 Organisation missions moyens de la MN3V Missions Promouvoir les Comités régionaux des VVV Approuver les SR3V Faciliter Piloter les projets de liaisons européennes Diffuser les outils Faire partager les expériences

11 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 11 2 Organisation missions moyens de la MN3V Moyens La MN3V sappuie sur les pilotes régionaux Etat, les relais et membres des réseaux territoriaux « Vélo » des ministères partenaires, les organismes sous tutelle de lEtat (VNF, RFF, ONF), le réseau technique (CERTU, CETE, SETRA) du MEEDDAT. Elle travaille étroitement avec les représentants des Régions et Départements, des CRT et des CDT.

12 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 12 2 Organisation missions moyens de la MN3V La politique de développement du vélo repose sur les principes suivants -Approche globale dans la réalisation et la gestion des itinéraires -Continuité des VVV dans les zones urbaines -Ouverture des VVV à partir du moment où la sécurité et la signalisation sont assurées -Pragmatisme pour les revêtements -Liaisons multi modales -Développement des fonctionnalités autour du vélo : aires de stationnement des vélos, hébergement, restauration, informations… -Partage de lespace entre les modes doux et certains véhicules motorisés autorisés par lautorité chargée de la police du domaine.

13 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 13 3 Bilan et perspectives

14 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 14 3 Bilan et perspectives Lobservatoire, créé au sein de lAssociation des départements cyclable, avec le soutien financier du MEEDDAT (crédits délégués au coordonnateur interministériel), ainsi que lappui de Association française des VVV (AF3V) vient de publier un 1 er atlas Les priorités : 1 Achèvement des axes européens précités( 1 et 6) 2 Mobilisation des acteurs sur les autres eurovéloroutes qui concernent la France 3 Achèvement de la liaison Atlantique-Méditerranée (Canal du Midi) 4 Réalisation de la liaison Paris – Strasbourg, résultant dune initiative germano – tchèque dun itinéraire Prague – Paris.

15 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 15 3 Bilan et perspectives Elaboration des Schémas Régionaux VVV (SN3V) Le SN3V se décline en schémas régionaux. Plus de la moitié des schémas ont été approuvés. Chaque schéma régional est mis en œuvre dans le cadre dun comité régional de développement des véloroutes voies vertes. Les comités de développement constituent une structure de gouvernance incluant en plus des partenaires Etat ( y compris les établissements publics tels que VNF, SNCF, RFF, ONF ) et Région, les autres collectivités territoriales, les chambres consulaires et les associations.

16 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 16 3 Bilan et perspectives Création de la France à vélo A linstar de nos voisins, notamment la Suisse, il est indispensable de disposer dune structure qui permette de donner de la lisibilité aux itinéraires actuellement réalisés et de les commercialiser. Un groupe de travail ad hoc a été constitué au sein du GIP ODIT-France pour proposer une structure adaptée.

17 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 17 4 Économie du Vélo Economie du vélo Les premiers résultats de létude commandée par le Coordonnateur interministériel pour le développement de lusage du vélo sur léconomie du vélo sont extrêmement prometteurs pour le tourisme (un touriste itinérant dépense en moyenne 75 par jour), les loisirs, la santé, lenvironnement, lindustrie française du vélo. Le rapport définitif sera rendu au début de lété prochain.

18 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 18

19 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 19 4 Économie du Vélo Le contexte 40% de la population française pratique régulièrement le vélo ; 22 millions de personnes pratiquent le vélo pour un usage de loisirs et de tourisme ; 3% des déplacements quotidiens s'effectuent en vélo ; 4,4 milliards de kilomètres sont parcourus annuellement en vélo, soit 87 km/habitant/an ; près de 3,5 millions de vélos sont vendus en France chaque année ;

20 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 20 4 Économie du Vélo Les enjeux économiques liés au vélo Le chiffre d'affaires de l'ensemble des acteurs économiques liés au vélo se monte à 4,5 milliards d'euros pour 35 000 emplois. Un potentiel d'emploi élevé : 8 emplois/million deuros contre 2,5 dans lindustrie automobile ; Le commerce et l'industrie du cycle représentent respectivement 32% et 8% du chiffre d'affaires En France, le tourisme à vélo engendre 1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires, dont 50% en hébergement et restauration ; le tourisme représente 44% du chiffre d'affaires du vélo ;

21 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 21 4 Économie du Vélo Les enjeux économiques liés au vélo Les économies de dépenses de santé liées à la pratique du vélo peuvent être estimées à 5,6 milliards d'euros ; Un retour sur investissement élevé pour la collectivité (Etat et collectivités territoriales) : 500 M de dépenses annuelles et 700 M de recettes fiscales ; 1 Euro d'investissement initial se traduit par au moins 1 Euro de chiffre d'affaires annuel pour l'hébergement, la restauration et d'autres postes sur le territoire considéré ;

22 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 22 4 Économie du Vélo Rapport Santé/Sécurité: un bénéfice avéré Diminution des risques liés à diverses pathologies grâce une pratique quotidienne du vélo de 30 minutes, qui se traduit en diminution de dépenses de santé ; Risque d'accident grave concentré en rase campagne, pour des personnes de +45 ans et surtout +55 ans (cyclosportifs et cyclotouristes) ; En agglomération, un risque qui diminue avec laugmentation de la pratique du vélo ;

23 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 23 4 Économie du Vélo Le vélo: un atout pour le tourisme et les loisirs 22 millions de personnes pratiquent le vélo pour un usage de loisirs et de tourisme ; Avec 5,5 millions de séjours, le vélo est identifié comme la 2ème activité sportive des touristes français ; Le niveau de dépenses des touristes à vélo est plus élevé que celui de la moyenne des touristes : 75 /personne/jour pour les itinérants ; 61 /personne/jour pour les touristes en séjour contre 54 /personne/jour pour l'ensemble des touristes. Exemple : Le Luberon a enregistré 8,9 millions de retombées économiques touristiques en 2006 pour 8 millions d'investissement sur 10 ans. Les dépenses de transport des touristes à vélo itinérants s'élèvent à 206millions d'euros dont 23millions d'euros de billets de train achetés sur le sol français A noter : l'activité vélo augmente la durée du séjour.

24 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 24 5 CONCLUSION Au moment où léconomie est secouée par une crise mondiale, il importe de ne négliger aucune piste susceptible de favoriser lactivité économique dans les régions de France. Grâce au vélo et notamment au tourisme à vélo, il est possible, comme le montre les exemples français et européens de créer de la richesse pour les populations locales, sans oublier les bienfaits sociaux et environnementaux quapportent de surcroît les véloroutes et voies vertes.


Télécharger ppt "LA MOBILITE DOUCE. 01/12/09Jean-Louis Pons - Responsable Mission National des Véloroutes Voies Vertes 2 SOMMAIRE 1 Le contexte des déplacements doux 2."

Présentations similaires


Annonces Google