La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Monsieur Charest, êtes-vous malade ?. On vous l’avait pourtant dit : Mélanger privé et santé, c’est indigeste!

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Monsieur Charest, êtes-vous malade ?. On vous l’avait pourtant dit : Mélanger privé et santé, c’est indigeste!"— Transcription de la présentation:

1 Monsieur Charest, êtes-vous malade ?

2 On vous l’avait pourtant dit : Mélanger privé et santé, c’est indigeste!

3 Notre système de santé public, on y tient, parce que …

4 Il n’y a pas si longtemps : •La maladie était la principale cause d’endettement et de faillite des familles au Québec, qui se ruinaient pour se payer des soins.

5 Il y a encore moins longtemps : La population du Québec •faisait de la santé un droit fondamental •se dotait d’un système de soins accessible à tous •se libérait de la crainte de se ruiner en cas de maladie

6 Depuis une quarantaine d’années : Le Québec •affiche un indice de santé élevé •jouit d’un système de santé efficace, qui est parmi les moins coûteux per capita

7 Depuis une dizaine d’années : On cherche à nous faire croire –que notre système de santé nous coûte trop cher –que la croissance des coûts des soins de santé est hors de contrôle $ $ $ $ $

8 Pourtant : •on dépense en moyenne $ par année pour nos soins de santé… •… pendant que les américains paient $ par an, dans un système dominé par le privé

9 Pendant ce temps… Les grands consortiums privés •identifient le secteur de la santé comme étant celui qui offre le meilleur potentiel de croissance •mènent un lobbying intense pour « libéraliser » le secteur de la santé et trouvent une oreille attentive auprès de certaines personnes !

10 20 40 Contribution aux revenus de l’État % Pendant tout ce temps… Au Québec •les impôts des particuliers constituent une part de plus en plus importante des revenus de l’État •alors que la part des entreprises diminue d’autant Particulier s Entreprises

11 Laisser entrer le privé en santé… •Ça veut dire accepter la transformation vers un système à deux vitesses Quelle sera la vitesse à laquelle vous serez soigné ?

12 Avez-vous déjà été malade ? •La vitesse « Élite », parce que vous avez les moyens de vous payer une assurance privée … Si oui, bonne chance, parce que vous n’êtes peut-être pas assurable dans le privé … •… ou la vitesse du « Peuple », parce que vous n’avez pas les moyens de vous payer une assurance privée

13 Que ferez-vous lorsque vous arriverez à une clinique et que vous verrez ceci ? puis ceci ?

14 ? Que faire alors ? •Exiger que les entreprises paient une plus juste part des coûts sociaux nécessaires au maintien d’une main-d’œuvre éduquée et en santé ! •Exiger que toute réforme de notre système de santé soit soumise à un large débat public, car le monde ordinaire a son mot à dire ! ? ? ? ?

15 Le groupe de travail Castonguay ne peut pas décider à lui seul de ce que deviendra notre système de santé !

16 haut et fort : Il faut le crier

17 Monsieur Charest, vos brillantes idées, on en a assez ! privatisations baisses d’impôts ppp libéralisation coupures

18 Pas question de donner notre système de santé au privé !

19 Nous devons nous faire entendre une bonne fois pour toute! Prenez le temps d’envoyer ce message à toutes vos connaissances.

20 La Loi de l'assurance-maladie a été adoptée par l'Assemblée nationale le 10 juillet 1970 Pour en savoir plus: 1.Conseil de la santé et du Bien-être (1995) Un juste prix pour nos services de santé ; Romanov, R. (2002) 2.L’avenir des soins de santé au Canada, Vaillancourt, Roseneau, Linder SH (2003) 3.Two Decades of Research Comparing Forprofit and Nonprofit Health Provider Performance in the United States. Social Science Quartely 2003:84(2): Steffie Woolhandler, M.D., M.P.H. and David U. Himmelstein, M.D.: When Money is the Mission — The High Costs of Investor- Owned Care 5.OCDE, Statistiques sur la santé, octobre 2006, ONU 6.World Population Prospects report, 2006 et The Association between For-Profit Hospital Ownership and Increased Medicare Spending, New England Journal of Medicine, 341: , August 5, Léo-Paul Lauzon et Marc Hasbani: Évolution de la contribution des particuliers et des entreprises aux recettes fiscales canadienne et québécoise, UQAM, novembre 2003


Télécharger ppt "Monsieur Charest, êtes-vous malade ?. On vous l’avait pourtant dit : Mélanger privé et santé, c’est indigeste!"

Présentations similaires


Annonces Google