La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1er mars 2004 NOTRE PROJET POUR LE CNRS Gérard Mégie et Bernard Larrouturou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1er mars 2004 NOTRE PROJET POUR LE CNRS Gérard Mégie et Bernard Larrouturou."— Transcription de la présentation:

1 1er mars 2004 NOTRE PROJET POUR LE CNRS Gérard Mégie et Bernard Larrouturou

2 1er mars LE CONTEXTE ET LES ENJEUX 2.CLARIFIER LES MISSIONS DU CNRS 3.UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE 4.LORGANISATION DE LA RECHERCHE

3 1er mars 2004 Une vision large et ambitieuse de la recherche scientifique - avancement de la connaissance, - impact technologique et économique, - contribution au progrès culturel et social LE CONTEXTE ET LES ENJEUX

4 1er mars 2004 Les grands objectifs stratégiques : - Interdisciplinarité - Europe - Pôles régionaux - Emergence de nouvelles équipes, autonomie des jeunes LE CONTEXTE ET LES ENJEUX

5 1er mars 2004 La situation de la recherche française : - Pas de crise de qualité - Dans la plupart des domaines, pas de fuite des cerveaux, mais il est vital daccroître lattractivité - Une organisation lourde, complexe, peu lisible, trop de rigidités - La faiblesse des relations public-privé - Des difficultés spécifiques dans le domaine des sciences du vivant - Une grave crise de confiance (priorité accordée à la recherche, évolution des moyens, etc.) LE CONTEXTE ET LES ENJEUX

6 1er mars 2004 Les faiblesses propres du CNRS : - Critiques : immobilisme, manque de politique claire, évaluation - Confusion sur le rôle et les missions de létablissement : est-il chargé de piloter et structurer lensemble de la recherche française ? de donner des labels de qualité aux laboratoires universitaires ? de jouer un rôle dagence de moyens ? - Donner aux universités une autonomie et des moyens accrus IL FAUT BOUGER ! LE CONTEXTE ET LES ENJEUX

7 1er mars 2004 La mission principale du CNRS : - être un vrai établissement de recherche, - présent dans tous les grands domaines scientifiques, - placé au centre de la recherche scientifique nationale (« CRSN ») Le CNRS na pas pour mission de piloter lensemble de la recherche publique nationale. Il faut séparer et clarifier les missions « dagence de labels » et « dagences de moyens ». CLARIFIER LES MISSIONS DU CNRS

8 1er mars 2004 « Avoir une vraie agence de labels » : donner au Comité national la mission dévaluer les laboratoires des universités et du CNRS, comme la proposé le CNER - modifier son nom en « Comité national dévaluation des laboratoires et équipes de recherche » - mieux séparer les pouvoirs et responsabilités de linstance dévaluation et des directions détablissements CLARIFIER LES MISSIONS DU CNRS

9 1er mars 2004 Identifier clairement une fonction « dagence de moyens pour la recherche universitaire » : - mise à disposition de personnels (chercheurs, ITA, post-doctorants) auprès duniversités ou écoles, au sein de laboratoires universitaires non rattachés au CNRS - développer fortement laccueil denseignants-chercheurs CLARIFIER LES MISSIONS DU CNRS

10 1er mars 2004 Un vrai établissement : des choix affirmés en matière de politique scientifique, de « politique dévaluation », dorganisation interne, de politique de ressources humaines, etc. Un meilleur suivi de lactivité et de la mise en œuvre de la politique détablissement Un établissement ouvert, en partenariat fort avec les établissements denseignement supérieur et de recherche UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

11 1er mars 2004 Lattractivité et la politique de ressources humaines - renforcer lattractivité et devenir un établissement européen : à lhorizon 2015, 25% de scientifiques non français - mener une politique très vigoureuse pour accroître la mobilité des chercheurs et ingénieurs vers les universités et vers les entreprises - développer la politique daccueil - se donner une perspective pluri-annuelle pour les recrutements et les carrières - mettre en place une politique de ressources humaines ambitieuse et dynamique, sappuyant sur toute la variété et la richesse des métiers de la recherche UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

12 1er mars 2004 Louverture européenne et le rayonnement international - prospective, évaluation, recrutement européens - pôles régionaux visibles et attractifs à léchelle européenne - 7e PCRD, ERC - initiatives bi- ou multi-latérales avec des établissements partenaires ? implantations en Europe ? initiative européenne en matière dIST ?... - développer les relations internationales hors Europe, notamment avec lAsie UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

13 1er mars 2004 La politique scientifique - garder les secteurs prioritaires retenus en 2002 dans le projet détablissement et le contrat daction pluriannuel * Le vivant et ses enjeux sociaux * Information, communication et connaissance * Environnement, énergie et développement durable * Nanosciences, nanotechnologies et nanomatériaux * Astroparticules : des particules à lunivers - préciser les priorités - préciser la façon dont il est tenu compte des priorités dans les décisions dattributions de moyens - soutenir prioritairement lexcellence au meilleur niveau mondial, y compris hors des secteurs prioritaires UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

14 1er mars 2004 Lévaluation de la recherche - faire davantage appel, pour lévaluation des laboratoires et des équipes, à des experts européens et étrangers - préciser les critères dévaluation, pour mieux tenir compte de la variété des activités des chercheurs - modifier les proportions délus et de nommés dans les sections du Comité national - alléger les tâches confiées au Comité national - surmonter les effets de cloisonnement qui résultent de lorganisation du Comité national en sections - développer lévaluation stratégique UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

15 1er mars 2004 Les relations avec les entreprises et avec la société - améliorer lefficacité et la qualité du transfert technologique - accroître les échanges de personnes entre le CNRS et les entreprises, dans les deux sens - multiplier les occasions de rencontre, de dialogue et de réflexions communes avec les entreprises, notamment au niveau local - développer le recrutement de docteurs dans les entreprises - amplifier les activités de consulting et dexpertise - développer la réflexion sur les questions déthique UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

16 1er mars 2004 La communication externe et interne - rendre la communication externe plus forte et plus cohérente, pour améliorer limage du CNRS, rendre visibles ses évolutions, amplifier son attractivité, mettre en valeur les résultats de la recherche et leur impact - développer tout particulièrement les actions de communication scientifique tournées vers les jeunes, et vers leurs enseignants - renforcer la communication interne et la rendre plus vivante UNE POLITIQUE DETABLISSEMENT FORTE

17 1er mars 2004 Les laboratoires et les équipes - reconcentrer lorganisation en réalisant des regroupements de laboratoires : aller vers de « gros » laboratoires, ayant une masse critique visible internationalement, avec des équipes bien identifiées et visibles - renforcer le rôle des directeurs de laboratoires LORGANISATION DE LA RECHERCHE

18 1er mars 2004 Lorganisation interne - déployer un système dinformation rénové, simplifier la gestion des laboratoires - renforcer le rôle du conseil scientifique, améliorer les « outils » de pilotage et de suivi du conseil dadministration - pour mieux combiner vision nationale et dynamiques régionales, donner aux départements un rôle plus stratégique et renforcer la présence en régions LORGANISATION DE LA RECHERCHE

19 1er mars 2004 Lorganisation interne LORGANISATION DE LA RECHERCHE Interdisciplinarité Pôles régionaux Proximité du terrain Pilotage et gestion de létablissement

20 1er mars 2004 LORGANISATION DE LA RECHERCHE

21 1er mars 2004 Lorganisation interne LORGANISATION DE LA RECHERCHE

22 1er mars 2004 Les relations avec les autres organismes - dans chaque grand domaine scientifique, former une « coordination inter-organismes » pour mener ensemble les actions de prospective et danimation de la recherche, constituer une force de proposition, et mener avec le ministère les actions incitatives - dans chaque grand pôle régional, avec les universités et écoles, amplifier la coordination des acteurs pour structurer et simplifier lorganisation du pôle et développer les réflexions communes LORGANISATION DE LA RECHERCHE

23 1er mars 2004 Un grand objectif pour 2010 : un CNRS reconnu mondialement pour son dynamisme et son attractivité, leader dans lEurope de la recherche, dont le pays et dont ses personnels seront fiers


Télécharger ppt "1er mars 2004 NOTRE PROJET POUR LE CNRS Gérard Mégie et Bernard Larrouturou."

Présentations similaires


Annonces Google