La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CTNERHI, 10 Mai 2007 Le handicap psychique vu au travers de lenquête HID Pascale Roussel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CTNERHI, 10 Mai 2007 Le handicap psychique vu au travers de lenquête HID Pascale Roussel."— Transcription de la présentation:

1 CTNERHI, 10 Mai 2007 Le handicap psychique vu au travers de lenquête HID Pascale Roussel

2 CTNERHI, 10 Mai 2007 Objectif Estimer les restrictions de participation dune population atteinte de troubles psychiques Méthode Identifier les troubles mentaux de nature psychique, Identifier le seuil des troubles auxquels on sintéresse, Estimer ce seuil en termes de déficiences ou de limitations dactivité? Comment tenir compte des pluralités de déficience? Disposer dun échantillon suffisant

3 CTNERHI, 10 Mai 2007 Une exploitation de lenquête HID 1999 Un échantillon important représentatif de la population générale Différents niveaux du processus de Handicap Déficiences, limitations dactivité, participation sociale Pluralité de déficiences possibles, Information sur les maladies, Limites : investigation peu détaillée sur les troubles mentaux (en termes de déficiences ou de limitations dactivité) auto-déclaration (aidant éventuel)

4 CTNERHI, 10 Mai 2007 Modes dappréhension retenus Prise en compte de lensemble des déficiences mentales Sélection des incapacités « liées » aux troubles mentaux Croisement de ces incapacités avec les déficiences mentales Observation des restrictions de participation sociale de 4 groupes de personnes ayant des troubles mentaux

5 Les déficiences retenues Déficiences psychiques : Troubles comportement, personnalité, relationnels Troubles humeur, dépression Autres troubles psychiques Troubles intellectuels ou psychiques Total Déficiences intellectuelles Retard mental Retard léger, troubles des acquisitions et des apprentissages Perte des acquis intellectuels, troubles mémoire, désorientation Total Total Général : 16% de la population (17% chez les plus de 20 ans) Attention : 55% à 85% ont aussi des déficiences physiques (20 ans et +)

6 CTNERHI, 10 Mai 2007 Les limitations dactivité retenues Les activités directement en lien avec les troubles mentaux : Communication (hors surdité), Agressivité, Comportement critiqué par lentourage, Orientation dans le temps et dans lespace, Remplissage des formulaires ? Activités avec modalités réponse spécifiques Toilette, Usage des toilettes, Sortie du domicile

7 CTNERHI, 10 Mai 2007 Lampleur des « incapacités » Un effectif fortement influencé par le choix du seuil dincapacité en matière dagressivité et de mise en danger (parfois ou souvent) –6% à 16 % des plus de 20 ans –2,5 à 6,8 millions de personnes Une bonne spécificité de la modalité la plus restrictive Les incapacités « modérées » en termes dagressivité restent assez spécifiques des troubles mentaux 80 à 95% des personnes avec ces incapacités ont un enregistrement des troubles mentaux 30 à 75 % des personnes avec enregistrement des troubles mentaux ont des incapacités qui y sont liés

8 CTNERHI, 10 Mai 2007 Quatre groupes de personnes avec troubles mentaux Deux groupes de déficients psychiques Avec « incapacité(s) psychique(s) » : 1,7 million Sans « incapacité psychique » : 4,5 millions Deux groupes de déficients intellectuels Avec « incapacité(s) psychique(s) » 0,7 million Sans « incapacité psychique » : 0,3 million (et non sans incapacité « intellectuelle »

9 CTNERHI, 10 Mai 2007 Caractéristiques des quatre groupes de population étudiés Âge moyenFemmes (%) Def.physique (%) Def.psychiques avec « incapacités psychiques » Def.psychiques sans « incapacités psychique » Déf. Intellectuels avec « incapacités psychiques » Déf.intellectuels sans « incapacités psychiques » Autres déficiences Sans déficience4150-

10 CTNERHI, 10 Mai 2007 Limpact des déficiences et incapacités sur la participation sociale

11 CTNERHI, 10 Mai 2007 Malgré lextension de la population : Un impact réel Sur la vie relationnelle Sur lorganisation familiale Sur linsertion professionnelle Sur les revenus Sur les loisirs Des restrictions qui se cumulent

12 CTNERHI, 10 Mai 2007 Familles et amis

13 CTNERHI, 10 Mai 2007 Vie de couple et vie affective

14 CTNERHI, 10 Mai 2007 Des situations familiales spécifiques

15 CTNERHI, 10 Mai 2007 Laccès à lemploi est limité Un faible taux demploi Taux demploi Non déficients78% Troubles mentaux (et ou physiques)61% Troubles physiques seuls69% Il sexplique –par le chômage : 15% (contre 9% pour les sans déficience) –Par linactivité usuelle : 23% ( 14% pour les sans déficience) –Par les autres formes dinactivité : 12% ( vs 4,5%)

16 CTNERHI, 10 Mai 2007 Des emplois moins qualifiés Des revenus plus faibles Une pauvreté plus répandue (jusquà 30% de la population dans certains groupes) Des loisirs moins fréquents (quil sagisse de loisirs extérieurs réguliers ou de départ en vacances)

17 CTNERHI, 10 Mai 2007 Les restrictions de participation se cumulent Absence de lien affectif Absence de relations régulières avec des amis Non emploi (hors étude, retraite, femme au foyer) Pauvreté, Absence de loisirs 82 « Psy avec incap » Sans déficience

18 CTNERHI, 10 Mai 2007 Merci de votre attention


Télécharger ppt "CTNERHI, 10 Mai 2007 Le handicap psychique vu au travers de lenquête HID Pascale Roussel."

Présentations similaires


Annonces Google