La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D’où pouvaient provenir l’or et les esclaves dont faisaient commerce les villes italiennes?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D’où pouvaient provenir l’or et les esclaves dont faisaient commerce les villes italiennes?"— Transcription de la présentation:

1 D’où pouvaient provenir l’or et les esclaves dont faisaient commerce les villes italiennes?

2 La légende sur l’Atlas est la suivante : « Ce seigneur noir s’appelle Mousse Melly ( Moussa du Mali), souverain des Noirs…L’or se trouve en son pays en telle abondance qu’il est le roi le plus riche et le plus noble de tout le territoire. » Mansa Moussa

3 Regards sur l’Afrique

4 Quel est le territoire de Mansa Moussa? Atlas catalan de Cresques offert au roi de France, Charles V, en 1375.

5 L’EMPIRE DU MALI Documentation photographique, mai-juin 2010 Capacité: Repérer la situation du Mali

6 Forêt dense Sahara

7 Empire du Ghana VIIIe au XIIe s. Empire du Mali XIII / XIVe s. Le Monomotapa XVe / XVIe s. Les autres civilisations de l’Afrique subsaharienne entre le VIIIe et le XVIe siècle Empire Songhaï XIIe au XVIe s. Sahara Forêt dense Capacité: connaître et utiliser la période de la civilisation du Mali

8 Principales civilisations de l’Afrique subsaharienne, entre le VIIIe et le XVIe siècle Empire du Mali Empire du Ghan a Empire du Songhaï Le Monomotapa Désert Forêt dense Empire du Ghana Empire du Mali Empire du Songhaï Monomotapa Sahara Forêt dense

9 .. Les civilisations au Moyen Age L’occident chrétien Le monde musulman L’Empire du Ghana L’Empire du Mali L’Empire du Songhaï Le Monomotapa

10 I) L’Empire du Mali, un empire puissant? Capacités: - décrire quelques aspects de la civilisation du Mali ( organisation de l’Empire, raisons de sa puissance) - décrire des aspects de sa production artistique - connaitre la carte de l’Afrique et de ses échanges

11 UNE AUDIENCE DE L’EMPEREUR DU MALI « Certains jours, le sultan tient audience dans la cour du palais. Il y a là sous un arbre, une estrade à trois marches, appelée bembe (en malinké). Elle est tapissée de soie et recouverte de coussins. Le sultan sort par une porte d’angle de son palais. Il tient un arc à la main et il a un carquois au dos. Il porte une coiffure dorée, fixée par un bandeau d’or aux pointes en forme de poignard. (…) (...) Le sultan est précédé par ses musiciens aux guitares d’or et d’argent et suivi par trois cents esclaves en armes. Il avance à pas lents, d’une démarche affectée, et s’arrête de temps en temps. Au pied de l’estrade, il fait halte et jette un regard circulaire sur l’assemblée, puis il gravit les marches avec la majesté d’un prédicateur qui monte en chaire. Dès qu’il est assis, on fait sonner les tambours, les trompes et les olifants. Trois esclaves courent chercher le représentant du roi et les chefs militaires : ceux-ci font leur entrée et s’assoient. On amène alors deux chevaux sellés et bridés, ainsi que deux boucs, destinés à protéger du mauvais œil. Quiconque désire parler au roi s’adresse d’abord à son représentant qui se tient debout et ce dernier au souverain» Ibn Battuta, extrait de « Voyages » tome 3, début XIVe siècle. version intégrale, éditions La découverte poche, ) Souligne les richesses de l’Empereur en rouge

12 D’où provient cet or dépensé par Mansa Moussa et sa cour? « Dans le Mali, si l’on découvre, dans n’importe quelle mine du royaume de l’or natif (pépite d’or), l’empereur met la main dessus: il ne laisse à ses sujets que la poudre d’or. […] On dit que le roi en possède un lingot gros comme un rocher. » Al-Umari (historien arabe de Damas qui a voyagé en Afrique, ) cité par Jacques Heers, Les Négriers en terre d’Islam, Perrin, Hatier, 2010 Nathan, 2010 L’or provient des mines et le roi contrôle cette ressource

13 UNE AUDIENCE DE L’EMPEREUR DU MALI « Certains jours, le sultan tient audience dans la cour du palais. Il y a là sous un arbre, une estrade à trois marches, appelée bembe (en malinké). Elle est tapissée de soie et recouverte de coussins. Le sultan sort par une porte d’angle de son palais. Il tient un arc à la main et il a un carquois au dos. Il porte une coiffure dorée, fixée par un bandeau d’or aux pointes en forme de poignard. (…) (...) Le sultan est précédé par ses musiciens aux guitares d’or et d’argent et suivi par trois cents esclaves en armes. Il avance à pas lents, d’une démarche affectée, et s’arrête de temps en temps. Au pied de l’estrade, il fait halte et jette un regard circulaire sur l’assemblée, puis il gravit les marches avec la majesté d’un prédicateur qui monte en chaire. Dès qu’il est assis, on fait sonner les tambours, les trompes et les olifants. Trois esclaves courent chercher le représentant du roi et les chefs militaires : ceux-ci font leur entrée et s’assoient. On amène alors deux chevaux sellés et bridés, ainsi que deux boucs, destinés à protéger du mauvais œil. Quiconque désire parler au roi s’adresse d’abord à son représentant qui se tient debout et ce dernier au souverain» Ibn Battuta, extrait de « Voyages » tome 3, début XIVe siècle. version intégrale, éditions La découverte poche, ) Souligne en vert ceux qui entourent l’Empereur du Mali

14 Un cavalier de l’Empire du Mali: symbole de puissance Sculpture en terre cuite de Djenné, XIVe siècle, 0,44m, Entwistle galery Cheval signe de luxe (destiné au roi, aux nobles pour l’apparat et la guerre) Une armée puissante L’or permet au roi du Mali d’acheter des cavaliers en Afrique du Nord et d’étendre son territoire

15 Domaine artistique Présentation -Qu’est ce qu’elle représente?: - D’ Où provient-elle? - De Quand date-t-elle? - Où peut-on la voir aujourd’hui? Description - Significations: -Matériaux: Statue Cavalier de l’Empire du Mali Djenné XIVe siècle Entwistle galery Puissance Cheval signe de luxe Terre cuite

16 L’Empire du Mali est puissant et riche grâce à l’or et à son armée. A) Un Empire riche

17 B) Un Empire au cœur du commerce transsaharien.

18 Comment s’organise le commerce transsaharien de l’or? Le commerce transsaharien et l’Empire du Mali

19 La Traversée du Sahara 3 mois à l’aller ( transport d’or) Et 1 à 1,5 mois au retour. Caravanes

20 Les oasis, des haltes obligatoires

21 Il participe au commerce transsaharien qui relie l’Afrique subsaharienne à l’Afrique du Nord. Les habitants du Mali échangent de l’or, mais de l’ivoire contre du sel, des tissus par des caravanes qui traversent le désert. B) Un Empire au cœur du commerce transsaharien

22 L ’Afrique et ses échanges entre le VIIIe et le XVIe siècle

23 Légende Occident chrétien Produits échangés Routes commerciales Sel Ivoire Or Esclaves transsahariennes maritimes Monde musulman Traversée du Sahara tissus Océan indien Océan Atlantique

24 C) La traite des esclaves. Atlas catalan de Cresques offert au roi de France, Charles V, en Qui sont les victimes du trafic? Capacité: Décrire quelques aspects de la traite des esclaves

25 LA TRAITE DES ESCLAVES La loi musulmane interdisant d’assujettir les musulmans, il fallut faire venir les captifs d’autres régions, situées au sud du Sahara. Le monde musulman ne recruta pas seulement des esclaves noirs. (…) Mais les Africains furent de loin les plus nombreux.(…) » « Dans les nombreuses oasis du Sahara, les esclaves étaient employés à la culture des palmiers, à la récolte des dattes, mais aussi à l’entretien des milliers de kilomètres de foggaras (canaux d’irrigation). L’extraction minière (les pierres précieuses de l’ancienne Nubie, l’or, le sel saharien) et la récolte des pierres en mer Rouge ont également fonctionné grâce aux captifs noirs. Dans les villes, les esclaves noirs remplissaient de multiples fonctions, aussi bien en tant qu’artisans que domestiques. Ajoutons qu’ils furent aussi de temps à autre intégrés dans des armées, arbitrant plusieurs conflits au sein du monde musulman. » Olivier Pétré-Grenouilleau, l’histoire n° 280, octobre 2003, article « la traite oubliée des négriers musulmans ». 1) Qui a besoin d’esclaves?2) Où les trouve-t-on? 3) A quoi servent-ils?

26 Statue de Djenné d’un esclave entravé : (22,2cm, XIIe-XIVe siècles, Barakat Gallery Store (U.S.A.))

27 Domaine artistique Présentation -Qu’est ce qu’elle représente?: - D’ Où provient-elle? - De Quand date-t-elle? - Où peut-on la voir aujourd’hui? Description - Significations: -Matériaux: Statue Statue remarquable par son réalisme (impression de mouvement). L'homme est agenouillé, la tête droite, fière, courageuse, mains attachées dans le dos Esclave agenouillé Djenné XIIe-XIVe siècles Barakat Gallery Store (U.S.A.) Terre cuite

28 o6.htm Captifs en Afrique Centrale vers Collection Bridgeman Art Librairy. Déportation d’esclaves noirs / Manière dont les Maures prennent les esclaves traite-de-l-esclavage-et-de-leurs-abolitions/le-musee-du-quai-branly-et-l- esclavage.html

29 Des marchands arabes et des esclaves noirs traversant le désert

30 Un marché d’esclaves à Zabid, Yémen actuel, manuscrit vers 1230 Manuscrit des Maqamat de Al Hariri, vers 1230, BNF. Marchand richement vêtu Esclaves: marchandises Spécialistes du change Acheteurs potentiels

31 Carte interactive de la traite des esclaves: livre Nathan

32 L ’Afrique et ses échanges entre le VIIIe et le XVIe siècle Légende Occident chrétien Produits échangés Routes commerciales Sel Ivoire Or Esclaves transsahariennes maritimes Monde musulman Traversée du Sahara Zone de capture d’ esclaves Zone d’ utilisation Océan Indien Océan Atlantique

33 En Afrique noire, avant le XVIe siècle, des millions d’Africains ont été capturés, déportés à travers le Sahara et l’Océan indien, et vendus sur des marchés pour les utiliser comme esclaves dans de nombreux domaines. Le commerce des esclaves est organisé et étendu: on parle de traite. traite : trafic important d’êtres humains.

34 Atlas catalan de Cresques offert au roi de France, Charles V, en 1375.

35 II) L’expansion de l’Islam dans l’Empire du Mali CAPACITES : - Connaître et utiliser la carte de l’expansion arabo-musulmane - Décrire quelques aspects d’une civilisation de l’Afrique subsaharienne et de sa production artistique. Comment se répand l’islam?

36 Magard, 2009 Académie de Nice, histoire-géographie, Visona M.

37 ww.pays-monde.fr/photo-arabie-saoudite-la-mecque-la-kaaba html La Kaaba Mosquée de Médine

38 Une mosquée à Tombouctou

39 Domaine artistique Présentation -Fonction du bâtiment: - Où? - Quand? - Particularités: Description -Forme du bâtiment: - principaux éléments visibles: -Matériaux: Edifice religieux, mosquée Tombouctou Règne de Mansa Moussa, XIVe siècle Classé au patrimoine mondial de l’Unesco Rectangulaire Minarets en forme de pyramide, enceinte crénelée Banco (terre crue), torchis

40 themes/religions.shtml Zone d’expansion entre le VIIIe et le XVe siècle

41 ww.masque-africain.com/masque-art-africain.html Masque Dogon Masque Kanaga (oiseau) Deux figurines: premier couple, ancêtre des Dogons Ciel Terre Visage d’oiseau

42 Les marchands venus d’Afrique du Nord diffusent l’islam dans les villes. L’empereur, converti à la religion musulmane, fait édifier des mosquées, tel Mansa Moussa à Tombouctou. Les paysans des campagnes restent en majorité animistes et utilisent des masques pour représenter leurs dieux.


Télécharger ppt "D’où pouvaient provenir l’or et les esclaves dont faisaient commerce les villes italiennes?"

Présentations similaires


Annonces Google