La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RIVAGES DES ARTS Josep Sebastia PONS Pour continuer, cliquer sur chaque diapositive Conférence de Miquela VALLS ROBINSON Au Palais des Congrès Le 10 décembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RIVAGES DES ARTS Josep Sebastia PONS Pour continuer, cliquer sur chaque diapositive Conférence de Miquela VALLS ROBINSON Au Palais des Congrès Le 10 décembre."— Transcription de la présentation:

1 RIVAGES DES ARTS Josep Sebastia PONS Pour continuer, cliquer sur chaque diapositive Conférence de Miquela VALLS ROBINSON Au Palais des Congrès Le 10 décembre 2013

2 En cette fin de journée de Décembre, les adhérents sont heureux de se retrouver

3

4

5 Introduction par le Président

6 Présentation de la conférencière par Claude SALGUES

7 Miquela VALLS ROBINSON Professeur de littérature Catalane à l’Université de PERPIGNAN nous propose une conférence sur Josep Sebastia PONS, poète catalan, né à ILLE sur Têt en 1886 et décédé en Josep Sebastia PONS a écrit en catalan et en français : des poèmes, des pièces de théâtre et de nombreux articles dans des revues littéraires.

8 Cette conférence s’intitule : Per l’Aspre amb Josep Sebastia PONS Elle nous fera découvrir la région de l’Aspre, côté vallée de la Têt, telle que l’a aimée PONS. On s’arrêtera sur les lieux qui ont inspiré le poète. L’illustration comportera des photographies d’aujourd’hui, mais aussi, des extraits de textes et des dessins de J. S. PONS

9 La maison du poète : « Elle se trouve à 10 mn d’Ille, où je l’ai bâtie avec son jardin sur 3 ares pris dans un champ qu’une haie d’osiers séparait de la route. » : La Casa del Boulès

10 Saint Michel de Llotes Le monument aux morts : PONS fut prisonnier pendant 4 ans ***** « Ja no tornaran pus, els estimats… Una mateixa dalla els ha deixats molls de sang… Els uns eren boers, d’altres joglars. Hi havia els traginers, els bosquerols, tots els amics… » Et ils ne reviendront plus, les êtres chers… Une même faux les a laissés baignés de sang… Les uns étaient ouvriers, d’autres musiciens. Il y avait les muletiers, les charbonniers, tous les amis…

11 La Rivière del GIMENELL (Elle s’écoule de l’Aspre vers St Michel de Llotes) ***** « Si vols saber la soledad que es bona, al Gimenell hauries de venir. » Si tu veux connaître la vraie solitude, au Gimenell tu devrais venir. La font del mas PERILLO ***** « Al Gimenell hi ha una font benvinguda. Quan hi beuràs, tu la trobaras fina i escoladissa… perque te el gust de l’arrel de l’alzina… » Au Gimenell il y a une fontaine providentielle. Quand tu y boiras, tu la trouveras fameuse et limpide… parce qu’elle possède le goût de racine du chêne vert…

12 El mas d’en MARC : « Al davant del teu mas, viu une alzina ben arrelada… » A proximité de ton mas, s’épanouit une chênaie bien vigoureuse…

13 St Michel de Llotes vu du mas d’en Marc (Dessin de J. S. PONS et photographie récente) « El mon s’hi està adormit dins la memoria. La ma del somni hi penja el seu fanal. » Le monde s’y est endormi dans la mémoire. La main du rêve y pend sa lanterne

14 Mas d’en MANENT (Dessiné par J S PONS et photographié de nos jours) « El boletaire davalla del bosc. Quan passa per damunt de la torre de can Manent, recorda que unes persones se varen permetre de cavar tot entorn per retrobar la cabra d’or que hi es enterrada des del temps dels Senyors. I no varen trobar res. » Le chercheur de champignons descend du bois. Quand il passe près de la tour de Manent, il se rappelle que quelques personnes se sont permis de creuser tout autour pour retrouver la chèvre d’or qui y est enfouie depuis le moyen-âge. Et elles ne trouvèrent rien.

15 Dolmen à cupules près du col de « la Creu de la Faliba » « Que eren exactament els dolmens? Qui explicaria el secret de les cupules gravadas roc endins i dels reguerets desiguals que d’hi junten? » Que furent exactement les dolmens ? Qui expliquerait le secret des cupules gravées dessus et des rainures inégales qui les joignent ?

16 Du côté du mas del Bon Mosso « A primera vista, l’Aspre sembla pobre. La roca fosca i les brugueres donen una impressio de pobresa » A première vue, l’Aspre parait pauvre. La roche brune et les bruyères donnent une impression de pauvreté. Du coté de Sta Coloma de les Illes « Els fums s’enrareixen per damunt de les teulades…Si tal any una ximanella perd l’alé, una altra la imita l’any després, i una altra encara… » Les fumées se raréfient sur les toits… Si une année une cheminée ne fume plus, une autre l’imite l’année suivante, puis une autre encore…

17 Santa Coloma de les Illes « Santa Coloma al fons de la clotada, els ulls oberts al mur del campanar. » Sainte Colombe au fond de la vallée, les yeux ouverts au mur du clocher. « Santa Coloma vius despoderada i sembla que et nodreixis de l’oblit. » Sainte Colombe tu vis délabrée et il semble que l’oubli t’a nourri. « L’esquella del ramat senyala el dia. Un ocell remoros pobla la nit. » La sonnaille du troupeau signale le jour. Un oiseau ramage peuple la nuit.

18 Sant Ponç de Candeil « Capella guardadora de la mort, no cal demanar massa a nostra vida. Ja és prou que la campana del record vingui a colpir el silenci de la vida. » Chapelle gardienne de la mort, n’exigeons pas trop de notre vie. C’est déjà bien que la cloche du souvenir vienne frapper le silence de la vie.

19 Casafabre « Tot caminant s’esvania el cami del Paradis. El perdia al fil de l’aire com un somni fonedis. Tout en cheminant s’efface le chemin du Paradis. Je le perdais au fil de l’air comme un rêve évanoui. Més amunt, el raig de l’alba feia un daurat encenall del campanar que té el compte de les hores de la vall. Plus amont, le rayon de l’aube faisait une auréole dorée sur le clocher qui tient le compte des heures de le vallée. Campana que l’alba encisa no em diries el cami ? Allavors una campana tota sola es va estremir. » Cloche que l’aube illumine m’indiquerais-tu le chemin? Alors une cloche isolée tinta.

20 Sant Mauricio de Greolera « Els bancs desesperats sota la neu, contemplen nit i dia el vell retaule. Sant Mauricio espera pacient, amb santa margarida i santa Marta. » Les bancs oubliés sous la nef, contemplent nuit et jour le vieux retable. Saint Maurice attend patiemment, avec sainte Marguerite et sainte Marthe.

21 En cette première moitié du XX° siècle J. S. PONS déplorait la désertification de l’Aspre et pensait en être le dernier promeneur. Or, de nos jours, l’homme se réapproprie les lieux. Les mas deviennent des résidences de vacances et l’on restaure les chapelles.

22

23 A PRUNET, chez la Thérèse d’en Julià « Vos que teniu dins l’Aspre catalana un mas tan blanc, Teresa d’en Julià… Vous qui possédez dans l’Aspre catalane un mas si blanc… … i sobretot el llapinot salvatge que en el sarro m’heu volgut regalar. » … et surtout le lapereau de garenne que dans ma besace vous m’avez offert pour mon régal.

24 la chapelle de la Trinité

25 Description du site de la chapelle de la Trinité « Les sources ne sont pas loin et à leur défaut la citerne. Il y a aussi une ou deux esplanades solidement établies, des ombrages, des cyprès dans le ravin, et à l’intérieur quelque charmant retable de bois qui jaillit du mur en stalactites dorées. »

26 El casteil Sant Pere de Bellpuig « Aquesta ruïna, amb ses petites torres aplanades, avui cobertes de terra, occupa una posicio ardida i es perfila davant de les neus de Canigo per observar com s’aviven i s’entelen… » Cette ruine, avec ses petites tours aplanies, aujourd’hui couvertes de terre, occupe une position stratégique et se détache devant les neiges du Canigou pour observer comment elles apparaissent et s’étalent…

27 L’Aspre de Vallespir « Contemplaràs tant com vulguis, perquè l’espectacle és de franc, la sinuositat de les muntanyoles que s’aclapen devers sol ixent. El temps s’hi escola sense un senyal de vida. » Tu contempleras tant que tu voudras, car le spectacle est gratuit, la sinuosité des montagnes qui s’agglutinent au soleil levant. Le temps s’y écoule sans un signal de vie.

28 El munt Elena (Le nom de cette montagne rappelait, au poète, son épouse décédée) « Era ta vida un pur consentiment. Ton amor sense une ombre l’has donada…» Ta vie était un pur consentement. Ton amour sans une ombre tu l’a donné « I ara, sentint l’absència de ta veu, iré mirant de la finestra oberta… » Et maintenant, regrettant l’absence de ta voix, je vivrais guettant par la fenêtre ouverte...

29 La font de can MAGI « Vols conèixer la font de can Magi ? Vés i camina en una vall fullosa. Baixant de Sant Marçal al Vallespir l’has de trobar… » Tu veux connaître la fontaine de « can Magi »? Vas et chemines dans une vallée feuillue. En descendant de Saint Marsal vers le Vallespir, tu dois la trouver…

30 Nostra Senyora del Coll « I qui parla de soledat? A fi de religar pobles i masos els habitants havien imaginat d’edificar ermitatges en els rocs més propicis.» Et qui parle de solitude? A fin de relier villages et mas les habitants avaient imaginé d’édifier des ermitages sur les roches les plus en vue.

31 Sant Amanç de la Riba « Només obriu la porta une vegada per descobrir el silenci de tot l’any. » Ouvrez une fois seulement la porte pour découvrir le silence de toute l’année.

32 Fontcoberta « Estreta la capella i el sostre desigual » Etroite la chapelle et le sol inégal « Sant Galdric i sant Roc, al peu del munt Elena, guarden-nos del perill de timba o de timbau i sosteniu la fe d’aqueste cantilena. » Saint Gaudérique et saint Roch, au pied du mont Hélène, sauvez nous des périls de mauvaise vie et d’accident et soutenez la foi en cette prière.

33 Sant Mati de la Roca « L’ermitatge tot blanc en el cimbori escampa plana avall son adjutori. » L’ermitage tout blanc sur le piédestal répand vers l’aval de la plaine…

34 Casteilnou « Gairebé tots els pobles de l’Aspre s’amaguen i s’agrupen arrodonits com un pa de bresca. » Presque tous les villages de l’Aspre se cachent et s’agglutinent arrondis comme un pain de cire d’abeilles

35 Montou (Corbère les Cabanes) « Mont Taüt, el mont calcari, amb son esquena coberta d’aromoso farigole, amb las altes coves obertes al cim… » « Mont Taüt », le mont calcaire, avec son épine dorsale couverte de thym odorant, et les hautes grottes ouvertes au sommet…

36 Els Cortals (Le château de Corbère) Corbère est le berceau de la famille PONS « Casteil a plena llum esbalaït… » Château éblouissant en pleine lumière…

37 Sant Père del Bosc (proche de Corbère) « Aqui temps enrere, els avis de nos avis hi venien dormir en el repos de les alzines. » Ici autrefois, les aïeuls de nos aïeuls venaient prendre leur dernier sommeil au calme des forêts de chênes

38 La font de Montauriol (qui ne coule plus) « Voldria l’oir sempre, el degotall, une font tan petita, i tant que diu. » Je voudrais toujours l’entendre, le filet d’eau, une fontaine si petite, et si généreuse.

39 Nous terminons la ballade dans les Aspres à Ille où une fontaine du centre ville a été dédiée au poète. Anciennement : font del Ram Aujourd’hui : fontaine Josep Sebastia PONS

40 Avec le Président, nous remercions Miquela VALLS-ROBINSON pour la qualité et l’originalité de sa conférence

41 RIVAGES DES ARTS Diaporama réservé à un usage privé et non commercial. Toute autre utilisation, toute autre diffusion totale ou partielle n’est pas autorisée. Diaporama et traduction Jean SURJUS Photographies Chantal CLAISSE et images du NET Conférence du 10 Décembre 2013 « Per l’Aspre amb Josep Sebastia PONS » Une conférence de Miquela VALLS ROBINSON


Télécharger ppt "RIVAGES DES ARTS Josep Sebastia PONS Pour continuer, cliquer sur chaque diapositive Conférence de Miquela VALLS ROBINSON Au Palais des Congrès Le 10 décembre."

Présentations similaires


Annonces Google