La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diversité des parcours professionnels: enjeux individuels et collectifs Geneviève Fournier, Ph.D., c.o. Directrice, Centre de recherche et d’intervention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diversité des parcours professionnels: enjeux individuels et collectifs Geneviève Fournier, Ph.D., c.o. Directrice, Centre de recherche et d’intervention."— Transcription de la présentation:

1 Diversité des parcours professionnels: enjeux individuels et collectifs Geneviève Fournier, Ph.D., c.o. Directrice, Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) Congrès de l’Association Internationale d’Orientation Scolaire et Professionnelle (AIOSP) À l’intersection des dynamiques personnelles, collectives et du marché du travail Québec 4 juin 2014

2 Questionnements Intégration durable sur le marché du travail Liberté et responsabilité individuelles dans la construction du parcours professionnel Pratiques d’accompagnement Formation des intervenants et des intervenantes Recherche

3 Transformations du marché du travail Les 3D (Cavalli, 2007; Henretta, 2003; Kohli, 2009; Settersen, 2003) Parcours professionnels homogènes et prévisibles Encadrement de l’état et des organisations de travail Emploi à vie Succession d’étapes ordonnées et définies en fonction de normes d’âges relativement fixes Dérèglement de «l’horloge sociale» Désynchronisation des transitions d’une sphère de vie à l’autre Organisations de travail plus flexibles Diversification des parcours de vie individuels Chronologisation Standardisation Institutionnalisation Déstandardisation Désinstitutionnalisation Déchronologisation

4 Brièvement, trois recherches Comprendre :  Les parcours professionnels de ceux et celles qui ne s’inscrivent pas dans une logique de carrière traditionnelle (travailleurs périphériques et marginaux)  Les processus par lesquels certains travailleurs arrivent à se sentir véritablement intégrés au marché du travail versus les processus de précarisation professionnelle, personnelle et sociale

5 Première recherche Étude longitudinale menée sur 5 ans auprès de diplômés des niveaux secondaires professionnels, technique collégiale et universitaire (1 er cycle) Échantillon initial de 225 participants et de 151 (5 ans après la fin des études)

6

7 Deuxième recherche Étude menée auprès de travailleurs, de 16 à 65 ans, en situation d’emploi atypique (depuis au moins 3 ans) Échantillon : 532 travailleurs et travailleuses (Hommes=214, Femmes=318)

8 Quelques résultats Au cours des 3 dernières années, la situation récurrente d’emplois atypiques a un effet négatif direct sur :  Leur santé mentale (31.4%)  Leur santé physique (27.8%)  Leur relation familiale (25%)

9 Les participants rapportent souffrir :  Pour les 2/3 d’entre eux :  (68.5%) de ne pouvoir réaliser de projets personnels, dans leur vie hors travail  Pour environ 40% d’entre eux:  (43.7%) que leurs compétences sont sous-utilisées  (40%) de devoir continuellement se chercher un emploi  (40%) de manquer de perspectives d’avenir et d’être inquiets face au futur  (37.2%) de manquer de reconnaissance de leur travail par la hiérarchie  Pour environ le tiers d’entre eux :  (32.6%) de se sentir dévalorisé au travail  (30.4%) d’avoir une charge de travail trop lourde et de ne «pouvoir rien dire»  (30%) de ne pas pouvoir répondre à leurs besoins quotidiens, de base

10 Troisième recherche Étude transversale et qualitative menée auprès de salarié-e-s de 45 ans et plus, inscrits dans des parcours professionnels fondés sur l'emploi atypique depuis au moins trois ans. Échantillon : 78 participants (Hommes=38, Femmes=40)

11 4 types de parcours professionnels Stable et maîtrisé n=26 (33%) Parcours paisible Instable et maîtrisé n=11 (14%) Parcours auto déterminé Stable et non maîtrisé n=9 (12%) Parcours stagnant Instable et non maîtrisé n=32 (41%) Parcours déstructuré 47% 53%

12 Deux enquêtes Une enquête menée à l’échelle mondiale, dans le cadre du projet de recherche, World Value Survey (WVS) Pourcentage des personnes qui disent que le travail est très important ou important dans leur vie (centralité absolue) (enquête réalisée en 2008) CanadaFranceBelgiqueSuisseItalieMarocMaliBurkina Faso 86%95%90%95%96%97%98%99% Atlas European Values*

13 Une étude québécoise  Mercure et Vultur (2010) : La signification du travail  1000 personnes de 18 ans et plus  Grandes régions du Québec MercureMercure, D. et Vultur, M. (2010). La signification du travail. Nouveau modèle productif et ethos du travail au Québec. Québec, QC : Presses de l’Université Laval.Vultur

14 Niveau d’importance accordée au travail par la population active québécoise

15 «attentes d’un travail faisant sens, d’un travail permettant d’exprimer son individualité mais également de fabriquer une production socialement utile, un travail décent intégré dans le reste de la vie et permettant aux travailleurs de déployer pleinement leurs autres rôles de citoyens, rôles de parents et d’amis, un travail civilisé, bien réparti entre les membres de la société.» Dominique, Méda et Patricia, Vendramin, 2013, p.241

16 Importance de l’orientation à travers le monde 4 rapports

17 Principales préoccupations : Contribuer à une plus grande justice sociale; au maintien durable en emploi; à une plus grande accessibilité des services d’orientation scolaire et professionnelle, pour tout le monde et à tous les âges de la vie. Watts, A. G., & Sultana, R. G. (2003). Career Guidance Policies in 36 Countries: Contrasts and Common Themes. OECD and the Canadian Government in collaboration with the European Commission, the World Bank and the International Association for Educational and Vocational Guidance. (ICDE)

18 Thème général : Orientation tout au long de la vie et les politiques publiques vers une plus grande justice sociale Principales préoccupations : Comment améliorer l'orientation professionnelle des jeunes, celle de tous les adultes, peu importe leur âge, peu importe s’ils travaillent ou non, de même que les dispositifs d’orientation et leur accessibilité OECD/The European Commission (2004). L'orientation professionnelle: Guide pratique pour les décideurs.

19 Thème général : orientation scolaire et professionnelle et équité sociale. Préoccupations principales : Comment pourrait-on faire pour que l’orientation scolaire et professionnelle aide à promouvoir : L’intégration sociale de toutes les personnes, des groupes marginaux et défavorisés, des migrants et des minorités ethniques, pour qu’elle aide à freiner la polarisation croissante du marché du travail, et à résoudre des problèmes d’inégalité, notamment d’inégalité entre les sexes OECD (2004), Orientation professionnelle et politique publique: comment combler l'écart, OECD Publishing.

20 Thème général : La place et la pertinence de l’orientation professionnelle dans les pays à revenu faible ou moyen Quatre objectifs principaux: 1.Lutter contre l’abandon précoce des études et favoriser l’établissement de liens adéquats entre l’éducation, la formation et le monde du travail; 2.Favoriser l’équité sociale et l’intégration socioprofessionnelle de tous les citoyens; 3.Promouvoir la réintégration des groupes marginalisés et à risque dans l’éducation, la formation et l’emploi ; 4.Soutenir les transitions tout au long de la vie. Organisation Internationale du Travail (2011). Orientation professionnelle : manuel didactique à l’intention des pays à revenu faible ou moyen.

21 D’hier à aujourd’hui Le découpage des 4 premières périodes est inspiré de l’article de Mellouki, M. et Lemieux, N. (1992). Les agents scolaires, leur place et fonction dans les rapports sociaux. Sociétés contemporaines, 11-12, D’hier à aujourd’hui Le découpage des 4 premières périodes est inspiré de l’article de Mellouki, M. et Lemieux, N. (1992). Les agents scolaires, leur place et fonction dans les rapports sociaux. Sociétés contemporaines, 11-12,

22 La première période : «Positionnement des premiers fondements de l’orientation»  Novembre 1940 : Création de l’Institut canadien d’Orientation professionnelle (Montréal)  Septembre 1940 : Création de l’Institut Laval d’orientation professionnelle (Québec)  Septembre 1942 : Création de l’Office Trifluvien d’orientation (Trois-Rivières)  Septembre 1942 : Création du Centre d’orientation de l’université d’Ottawa  1944 : Fondation de l’Association des orienteurs professionnels

23 La deuxième période : «Début des Trente Glorieuses. Évolution rapide du marché du travail» «Le facteur le plus décisif du développement de l’orientation est la diversité des tâches (…) et la complexité toujours grandissante qui en résulte dans les structures du marché du travail (...) Résultat : le choix d’une carrière est devenu chose si compliquée que les jeunes ont un plus grand, presque un impérieux besoin, pour s’orienter, des conseils de personnes spécialisées en orientation professionnelle.» (Éthier, Wilfrid, 1956, p.30-32, cité dans Mellouki, M’hammed et Lemieux, Nicole, 1992, p.102)

24 La troisième période : «Qui s’instruit s’enrichit»  Institutionnalisation et augmentation des conseillers et conseillères d’orientation dans les écoles  En 1963 : Promulgation d’une loi provinciale reconnaissant l’Association des orienteurs professionnels comme une Corporation professionnelle.  Rapport Parent : L’orientation scolaire et professionnelle

25  Évolution des modèles d’orientation, du système d’enseignement : L’orienteur, devient le spécialiste du choix, un éducateur du choix  Conception de l’approche de l’Activation du développement vocationnel et personnel (ADVP) par Denis Pelletier, Charles Bujold et Gilles Noiseux, professeurs à l’Université Laval

26 La quatrième période : «Une Période de transition cruciale des pratiques professionnelles des conseillers en orientation»  Crise économique importante et transformation des parcours de vie professionnelle  Rôle des c.o au sein des écoles  Le conseiller d’orientation : un spécialiste de l’insertion, de la réinsertion et de l’intégration socioprofessionnelle

27 La cinquième période : 1990-… «Période d’effervescence»  Ici à l’Université Laval…,  Implication de nombreux professeurs : Danielle Riverin-Simard : 4 ouvrages clés en développement de carrière Armelle Spain : travaux sur le développement de carrière des femmes Charles Bujold : livre Choix professionnel et développement de carrière Yvon Pépin : conception d’une approche psychosociale de l’intervention en orientation, enseignée à l’université Laval

28 Des critiques  Conception positiviste, normative, étapiste et linéaire de la vie professionnelle  Importance trop grande accordée à la stabilité de certaines caractéristiques de l’individu et traits de personnalité  Trop peu d’importance accordée à l’influence des facteurs de contingence (chance et hasard), des contextes (ex., culturel, économique et social) et des changements de contextes

29 De nouvelles approches La théorie du Se faire soi (Self-constructing) de J. Guichard (2004, 2009) Life Designing Paradigm (Construire sa vie) de Savickas, M., Nota, L., Rossier, J., Dauwalder, J.-P., Duarte, M.E., Guichard, J., Soresi, S., Van Esbroeck, R., Van Vianen, A.E.M.(2009, 2010) Le counseling sociodynamique de V. Peavy (1993, 2004) La perspective constructiviste

30 Le System Theory Framework (STF) de M. McMahon et W. Patton (2006, 2006a) La théorie du chaos (Chaos Theory) de R.G.L. Pryor et J.E.H. Bright (2003, 2007, 2008) La théorie de la chance (Happenstance) de J.D. Krumboltz (1999, 2009) La théorie de l’action contextualisée de R.A. Young, L. Valach et Collin (Theory of Contextualized Action) (2004, 2006, 2008) La théorie développementale- contextuelle de F.W. Vondracek, E.J. Porfeli et coll. (Developmental-contextual theory) (2004, 2008) La perspective systémique

31 Les principes communs Une conception dynamique de l’identité Une conception holistique du sujet La nécessité de situer les choix, les projets et les actions de l’individu dans les multiples contextes L’importance d’appréhender les parcours professionnels selon une perspective temporelle, cyclique et systémique plutôt que linéaire et causale

32 CRIEVAT Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail CRIEVAT Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail

33 CRIEVAT : Qui sommes nous? Direction  Geneviève Fournier, Ph.D. en orientation (Université Laval, Québec)  Daniel Côté, M.A. sociologie, adjoint à la direction Composition  25 chercheurs réguliers  20 chercheurs associés  83 étudiants de maîtrise  45 étudiants de doctorat  Une chaire de recherche du Canada sur l’intégration professionnelle et l'environnement psychosocial de travail (Titulaire Louise St-Arnaud)  Un Groupe de recherche et d'intervention sur la formation, l'insertion et le maintien durable en emploi (Responsable: G. Fournier)  Le Fonds Desjardins en développement de carrière

34 CRIEVAT : D’où venons-nous?  Éducation (sciences de l’orientation et psychopédagogie)  Psychologie clinique, organisationnelle et communautaire  Psychosociologie  Sociologie (de l’éducation et du travail)

35 CRIEVAT : Que cherchons-nous?  Comprendre les enjeux liés à la préparation des jeunes au marché du travail et à leur insertion socioprofessionnelle;  Comprendre les enjeux liés à l’intégration des travailleurs et travailleuses dans des parcours professionnels satisfaisants et porteurs de sens;  Comprendre les effets des nouvelles formes d’organisation du travail (environnement psychosocial de travail) sur la santé psychologique des travailleurs et des travailleuses et sur l’équilibre entre leurs investissements dans les différentes sphères de leur vie;  Soutenir la pratique réflexive des intervenants qui accompagnent les personnes à des moments critiques de leur parcours professionnel;  Analyser et concevoir des outils ou des programmes d’orientation « tout au long de la vie ».

36 Programmation scientifique du CRIEVAT

37 Conclusion Des défis :  Aux intervenant-e-s des mondes scolaire, de l’employabilité et de l’intégration socioprofessionnelle  Aux intervenant-e-s dans les entreprises  Aux étudiantes et étudiants  Aux enseignant-e-s, professeur-e-s et chargé-e-s de cours, qui forment ces futurs intervenants et intervenantes  Aux chercheurs et chercheures

38 Bon congrès. Profitez-en pleinement !

39 Références consultées Arnett, J. J. (2004). Emerging Adulthood: The Winding Road from Late Teens through the Twenties. Oxford, UK : Oxford University Press. Bessin, M. (2009). Parcours de vie et temporalités biographiques : quelques éléments de problématique. Informations sociales, 6 (156), Bessin, M. (2009). Parcours de vie et temporalités biographiques : quelques éléments de problématique Informations sociales Bessin, M. (1996). Les catégories d'âge face aux mutations temporelles de la société. Gérontologie et société, 77, Blustein, D.L. (2006). The psychology of working: A new perspective for counseling, career development, and public policy. New York, NY: Routledge. Cavalli S. (2007). Modèle de parcours de vie et individualisation. Gérontologie et société, 123, Cavalli et O. Galland (dir.) (1993). L'allongement de la jeunesse, Arles, France : Actes-Sud. Collin, A. et Watts, A.G. (1996). The death and transfiguration of career - and of career guidance?, Bruitish Journal of Guidance and Counseling, 24, 385–398. Conseil supérieur de l’éducation (2012). Pour une formation qualifiante chez les jeunes de moins de 20 ans, lever les obstacles à la formation professionnelle au secondaire. Rapport sur l’état et les besoins de l’éducation Québec : CSE, 125 p. En ligne : Crespo, S. (2005). Une étude exhaustive des formes de transition vers la retraite. Montréal, QC : INRS- Urbanisation, Culture et Société. Crosnoe, R. et Elder, G. H. Jr. (2002). Successful Adaptation in the Later Years: A Life Course Approach to Aging. Social Psychology Quarterly, 65,

40 Références consultées De La Vega, X. (2005). Vivre dans la « modernité liquide ». Entretien avec Zygmunt Bauman. Sciences humaines, 165, Dubé, V. et C. Dionne (2005). « Toujours à la recherche d’un emploi », L’emploi et le revenu en perspective. Statistique Canada, 6 (5), p Elder, G. H., Jr., Kirkpatrick Johnson, M. et Crosnoe. R. (2003). The Emergence and Development of Life Course Theory. Dans J. T. Mortimer et M. J. Shanahan (ed.), Handbook of the Life Course (pp. 3-19). New York, NY : Kluwer Academic Publishers. Éthier, W. (1945). Historique de l'orientation professionnelle», Orientation, 5 (2), p Galland, O. (2011). Sociologie de la jeunesse. L'entrée dans la vie (5è éd.). Paris, France : Armand Colin Gash, V. (2008). Bridge or trap? Temporary workers’ transitions to unemployment and to the standard employment contract. European Sociological Review, 24(5), Gould, J. (1999). Des bons pères aux experts. Les élites catholiques et la modernisation du système scolaire au Québec, Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures. Programme des sciences humaines de la religion. Faculté de théologie et des sciences religieuses, Université Laval, Québec Gouvernement du Québec, Commission royale d'enquête sur l’enseignement dans la Province de Québec, Rapport de In Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la Province de Québec (Rapport Parent), 3 tomes en 5 volumes, Québec, Guichard (2013). Quel paradigme pour des interventions d’accompagnement en orientation contribuant au développement durable d’un monde plus équitable au cours du 21 e siècle? Questions d’orientation, 76, no.4,

41 Références consultées Guichard, J. (2009). Self-constructing. Journal of Vocational Behavior, 75, Guichard, J. et Huteau, M. (2006). L’orientation scolaire et professionnelle. Paris, France : Dunod. Guichard, J. (2004). Se faire soi. L’orientation scolaire et professionnelle, 33(4), Guichard, J. et Lenz, J. (2005). Career Theory from an international perspective, The Career Development Quarterly, 54, Guillaume, J.-F. (2009). Les parcours de vie, entre aspirations individuelles et contraintes structurelles. Informations sociales, 156, Guillemard, A.-M. (2010). Les défis du vieillissement. Age, emploi, retraite, perspectives internationales. Paris, France : Armand Colin Guillemard Guillemard, A.-M. (2004). Recomposition des temps de la vie et reconfiguration de la protection sociale. Dans J. Gautié et A.-M. Guillemard (dir.), Recomposition des cycles de vie, réarticulation des temps de la vie, accompagnement des transitions et sécurisation des trajectoires : mutations et politiques (pp ), Rapport ACI Travail, Temps, Trajectoires et Transitions, Partie III. Paris, France : CEE. Guillemard, A.-M. (2003). Âge et marché du travail. Incertitudes de la seconde moitié de carrière. Dans A.- M. Guillemard (dir.), L’âge de l’emploi : Les sociétés à l’épreuve du vieillissement (pp ). Paris, France : Armand Colin. Hall, D. T. et Mirvis, P. H. (1995). The new career contract; Developing the whole person at midlife and beyond. Journal of vocational behavior, 47, Heinz, W. R., Huinink, J et Weymann, A. (dir.) (2009). The life course reader. Individuals and societies across time. Chicago, IL: The University of Chicago Press.

42 Références consultées Hellgren, J. et Sverke, M. (2003). Does job insecurity lead to impaired well-being or vice versa? Estimation of cross-lagged effects using latent variable modeling. Journal of Organizational Behavior, 24, Hamel, J., Pugeault-Cicchelli, C., Galland, O. et Cicchelli, V. (2010). La jeunesse n’est plus ce qu’elle était. Rennes, France : Presses universitaires de Rennes. Henretta, John C. (2003). The Life-Course Perspective on Work and Retirement. Dans R. A. Settersten, Jr.( dir.), Invitation to the Life Course. Toward New Understandings of Later Life (pp ). Amityville, NY : Baywood Publishing Company. Institut de la Statistique du Québec (2012). Annuaire québécois des statistiques du travail. Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, Québec: Gouvernement du Québec Institut de la Statistique du Québec / Statistique Canada. (2009). Taux de présence de l’emploi atypique chez les travailleurs, résultats selon diverses caractéristiques de la main-d’œuvre et de l’emploi, moyennes annuelles, Canada, Dans Statistique Canada, Enquête sur la population active. Repéré le 16 aout, 2011, de. Kohli, M. (2009). The world we forgot: A historical review of the life course. Dans W.R. Heinz, J. Huinink & A. Wey-mann (eds.), The life course reader: Individuals and societies across time (pp ). Chicago, IL : University of Chicago Press (Reprinted from 1986). Kohli, M. (1986). The World We Forgot: a Historical Review of the Life Course. In V.M. Marshall (Ed.), Later Life: the Social Psychology of Aging ( ). Beverly Hills, CA: Sage

43 Références consultées Krumboltz, J.D. (2009). The Happenstance Learning Theory. Journal of Career Assessment, 17, Lalive d’Épinay, C. (2005). De l’étude des personnes âgées au paradigme du parcours de vie. Dans D. Mercure (dir.), L'analyse du social : Les modes d'explication (pp ). Québec, QC : Les Presses de l'Université Laval. Lallier, P., Tetreau, B. et Erpicum, D. (1982). L’Orientation professionnelle au Québec depuis le rapport Parent. Orientation professionnelle, 18 (2), p Lallier, P., Tetreau, B. et Erpicum, D. (1981). L’Orientation professionnelle au Québec depuis le rapport Parent. Orientation professionnelle, 4 (17), p Loarer, E. (2010). Développement des carrières, développement des personnes : l’orientation tout au long de la vie, Leçon inaugurale, Inetop, Podcast, 111 minutes, Consulté le 28 mars Lent, R. W. (2005). A social cognitive view of career development and counseling. Dans S. D. Brown et R. W. Lent (dir..), Career development and counseling: Putting theory and research to work (pp ). New York: John Wiley. Mc Mahon, M. et Patton, W. (2006). The Systems Theory Framework. A conceptual and practical map for career counselling. Dans M., Mc Mahon et W. Patton (dir.), Career counselling. Constructivist Approaches (pp ), New York, NY : Routledge. Méda, D. et Vendramin, P. (2013). Réinventer le travail. Paris, France : Presses universitaires de France. Méda, D. (1995). Le travail, une valeur en voie de disparition. Paris, France : Aubier.

44 Références consultées Mellouki, M. et Beauchemin, M. (1994). L’orientation scolaire et professionnelle au Québec : l’émergence d’une profession, Revue d’histoire de l’Amérique française, 48, Mellouki, M. et Lemieux, N. (1992). Les agents scolaires, leur place et fonction dans les rapports sociaux. Sociétés contemporaines, 11-12, Mercure, D. et Vultur, M. (2010). La signification du travail. Nouveau modèle productif et ethos du travail au Québec. Québec, QC : Presses de l’Université Laval. MercureVultur Mitchell, K.E.. Levin, A.S. et Krumboltz, J.D. (1999). Planned Happenstance: Constructing Unexpected Career Opportunities, Journal of Counseling and Development, 77, Morin E.M. (1993). Le sens du travail. Cahiers de recherche. Montréal, Écoles des hautes études commerciales. 9345, Morin E.M. (1996). L’efficacité organisationnelle et le sens du travail. Dans T. C. Pauchant (dir.). La quête du sens. Gérer nos organisations pour la santé des personnes, de nos sociétés et de la nature (pp ). Montréal, QC : Presses HEC. OECD/The European Commission (2004). L'orientation professionnelle: Guide pratique pour les décideurs. OECD Publishing. doi: / fr / fr OECD (2004), Orientation professionnelle et politique publique: comment combler l'écart, OECD Publishing. doi: / fr / fr OCDE (2010). Empêcher un impact durable de la crise de l’emploi sur les jeunes, dans Des débuts qui comptent : Des emplois pour les jeunes. Édition OCDE, Récupéré sur le site OECD iLibrary : Organisation Internationale du Travail (2011). Orientation professionnelle : manuel didactique à l’intention des pays à revenu faible ou moyen. Genève : Bureau international du Travail, ILO Skills and Employability Department (EMP/SKILLS).

45 Références consultées Patton, W. (2008). Recent developments in career theories: The influences of constructivism and convergence. Dans J. A. Athanasou and R. Van Esbroeck (Dir.), International handbook of career guidance (pp ). New York, NY: Springer. Patton, W. et McMahon, M. (2006). A Systems Theory Framework of Career Development. Dans W. Patton et M. McMahon, (dir.), Career Development and Systems Theory, Connecting Theory and Practice (pp ). Rotterdam, Netherlands: Sense Publishers. Peavy, R. V. (2004). The SocioDynamic Philosophy of Helping. Dans Sociodynamic counselling: A practical approach to meaning making (pp ). Chagrin Falls, OH: Taos Institute. Peavy, R. V. (1993). Constructivist Counselling: A prospectus. Guidance & Counselling, 9 (2), Peterson, G. W., Krumboltz, J.D. et Garmon, J. (2005). Chaos out of order. New perspectives in Career Development in the Information Society. Dans J. Patrick, G. Eliason et D. L. Thompson (dir.), Issues in Career Development (pp ), Greenwich, CT: Information Age Publishing. Picard, F. et Masdonati, J. (dir.) (2012). Les parcours d’orientation des jeunes: Dynamiques institutionnelles et identitaires. Québec, QC : Presses de l’Université Laval. Pryor, R.G.L. et Bright. J.E.H. (2008). Archetypal narratives in career counselling: a chaos theory application. International journal of Educational and Vocational Guidance 8, Pryor, R.G.L. et Bright. J.E.H. (2007). Applying Chaos Theory to Careers: Attraction and attractors. Journal of Vocational Behavior, 71, Pryor, R.G.L. et Bright. J.E.H. (2003). Order and Chaos: A Twenty-First Century Formulation of Careers. Australian Journal of Psychology, 25(2),

46 Références consultées Reitzle, M., Körner, A. et Vondracek, F. W. (2009). Psychological and demographic correlates of career patterns. Journal of Vocational Behavior, 74(3), Rifkin, J. (1997). La Fin du travail. Paris, France : La Découverte.La Découverte Robertson, F. (2007). Peurs sociales et obsession sécuritaire, Paris : Seuil. Robertson, F. Le présent liquide, Peurs sociales et obsessions sécuritaire. Revue du MAUSS permanente, 3 mai 2007 [en ligne] Sapin, M, Spini, D. et Widmer E. (2007). Les parcours de vie: de l’adolescence au grand âge. Lausanne: Presses polytechniques et universitaires romandes. Savickas, M. et al. (2010). Construire sa vie (Life designing) : un paradigme pour l’orientation au 21è siècle, L’orientation scolaire et professionnelle, 39 (1), Savickas, M. et al. (2009). Life designing: A paradigm for career construction in the 21 st century. Journal of Vocational Behavior, 75, Savickas, M. L. (2007). Internationalization of counseling psychology: Constructing cross- national consensus and collaboration. Applied Psychology: An International Review, 56, Savickas, M. L. (2005). The theory and practice of career construction. Dans S. D. Brown et R. W. Lent (dir.), Career Development and Counseling (pp ). Hoboken, NJ: Wiley. Settersten, Richard A., Jr Propositions and Controversies in Life-Course Scholarship. Dans R. A. Settersten, Jr. (dir.), Invitation to the Life Course. Toward New Understandings of Later Life (pp ). Amityville, NY : Baywood Publishing Company.

47 Références consultées Sverke, M. et Hellgren, T. (2004). Job Insecurity and Union Membership : European Unions in the Wake of Flexible Production. Work and Society, no. 42, p Trottier, C. (2006). La signification du diplôme et de la formation chez les jeunes en insertion professionnelle qui ont rompu leurs études secondaires, dans K. Béji et G. Fournier (dir.) (2006). Del’insertion à l’intégration socioprofessionnelle : rôles et enjeux de la formation initiale et de la formation continue. Québec, Les Presses de l’Université Laval, p Ulysse, P.-J., Lesemann, F., & De Sousa, F. J. Pirès (dir.) (2014). Les travailleurs pauvres. Précarisation du marché du travail, érosion des protections sociales et initiatives citoyennes. Québec, QC : Presses de l’Université du Québec Ulysse, P. J. (2009). Les travailleurs pauvres : de la précarité à la pauvreté en emploi. Un état des lieux au Canada/Québec, aux États-Unis et en France. Lien social et Politiques, 61, Vondracek, F.W. et Porfeli, E.J. (2008). Social Contexts for Career Guidance Throughout the World. Developmental-Contextual Perspectives on Career Across the Lifespan. Dans J.A. Athanasou et R. Van Esbroeck (eds.), International Handbook of Career Guidance (pp ), New York, NY : Springer. VondracekPorfeliSocial Contexts for Career Guidance Throughout the World. Developmental-Contextual Perspectives on Career Across the Lifespan Vondraceck, F. & Porfeli, E.J. (2004). Perspectives historiques et contemporaines sur la transition de l’école au travail : apports théoriques et méthodologiques du modèle développemental-contextuel. L’orientation scolaire et professionnelle, 33 (3), Vultur, M. et Bernier, J. (2013). Inégalités structurelles et inégalités fractales dans le contexte postfordiste du marché du travail. Revue Interventions économiques, 47,

48 Références consultées Watts, A. G. et Sultana, R. G. (2003). Career Guidance Policies in 36 Countries: Contrasts and Common Themes. Toronto : OECD and the Canadian Government in collaboration with the European Commission, the World Bank and the International Association for Educational and Vocational Guidance. Widmer, E. D. et Ritschard, G. (2013). Tous égaux devant la pluralisation des parcours de vie? Déstandardisation des trajectoires familiales et professionnelles et insertions sociales. Dans Gaudet, S., Burlone, N., Lévesque, M. Repenser la famille et ses transitions. Repenser les politiques publiques (pp ). Québec, QC : Presses de l'Université Laval. Young, R.A. et Valach, L., (2008). Action Theory: An Integrative Paradigm for Research and Evaluation in Career. Dans J.A. Athanasou & R. Van Esbroeck (eds.), International Handbook of Career Guidance (pp ), New York: SpringerAction Theory: An Integrative Paradigm for Research and Evaluation in Career Young, R.A. et Valach, L. (2006). La notion de projet en psychologie de l’orientation. L’orientation scolaire et professionnelle, 35(4), Young, R.A. et Valach, L. (2004). The construction of career through goal-directed action. Journal of Vocational Behavior, 64,


Télécharger ppt "Diversité des parcours professionnels: enjeux individuels et collectifs Geneviève Fournier, Ph.D., c.o. Directrice, Centre de recherche et d’intervention."

Présentations similaires


Annonces Google