La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Influence de la couleur et de la viscosité de l’AELITE FLO® sur la sensibilité aux illuminants A, C et D65. SALOMON Jean-Pierre 1, 2, RASKIN Anne* 1. 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Influence de la couleur et de la viscosité de l’AELITE FLO® sur la sensibilité aux illuminants A, C et D65. SALOMON Jean-Pierre 1, 2, RASKIN Anne* 1. 1."— Transcription de la présentation:

1 Influence de la couleur et de la viscosité de l’AELITE FLO® sur la sensibilité aux illuminants A, C et D65. SALOMON Jean-Pierre 1, 2, RASKIN Anne* 1. 1 Laboratoire IMEB ERT 30. UFR d’Odontologie de Marseille.Université de la Méditerranée, Marseille, France. 2 Département de Science et génie des matériaux, IUT de Nîmes, France.

2 L’AELITE FLO® (Société Bisco): une résine composite fluide 2 viscosités différentes (Flo-F; Low Flo-LV) 2 couleurs différentes (A2; A3.5) BUT: Evaluer l’influence de la viscosité et de la couleur sur la sensibilité des paramètres colorimétriques à 3 illuminants distincts (A/2° ; C/2° ; D65/2°). 1. ILLUMINANT : LUMIERE « NATURELLE » LUMIERE « ARTIFICIELLE » 3. OBSERVATEUR : DIMENSION « PHYSIOLOGIQUE » DIMENSION « PSYCHOLOGIQUE » 2. OBJET

3 10 échantillons (E=1mm) : A2, A3.5 / V, LV lames de verre photopolymérisation (Elipar Trilight®, 3M/ESPE) - mode standard (850mW/cm 2 ). Les échantillons ont été conservés à 37°C pendant 24 heures à l’abri de la lumière avant d’être soumis à une analyse colorimétrique. MATERIEL ET METHODE : Color-guide (Byk Gardner): géométrie 45/0° Illuminants: A/2°, C/2°, D65/2° Analyse colorimétrique : 1 mesure en position centrale échantillons placés sur un fond blanc TEMPERATURE DE COULEUR ILLUMINANTS TEMPERATURE DE COULEUR A2856K° C6774K° D656500K° Illuminants: Naturels: C,D50,D55,D65,D75 Artificiels: A, F, UV Distribution spectrale d’énergie relative Température de couleur- degrés Kelvin Dent naturelle sensible aux illuminants: Ten Boosch et Coops (1995, J.Dent.Res. 74: ) ΔE* ab (A/D65)=0.93+/-0.68

4 5 paramètres colorimétriques ont été enregistrés : les valeurs obtenues sur un fond blanc pour les paramètres L*, a*, b*, C * (saturation) et h° (angle de teinte), et MATERIEL ET METHODE : C* h° b* a* L* b* a* C*= (a* 2 +b* 2 ) 1/2 h°= arctan (b*/a*) L* b* a* Les valeurs de ΔE* ab (distance entre 2 points dans le repère colorimétrique L*,a*,b*) entre les 2 viscosités des 2 couleurs ont été calculées. ΔE* ab <1 ΔE* ab >3,3

5 Une différence statistiquement significative (Kruskall Wallis et Games-Howell, p<0,05) a été enregistrée : a*=h° S S S S S NS S S SS S S SS S S

6 Une différence statistiquement significative (Kruskall-Wallis et Games-Howell, p<0,05) a été enregistrée pour le ΔE* ab de chaque couple d’illuminant (A/C ; A/D65 ; C/D65) quelle que soit la couleur pour les 2 viscosités. RESULTATS : S S S S

7 Une différence statistiquement significative (Mann-Whitney, p<0,05) a été enregistrée pour le ΔE* ab entre les 2 viscosités de chaque couleur pour chaque couple d’illuminants (A/C ; A/D65 ; C/D65) à l’exception de la comparaison du couple d’illuminant C et D65 : RESULTATS : S S S S NS Figure 6 :

8 Une différence statistiquement significative (Mann-Whitney, p<0,05) a été enregistrée pour le ΔE* ab entre les 2 couleurs d’une même viscosité pour la comparaison entre les 3 couples d’illuminants : RESULTATS : S S S S S S

9 CONCLUSIONS : Les paramètres colorimétriques des couleurs A2 et A3.5 ont été influencés soit par l’illuminant, soit par la viscosité. La sensibilité aux illuminants est plus importante pour la couleur A3.5 que pour la couleur A2. L’illuminant est donc en mesure d’influencer significativement la perception de la couleur. L’importance de cette sensibilité aux illuminants est telle qu’entre l’illuminant artificiel-A- et les illuminants naturels-C et D65- les différences de perception colorimétrique soient visibles par le patient. En revanche ces différences sont trop faibles pour être perceptibles lors de la comparaison entre les 2 illuminants naturels-C et D65. Le praticien devrait donc être tenu informé de cette sensibilité variable aux illuminants en fonction de la couleur et de la viscosité. Influence d’autres illuminants artificiels- Fluorescents et Ultraviolet? Déterminer le rôle des pigments et des composants matriciels- formulations expérimentales. Autres formulations commerciales- Palfique Estelite (Tokuyama) et Wave (SDI): 3 viscosités différentes.

10 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Influence de la couleur et de la viscosité de l’AELITE FLO® sur la sensibilité aux illuminants A, C et D65. SALOMON Jean-Pierre 1, 2, RASKIN Anne* 1. 1."

Présentations similaires


Annonces Google