La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Études et actions techniques Bilan de l’année 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Études et actions techniques Bilan de l’année 2004."— Transcription de la présentation:

1

2 Études et actions techniques Bilan de l’année 2004

3 1- Suivi sécheresse Estimation de l’impact de la canicule 2003 U Sondage par pêche électrique sur 44 stations + 17 stations suivies par le CSP U Résultats 2004 à comparer avec des données ultérieures

4 2 - Suivi écologique d’une lône Intérêt de l’aménagement pour la faune piscicole? Synthèse des données 2002 (botaniques, physico- chimiques, pêche) Acquisition de données en 2004 Définition d’actions adaptées pour optimiser sa fonctionnalité : suivi jusqu’en 2007

5 3- Étude piscicole de la Saône Effets de la végétalisation d’enrochement sur la faune piscicole? Depuis 2001 : pêches électriques par ambiances en bateau/saison Synthèse des résultats des deux premières années (N0, N+1)

6 4- Etude sur l’écrevisse à pieds blancs, PNR Pilat Suite de l’étude 2000 : effet de la sécheresse 2003?  Prospections nocturnes (16km), pêches électriques BILAN : en 4 ans, disparition de 40% des populations. [ Sécheresse : faible part de responsabilité [ Perturbations multiples pour une espèce exigeant des cours d’eau de grande qualité

7 Écrevisse à pieds blancs Écrevisse de Californie Écrevisse américaine Écrevisse de Louisiane

8 5- Pêches de sauvetage 2004 : 15 pêches électriques avant travaux Double intérêt : Usauvegarde du poisson Uacquisition / actualisation des connaissances sur les cours d ’eau

9 6- Le PDPG Plan Départemental pour la Protection des milieux aquatiques et la Gestion des ressources piscicoles

10 Contexte juridique Art. L du code rural : ''L'exercice d'un droit de pêche emporte obligation de gestion des ressources piscicoles. Celle-ci comporte l'établissement d'un plan de gestion''

11 Principe technique 4 phases : –découpage du département en contextes de gestion –diagnostique de l ’état du milieu –définition de Modules d ’Actions Cohérentes (MAC) –évaluation des coûts

12 1- Découpage en contextes Contexte : partie du réseau hydrographique à l'intérieur de laquelle une population de poisson fonctionne de façon autonome en y réalisant les différentes phases de son cycle vital (Reproduction, Eclosion, Croissance) Etablis pour une population repère : –la Truite Fario pour les domaines salmonicoles et intermédiaires –le Brochet pour le domaine cyprinicole Basé uniquement sur des critères écologiques, s'affranchit des limites administratives ou limite d'AAPPMA.  36 contextes pour le département du Rhône

13 Rappels sur la biologie de la truite fario Cycle de vie : 3 phases Reproduction Eclosion Croissance ReproductionEclosion  Elles se déroulent sur des secteurs de cours d ’eau différents

14 2- Diagnostique du milieu Recensement des facteurs limitants à l'échelle du contexte et de leur incidence sur chacune des 3 phases du cycle biologique de l'espèce repère. La fonctionnalité du contexte sera considérée comme : –Conforme : l'ensemble du cycle biologique peut se dérouler normalement ( >80% du peuplement potentiel théorique) –Perturbée : au moins une des fonctions est compromise (20 à 80% du peuplement potentiel théorique) –Dégradée : au moins une des fonctions est impossible (<20% du peuplement potentiel théorique) L'état du contexte est alors défini (ex : contexte salmonicole conforme, dégradé ou perturbé)

15 3- Définition des MAC Regroupements d'actions conjointes devant permettre le retour à la bonne fonctionnalité d'une / des phases du cycle vital de l'espèce. Les MAC constituent les propositions techniques du PDPG But : atteindre le seuil d'efficacité technique (SET) = augmentation du stock de poissons adultes d'au moins 20%

16 4- Évaluation des coûts Calcul du coût de la réalisation de chaque MAC et SET correspondant Orientation sur un choix de MAC, au coût minimum, permettant d'atteindre rapidement une augmentation perceptible par les pêcheurs.

17 Phase politique Concertation entre les AAPPMA La fédération rédige le plan d'action nécessaire (PAN) Le PAN regroupe les MAC retenus, réalisables sous 5 ans, et les financements associés (recherche de partenaires).

18 Perspectives 2005 Poursuite des études engagées –Lônes –Suivi piscicole de la Saône –Étude sécheresse –Travail sur l ’écrevisse Pêches de sauvetage Autres...


Télécharger ppt "Études et actions techniques Bilan de l’année 2004."

Présentations similaires


Annonces Google