La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Incident IRE – Expérience suite à la première activation du plan d’urgence nucléaire en Belgique Didier Degueldre -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Incident IRE – Expérience suite à la première activation du plan d’urgence nucléaire en Belgique Didier Degueldre -"— Transcription de la présentation:

1 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Incident IRE – Expérience suite à la première activation du plan d’urgence nucléaire en Belgique Didier Degueldre - Michel Sonck

2 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident - Exposé IRE: –Extraction chimique de radionucléides à partir de plaques d’uranium irradiés dans le flux élevé de neutrons d’un réacteur –Rejets de gaz rares en routine

3 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Déroulement (22-26/8/2008) Le 22/08/2008: début d’un rejet d’ I-131 –Cause: réaction chimique –Résulte du mélange d’effluents frais provenant d’une part de l’extraction de Mo-99 et d’autre part d’I-131 Le 25/08/2008: notification à l’autorité –Rejets pas remarqués plus tôt par l’exploitant –Tentative pour arrêter ou diminuer le rejet Isolation du circuit de ventilation – tentatives échouent Passage sur les filtres de réserves – effet minime Le 26/08/2008: première discussion exploitant - autorité –Décision d’arrêt de la production dans B6 –Installation de filtres à charbon actif à la place de filtres absolus

4 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Evaluation radiologique (26-28/8/2008) (1) Le réseau de mesures automatique TELERAD est opérationnel, mais: –Pas d’indications positives –Rejet en dessous LD: Rejet étalé sur 4 jours –Pas de mesures d’émission dans TELERAD: Responsabilité chez l’exploitant –1 balise pour la contamination de l’air (  - et  -totaux et I-131) sur site: pas sous le vent –Balises mobiles sur place : pas de mesures positives

5 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Evaluation radiologique (26-28/8/2008) (2)

6 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Evaluation radiologique (26-28/8/2008) (3) Calculs et modélisation : –Hypothèses conservatives avec données de rejets de l’exploitant et moyenne des données météorologiques TELERAD durant la période de rejet –Essentiellement en accord avec les observations sur le terrain –Niveaux dérivés pour le lait et les légumes risquent d’être dépassés sur quelques km

7 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Evaluation radiologique (26-28/8/2008) (4) Viande Légumes Lait

8 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V L’incident – Evaluation radiologique (26-28/8/2008) (5) Echantillonnage d’herbe: –Résultats positifs: 3,1 kBq/kg (8 kBq/m²), 5,3 kBq/kg (6 kBq/m²) et 1,1 kBq/kg (4,5 kBq/m²) (I-131) Pas d’autres radionucléides présents –Niveaux dérivés dans l’herbes pour la protection du lait (2 kBq/kg) et des légumes (5 kBq/kg) dépassés Risques de dépassement du niveau maximal permis dans l’UE pour le lait (500 Bq/l) et les légumes (2000 Bq/kg) –Décision d’activation du plan d’urgence nucléaire et radiologique au niveau U2 (28/08/2008)

9 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Fonctionnement du plan d’urgence (28/8/2008) (1) Avis CELEVAL: –Dans l’attente de plus de résultats de mesures, la consommation de légumes (à feuilles) locaux, la consommation locale de lait et l’utilisation d’eau de puits sont déconseillées (préventif) –Dans le cadrant entre le nord et l’est, sur une distance de 5 km –Analyses complémentaires de lait, de légumes (à feuilles), de fourrage et d’eau de puits –Analyses complémentaires de contamination de l’air

10 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Fonctionnement du plan d’urgence (28/8/2008) (2)

11 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Premier point d’attention: le lait –Très limité : max. 17 Bq/l dans le secteur, plus loin 3 km Cinquième point d’attention: contamination de l’air: –Pas de résultats significatifs (< LD) Stratégie de mesures (28-30/8/2008) (1)

12 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Stratégie de mesures (2)

13 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Avis CELEVAL –Levée de la limitation de consommation du lait et de l’utilisation des eaux de puits –Levée de la limitation de consommation de légumes à feuilles et de fruits au-delà des 3 km –A cause de l’approche des 100 Bq/kg (directive OMS): maintien de la limitation durant 1 semaine dans une zone de 3 km –Poursuite de la campagne de mesures: Rejet pas encore complètement terminé Cause exacte pas encore connue Evaluation conservative du contenu d’I-131 dans le réservoir: 37 TBq La menace subsiste Fonctionnement du plan d’urgence (30/8/2008)

14 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Conseil CELEVAL –Diminution du niveau d’alarme de U2 à U1 le 6/9/2008 Fonctionnement du plan d’urgence – Gestion de la menace (28/8 – 6/9/2008)

15 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Fonctionnement du plan d’urgence Gestion contamination (31/8 – 12/9/2008) Quotidiennement des nouveaux échantillons et analyses –Suivi des changements de la situation météorologique Essentiellement confirmation des mesures antérieures –Pas d’extension ou de réduction des zones touchées Plusieurs laboratoires interviennent: aucune discordance Au total près de 300 échantillons analysés Diminution claire de la contamination dans le temps Les 1-2/9/2008: mesures auprès de la population de la contamination de la thyroïde –Aucun résultat positif sur plus de 1000 mesures Levée du plan d’urgence nucléaire et radiologique le 12 septembre 2008

16 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Conclusions – Leçons tirées Il faut souligner l’importance d’une notification dans les temps (ou même précoce) et correcte à l’autorité –Respect des schémas d’avertissement prévus –Déclaration de situation d’urgence ou menace, même N 0, important –Ces deux éléments sont fondamentaux pour une réaction rapide et correct de l’autorité En contraste avec les exercices, durant un incident réel les médias et la population jouent un rôle crucial dans la gestion de crise –Communication !! –Exigent des ressources et du temps (par exemple mesure pour la population de la contamination de la thyroïde) L’activité discontinue d’équipes de crise s’est avérée efficace durant la gestion de cet incident –Jamais testé antérieurement durant les exercices –Lié à la gestion de la phase post accidentelle ?

17 25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Merci


Télécharger ppt "25/11/2008 Présentation AFCN/Bel V Incident IRE – Expérience suite à la première activation du plan d’urgence nucléaire en Belgique Didier Degueldre -"

Présentations similaires


Annonces Google