La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JOURNEE D’INFORMATION Commerce et tourisme une synergie pour la croissance Jeudi 3 juillet 2014 Dijon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JOURNEE D’INFORMATION Commerce et tourisme une synergie pour la croissance Jeudi 3 juillet 2014 Dijon."— Transcription de la présentation:

1 JOURNEE D’INFORMATION Commerce et tourisme une synergie pour la croissance Jeudi 3 juillet 2014 Dijon

2 2 Ouverture Jean-Luc PINSON Directeur prospective et développement - CEFAC

3 COMMERCE ET TOURISME France, première destination mondiale, Mais: Une fréquentation qui croit moins vite que celle des pays concurrents Un total des dépenses touristiques qui ne nous positionne qu’à la troisième place

4 COMMERCE ET TOURISME  Une évolution:  Hier, des locomotives musées et monuments, paysages et restaurants  Aujourd’hui, shopping, marques et luxe accessible de plus en plus demandé par nos touristes venus des pays dits « émergeants »

5 COMMERCE ET TOURISME  Des synergies à créer localement avec des logiques adaptées :  Tourisme résidentiel  Séjours  Passage  Excursionnistes  Tourisme d’affaires

6 COMMERCE ET TOURISME  Des professions à faire travailler ensembles  Des horaires à analyser  Une animation touristico – commerciale à dynamiser…  Une utilisation des technologies nouvelles pour séduire et fidéliser,,, même à distance

7 7 Une organisation commune Des objectifs communs Patricia YVORA, Manager de centre-ville de Dax Isabelle FORGET, Directrice de l’office de tourisme, du commerce et de l’artisanat Comment une organisation partenariale favorise les synergies commerce et tourisme

8 Patricia YVORA Manager de centre-ville de Dax

9 9 Commerce & tourisme une synergie pour la croissance Commerce & tourisme une synergie pour la croissance Patricia YVORA Pôle de développement économique & commercial Manager de centre ville Ville de DAX

10 10 Dax 1 ère Station thermale de France classée touristique habitants, ville centre d’une agglo de > habitants Gare TGV de centre ville, navettes gratuites accès autoroutiers, aéroport 50 mn, plages à 40 mn Thermalisme : de Mars à Octobre curistes accompagnants Tourisme : vacances scolaires + été : 2,5 M visiteurs côte landaise Dax : 17 % des nuitées du Département Thermalisme : > 20% du CA pour 1/3 commerçants Commerce : 1/3 des emplois  Ville de Dax - Pôle de développement économique et commercial – 18 juin 2014

11 11 Principale place commerciale des Landes Un plateau commercial lisible dans l‘hyper centre historique cerné de parkings tout à 5 mn à pied plancher commercial m places de stationnement 600 commerces : thématiques dominantes : - équipement de la personne - hygiène, beauté, santé - culture, loisirs 70% indépendants - 30% enseignes nationales 110 bars & restaurants - 31 hôtels – 15 établissements thermaux Zone de chalandise : équivalent habitants 

12 12 L’attractivité du centre ville : un objectif partagé Une démarche de cohérence territoriale économique et urbaine Les axes stratégiques du programme Cœur de ville :  des aménagements urbains  un plan de dynamisation pour l‘attractivité commerciale  le renforcement de l‘offre touristique  le développement du tourisme de santé  la diversification au tourisme d'affaires Synergie :  Regrouper les acteurs autour de thèmes fédérateurs et conforter l’attractivité du centre ville  Mutualiser les actions pour donner plus de visibilité aux événements Les acteurs : Union commerciale, Office de tourisme, Ville 

13 13 Une organisation partenariale pour allier Commerce et Tourisme Deux vecteurs pilotés par l‘élue déléguée au commerce et au tourisme =>Le Pôle de développement économique et commercial : service municipal dédié à l‘action en faveur du commerce Installé au plus près des boutiques => actionne les leviers du management de centre ville : Interface commerçants et associations, plan de dynamisation commerciale, Fisac, signalétique commerciale, urbanisme commercial, charte devantures et d‘occupation du domaine public, site dédié, newsletter commerçants, calendrier animations =>L‘Office de tourisme et du thermalisme : EPIC depuis 2011 => oeuvre à la valorisation de la destination Dax et au rajeunissement de l‘image de la station, animations touristiques, fédère les opérateurs thermaux, porte d‘entrée tourisme d‘affaires 

14 14 Les outils mis en place : le calendrier des animations porteuses pour le commerce

15 15 Une signature pour le centre-ville Dispositif de bornes tactiles interactives sur des sites commerciaux et près des parkings pour promouvoir : -le commerce -l‘offre patrimoniale et touristique via les nouvelles technologies La signalétique urbaine et commerciale Une gamme de mobilier urbain design 7 panneaux d'entrée de ville 17 panneaux d'information aux piétons en centre-ville 40 panneaux d'entrées de quartier. 1 picto “panier“ cible les quartiers commerçants 9 bornes interactives

16 16 Réseau de 9 bornes intitulées «Commerces et Tourisme» conçues comme des smartphones géants -Insertion gratuite des commerces, hôtels et restaurants -Toute l'offre de la ville en matière culturelle, patrimoniale, thermale, touristique et sportive -Principaux événements et temps forts du commerce -Infos pratiques transports, stationnement -Cartes postales virtuelles à envoyer 430 boutiques, restaurants et hôtels inscrits et géolocalisés

17 17 Ville de Dax - Pôle de développement économique et commercial – 18 juin 2014 Annuaire avec activité, photos, horaires, chemin d‘accès des commerces, hôtels, restaurants -Requête multi-critères -Géolocalisation

18 18 Ville de Dax - Pôle de développement économique et commercial – 18 juin 2014 Dax, une destination … Evénement, shopping, détente, bien-être Faîtes une cure de Sud-Ouest …

19 Isabelle FORGET Directrice de l’office de tourisme, du commerce et de l’artisanat

20 Une structure unique : Tourisme, commerce et artisanat Isabelle FORGET, Directrice

21 ● Saint-Jean-de-Luz ● habitants ● 985 commerces ● 21% d’enseignes nationales ● 17 commerces avec bail de 23 mois ● Ouverture tous les dimanches toute l’année ● lits marchands ● lits non marchands ● personnes en journée l’été ● nuitées/an ● Pâques à Toussaint

22 ● Un gouvernance commune Une des préconisations de l’étude financée par la Ville et réalisée en 2012 par le cabinet Bérénice ayant pour objectif la dynamisation commerciale du centre-ville Février 2013, l’Office du Tourisme devient Office du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat

23 ● Pourquoi ? Une synergie évidente entre tourisme et commerce L’OT habitué à travailler avec le tissu économique L’OT organisateur de la majorité des animations et événements de la ville Des économies d’échelle

24 ● Les premières actions Susciter le regroupement des commerçants « traditionnels » luziens en association Instauration d’un travail collaboratif par commission Rédaction d’une charte d’occupation du domaine public Mise en place du droit de préemption Sensibilisation au « web to store » Extension des animations de Noël à un mois au lieu de 15 jours.

25 ● Les plus Un interlocuteur dédié Des besoins mieux cernés Synergie des acteurs et des actions Une structure polycompétente Des économies d’échelle

26 ● Les moins Manque de visibilité de l’Office du Commerce Une perception saisonnière du commerce Pas de moyen humain supplémentaire Exhaustivité ou sélection ?

27 Merci et à bientôt à Saint-Jean-de-Luz !

28 28 Les Vitrines de Caen et l’Office de tourisme de Caen fédérés autour d’actions de valorisation et de promotion : PASS TOURISME et INCITY Véronique DEBELLE, Maire adjointe chargée du commerce, de l’artisanat et des professions libérales Eric LANGLAIS, Président des Vitrines de Caen Comment une organisation partenariale favorise les synergies commerce et tourisme

29 29 Lundi 25 novembre 2013 Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE

30 30 Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE

31 39% Des français possèdent un smartphone (Source Crédoc juin 2013) 95% L’utilisent pour se connecter à internet (Source Surikate mai 2013) Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE 31

32  GEOLOCALISATION  BONS PLANS  FIDELITE Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE 32

33 33 Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE

34  CROISSANCE  EQUITE  MUTUALISATION Dijon, le 3 juillet E ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE 34

35 35 Questions / Réponses

36 36 Corinne BIANCHINICorinne BIANCHINI, Directrice commerce et tourisme et Orlane MAILLARD, Chargée de mission commerce et tourisme – CCI Seine-et-Marne Comment les acteurs du commerce misent sur le tourisme ? Comment l’Office de tourisme de Provins et l’Union du Commerce Provinois font revivre ensemble la magie de Noël ?

37 37 Yves NICOLIN, Député-Maire de Roanne et Président de Roannais Agglomération Sophie ROTKOPF, Maire adjoint en charge du commerce Comment les acteurs du commerce misent sur le tourisme ? Comment commerces et tourisme se rapprochent autour d’un événementiel, le festival « Tables ouvertes »?

38

39 12 ème édition de RTO  Du 20 septembre au 31 octobre 2014  Lancement officiel de RTO avec la Fête de la Gastronomie, organisée par le Ministère du Commerce et de l’Artisanat le vendredi 26 septembre 2014 (label obtenu en 2011)  Plusieurs objectifs fédérer les acteurs locaux (cuisiniers, restaurateurs, métiers de bouche, centre de formation des apprentis…) ; positionner Roanne comme Ville de la gastronomie au niveau du département et de la Région ; faire émerger une identité culturelle territoriale ; bénéficier de l’attractivité de la métropole lyonnaise, mieux faire connaître le Roannais et créer des liens d’interdépendance entre la métropole lyonnaise et le Roannais (prospective 2030).

40 Programmation 2014 RTO se compose de 5 volets : dîners-spectacles, soirée dégustation, ateliers de cuisine, casse- croûtes et savoirs&saveurs. Dîners-spectacles : 29 spectacles, 90 dates dans 52 lieux (dont 48 restaurants) Soirée dégustation le Lundi 29 septembre aux Halles Diderot (une vingtaine de commerçants, une quinzaine de restaurateurs et 5 associations de métiers de bouche…) Ateliers de cuisine, de pâtisserie, d’œnologie… (une cinquantaine d’ateliers et une douzaine de professionnels : restaurateurs et commerçants) Casse-croûtes : 10 communes partenaires 6 ème édition de Savoirs&Saveurs (5 libraires, 3 bouquinistes, des producteurs, des chefs et des auteurs) Partenariat privilégié avec « Les Tables Roannaises » (association composée de 24 restaurateurs et d’un pâtissier) et avec l’Association Vinicole Roannaise (35 viticulteurs)

41 1- Dîners-spectacles 2014 Mariage de la gastronomie et du spectacle vivant. Création de soirées exceptionnelles où l’art culinaire côtoie le théâtre, le cabaret, le jazz, la chanson française, la musique du monde, l’opéra et la musique classique… Le spectacle se déroule en alternance avec les moments du repas. Mise en place d’un menu unique (boissons comprises) Prix moyen du menu : 45 € (entre 30 & 70 €)

42 2- Soirée Dégustation Lundi 29 septembre 2014 Créée en 2003, cette soirée d’exception est organisée aux Halles Diderot (marché couvert). Les commerçants des Halles Diderot (une quinzaine dont deux M.O.F.) accueillent une trentaine de restaurateurs et de métiers de bouche de la région roannaise et proposent au public une dégustation de leurs produits. Prix d’entrée unique : 15 € pour deux heures de dégustation

43  Organisation de casse-croûtes dans les communes rurales de l’arrondissement Roannais.  Chaque commune est responsable de l’organisation du casse-croûte sur la base d’un cahier de charges rédigé par la Ville de Roanne avec le respect des objectifs suivants : Valoriser les produits locaux et les villages de caractère Former un trait d’union entre la Ville-centre et le monde rural  Le concept : les communes rurales organisent un déjeuner ou un dîner-spectacle avec les commerçants et les producteurs locaux du territoire.  La Ville de Roanne assure la communication de ces événements dans le programme général de RTO.  10 rendez-vous sont organisés pour l’édition 2014 (balades gourmandes, goûters, brunch…) 3- Casse-Croûtes 2014

44 4- Ateliers de cuisine La Ville de Roanne propose aux commerçants des métiers de bouche ou aux restaurateurs de programmer des ateliers dans leurs établissements. Différents formats d’ateliers sont proposés aux clients (atelier de cuisine avec ou sans le dîner, atelier œnologie, atelier boulangerie…) La Ville de Roanne se charge de communiquer par le biais du programme général édité à exemplaires.

45 5- Savoirs&Saveurs 18 & 19 octobre 2014 Salon culturel & gourmand de RTO, il croise les regards sur l’alimentation en général et la gastronomie en particulier : tables rondes, démonstrations de cuisine, espace jeunesse, expositions…. De grands chefs réputés : Michel Troisgros, Jean-François Piège, Christian Têtedoie, Georges Blanc 5 libraires, 3 bouquinistes Des producteurs identitaires du territoire Une grande brocante culinaire avec la participation d’une dizaine de restaurateurs

46 Communication 2014  Programme général édité à ex.  Affichage Decaux et 40x60  Affichage gares de Lyon (Part-Dieu et Perrache)  Insertions  Flyers ex.  Sites Web : et savoirsetsaveurs.roanne.frwww.roannetableouverte.com

47 Bilan  Soirée dégustation : en 2003 : personnes (2 soirées) / en 2013 : personnes (1 soirée)  Dîners-spectacles : 65 dates en 2003 et 24 restaurateurs / 90 en 2013 et 47 restaurateurs  Ateliers : en 2003 : 36 ateliers et 15 professionnels /en 2013, 32 ateliers et 10 professionnels  Casse-croûtes (créés en 2009) : environ 700 personnes par événement  Savoirs & Saveurs (créé en 2009) : environ visiteurs en moyenne (dont 400 scolaires)

48 48 Brigitte LIZEE JUANBrigitte LIZEE JUAN, Directrice du pôle inter filières commerce, tourisme et services CCI Nice Côte d’Azur Comment les acteurs du commerce misent sur le tourisme ? « Tourisme et Shopping » Une démarche partenariale sur plusieurs villes

49 49 Questions / Réponses

50 50 Flavien TROUBAT, Conseiller commerce et tourisme – CCI Côte d’or Comment faire du numérique un levier de la synergie commerce et tourisme? Commerce et tourisme, ensemble autour d’une action « m-couponing et e-coupon »

51 Assisses Nationales du Centre Ville Commerce et Tourisme, une synergie pour la croissance 3 Juillet 2014

52 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme Contexte de l’action « cadres numériques » CCI 21 : missions d’accompagnement et soutien d’unions commerciales et de club Hôteliers sur le département (40 UC et 3 clubs Hôteliers). Un point commun entre ces groupements : volonté de gagner en visibilité, en notoriété. Se professionnaliser. Objectif : conforter l’offre locale, promouvoir le dynamisme des territoires et lutter contre l’évasion de la clientèle. 52

53 Les cadres numériques Principes : Valoriser les acteurs économiques adhérents à des groupements sur des écrans numériques. Panachage des écrans (de l’écran photo à l’écran TV). Mise à jour par un prestataire tiers. Intérêts : Prise de conscience d’une amélioration qualitative des stratégies de communication, action collective permanente. Lieux d’implantation des écrans : Commerces (vitrines ou comptoirs), offices de tourisme, restaurants, mairies etc… 53 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

54 Les cadres numériques Indicateurs clés : 6 UC + 1 club d’hôteliers concernés, soit 330 entreprises sur un territoire représentant ¼ du département. Exemple : UC de 70 adhérents, 15 cadres et un message de 15 secondes : 70*15/60 = 18 minutes =) 23 passages/jour =) passages/an/cadre. Si 15 cadres alors passages, soit au finish 365h annuelle de promotion pour UNE entreprise. Déclinaisons et capitalisation de l’action : BAT pour pub presse, visuel pour site Internet ou réseaux sociaux, maquette de cartes de visite, M-Commerce etc… 54 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

55 Les cadres numériques Observation après 2 ans de mise en œuvre : Satisfaction générale des groupements en termes d’action collective, Recrutement de nouveaux adhérents, Echanges entre les clients et les points de vente. 55 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

56 56 Action M COMMERCE « M-COUPONING et E-COUPON » appliquée aux commerces, artisans et prestataires de services de proximité Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

57 57 Préambule 27 millions de Smartphones en France (Données 2014 : source Médiamétrie), soit 1 français sur 2.source Médiamétrie Progression des usages et sur toutes les tranches d’âge (exemple : les + de 50 ans représentent 25% en 2014 contre 20% en 2013) (Source DELOITTE).Source DELOITTE Tablettes et Smartphones de + en + utilisés à toute heure de la journée =) le consommateur hyper connecté. Nous passons plus de temps sur l’écran de nos mobiles et tablettes que devant la TV (Source Milwardbrown).Milwardbrown De + en + d’applications téléchargeables dédiées au commerce sur tous les supports. Un fait : M Couponing comme … client mobinaute qui utilise son téléphone pour dénicher les bonnes affaires. Enjeux Valoriser les activités économiques de proximité, Former les commerçants AVANT que les clients ne s’en chargent, Maintenir l’offre locale attractive et lutter contre l’évasion. Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

58 M Commerce et Tourisme La réponse de la CCI 21: une action de promotion dédiée aux acteurs économiques (commerce et tourisme). Le concept 2 annuaires accessibles par Smartphone ou Internet (Du M et du E). Annuaire des Commerçants Annuaire des Commerçants + Annuaire Bonnes affairesAnnuaire Bonnes affaires Intérêts : investir et communiquer sur le média mobile, apprendre à séduire de nouveaux segments clients, agréger les opérations commerciales issues de différents supports de communication, sensibiliser et former les acteurs économiques à l’usage de la mobilité capitaliser sur le développement des écrans numériques 58 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

59 M Commerce et Tourisme Illustration Challenge 1 Passer d’une zone de chalandise naturelle de X à une zone étendue Challenge 2 Un visuel commun pour l’offre commerciale et touristique du territoire Challenge 3 Recruter les bonnes affaires et gérer les abonnements 59 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

60 M Commerce et Tourisme Bénéficiaires Toutes les entreprises du bassin (commerces, artisans) + les OT + les acteurs du tourisme Evaluations Retours auprès des points de vente, analyse par suivi de l’activité du dossier en ligne 60 Assisses Nationales du Centre Ville 3 Juillet 2014 Synergie commerce et tourisme

61 61 Eric SEIDLITZ, Directeur conseil, création, commerce – CCI Grand Lille Comment les acteurs du commerce misent sur le tourisme ? TRANSVISITE ou comment commerces et tourisme œuvrent ensemble à l’attractivité d’un territoire transfrontalier ?

62 PROGRAMME TRANSFRONTALIER INTERREG IV « C OOPÉRATION TERRITORIALE EUROPÉENNE » F RANCE – W ALLONIE - V LAANDEREN TRANSVISITE ACTION SUR L’ATTRACTIVITE COMMERCIALE TRANSFRONTALIERE F RANCE - V LAANDEREN

63 Objectif principal du projet Renforcement des flux transfrontaliers de consommation afin de donner un nouvel essor aux activités commerciales dans la zone transfrontalière.

64 Opérateurs partenaires : CCI Grand Lille (chef de file), CCI Dunkerque, UNIZO WESTHOEK, UNIZO Zuid-West-Vlaanderen, Cabinet WES. Partenaires associés : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais, Provincie West-Vlaanderen, ADU de Lille Métropole, ADU de la région Flandre-Dunkerque.

65 ACTION 1 : ETUDE DES FLUX FRONTALIERS DE VISITEURS ET DE L’OFFRE TOURISTIQUE-CULTURELLE ET COMMERCIALE ANALYSE DE LA DEMANDE: ENQUÊTE TÉLÉPHONIQUE : ÉCHANTILLONNAGE DE FAMILLES ANALYSE DE L'OFFRE : SHOPPING ET AUTRES INFRASTRUCTURES COMMERCIALES OFFRE CULTURELLE, TOURISTIQUE ET RÉCRÉATIVE ANALYSE DES OUTILS DE POLITIQUE EXISTANTS.

66 ACTION 2 : ATELIERS AVEC LES ACTEURS LOCAUX, FORMATION DE LA VISION ET PLANIFICATION DE L'ACTION. ATELIERS DE TRAVAIL TRANSFRONTALIERS ELABORATION D'UN PLAN D'ACTION BASÉ SUR LES CONCLUSIONS DES PREMIÈRES PHASES D’ÉTUDE.

67 ACTION 3 : ELABORATION CONCRÈTE D'UNE STRATÉGIE ET DES OUTILS MARKETING NÉCESSAIRES À LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’ACTION. DÈS LORS QUE LE PLAN D’ACTION AURA ÉTÉ VALIDÉ PAR LES PARTENAIRES DU PROJET, DES ACTIONS OPÉRATIONNELLES SERONT LANCÉES AFIN D’ABOUTIR À LA RÉALISATION DE SES OBJECTIFS.

68 POUR FIN 2014 : MISE EN PLACE D’UN SITE INTERNET FRANCO/FLAMAND AFIN D’INFORMER LES CONSOMMATEURS TRANSFRONTALIERS SUR L’OFFRE COMMERCIALE DE L’AUTRE COTÉ DE LA FRONTIÈRE.

69

70 FONCTIONNALITÉS : - UN PRODUIT D’APPEL : LA PRÉSENTATION DE BOUTIQUES ORIGINALES QUI INCITENT À PASSER LA FRONTIÈRE (FICHES RÉDIGÉES PAR DES JOURNALISTES), - LA PRÉSENTATION DES VILLES « PHARES » AVEC LES INFOS PRATIQUES, -L’ACTUALITÉ TOURISTIQUE ET LES ÉVÈNEMENTS À NE PAS MANQUER

71 POUR FAIRE CONNAÎTRE LE SITE : -UN WEEK END ORGANISÉ AVEC DES « INFLUENCEURS » BELGES ET FRANÇAIS, - 2 PAGES FACEBOOK DÉDIÉES AU PROJET, - 2 COMPTES TWITTER DÉDIÉS AU PROJET, - 2 APPLICATIONS FACEBOOK, - 2 COMPTES PINTEREST DÉDIÉS AU PROJET, - UNE CHAÎNE YOUTUBE DÉDIÉE À UNE WEBSÉRIE : PRÉSENTATION DE VILLES ET TÉMOIGNAGES DE COMMERÇANTS.

72 72 Questions / Réponses

73 73 Fin de l’atelier Merci de votre attention


Télécharger ppt "JOURNEE D’INFORMATION Commerce et tourisme une synergie pour la croissance Jeudi 3 juillet 2014 Dijon."

Présentations similaires


Annonces Google