La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 15 Fiche 5 : pas de gaine utilisable présente– remplacer un appareil individuel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 15 Fiche 5 : pas de gaine utilisable présente– remplacer un appareil individuel."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 15 Fiche 5 : pas de gaine utilisable présente– remplacer un appareil individuel

2 2 Fiche 5.1 : Installation d’un appareil de type C 1*, en configuration classique 15

3 3 Fiche 5.1 : Installation d’un appareil de type C 1*, en configuration classique

4 4 15

5 5 Fiche 5.1 : Installation d’un appareil de type C 1*, en configuration classique V32: En cas de débouché sous une saillie ou un balcon, le terminal peut être prolongé au-delà de la saillie ou du balcon; dans ce cas, il est parfois nécessaire d'ajouter une dalle de 50 x 50 cm contre l'entrée d'air afin de garantir une montée de pression suffisante, qui permettra d'aspirer assez d'air comburant. 15

6 6 Fiche 5.2 : Installation d’un appareil de type C 3* en configuration classique

7 7 Fiche 5.3 : Installation d’un appareil de type C 5* en configuration classique 15

8 8 Fiche 5.4 : Installation d’un appareil de type C 5* - cheminée contre un mur extérieur 15

9 9 Fiche 5.4 : Installation d’un appareil de type C 5* - cheminée contre un mur extérieur v29: Le conduit d'évacuation des fumées placé contre le bâtiment est fixé solidement et sa base est soutenue. v30: Le conduit d'évacuation des fumées placé contre le bâtiment est de type à double paroi avec vide d'air, ou à double paroi avec isolation. 15

10 10

11 11

12 12

13 13 Installation d’un appareil de type C 5* - cheminée sous un balcon ou une saillie

14 14 Fiche 5.5 : Installation d’un appareil de type C 5* - cheminée sous un balcon ou une saillie v31: En cas de débouché sous une saillie ou un balcon, l’air comburant peut être pris contre le mur extérieur, tandis que les fumées seront évacuées au-delà de la saillie ou du balcon; dans ce cas, l'entrée et la sortie de l'appareil se trouvent dans une zone de pression différente, et l'appareil doit être du type C 5*. 15

15 Chapitre 16 Fiche 6: Pas de gaine utilisable – remplacer tous les appareils

16 16 Fiche 6.1: Installation d’un appareil type C 8*, cheminée hors du bâtiment contre un mur extérieur.

17 17 16 Fiche 6.1: Installation d’un appareil type C 8*, cheminée hors du bâtiment contre un mur extérieur. v19: Fixez le conduit collectif d'évacuation à hauteur de chaque raccordement à un appareil au gaz, au moyen de supports appropriés.

18 18 Fiche 5.5 : Installation d’un appareil de type C 5* - cheminée sous un balcon ou une saillie 15 v62: Lorsque l'évacuation de l’eau de condensation et/ou le siphon se trouvent à l'extérieur du bâtiment, une protection contre le gel s'avère indispensable. Cette protection doit être exécutée en respectant simultanément les conditions suivantes : ■ présence d'un « tracing » électrique (ruban électrique qui intègre un semi-conducteur et qui chauffe en cas de gel); ■ présence d'une isolation et une protection contre l'humidité autour du conduit d'évacuation de la condensation, du siphon et du « tracing ».

19 19

20 20

21 21 16

22 22 16

23 23 16

24 24 Fiche 6.2: Installation d’un appareil de type C 8*, cheminée dans le bâtiment, enveloppée par une cloison 16

25 25 Fiche 6.3: Installation d’un appareil de type C 8*, cheminée dans le bâtiment, non- enveloppée

26 26 Fiche 6.4: Installation d’un appareil de type C 4*, cheminée dans le bâtiment, enveloppée par une cloison 16

27 27 16

28 28 16

29 29 Fiche 6.5: Installation d’un appareil de type C 4*, cheminée dans le bâtiment, non enveloppée 16

30 30 Méthode de travail non autorisée: Conduits d’évacuation d’appareils C 3 ou C 4 à l’extérieur du bâtiment

31 Méthode de travail non autorisée: conduit d'évacuation d'appareils C 3 ou C 4 à l'extérieur du bâtiment  conduit d'évacuation concentrique C 3 ou C 4 à l'extérieur du bâtiment  phénomène indésirable: pe:  hiver avec température extérieure = -10°C  température des fumées = 50°C  Les fumées chauffent les parois métalliques du conduit intérieur à p.ex. 48°C.  L'air comburant aspiré est chauffé au contact du conduit intérieur.  La couche d’air chauffée absorbe l’humidité des couches d’air plus froides les plus proches. L'air chauffé est refroidi par des tourbillons dans le flux au contact du conduit extérieur, dont la température est identique à celle de l'extérieur, soit -10 °C dans notre exemple.

32 Méthode de travail non autorisée: conduit d'évacuation d'appareils C 3 ou C 4 à l'extérieur du bâtiment  L'humidité de l'air chauffé se condense contre le conduit extérieur froid.  Cela est dû à la chute du point de rosée suite à la baisse de la température.  L'eau de condensation peut ensuite s'écouler par l'arrivée d'air dans l'appareil à gaz. Cette eau peut provoquer rouille et autres dégâts liés à l'humidité.

33 Méthode de travail non autorisée: conduit d'évacuation d'appareils C 3 ou C 4 à l'extérieur du bâtiment Nous observons un phénomène identique lorsque l'humidité de l'air se condense contre la paroi d'une pinte froide par une chaude journée d'été! Dans cette configuration, la condensation contenue dans les fumées peut en outre geler et le conduit de fumées se boucher. Pour ces raisons, les fabricants conseillent souvent de limiter la longueur d'un conduit concentrique C 3 ou C 4 à l'extérieur du bâtiment à maximum 2 m, par exemple.

34 10.3: Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches

35 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches Parfois, plusieurs options s'offrent à nous lors de la rénovation d'une cheminée. Certaines méthodes sont cependant à privilégier. Vous trouverez ci-dessous les différentes méthodes selon leur ordre de priorité. Premier choix : C 3 concentrique, C 4 concentrique, C 5 à l'extérieur du bâtiment et C 8 à l'extérieur du bâtiment

36 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches Deuxième choix : C 3 parallèle, C 4 parallèle, C 5, C 5 à l'intérieur du bâtiment, C 8 à l'intérieur du bâtiment et C 9 Il convient de privilégier un conduit d'évacuation concentrique à un conduit d'évacuation parallèle  Aucun risque de brûlures corporelles et de transfert de chaleur vers des matériaux de construction inflammables.  Aucune ventilation de la gaine technique requise. Dans les bâtiments actuels, étanches à l'air, ceci est un must.

37 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches  En cas d'éventuelle fuite dans le conduit d'évacuation des gaz de combustion, la fuite débouche dans la partie concentrique de l'arrivée d'air. Ainsi, le risque de pénétration des gaz de combustion dans le bâtiment, avec le danger d’intoxication au CO est écarté. Cet argument s'applique certainement pour les cheminées en surpression. Du point de vue de la sécurité, les solutions C 5 à l'extérieur du bâtiment et C 8 à l'extérieur du bâtiment sont à privilégier. En cas d'éventuelle fuite dans le conduit d'évacuation des gaz de combustion, les gaz sont évacués sans danger vers l'extérieur.

38 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches Troisième choix : C 1 Un terminal en façade de type C 1 (éventuellement aussi de type C 5 ) constitue souvent une nuisance visuelle pour les habitants et les voisins, et se révèle source de nombreux conflits de voisinage. On optera de préférence pour un terminal en toiture, et non pour un terminal en façade.

39 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches Quatrième choix : B 3 Cinquième choix : B 2  Par rapport à un B 2, un B 3 a pour avantage que son conduit de raccordement est enveloppé par l'air.  aucun risque de brûlure corporelle  aucun risque de transfert de chaleur vers des matériaux de construction inflammables.

40 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches  B 2 et B 3  une ouverture d’amenée d’air comburant permanente est nécessaire. Cette ouverture provoque souvent un appel d'air froid et une perte de chaleur, surtout si l'appareil est placé dans la partie habitée du bâtiment. cette ouverture est souvent obturée par les habitants  risque de refoulement  risque d'intoxication au CO

41 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches  Les appareils de type B ne peuvent être associés à des systèmes de ventilation mécanique de type B, C ou D.  L'ouverture d’amenée d’air comburant, ainsi que les éventuelles ouvertures de transfert et le conduit de fumées, perturbent le bon fonctionnement du système de ventilation.  Par ailleurs, le système de ventilation peut perturber le bon fonctionnement des appareils de type B.

42 Priorité entre les différentes solutions proposées par les fiches Sixième choix : B 1  Un appareil de type B 1 est le plus sensible pour provoquer un refoulement et une intoxication au CO.  Les appareils B 1 sont des appareils atmosphériques avec un rendement inférieur aux appareils modernes à prémélange.

43 43 MERCI


Télécharger ppt "Chapitre 15 Fiche 5 : pas de gaine utilisable présente– remplacer un appareil individuel."

Présentations similaires


Annonces Google