La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

R ÉUNION UIR, 20 ET 21 MARS 2014 INCLUSION ET ÉGALITÉ DES CHANCES DANS L ’ ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "R ÉUNION UIR, 20 ET 21 MARS 2014 INCLUSION ET ÉGALITÉ DES CHANCES DANS L ’ ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين."— Transcription de la présentation:

1 R ÉUNION UIR, 20 ET 21 MARS 2014 INCLUSION ET ÉGALITÉ DES CHANCES DANS L ’ ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين الأطر مديرية التعليم العالي والتنمية البيداغوجية Royaume du Maroc Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique Et de la Formation des Cadres Direction de l’Enseignement Supérieur et du Développement Pédagogique PhD. Ahmed Ghanimi Direction de l’Enseignement Supérieur et du Développement Pédagogique / PROJET T EMPUS R ÉSEAU DES U NIVERSITÉS M AROCAINES POUR L ’E NSEIGNEMENT I NCLUSIF (RUMI) Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique Et de la Formation des Cadres

2 LE POTENTIEL DE FORMATION AU MAROC Salé Fè s Rabat Casablanca Oujda Marrakech Tétouan Agadir Kenitra Mohammedia Tanger El Jadida Meknès B.Mellal Safi Errachidia Taza Khouribg a Essaouira Nador Settat Berrechid Ouarzazate K.Seraghna Al Hoceima Larache Lagouira Ad’Dakhla Laayoune Guelmim Essmara Des villes universitaires dans les différentes régions et provinces du Royaume  22 UNIVERSITÉS ET 384 ÉTABLISSEMENTS ‒ 15 universités publiques comportant 118 établissements de formation; ‒ 1 université publique à gestion privée; ‒ 2 Universités privées dans le cadre du partenariat PP ‒ 4 Universités privées; ‒ 55 établissements de formation des cadres; ‒ 210 établissements d’enseignement supérieur privé.  PRÈS DE ENSEIGNANTS CHERCHEURS.  PLUS DE ÉTUDIANTS (90% à l’université / 48% filles) Effectif varie entre et étudiants selon l’université)  PRÈS DE DIPLÔMÉS  2200 FILIÈRES DE FORMATION  64% DE L’OFFRE DE FORMATION EST PROFESSIONNALISANTE PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

3 P RINCIPES FONDAMENTAUX  Accès à l’université pour tous les bacheliers, sans distinction : – Accès à la licence fondamentales, sans pré-requis (carte universitaire : proximité, offre de formation régionale…) – Filières à numerus clausus (pas de carte universitaire : égalité des chances) Etablissements à accès régulé (Médecine, EI, ENCG, EST, FST…) LP, M, MS et Doctorat  Enseignement gratuit aussi bien pour les nationaux que pour les étranges A CCESSIBILITÉ G RATUITÉ PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

4 S ERVICES SOCIO - UNIVERSITAIRES  OFFICE NATIONAL DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES SOCIOCULTUREL (ONOUSC);  BOURSES : – BOURSES SOCIALES (Taux de satisfaction des demandes : 75% à 95% selon les régions / objectif 100% ) – BOURSES DE MÉRITE (plus de 50% des étudiants : association du mérite social au mérite pédagogique)  BOURSES D’ÉTUDES POUR 20% DES ÉTUDIANTS PAUVRES DANS LES UNIVERSITÉS CRÉÉS DANS LE CADRE DE PARTENARIAT PPP.  LOGEMENT ET RESTAURATION UNIVERSITAIRE, SUBVENTIONNÉS PAR L’ÉTAT  BILLETS D'AVIONS OFFERTS AUX ÉTUDIANTS QUI DOIVENT PASSER LES TESTS ORAUX EN FRANCE DANS LES ÉCOLES D’INGÉNIEURS ET LES ÉCOLES DE COMMERCE. B OURSES L OGEMENT ET RESTAURATION D ÉPLACEMENTS PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

5 A UTRES MESURES  A IDER À LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS, – M ODULES DE RENFORCEMENT EN LANGUES ET DE COMMUNICATION – D ISPOSITIF DE TUTORAT DES ÉTUDIANTS  D EMANDES D ’I NSCRIPTION ET INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE CONCOURS COMMUN D ’ ACCÈS AUX E COLES D ’I NGÉNIEURS ET E COLES DE C OMMENCE ET G ESTION : RÉDUCTION DES FRAIS POUR LES MÉNAGES  O FFRE DE FORMATION UNIVERSITAIRE SUR DES THÉMATIQUES DE L ’ HANDICAPE, DE LA LUTTE CONTRE L ’ EXCLUSION ET LA PAUVRETÉ, DE LA RÉINSERTION, DU TRAVAIL SOCIAL, DE L ’ ANIMATION SOCIOCULTUREL,… A IDE À LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS R ÉDUCTION DES FRAIS O FFRE DE FORMATION EN LA MATIÈRE PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

6 D ÉCONCENTRATION DES ÉTABLISSEMENTS UNIVERSITAIRES 15 « GRANDES » VILLES UNIVERSITAIRES 18 « PETITES » VILLES UNIVERSITAIRES  R APPROCHER LES ÉTABLISSEMENTS UNIVERSITAIRES DES POPULATIONS, NOTAMMENT DANS LES RÉGIONS ÉLOIGNÉES.  D YNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DES RÉGIONS. PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

7 R ÉFORME DE L ’E NSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MAROCAIN  INTÉGRATION DE L’ESPACE D’ES ET DE RS EUROPÉEN (LMD, ECTS, SUPPLÉMENT DU DIPLÔME, CADRE DE QUALIFICATION, ASSURANCE QUALITÉ, RECONNAISSANCE DES DIPLÔMES, JUMELAGE, …)  RENFORCEMENT DE CAPACITÉS DE L’UNIVERSITÉ POUR LA PRISE EN CHARGE TOTALE DE SON AUTONOMIE (EFFICACITÉ DES INSTANCES DE GOUVERNANCE, DIVERSIFICATION DES FINANCEMENTS, DÉCENTRALISATIONS DE LA GRH ET DU PATRIMOINE, SIG, ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE…)  PARTENARIAT UNIVERSITÉ / SECTEUR SOCIOÉCONOMIQUE (FORMATIONS PROFESSIONNELLES, RECHERCHE APPLIQUÉE ET R&D, FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE, ACTIVITÉS ENTREPRENARIALES, RAYONNEMENT SOCIOCULTUREL…)  RÉAJUSTEMENT DU RÔLE DE LA TUTELLE AUTOUR DE SES MISSIONS RÉGALIENNES (POLITIQUE NATIONALE, CONTRACTUALISATION, RÉÉDITION DES COMPTES…) R APPROCHEMENT DE L ’ ESPACE EUROPÉEN DE L ’ ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

8 C OOPÉRATION INTERNATIONALE  P RÉDOMINANCE DE L ’E UROPE ET PARTENARIAT TRANSMÉDITERRANÉEN  C OOPÉRATION SUD – SUD S TATUT A VANCÉ (M AROC _ UE) U N ANCRAGE AFRICAIN PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

9 C OOPÉRATION S UD -S UD  L E M AROC ACCUEILLE ENTRE 3000 À 3500 ÉTUDIANTS ÉTRANGERS PAR AN, PRESQU ’ EN TOTALITÉ BOURSIERS DU M AROC.  75% DE CES ÉTUDIANTS SONT ISSUES DES PAYS D ’A FRIQUE SUBSAHARIENNE.  L ES EFFECTIFS DE CES ÉTUDIANTS SONT EN CONSTANTE AUGMENTATION, PASSANT DE 6300 EN À 8000 EN  30% DES EFFECTIFS SONT EN CYCLE DE M ASTER ET DE D OCTORAT.  L ES FILIÈRES D ’ EXCELLENCE (M ÉDECINE, I NGÉNIERIE, C OMMERCE ET G ESTION, S CIENCES ) REPRÉSENTENT LA MOITIÉ DE CES EFFECTIFS.  C ES ÉTUDIANTS BÉNÉFICIENT COMME LEURS HOMOLOGUES MAROCAINS DE LA GRATUITÉ DES ÉTUDES AU M AROC.  I LS BÉNÉFICIENT DES ŒUVRES SOCIALES UNIVERSITAIRES. U NE CITÉ UNIVERSITAIRE INTERNATIONALE EST DÉDIÉE À CES ÉTUDIANTS (800 PLACES ). ACCUEIL D’ÉTUDIANTS ÉTRANGERS COURS DE LANGUES POUR L’INTÉGRATION UNIVERSITAIRE BOURSES PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

10 P LAN D ’ ACTION DU MINISTÈRE EN MATIÈRE DE SERVICES SOCIAUX UNIVERSITAIRES ( ) PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

11  RÉVISION DES PROCÉDURES ET DES MODALITÉS D’OCTROI DES BOURSES POUR PLUS D’ÉQUITÉ ;  MISE EN PLACE DE NOUVEAUX MÉCANISMES POUR LA GESTION ET LE VERSEMENT DES BOURSES, POUR RÉDUIRE LES DÉLAIS;  ELARGISSEMENT DE LA BASE DES BÉNÉFICIAIRES ;  REVALORISATION DES MONTANTS DES BOURSES ;  AUGMENTER, À LITS, LA CAPACITÉ D'ACCUEIL POUR HÉBERGEMENT DES ÉTUDIANTS (CRÉATION DE 28 NOUVELLES CITÉS UNIVERSITAIRES ET EXTENSION DE 3 CITÉS EXISTANT) ;  GÉNÉRALISER LES SERVICES DE RESTAURATION DANS TOUTES LES UNIVERSITÉS ET AUGMENTER LE NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES POUR ATTEINDRE 16 MILLIONS DE REPAS PAR AN EN 2016 ;  PERMETTRE AUX ÉTUDIANTS D’ACCÉDER AUX SERVICES DE SANTÉ ADÉQUATS ET ASSURER LA PROTECTION ET LA PRÉVENTION CONTRE LES RISQUES ;  INSTAURATION DU SYSTÈME RELATIF À LA COUVERTURE MÉDICALE DÈS L’ANNÉE 2014 ;  PROMOTION DES ACTIVITÉS CULTURELLES;  PROMOUVOIR LE SPORT UNIVERSITAIRE ET RENDRE LA PRATIQUE DU SPORT ACCESSIBLE À TOUS LES ÉTUDIANTS ET L’ÉMERGENCE, DANS LES UNIVERSITÉS MAROCAINES, DE TALENTS ET DE CHAMPIONS SPORTIFS DANS LES DIFFÉRENTES DISCIPLINES SPORTIVES COLLECTIVES OU INDIVIDUELLES.  ….. P LAN D ’ ACTION DU MINISTÈRE EN MATIÈRE DE SERVICES SOCIAUX UNIVERSITAIRES ( ) G ÉNÉRALISATION DES B OURSES E XTENSION DES LOGEMENTS UNIVERSITAIRES E XTENSION DE LA RESTAURATION UNIVERSITAIRE C OUVERTURE MÉDICALE E PANOUISSEMENT DES ÉTUDIANTS PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR

12 RÔLE DU MINISTÈRE «L' ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RELÈVE DE LA RESPONSABILITÉ DE L 'E TAT QUI EN ASSURE LA PLANIFICATION, L ' ORGANISATION, LE DÉVELOPPEMENT, LA RÉGULATION ET L ' ORIENTATION SELON LES BESOINS ÉCONOMIQUES, SOCIAUX ET CULTURELS DE LA N ATION, QUI EN DÉFINIT LA POLITIQUE NATIONALE AVEC LE CONCOURS DE LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE, DU MONDE DU TRAVAIL ET DE L ' ÉCONOMIE AINSI QUE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ET PARTICULIÈREMENT DES RÉGIONS ». A RTICLE 1 DE LA LOI LE MINISTÈRE EXERCES LES MISSIONS SUIVANTES, EN PARTICULIER  POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR;  CRÉÉ LES UNIVERSITÉS ET LES ÉTABLISSEMENTS UNIVERSITAIRES SUR PROPOSITION DES UNIVERSITÉS, ET APRÈS AVIS DE LA COMMISSION NATIONALE DE COORDINATION DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (CNACES);  FIXE LES NORMES PÉDAGOGIQUES DES DIPLÔMES NATIONAUX ET DE CEUX DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ;  ACCRÉDITE LES DIPLÔMES NATIONAUX, AUTORISE ET ACCRÉDITE LES DIPLÔMES DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ, APRÈS DE LA CNACES;  ETABLI DES CONTRATS D'ÉTABLISSEMENT AVEC LES UNIVERSITÉS;  DÉSIGNE LES COMITÉS QUI EXAMINENT LES PROJETS ET LES CANDIDATURES À LA PRÉSIDENCE DES UNIVERSITÉS ;  ETABLI LES TEXTES RÉGLEMENTAIRES RELATIFS À L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET À LA RS;  ACCORDE LES ÉQUIVALENCES DES DIPLÔMES ÉTRANGERS AVEC LES DIPLÔMES NATIONAUX;  ACCORDE LES SUBVENTIONS BUDGÉTAIRES AUX UNIVERSITÉS;  EXERCE TOUS LES POUVOIRS NÉCESSAIRES AU RÉTABLISSEMENT DES CONDITIONS NORMALES DE FONCTIONNEMENT DE L'UNIVERSITÉ ET/OU DU CONSEIL DE L'UNIVERSITÉ CONCERNÉS, EN CAS DE DIFFICULTÉ GRAVE DANS LE FONCTIONNEMENT DE L'UNIVERSITÉ;  EXERCE LA TUTELLE SUR LES UNIVERSITÉS. PhD. Ahmed Ghanimi Réunion_ Tempus RUMI_ 20 et 21 mars 2014 / UIR


Télécharger ppt "R ÉUNION UIR, 20 ET 21 MARS 2014 INCLUSION ET ÉGALITÉ DES CHANCES DANS L ’ ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين."

Présentations similaires


Annonces Google