La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Security Classification PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Présentation : Séverine JAMMET (Resp. Service Santé Sécurité Environnement) 17/04/2014 – Club.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Security Classification PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Présentation : Séverine JAMMET (Resp. Service Santé Sécurité Environnement) 17/04/2014 – Club."— Transcription de la présentation:

1 Security Classification PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Présentation : Séverine JAMMET (Resp. Service Santé Sécurité Environnement) 17/04/2014 – Club HSE CCI 41 1

2 Security Classification Competency Descriptor Bienvenue sur le Site de Blois Welcome to the Blois Site

3 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Consignes de Sécurité Blois et La Rochelle -Blois and La Rochelle Safety Rules  Bienvenue dans nos usines de production Delphi Diesel Systems  Welcome to our Delphi Diesel Systems manufacturing sites Les visiteurs doivent à tout moment être accompagnés et porter visiblement leurs badges visiteurs Visitors must be accompanied by Delphi staff at any time and must visibly wear their visitors badge Les visiteurs doivent se rappeler qu’ils sont dans un milieu industriel : nous vous remercions de rester dans les allées prévues pour les piétons, d’être vigilants à la circulation des engins de manutention, de garder une distance de sécurité avec les équipements de production et de ne pas toucher aux produits, ni aux pièces de fabrication Visitors must keep in mind that they are in an industrial environment : thank you for staying in the pedestrian specified marked lanes, for being careful with equipment circulation and with production equipment and for not touching products and manufacturing parts. Le port des lunettes est obligatoire You must wear safety glasses Il est strictement interdit de fumer dans l’enceinte de l’établissement, à l’exception des aires de repos identifiées Smoking inside the factory is strictly prohibited, except in the specified areas L’utilisation de caméras ou tout autre système photographique est interdite, sauf autorisation préalable de la Direction The use of cameras or any other photographic equipment is not permitted : it must previously be approved by the Plant Manager En cas d’évacuation du site, suivez votre accompagnateur jusqu’au point de rassemblement In case of emergency evacuation, please follow your Delphi host to the meeting point En quittant l’usine, nous vous remercions de remettre votre badge et vos lunettes de sécurité à la loge de surveillance When leaving the plant, please give back your security glasses and your visitors badge to the security gate Veiller sur votre sécurité est une de nos priorités One of our priorities is to care for your safety

4 Security ClassificationNOVEMBER M A M M M M M M M M A M M T E M E M A A A A A A A E T E E M E E M A E A A M A E T T T T T M M M M M M A T M M M M E A MMM E M M M M M MM M M MM M M M M M M A M M M A M M M M M M M M M M A E M M M M M M M M M M M A A M M M T E M M M M M M A A M M M M M A A M M A M A A A A M M M A A A M E M M A M M T M M M M M MM M M M T A M A T A M M T M T E M A T T A M A M A A M T M M A M A A A T E T A A A E T A E A A E A A A A A A M M M M M M M A M A M T M MT M M M E M T M M M M M M M A M M M E T M M E A M M A M T M A M E M M M M M M E M A M M M M M M As of 10/14/2009 Delphi dans le monde Chiffres clés Effectif : Présence pays : Nombre de sites : Nombre de clients : Effectif : Présence pays : Nombre de sites : Nombre de clients : au niveau global , y compris les clients Rechange au niveau global , y compris les clients Rechange

5 Security ClassificationNOVEMBER Delphi en France Implantations Usines : 4 Centres Techniques : 3 Centres Clients : 2 St Aubin du Cormier Epernon Cergy La Rochelle Illkirch Tremblay Guyancourt (antenne) Etupes (antenne) Blois

6 Security ClassificationNOVEMBER Delphi Corporation Portefeuille de produits et services Architecture Electrique/ Electronique - Systèmes de distribution électrique/ électronique - Systèmes de connexion Electronique & Sécurité - Commandes électroniques - Info divertissement & Interface conducteur Systèmes Powertrain (groupe motopropulseur) - Systèmes de gestion moteurs essence - Systèmes de gestion moteurs diesel Systèmes Thermiques - Thermique Automobile - Echangeurs de chaleur pour applications résidentielles et commerciales Solutions Produits & Services - Rechange Diesel - Rechange Indépendante - Rechange Constructeurs

7 Security Classification Competency Descriptor Sites de Production FRANCE La Rochelle Blois

8 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Sites de Production DDS France DDS France Manufacturing Sites CREATION :1978 CREATED : SURFACE : Terrain m 2 AREA :Bâtiments m 2 Production m 2 EFFECTIFS: 429 HEADCOUNT : CREATION :1959 CREATED : SURFACE : Terrain m 2 AREA :Bâtiments m 2 Production m 2 EFFECTIFS : 1668 HEADCOUNT : La Rochelle Blois CERTIFICATIONS QUALITE :ISO/TS ISO 9001 QUALITY CERTIFICATIONS : CERTIFICATIONS HSE : ISO HSE CERTIFICATIONS :OHSAS 18001

9 Security ClassificationNOVEMBER Activités principales : 2 Major Activities :  Design et développement du système Common Rail (Centre Technique de Blois)  Design and development of diesel injection systems (Blois Technical Centre)  Production d’injecteurs Common Rail et de ses composants pour système d’injection (Usines de Blois et de La Rochelle)  Manufacturing of Common Rail injectors and components for diesel injection systems (Blois and La Rochelle Manufacturing Plants) Delphi Diesel : Site de Blois et de la Rochelle Delphi Diesel : Blois and La Rochelle Sites

10 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Evolution des Produits Product Evolution / /2011 Système Common Rail DFI1.3 (1600 bar) DFI3 ou Piezo ( bar) DFI1.5 ( bar) DFI1.2 ( bar) DFI1.4 (1800 bar) Changement s Nozzle + Valve DLC Changement s Nozzle Changement s Diamètre 19 + CVA + Nouveau Nozzle Rotary System s Injecteur Euro 3 Injecteur Euro 4 Injecteur Euro 5 DPADPC EPIC 1996 DPC-N LA ROCHELLE & BLOIS 1979 P. Injecteur (LC, NLS, …) LA ROCHELLE Composant s (pour Système Rotary) 1994

11 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Composants fabriqués dans nos usines Components made in our manufacturing plants Nozzle Green Stage Valve Entretoise / Adaptor Plate CVA Sleeve / Piston DFI 3 Actuateur / Actuator DFI 3 Assemblage & Test Assembly & Test DFI 1.5 Assemblage & Test Assembly & Test Corps de porte Injecteur / Nozzle Holder Body

12 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Le centre technique de BLOIS 1 chambre aéro-climatique 13 cellules statiques et 1 cellule dynamique d’essais moteurs 6 baies analyse gaz 2 bancs à rouleaux 21 bancs électriques de recherche & développement 1 banc de visualisation de jet d’injecteurs 2 bancs d’essai de fatigue 1 pot vibrant 28 moyens d’endurance 2 chambres froides Laboratoire matériaux Chambre aéro-climatiqueCellules Essais Moteurs Laboratoire Matériaux Banc à rouleaux Baie Analyse Gaz Garage Banc électrique

13 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Blois Technical Center – Test facilities 13  12 Multi-cylinder Test cells –Incl. 2 transient dynamometers – FIE Calibration, Product & S/W Development inc Durability,  20 FIE Development Test Rigs –Designed for ultra high pressure injection characterisation. Up to 7000RPM, 45KW, –1 System rig capable of running -40 to 140Deg C  29 FIE Durability Test Rigs –Designed specifically for CR FIE System requirements –Flexible for use with all CR FIE products –1 Rig capable of running 45Deg C flashpoint fuel –1 Rig capable of running contaminated fuel  2 Cold Vehicle Chambers –- 30 Deg C –Can both accommodate 2 vehicles  1 Chassis Dynamometer –150KW –Euro 6 Emissions & Drive Cycles –VCA certified (Vehicle Certification Agency)

14 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Blois Technical Center – Test facilities 14 Full compliment of Design, Analysis and simulation tools  SolidWorks CAD & Simulation  Amesim, Matlab, Simulink  Fluent  FEA Fully equipped Metallurgy & Fuel laboratory including  Micro Hardness, Crack detection, Gas Chromatograph,  Energy & Wave Dispersive X-ray Spectrometers,  Mass Spectrometer, Scanning electron microscope,  Optical Emission Spectrometer, Infrared Spectrometer and Microscope (FTIR)  Gas Chromatography Mass Spectrometer + Thermo-Desorber  Thermo Gravimetric Analyser, Differential Scanning Calorimeter  Automatic Viscosity measuring system, Brookfield Viscosimeter  Water content Analyser for fuels, Fuel oxydation test cell Specialist Rigs  Fuel Contamination  4 Thermal Cycling Chambers  4 Thermal Shock Chambers  Salt Spray Chamber  1 Shaker  High Pressure Nozzle Flow Rig  39 Fuel metering Systems  5 Fuel Rate Analyzers  Water Separation Rig for Filters  Filter Efficiency Rig

15 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Blois Technical Center – Test facilities 15 Thermal shocks Shaker Contamination Test Rig Fuel Deposit Test Rig Corrosive Liquid Durability Test Rig Global Robustness Fuel Test Rig Water Separation Test Rig Filter Efficiency Test Rig Fuel Oxydation Measurement

16 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Production Blois et La Rochelle Blois and La Rochelle Production 16  SOLENOID : / day  NOZZLE GREEN STAGE : / day  NOZZLE HARD STAGE : / day  VALVE : / day  CVA : / day  PIEZO : / day  ACTUATOR : / day  SLEEVE : / day  PISTON : / day  NHB : / day  SOLENOID : / day  NOZZLE : / day  VALVE : / day  ADAPTOR PLATE : / day La Rochelle Blois

17 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Nos clients Our customers

18 Security ClassificationNOVEMBER Centre Technique / Technical Centre Centre deformation / Training Centre Aftermarket Accueil / Visitors reception Nozzle Valve CVA / Valve CVA Montage et Test C. Rail / C. Rail Assembly & Test Ligne Proto / Pilot Line Injecteur DFI3 / DFI 3 Injector Centre Technique / Technical Centre Traitement thermique LPC/ LPC Heat Treatment Nozzle soft stage / Nozzle soft stage Plan Delphi Blois / Blois Delphi map A C F L T D B Poste de garde/ Security Infirmerie / HSE / First aid / Nurses station Point de rassemblement Meeting Point

19 Security ClassificationNOVEMBER 2011 Organisation SSE sur DELPHI BLOIS  Service central SSE : 5 personnes (dont 1 dédié à 50% à de la formation SSE)  Maintenance : 1 technicien SSE  Production : 1 coordinateur de fabrication / UAP  Services connexes / UAE : 1 interlocuteur SSE / Secteur   environ 20 « relais SSE » sur l’ensemble du site 19

20 Security Classification SOMMAIRE 20 Objectifs sensibilisation / démarche presqu’accidents Définitions / réglementation Exemples rapides des différents risques sur site Présentation de la déclaration de PAT Questions ? / Réponses

21 Security Classification OBJECTIFS DE LA SENSIBILISATION 21 Informer l’ensemble du personnel sur la démarche presqu’Accident Améliorer notre culture sécurité OBJECTIFS DE LA DEMARCHE DE REMONTEE DES PRESQU’ACCIDENTS Eviter les accidents et améliorer les conditions de travail :  par la réalisation de plan d’actions et  Par la transversalisation des actions dans les secteurs concernés

22 Security Classification 22

23 Security Classification 23 Pourquoi cette démarche de détection des presqu’accidents? Atteinte d’un palier en terme de résultats sécurité Besoin d’agir a priori des risques Nécessité d’améliorer la culture et l’implication sécurité du personnel Arrêt du travail temporaire sur le site et population vieillissante

24 Security Classification 24 POURQUOI CETTE DEMARCHE ?

25 Security Classification 25 DEFINITIONS Accident : évènement qui a donné lieu à un préjudice corporel, une atteinte à la santé ayant nécessité un soin externe à DELPHI Incident : évènement qui a donné lieu à un léger préjudice corporel, n’ayant nécessité qu’un soin à l’infirmerie. Presque accident : Événement qui n’entraîne aucun dommage corporel ni atteinte à la santé. Peut être qualifié de "accident évité de justesse" ou "événement dangereux »

26 Security Classification DEFINITIONS 26

27 Security Classification 27 Exemples : - Une pièce métallique se détache d'une structure sans causer d'autres dégâts ; - Un outil tombe à proximité de techniciens occupés au niveau inférieur ; - Un employé trébuche sur le fil du téléphone sans se blesser ; - Un ouvrier glisse sur une flaque d'huile sans être blessé  Ouf, on a eu de la chance ! DEFINITIONS

28 Security Classification 28 POURQUOI CETTE DEMARCHE ? ? Décès / Accident grave Accident avec arrêt Accident sans arrêt / incident Presque Accident Actes Dangereux et Incidents Potentiels

29 Security Classification ??? 10 Décès / accident grave Accident avec arrêt Accident sans arrêt / incident Presqu’accident Situation dangereuse POURQUOI CETTE DEMARCHE ?

30 Security Classification 30 Mise en place de la démarche Accord intéressement avec objectif lié à la déclaration de presqu’accident Sensibilisation d’1 heure de 1142 personnes Suivi mensuel en Réunion Manager de l’avancement des déclarations et du solde des actions Formation des managers sur leur responsabilité en cas d’accident et pour les sensibiliser à agir en cas d’identification de situation dangereuse

31 Security Classification 31 REGLEMENTATION L’ intérêt de remonter les presqu’accidents pour l’employeur : Article L du CdT « L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. » Ces mesures comprennent : 1° Des actions de prévention des risques professionnels ; 2° Des actions d'information et de formation ; 3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés. L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes.

32 Security Classification 32 … mais aussi le salarié : Article L du CdT : « Conformément aux instructions qui lui sont données par l'employeur, dans les conditions prévues au règlement intérieur pour les entreprises tenues d'en élaborer un, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail. » REGLEMENTATION

33 Security Classification 33 DEMARCHE VOLONTAIRE Passer du subi = Réglementation / Sanctions Au volontaire = Implication de tous

34 Security Classification 34 RISQUES SUR LE SITE DE BLOIS Quelques exemples de risques : Le risque chimique Le risque de chute (de plain pied, d’objet ou de hauteur) Risques lors des déplacements (circulation, déplacements professionnels …) Risques électriques Risque d’incendie Risque lié aux Machines / outils Risques liés à la manutention manuelle / mécanique Risques liés au rayonnement (laser, tomographe …) …

35 Security Classification 35 PROCESSUS DE DECLARATION QUI ?  Déclare : chaque salarié  Enregistre : le hiérarchique ou le SSE du secteur (permet de vérifier si déjà déclaré et pertinence)  Réalise l’action : le service compétent qui doit être informé directement QUAND ?  Au plus tôt après la découverte du problème Où ?  Formulaires disponibles en zones de communication  Formulaires sous intranet dans l’espace Santé Sécurité et Environnement QUOI ?  Les faits relatifs au presqu’accident (lieu exact, situation précise …)

36 Security Classification 36

37 Security Classification 37

38 Security Classification 38

39 Security Classification 39

40 Security Classification 40 COMMENT ?  Enregistrement des PAT sous Lotus Notes / Base Assurance QSSE / Base Anomalies / Anomalies de type Santé Sécurité Environnement COMBIEN ?  Objectif 2013 : 70 PAT déclarés d’ici fin décembre pour le site DELPHI de Blois POURQUOI ?  Pour réduire le nombre d’accidents et incidents sur le site PROCESSUS DE DECLARATION

41 Security Classification 41

42 Security Classification 42 Objectif : travailler en amont des accidents / Incidents et ne pas attendre la blessure ! Déroulement : Remontée d’information vers le hiérarchique et relais Sécurité Environnement du Secteur Mise en place d’actions correctives et préventives Transversalisation et capitalisation de l’ensemble de ces informations au niveau du site via le Service SSE DECLARATION DES PRESQU’ACCIDENTS

43 Security Classification 43 Bilan de la démarche Presqu’Accidents à Blois 92,56 % des PAT déclarés ont des Plans d’actions associés 81 % des plans d’actions sont soldés

44 Security Classification 44 Les risques Ne pas répondre aux attentes :problèmes de délai ou de coût et démotivation du personnel Surcharge d’informations à traiter Transversalisation au sein du site et des autres sites à organiser

45 Security Classification 45 QUESTIONS QUESTIONS ? / REPONSES MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Security Classification PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Présentation : Séverine JAMMET (Resp. Service Santé Sécurité Environnement) 17/04/2014 – Club."

Présentations similaires


Annonces Google