La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Introduction - Définition du sujet (termes et cadrage) : L'Asie orientale (Japon, Corée du Sud, Taiwan,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Introduction - Définition du sujet (termes et cadrage) : L'Asie orientale (Japon, Corée du Sud, Taiwan,"— Transcription de la présentation:

1 L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Introduction - Définition du sujet (termes et cadrage) : L'Asie orientale (Japon, Corée du Sud, Taiwan, Chine littorale, Singapour) = 1,4% des terres émergées, 13 % de la pop° mond, mais près de 17 % du pdt éco mondial et 1/5 des exportat° mond. → notion d’expansion aspect économique : de 1960 à 1990, croissance exceptionnelle aspect géographique : partie du Japon pour s'étendre aux NPIA, puis aux régions environnantes. Page Problématique : Comment la forte croissance économique de l’aire est-asiatique se traduit-elle à différentes échelles : mondiale, continentale, régionale?

2 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 1.Un grand foyer de peuplement L'Asie orientale rassemble plus de 750 millions d'habitants (13% de la population mondiale). - Chine littorale domine largement les autres Etats de la région = 530 M d’habitants. - Japon (127 millions), - Corée du Sud (49 millions), - Taiwan (23 millions) - Minuscule cité Etat de Singapour (4,2 millions). Les densités sont très fortes sur les littoraux, dans les plaines, les deltas et les vallées des grands fleuves chinois (Yangzi, Huanghe). Page 196

3 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 1.Un grand foyer de peuplement Page 196 Plusieurs types de concentration urbaine révèlent l’importance du facteur humain au niveau mondial : - La mégalopole japonaise (de Tokyo à Fukuoka) - D’autres régions mégapolitaines comme Séoul- Inchon, 20 M d'hab (45% de la pop) ou Pékin-Tientsin - Des mégapoles : Tokyo au Japon, Shanghai, 12 M (4e ville au monde) et Beijing (Pékin), 10 M - Ds certaines villes, records de densité : HK, 6000 hab/ km², Singapour, 7300 hab/km².

4 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 1.Un grand foyer de peuplement Des politiques ont réduit la fécondité ms faible mortalité Donc encore réservoir important de main d’œuvre à bon marché (Chine) et formidable marché de conso Nathan P 220

5 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 2.Une croissance économique spectaculaire Tx de croissance très forts, d’abord au Japon puis ds les autres zones (7% en moyenne dans les NPIA de 1965 à 1995). Ralentissement à partir de 1990 (nott crise de 1997) ms maintien voire reprise (Chine : 12% en 2009). - « Miracle asiatique » - Naissance du concept de NPI (nouveau pays industrialisé) - « Dragons » (Corée du Sud, Taïwan, Singapour et Hong-Kong) ou de « Tigres » (pays de la péninsule indochinoise) pour faire référence à leur agressivité. - 1/5e des exportations mondiales -Japon, un des pôles de la Triade et sa mégalopole, un des centres d’impulsion de la mondialisation. Page 232

6 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 2.Une croissance économique spectaculaire … basée sur l’industrie Ms aussi industries lourdes (sidérurgie, constructions navale), automobile Les industries manufacturières de haute techno sont la « colonne vertébrale » du développement : électroménager, hi-fi, son, vidéo Nathan P 217

7 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde A/ Les aspects de la puissance 3.Une région structurée par des pôles et des flux mondiaux Quatre pôles régionaux de forte croissance économique apparaissent : Japon-Corée du Sud, Grand Pékin, Shanghai-Hong Kong-Taiwan, région de Singapour. Importance des flux maritimes Ports puissants (Shanghai,Singapour, Nagoya, Osaka- Kobé, Tokyo, Hong Kong, Busan, Kaohsiung) La plus grande façade maritime du monde : principaux échanges avec les deux autres pôles de la Triade (Etats-Unis et Union Européenne) ms aussi à l’intérieur de l’Asie grâce à la conteneurisat° Page 197

8 Nathan P 215 -Flux aériens avec de nombreux aéroports internationaux : Tokyo mais aussi plusieurs chinois, Bangkok ou Singapour - financiers avec un réseau de bourses mondiales (Tokyo, Singapour…) + flux d’IDE, très élevés vers la Chine, élevés vers le Japon, la Corée du Sud et Singapour. - de télécommunications avec des réseaux diversifiés (câbles, satellites…) Nathan P 200

9 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde B/ Les facteurs du dynamisme 1.Les facteurs historiques Le rôle précurseur du Japon est fondamental. Le Japon est entré relativement tôt dans l’élaboration d’une économie industrielle. Son décollage date de 1868 (« ère Meiji ») qd l’Empereur décide de l’indust°. Après 2 nde GM devint allié privilégié des EUA qui, ds le cadre de l’endiguement, font du Japon (et des autres Dragons) un rempart contre le communisme. Les grandes entreprises sont à nouveau autorisées. L’Etat intervient avec le MITI (ministère de l’Ind et du Comm ext) appelé METI (ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie) après Mis à part pour la Chine, les facteurs naturels ne jouent pas un rôle important puisque la plupart des pays sont dépourvus de ressources naturelles (Japon et Dragons). Ce sont surtout les facteurs historiques, économiques et culturels qui ont été déterminants. Page 200

10 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde B/ Les facteurs du dynamisme 2.Les facteurs économiques L’image du « vol d’oies sauvages » est utilisée pour décrire la stratégie de dvpt du Japon puis, à partir des années 1960, des pays de l’Asie du S-E : - S’appuyer sur des bas coûts de main d’œuvre pour importer des composants, les assembler et les produire localement puis les exporter - Au fur et à mesure que la pop° voit son niveau de vie augmenter, on remonte vers les secteurs à haute technologie nécessitant une main d’œuvre qualifiée et peu de matières premières. - Enfin le rôle d’atelier de montage est abandonné aux pays voisins qui bénéficient d’une main d’o meilleur marché (délocalisations et relais de proche en proche) Hachette P 219

11 Hachette P 223 L’image du « vol d’oies sauvages » est utilisée pour décrire la stratégie de dvpt du Japon puis, à partir des années 1960, des pays de l’Asie du S-E : - S’appuyer sur des bas coûts de main d’œuvre pour importer des composants, les assembler et les produire localement puis les exporter - Au fur et à mesure que la pop° voit son niveau de vie augmenter, on remonte vers les secteurs à haute technologie nécessitant une main d’œuvre qualifiée et peu de matières premières. - Enfin le rôle d’atelier de montage est abandonné aux pays voisins qui bénéficient d’une main d’œuvre meilleur marché (délocalisations et relais de proche en proche)...

12 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde B/ Les facteurs du dynamisme 2.Les facteurs économiques Partout sauf à HK, rôle de l’Etat important pour orienter les pdt° et financer les infrastructures. Rôle des gdes entreprises : keiretsu au Japon (Mitsui, Mitsubishi ou Sumitomo) en relat° avec le METI; chaebols en Corée du Sud Les cités-Etats (Singapour,HK) ont surtout bénéficié de l’accumulation de capitaux et ont surtout développé les exportations. La Chine communiste depuis années 1980 vers l’économie de marché : ouverture du littoral aux capitaux étr; intégre en 2001 l’OMC.. Page 203

13 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde B/ Les facteurs du dynamisme 3.Les facteurs culturels  Système de valeurs communes à tte l'aire asiatique, l’asiatisme, nott lié au confucianisme, basé sur 4 « piliers » : - Travail : très peu de vacances ; nbreuses heures sup non payées; valorisat° de la réussite scolaire (très forte sélect° au Japon ds les écoles dès + jeune âge). - Discipline : respect profond vis-à-vis des enseignants et des chefs d'entreprises et dévouement total au patron svt perçu comme un père - Respect de la famille et des personnes âgées. - Primauté du groupe (famille, village, entreprise, société) sur l'individu : elle se manifeste lors des exercices de gymnastique ou de relaxation collective au sein des usines ou par le port obligatoire d'uniforme dans les écoles et dans les entreprises. → Main d’o qualifiée, docile, bon marché (au départ) mais aussi nationalisme économique et paix sociale qui permettent de compenser un faible niveau de protection sociale. Page 195

14 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde C/ Limites et freins à l’expansion 1.Les crises financières des années 1990  Des crises graves ont souligné les limites du système économique asiatique. - La crise japonaise de 1990, liée à l'éclatement de la « bulle spéculative », suivie d'une décennie de ↑ ralentie. - Elle a été un facteur de la crise financière, partie de Thaïlande en 1997, qui a entraîné des perturbations économiques et sociales dans toute la région. = valorisat° du profit à court terme, donc investissts à rentabilité incertaine, car système bancaire qui a consenti des prêts imprudents Page 204 Belin P 209 Page 205

15 Hachette P 210  Très fortes densités de pop°, nott sur bandes côtières étroites : - forte artificialisation des milieux et risques environnementaux (pollution des airs et des eaux notamment). I.Une aire de puissance ouverte sur le monde C/ Limites et freins à l’expansion 2.Un environnement fragile Page facteur aggravant des effets de deux fléaux naturels, les séismes et les typhons. - facteur aggravant en cas d’épidémie : cas du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) du printemps 2003 (775 morts)

16 I.Une aire de puissance ouverte sur le monde C/ Limites et freins à l’expansion 3.Des dépendances fortes - Forte dépce militaire nott pour Tigres, Dragons et Japon /EUA ≠ Chine, grande puissance régionale : siège permanent à l'ONU et arme atomique. - ds l’alimentaire et surtt matières premières, moins pr Chine - ds certains secteurs ind comme aéronautique, aérospatiale ms Chine 3ème puissance spatiale à (envoi du premier « taïkonaute » le 15 octobre 2003). Belin P 209

17 Il existe un dénominateur commun à cette « mosaïque » qui justifie une approche globale : l’A-O se caractérise par des tx de croissance éco élevés, des facteurs de croissance similaires et des limites souvent communes. On peut se demander quels liens unissent l’Asie orientale et les espaces continentaux qui lui sont proches ?

18 II.Une aire ouverte sur l’Asie Pacifique et ses « pays émergents » A/ Une nouvelle division du travail : les pays-ateliers d’Asie du sud-est 1.La concurrence des Tigres L’AIRE DE PUISSANCE de l’Asie orientale est bien en expansion sur le plan spatial. Elle peut potentiellement s’élargir à des « pays émergents » de l’Asie du S-E, débordant ainsi le cadre formel des pays du Nord. A partir des années 1980, de nouveaux pays- ateliers apparaissent qui adoptent le même modèle de dvpt et où la main d'o est encore moins chère. NPI de seconde génération ou Tigres : Thaïlande, Indonésie, Malaisie, Philippines + Chine littorale Page 232

19 II.Une aire ouverte sur l’Asie Pacifique et ses « pays émergents » A/ Une nouvelle division du travail : les pays-ateliers d’Asie du sud-est 2.L’émergence de nouveaux pays-ateliers Depuis fin années 90, émergence d’une troisième génération (NPI 3) : Vietnam, Laos et Birmanie. Page 232

20 II.Une aire ouverte sur l’Asie Pacifique et ses « pays émergents » B/ Les routes maritimes Axe majeur N/S : quitte l'océan P au S du Japon, gagne la mer de Chine méridionale par le détroit de Luçon (entre Taiwan et les Philippines) et rejoint enfin l'océan Indien par le détroit de Malacca (entre la Malaisie et l’Indonésie). D’où l'importance de ports comme Kaohsiung à Taiwan et surtout de Singapour. Page 197 Des routes secondaires est-ouest vers les autres grands ports (Shanghai, Hong Kong, Pusan, Tianjin, Canton…)

21 II.Une aire ouverte sur l’Asie Pacifique et ses « pays émergents » C/ L’importance de la diaspora chinoise et la relation avec la Chine intérieure 1.Une diaspora puissante - La pop° chinoise vivant hors du pays (diaspora ou Chinois d’outre-mer) s’élève à environ 25 millions de personnes dans l’Asie du S-E et représente près de 80% de la pop° de Singapour, 33% de la pop°malaise et 10% de la pop°de Thaïlande. - Très puissante économiqt dans tte l'Asie du S-E, contribue largement au dvpt de la Chine depuis son ouverture. Hms d’affaires de la diaspora (tycoons) maîtrisent le ¼ des échanges du pays. Belin P 193

22 II.Une aire ouverte sur l’Asie Pacifique et ses « pays émergents » C/ L’importance de la diaspora chinoise et la relation avec la Chine intérieure 2.La Chine et son hinterland En Chine, explosion urbaine provoquée par l'exode massif des pop°rurales vers les villes nott Shanghai et Beijing devenues des villes-champignons. En contrepartie, des espaces intérieurs sont à présents conquis par la nouvelle économie ou mis à contribution : -Shanghai (« tête du dragon ») oriente désormais une partie de son dvpt vers son arrière-pays, nott le long du Yangzi (« queue du dragon ») Belin P 194

23 L’A-O est en relat° étroite avec les espaces proches ou ses diasporas d’Asie, nott chinoises. Ce contact entre un espace en forte croissance et des régions du Sud crée des phénomènes d’ouverture et de flux observables à différentes échelles. Jusqu’où va l’interdépendance des régions de l’Asie orientale ?

24 III.Une aire de + en + structurée et interdépendante A/ Les écarts de développement restent très importants L’aire est-asiatique est une aire de + en + interdépendante. Ce n'était pas le cas avant les années 1970 où le Japon dominait largement et où les Dragons étaient encore classés dans les pays du Tiers monde. La Chine en était encore à un modèle de développement autocentré Jusqu’à quel point peut-on dire que l’Asie orientale tire sa force de ses différences ? Nathan P 235 En terme d'IDH (Indice de développement Humain), les pays d'Asie orientale constituent trois groupes relativement homogènes. - Le centre : le Japon se démarque des autres pays de la zone. Son IDH de 0,960 le place en 10e position dans le monde, un des trois pôles de la Triade avec un PIB/habitant très élevé; membre du G8 et de l'OMC, 2 e puissance mondiale - Des périphéries dynamiques et de + en + autonomes, 4 Dragons (Hong Kong, Singapour, Corée du Sud et Taiwan) ont des IDH ≥ 0,9 et des PIB élevés. Appartiennent au Nord - La Chine, pays émergent mais puissance régionale et mondiale : IDH slt ≥ 0.7 et PIB/hab inf à 6 000(même 2e si on considère les PNB en parité de pouvoir d'achat) ms 3 e puissance éco mondiale à la fois atelier du monde ms remonte aujourd'hui la chaîne de la valeur ajoutée (3° rang mondial pour les dépenses de recherche et développement), FTN puissantes

25 III.Une aire de + en + structurée et interdépendante B/ Développement des flux intra-régionaux de biens, de capitaux et de personnes Une intégration économique Près de 50% des exportations sont internes à l'aire asiatique Idem pr investissements nott entreprises jap ou des Dragons qui délocalisent massivement en Asie du sud-est et en Chine dans les ZES. Des migrations économiques de travail. De nombreux Chinois ou Sud-Coréens viennent travailler au Japon. L’essor du tourisme notamment des jap en Chine, 3 e destination touristique au monde après la France et l'Espagne. Page 236Page 201

26 III.Une aire de + en + structurée et interdépendante C/ Métropolisation, littoralisation et nouveaux rapports centre/périphérie Développement de grandes métropoles A côté des mégapoles, on trouve de grandes agglomérations (Nagoya, Busan, Taipei, Kaohsiung). Page 236

27 Page 199 III.Une aire de + en + structurée et interdépendante C/ Métropolisation, littoralisation et nouveaux rapports centre/périphérie Développement de grandes métropoles La physionomie de ces villes est en train de changer radicalement : X° des gratte-ciels. Page 208

28 Dans les villes chinoises de nvx centres sont créés : Pudong, à Shanghai, créé ex nihilo, comprenant un CBD très actif (Lujiazui) et relié au nvel aéroport par un train à sustentation magnétique La ville accueille depuis samedi l’Exposition universelle Pages A même un projet de ville durable, Dongtan Développement de grandes métropoles

29 Recomposition des littoraux Stagnat° ou la saturat° de certains grands hubs (Singapour, Hong Kong, Kaohsiung ) dvpt de nvx ports de conteneurs Busan ms surtout Shanghai

30 Page 207 et son port en eaux profondes

31 III.Une aire de + en + structurée et interdépendante D/ Freins à l’intégration : particularismes politiques et tensions Nathan P 234 Des régimes politiques très différents Sauf en Chine, les régimes sont de type démocratique, mais les situations politiques sont différentes. - Japon, démocratie parlementaire depuis Corée du Sud et à Taiwan, démocratie après périodes de dictature, avec des évolutions parfois chaotiques. Chine, coexistence de l'autoritarisme politique avec parti unique (PCC)et d'une libéralisation économique

32 De nombreux conflits Relations tjs tendues entre Corée du S/N et la frontière demeure la plus militarisée au monde. entre la Chine et Taiwan. La Chine considère Taiwan comme une province s’oppose aux indépendantistes. Enfin, les anciennes colonies du Japon, Taiwan et la Corée, gardent de mauvais souvenirs de l'occupation, et les relations sont régulièrement empoisonnées par l'évocation de ce passé... Nathan P 234 Page 205

33 Nathan P 235 Un embryon d’organisation régionale L’ASEAN, simple association de libre-échange créée en 1967 qui va être élargi à la Chine, à la Corée du sud et au Japon entre 2010 et 2015 L’APEC mais pas seult asiat Les triangles de croissance qui ne concernent que des territoires voisins Page 209

34 conclusion L'aire asiatique occupe une place majeure dans le fonctionnement du monde actuel et semble donner la preuve que la mondialisation peut être porteuse de développement. Certes, elle constitue une aire composite : diversité des territoires et des systèmes politiques qu’opposent encore des contentieux, différences de niveaux de développement (IDH, comparaison des activités économiques). Cette aire manque de cohésion du fait de la montée en puissance d'un grand nombre d'États de plus en plus en concurrence. Bien que ne disposant pas d’une véritable organisation économique intégrée, elle est animée par des courants d’échanges intra-régionaux en pleine expansion, hiérarchisés par la division du travail (investissements, produits manufacturés) et par des réseaux d’entreprises. Elle constitue ainsi une zone de développement maritimo-industriel, à la fois interdépendante et ouverte sur l’Asie et le monde. Sa force semble finalement résider dans un savant mélange entre l’unité et la diversité de ses membres.


Télécharger ppt "L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Introduction - Définition du sujet (termes et cadrage) : L'Asie orientale (Japon, Corée du Sud, Taiwan,"

Présentations similaires


Annonces Google