La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1- Définitions généralités 1.1- Embrayages Les embrayages sont des systèmes permettant l’accouplement temporaires de deux arbres. 1.2- Embrayages progressifs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1- Définitions généralités 1.1- Embrayages Les embrayages sont des systèmes permettant l’accouplement temporaires de deux arbres. 1.2- Embrayages progressifs."— Transcription de la présentation:

1

2 1- Définitions généralités 1.1- Embrayages Les embrayages sont des systèmes permettant l’accouplement temporaires de deux arbres. 1.2- Embrayages progressifs Les embrayages progressifs permettent d’accoupler deux arbres tout en permettant un glissement entre ceux-ci. Dans la phase d’embrayage, la vitesse des deux arbres est progressivement synchronisée. 1.3- Embrayages tout ou rien Ces embrayages permettent d’accoupler deux arbres pour leur donner strictement la même vitesse de rotation lorsque l’on est en position embrayé.

3 2- Embrayage à disque à une surface frottante 2.1- Principe Remarque: Le frottement des surfaces se fait souvent par l’intermédiaire de garnitures rivetées collées ou enchâssées sur l’une des pièces. Cela permet un coefficient d’adhérence plus important. F F CfCf 2.2- Couple transmissible F. f. R moy F. f. D moy 2 où : F est l’effort presseur maintenant les surfaces frottantes en contact f est le coefficient d’adhérence entre les surfaces frottantes R moy est le rayon moyen de l’anneau D moy est le diamètre moyen de l’anneau Cf = Ou Cf =

4 2- Embrayage à disque à une surface frottante 2.2- Couple transmissible F. f. R moy F. f. D moy 2 où : F est l’effort presseur maintenant les surfaces frottantes en contact f est le coefficient d’adhérence entre les surfaces frottantes R moy est le rayon moyen de l’anneau D moy est le diamètre moyen de l’anneau Cf = Ou Cf = Hypothèse de la pression uniforme Si on fait l’hypothèse que l’effort axial entre les disque se réparti uniformémment sur la surface frottantes (pression de contatc uniforme sur l’anneau) alors : R moy = 2 3. R 3  r 3 R 2  r 2 et D moy = 2 3. D 3  d 3 D 2  d 2 Hypothèse de la pression plus importante à l’extérieur L’usure à l’extérieur du disque étant plus importante, la pression à l’extérieur du disque sera plus faible qu’à l’intérieur. On a alors : R moy = R + r 2 et D moy = D + d 2

5 3- Embrayage à disque(s) à plusieurs surfaces frottantes 3.1- Principe L’adhérence ou le frottement se fait sur plusieurs surfaces de contact entre des pièces liées en rotation avec les arbres d’entrée et de sortie. 3.2- Couple transmissible La multiplication des ces surfaces permet une multiplication du couple transmissible. n. F. f. R moy n. F. f. D moy 2 C f = Ou C f = Où : n est le nombre de surfaces frottantes. Ici : n = 2

6 4- Embrayage conique 1.1- Principe Ce type d’embrayage permet la transmission d’un couple équivalent à un embrayage à disque pour un encombrement beaucoup moins important. 2.2- Couple transmissible F. f. R moy sin   F. f. D moy 2. sin  où : F est l’effort presseur maintenant les surfaces frottantes en contact f est le coefficient d’adhérence entre les surfaces frottantes R moy est le rayon moyen de l’anneau D moy est le diamètre moyen de l’anneau  est le demi angle au sommet du cone Cf = Ou Cf = F F CfCf

7 4- Embrayage conique 2.2- Couple transmissible F. f. R moy sin   F. f. D moy 2. sin  où : F est l’effort presseur maintenant les surfaces frottantes en contact f est le coefficient d’adhérence entre les surfaces frottantes R moy est le rayon moyen de l’anneau D moy est le diamètre moyen de l’anneau  est le demi angle au sommet du cone Cf = Ou Cf = Hypothèse de la répartition uniforme des pressions : R moy = 3  3 2 3. R r R 2  r 2 et D moy = 2 3. D 3  d 3 D 2  d 2 Hypothèse de la pression plus importante à l’extérieur R moy = R + r 2 et D moy = D + d 2

8 5- Embrayage centrifuge 1.1- Principe La commande de cet embrayage est automatique. C’est la vitesse de rotation de l’arbre qui détermine le couple transmissible. L’effort normal des garnitures sur le tambour est créé par l’accélération centripète. C f = k.  2  N N T T CfCf

9 6- Autres embrayages progressifs ou limiteur de couple Embrayage électromagnétique à poudre Exemples : Embrayage à obstacle escamotable F F T C C Limiteur de couple

10 6- Autres embrayages progressifs ou limiteur de couple Coupleur Convertisseur C C C’   C = f(  ) Glissement inévitable

11 7- Embrayages à crabots 7.1- Crabots à tenons 7.2- Crabots à denture radiale ou cannelures Crabots de boite de vitesses de moto Crabots de boite de vitesses de voiture

12 7- Embrayages à crabots 7.3- Crabots avec bagues de synchronisation 1  21  2 1  21  2 Synchronisation par un embrayage conique  1 =  2 Crabotage


Télécharger ppt "1- Définitions généralités 1.1- Embrayages Les embrayages sont des systèmes permettant l’accouplement temporaires de deux arbres. 1.2- Embrayages progressifs."

Présentations similaires


Annonces Google