La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rue de Prague, Otto Dix, 1920 (huile et collage, 101 X 81 cm, galerie der Stadt, Stuttgart)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rue de Prague, Otto Dix, 1920 (huile et collage, 101 X 81 cm, galerie der Stadt, Stuttgart)"— Transcription de la présentation:

1 Rue de Prague, Otto Dix, 1920 (huile et collage, 101 X 81 cm, galerie der Stadt, Stuttgart)

2

3 La rue de Prague est une rue commerçante de la ville allemande de Dresde, où habitait Otto Dix.

4 Le cadre est très resserré autour de deux invalides.

5

6 Sûrement des anciens combattants de

7 Derrière eux, deux vitrines...

8

9 A gauche, des produits de beauté.

10 A droite, des prothèses.

11

12 Dans la rue, des passants...

13 Une femme, aux formes généreuses.

14 Un homme, sans doute un bourgeois, dont on ne voit que le bras.

15 Un autre tient une canne, une prothèse remplace sa main.

16 Une petite fille.

17 On voit aussi deux animaux: un chien...

18 ... et un chat (enfin, on dirait).

19 Dans les vitrines, on distingue les reflets dautres passants.

20

21

22 Sur le mur entre les deux vitrines, on peut distinguer une inscription en allemand...

23

24 « Dumm »: cela veut dire « idiot », « stupide ».

25 Comme beaucoup de peintres à cette époque, Otto Dix a mélangé deux techniques:

26 La peinture à lhuile...

27 ... et le collage.

28 Il a utilisé des brochures,

29 des coupures de journaux,

30 des tracts (ici, un tract antisémite: « Juden raus » signifie « les juifs dehors »).

31 Quest-ce qui procure cette impression de confusion, qui fait que le regard a du mal à se fixer?

32 . Traçons les principaux axes de la composition.

33 .

34 Il en résulte une grande confusion...

35 ... voulue par lauteur.

36 Au lendemain de la première guerre mondiale, lEurope compte 6 millions dinvalides, damputés, de gueules cassées.

37 Le peintre veut montrer leur souffrance en caricaturant leurs traits et leurs handicaps.

38 Aucune solidarité entre ces deux-là...

39 Celui qui est vêtu comme un bourgeois passe fièrement, sans un regard pour le mendiant.

40 Autour deux, les passants sont soit indifférents, comme la femme ou la petite fille...

41 ...soit méprisants, comme le bourgeois qui fait laumône dun timbre au mendiant...

42

43 ...soit agressifs, comme le chien qui montre les crocs.

44

45 Le monde décrit par Otto Dix est laid.

46 Désespérément laid.

47 Dans son tableau, les seules représentations de la beauté sont soit des illusions dans les vitrines...

48

49 ... soit des images qui traînent sur le trottoir.

50

51 Otto Dix dénonce une société disloquée, indifférente aux souffrances des anciens combattants...

52 ... une société sans solidarité, intolérante, antisémite.

53 Un monde devenu... « dumm ».

54 Otto Dix peint une Allemagne en décomposition, sur laquelle plane la faux de la mort.

55

56 Otto Dix était pessimiste.

57 Il navait pas tort.

58 En 1933, les nazis lui feront payer sa lucidité.

59 Qualifié dartiste « dégénéré », démis de ses fonctions de professeur, ses toiles brûlées dans des autodafés.

60 2010 « Il faut que je voie tout de mes propres yeux pour constater que c est bien comme ç a ; je dois me rendre compte par moi- même de tous les ab î mes de l existence ». OTTO DIX


Télécharger ppt "Rue de Prague, Otto Dix, 1920 (huile et collage, 101 X 81 cm, galerie der Stadt, Stuttgart)"

Présentations similaires


Annonces Google