La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PPAAO-NIGER ET LES ENJEUX DE LADOPTION DES TECHNOLOGIES AGRICOLES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PPAAO-NIGER ET LES ENJEUX DE LADOPTION DES TECHNOLOGIES AGRICOLES."— Transcription de la présentation:

1 LE PPAAO-NIGER ET LES ENJEUX DE LADOPTION DES TECHNOLOGIES AGRICOLES

2 PLAN DE PRESENTATION Introduction Objectifs stratégiques Partenaires stratégiques et cibles du PPAAO/ WAAPP Niger Opportunités Résultats attendus au cours de la première phase du Projet Résultats obtenus en 2012 Principales technologies à diffuser en 2013 Contraintes identifiées dans l'appropriation des technologies

3 INTRODUCTION Programme de Productivité Agricole en Afrique de lOuest (PPAAO)/West Africa Agricultural Productivity Programme (WAAPP). La CEDEAO a initié le PPAAO avec le concours financier de la Banque Mondiale et du Japon pour relever le défi de la sécurité alimentaire, en contribuant à laugmentation de la productivité des filières agricole prioritaires dans ses Etats membres; L e PPAAO est un outil dintégration régionale dans le domaine Agricole.

4 INFORMATIONS GENERALES SUR LE PPAAO/NIGER Montant Total: US$ soit FCFA dont USD de crédit IDA Date de signature: 6 juin 2011 Date dentrée en vigueur: 11 octobre 2011 Lancement officiel le 21 octobre à Tillabéry Date de clôture : 6 juin 2016 Durée à date du Projet : 5 ans Organisme de Tutelle : Ministère de lAgriculture Filières soutenues : Bétail/viande/Lait, niébé, sorgho, oignon

5 Etablissement de banques de gènes pour assurer la conservation races locales (Bovins Azawak, Chèvre rousse); Vulgarisation insémination artificielle; Production de vaccins; Labellisation des produits locaux (viande séchée Kilichi, fromage « Tchoukou »); Multiplication des semences de base, pré base et certifiées; OPPORTUNITES-PPAAO Niger

6 Le PPAAO est un instrument de la redynamisation du Système National de Recherche Agronomique Renforcement des capacités humaines (qualité et quantité des chercheurs); Mise aux normes des Laboratoires (Equipements et réhabilitation des infrastructures); Financement des projets de recherche prioritaires sur base non compétitive; Financement des projets de recherche base compétitive ; Renforcement des capacités des structures denseignement supérieur et de recherche agricoles ; Renforcement des capacités des producteurs ; Renforcement de projets ou de réseaux scientifiques agricoles. OPPORTUNITES

7 Composante I : Conditions Propices à la Coopération Régionale en Matière de Développement et de Diffusion de Technologies ( FCFA soit 9%) Composante 2 : « Centre National de Spécialisation en Elevage (CNS/E) ( FCFA soit 36%) Composante 3 : Financement à la demande de la génération, la diffusion et de l'adoption des technologies ( FCFA soit 46%) dont FCFA pour les fonds compétitifs. Composante 4 : ( FCFA soit 9%) Coordination du Projet, Gestion, Suivi et Evaluation: COMPOSANTES

8 Principales cibles et partenaires Comité Pilotage National et régional UCP/PPAAO (CCN/PAC2 – SE/CNRA) CNS/INRAN (Inran - Labocel – Fac Agro- CMB) SE/CNRA DGA – DGPIA – DGPV DGSV RECA – ONG - OP

9 Principales cibles et partenaires CMB LABOCEL Fac/Agro/UAM INRAN CNS,CNRA, CORAF, ILRI, CIRDES

10 Indicateurs des résultats Unité de Mesure Valeur cible Nombre de bénéficiaires directs et indirects du projet (dont 40% sont des femmes)Nombre Nombre de technologies mise au point par le CNS/ELNombre5 Pourcentage des technologies mises au point avec une augmentation d'au moins 15% de la productivité en milieu paysan par rapport au témoin %100 Superficie couvertes par les nouvelles technologiesHa Nombre de producteurs (/entreprises agro-alimentaires) qui ont adopté les technologies améliorées mises à disposition dans le cadre du projet Nombre Nombre de règlementations adoptées par pays et alignées sur les réglementations régionalesNombre3 Nombre de visites d'échanges scientifiques/de voyages d'étudeNombre10 Nombre de propositions de recherche multi-pays financées par le système de fonds compétitifs régional pour la recherche agricole Nombre3 Nombre de projets nationaux de recherche financés sur le fonds compétitifsNombre20 Nombre de publications diffusées dans les revues/magazines régionaux/nationauxNombre10 Système national de S&E est mis en place et opérationnelNombre1 Pourcentage des activités de passation de marchés exécuté conformément au plan de passation des marchés, au manuel d'exécution et aux procédures de l'IDA %100% Pourcentage de rapports présenté dans les 45 jours suivant la fin de la période concernée.%100% Pourcentage de sous-projets dotés d'un plan de gestion environnementale et sociale qui ont été efficacement mis en œuvre %100% Résultats attendus sur les 5 ans

11 Résultats obtenus dans la mise en œuvre du PTBA 2012 Adoption de la technologie triple ensachage par plus de producteurs ; Production de 190 tonnes de semences certifiées de sorgho et de niébé R2 par 47 producteurs individuels,15 OP et 1 Union ; La production de 7 tonnes de semences G4 de sorgho et de niébé au centre semencier de Lossa (près de Niamey).

12 5 visites inter-paysanne par région entre les producteurs de semences, ce qui permis de toucher 40 cadres dencadrement et 81 producteurs soit 121 personnes ; Diffusion des blocs multi nutritionnels densifiés (la formation a concerné 35 membres des associations des éleveurs des 8 régions du pays; Traitement de ha déclarés infestés dans le cadre de la lutte anti acridienne, Mise en œuvre du plan de formation (6 PhD, 8 Masters, 1 mission de mobilité) Résultats obtenus de la diffusion des technologies 2012

13 Transfert de technologies entre CNS Achat de 40 Tonnes de semences de riz Gambiaca auprès du CNS RIZ Mali, ce qui a permis demblaver près de 1350 ha au profit de 6249 riziculteurs, Vente de 37 têtes de bovins Azawak et Goudali au WAAPP/BURKINA (13 femelles Azawak dont 5 gestantes et 8 non gravides ; 16 femelles Goudali dont 8 gestantes et 4 non gravides ; 02 taurillons Goudali et 6 taurillons Azawak ) Vente de la technologie de fabrication des blocs multi nutritionnels densifiés et de et à lutilisation du Broyeur des fourrages grossiers et des grains au WAAPP/Benin (Trois (3) techniciens Béninois membres du PPAAO/WAAPP-Bénin et treize (13) techniciens Nigériens seront formés à partir du 18 au 24 février prochain; Résultats obtenus mise en œuvre du plan dactions du marché de technologies

14 Principales technologies à diffuser en 2013 Diffusion de bovins Azawak et de chèvres rousses à plus de 1000 bénéficiaires ; Diffusion des semences à double fin ( de sorgho et niébé en irrigué et en pluvial )sur plus de ha ; Diffusion de la pratique dinsémination artificielle à plus de 1300 bénéficiaires (outil damélioration du potentiel génétique dont la réussite nécessite un savoir tant sur le plan technique que sur la gestion des troupeaux); Diffusion des blocs multi nutritionnels densifiés et leur spécialisation par type de production et par zone agro écologique ; Large diffusion des sacs pics avec comme cible plus adoptants.

15 Inventaire des technologies Agricoles et forestières ; Elaboration dun guide simplifié sur les textes réglementaires sur les semences et pesticides et la traduction du guide en langue nationales; Mise en place dun site web ; Actualisation de la base de données sur les compétences en Elevage ; Renforcement des capacités des vulgarisateurs (formation, acquisition des motos) Principales activités prévues pour faciliter ladoption et transfert des technologies

16 Appui à la mise en place dun comité national dhomologation des technologies Mise en eouvre du plan dactions du marché des technologies : Vente BMD Bénin, Burkina, Côte dIvoire, Ghana et Mali ; Bovins Azawak (Burkina et Mali) ; Chèvre rousse de Maradi (Sénégal) Achat 2 variétés du riz irrigué du Mali (IER L1 et L2), 4 variétés du manioc du Ghana (CSIR Ampong, Orehia, Broni Bamkye, skalankye) 1 étuveuse du riz du Bénin. Principales activités prévues pour faciliter ladoption et le transfert des technologies

17 Temps lié au développement des technologies est relativement long (ex matière dinsémination artificielle ), Aptitude et la disponibilité des paysans à adopter les nouvelles technologies ( ladoption de nouvelles technologies demande de la part de ladoptant de renoncer à ses habitudes et de réapprendre un nouveau savoir-faire, ce qui constitue un facteur limitant pour la vulgarisation de ces innovations) Faible capacité daccès à la technologie (information, coût élevé, barrière linguistique…) Contraintes

18 Linsuffisance des mesures daccompagnement des technologies auprès des paysans, Pérennisation de innovations ( mise en place des plates formes multi acteurs), Absence de cadre de concertation entre recherche, OP et appui conseil (instaurer et renforcer le dialogue indispensable à la génération et la diffusion des technologies), Contraintes

19 Merci de votre aimable attention


Télécharger ppt "LE PPAAO-NIGER ET LES ENJEUX DE LADOPTION DES TECHNOLOGIES AGRICOLES."

Présentations similaires


Annonces Google