La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier dÉchange des Bonnes Pratiques pour le Renforcement de lIntégrité Dans Les Marchés Publics 4 Avril, Rabat Yves Allain, OCDE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier dÉchange des Bonnes Pratiques pour le Renforcement de lIntégrité Dans Les Marchés Publics 4 Avril, Rabat Yves Allain, OCDE."— Transcription de la présentation:

1 Atelier dÉchange des Bonnes Pratiques pour le Renforcement de lIntégrité Dans Les Marchés Publics 4 Avril, Rabat Yves Allain, OCDE

2 LES RECOURS EN DROIT COMMUNAUTAIRE DES MARCHES PUBLICS La législation communautaire des marchés publics : 2 Directives sur la passation des marchés –2004/18 : Administrations et Collectivités Publiques, –2004/17 : Secteurs Spéciaux (eau, énergie, transports, services postaux) 3 Directives recours –89/665 (Administrations) –92/13 (Secteurs Spéciaux) –ET 2007/66 (Modification des Dir. 98/665 et 92/13)

3 POURQUOI DES DIRECTIVES RECOURS ONT-ELLES ETE ADOPTEES ? Situation en : 2 Directives en vigueur Nombreuses violations Pas de recours réellement efficaces Pas de moyen dobliger les acheteurs a appliquer les règles communautaires

4 LANALYSE DE LA COMMISSION EUROPEENNE Louverture des marchés à la concurrence européenne nécessite un accroissement substantiel des garanties de transparence et de non-discrimination Des moyens de recours efficaces et rapides doivent être disponibles Les décisions illégales doivent pouvoir être suspendues à un stade ou elles peuvent encore être corrigées

5 DISPOSITIONS ESSENTIELLES DE LA DIRECTIVE 89/665 (1) Obligation pour les États membres de permettre à toute personne ayant ou ayant eu un intérêt à obtenir un marché et qui sestime lésée par une violation alléguée de contester la décision litigieuse

6 DISPOSITIONS ESSENTIELLES DE LA DIRECTIVE 89/665 (3) Les instances responsables des procédures de recours doivent pouvoir prendre les décisions suivantes : Prendre, par référé, des mesures provisoires pour corriger la violation alléguée ou empêcher dautres dommages, y compris suspendre la procédure Annuler les décisions illégales, y compris supprimer les spécifications techniques discriminatoires Accorder des dommages-intérêts

7 DISPOSITIONS ESSENTIELLES DE LA DIRECTIVE 89/665 (4) Des instances distinctes peuvent être responsables daspects différents des procédures de recours Les instances responsables des procédures de recours peuvent être de nature non-juridictionnelle Dans ce cas, leurs décisions doivent toujours être motivées par écrit Elles doivent en outre pouvoir faire lobjet dun recours juridictionnel

8 DISPOSITIONS ESSENTIELLES DE LA DIRECTIVE 92/13 La Directive 92/13 reprend les dispositions essentielles de la Directive 89/665 mais donne le choix aux États membres entre deux mécanismes pour mettre fin aux violations - Soit suspendre ou annuler les décisions illégales - Soit émettre un ordre de paiement si linfraction n est pas corrigée ou évitée (astreinte)

9 RESULTATS OBTENUS GRACE AUX DIRECTIVES 89/665 ET 92/13 Les États membres ont mis en place des procédures de recours rapides conformes aux directives 89/665 et 92/13 Les pouvoirs adjudicateurs respectent mieux les directives 2004/18 et 2004/17 (ex 92/50, 93/36 et 93/37)

10 POINTS FAIBLES DES DIRECTIVES 89/665 ET 92/13 Les instances chargées du traitement des recours perdent leur compétence lorsque le marché est signé, doù une course à la signature Un candidat potentiellement lésé ne peut faire un recours sil ne sait pas quune procédure irrégulière a été mise en œuvre (par exemple : une procédure négociée sans publication préalable dun avis)

11 PRINCIPALES MODIFICATIONS APPORTEES AUX DIRECTIVES 89/665 ET 92/13 PAR LA DIRECTIVE 2007/66 Obligation de respecter un délai de suspension dau moins 15 jours a compter de la date denvoi de la décision dattribution du marché aux candidats et soumissionnaires concernés, même si le marche est déjà signe Les marches de gré a gré attribuées irrégulièrement sont en principe privées deffet

12 LES 2 FACTEURS-CLES DE LEFFICACITE DES PROCEDURES DE RECOURS 1/ Des procédures de passation des marchés transparentes TRANSPARENCE = Dire ce quon veut faire Faire ce quon a dit Écrire ce quon a fait Publier ce quon a écrit

13 LES 2 FACTEURS-CLES DE LEFFICACITE DES PROCEDURES DE RECOURS 2/ Des procédures de recours rapides = Des procédures engagées et exécutées à un stade ou les violations peuvent encore être corrigées

14 Merci Thank you


Télécharger ppt "Atelier dÉchange des Bonnes Pratiques pour le Renforcement de lIntégrité Dans Les Marchés Publics 4 Avril, Rabat Yves Allain, OCDE."

Présentations similaires


Annonces Google