La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier, 2 Octobre 2006, Saly (Sénégal) Quelles contraintes au développement du secteur agricole et rural au Cameroun? Projet dAppui à lAgriculture Africaine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier, 2 Octobre 2006, Saly (Sénégal) Quelles contraintes au développement du secteur agricole et rural au Cameroun? Projet dAppui à lAgriculture Africaine."— Transcription de la présentation:

1 Atelier, 2 Octobre 2006, Saly (Sénégal) Quelles contraintes au développement du secteur agricole et rural au Cameroun? Projet dAppui à lAgriculture Africaine

2 Rabelais Yankam – Évaluation politiques agricoles Jean-Pascal Nkou – Interactions politiques macro-économiques et développement agricole Félix Bocagne – Évolution et situation actuelle de lagriculture Bouba Moumini – Évolution et situation actuelle de lélevage Marie Jeanine Atanga Nkodo – Aide au développement de lagriculture Tobie Ondoa Manga - Politiques agricoles domestiques Norbert Monkam – Structuration des organisations de producteurs et dialogue public-privé Paul Tchawa – Recherche et vulgarisation agricoles Remerciements aux experts camerounais

3 1. Grandes tendances de la production et de la productivité Production croissante depuis les années 60 (+2,7% moyenne annuelle) Changement de tendance de la production à partir du milieu des années 80: –Forte croissance des produits destinés au marché domestique : +3,4% dès 1987 (due à lenvolée des cultures vivrières) –Quasi-stagnation des produits industriels et dexportation (+0,9% de croissance dès 1987)

4 1.1 Situation des cultures vivrières Croissance régulière de la production (+1,9% entre 1961 et 2005) Envolée de la production à partir de 87 (+4%), augmentation de la commercialisation Production croissante importante pour 3 produits majeurs: –Sorgho: 12% de la production 95-05, 1,9% de croissance (croissance du rendement) –Maïs: 12% de la production 95-05, 2% de croissance (croissance de la superficie) –Manioc: 11% de la production 95-05, 3% de croissance (croissance de la superficie) Tendance positive des rendements: cf maïs –Cameroun: 2,9% de croissance –Australie: 2,6% –France: 2,5% –États-unis: 1,8%

5 1.1 Situation des cultures vivrières (suite) Importations de certains produits pour pallier la production insuffisante par rapport à la demande: riz et blé essentiellement. –Quasi-autosuffisance du Cameroun –Importations croissantes de céréales (+6,8% sur ) Échanges croissants avec la région (plantain)

6 1.2 Situation des produits animaux Croissance forte et régulière de la production (+3,4% entre 1961 et 2005) –Viande bovine: 40% des produits animaux, 3,6% de croissance sur –Volaille: 5% de croissance –Lait de vache: 4,7% de croissance Importations croissante de lait (+5,1% sur 61-03) Contraintes: maladies non traitées et manque de pâturage

7 1.3 Situation des cultures industrielles et dexportation Croissance ralentie depuis la crise économique –Chute du cours des matières premières –Hausse du coût des intrants depuis la libéralisation de 94 Chute de la production et hausse du coût de production Problèmes structurels –Vieillissement des vergers et des exploitants –Rendements faibles (cf café) ? Taux de change: après la dévaluation de 94, le taux de change en terme réel continue de sapprécier Augmentation de la part des CIE dans la production agricole totale (20% en 1961 contre plus de 30% depuis 2000)

8 2. Facteurs de production 2.1 Main dœuvre agricole: PIB agricole croissant (+3,3% entre 1970 et 2003) plus rapide que Australie (2,3%), France (1,2%), États-unis (1,9%) PIB agricole par travailleur croît plus vite que le nombre de travailleurs Augmentation de la population active agricole (+1,4% de croissance entre 1970 et 2003) Population vieillissante, exode rural ? Excès de main dœuvre agricole ? Sous-emploi?

9 2.2 Intrants (engrais) Croissance forte de la consommation dengrais (+4,7% sur 61-02) –supérieure à quelques pays OCDE Australie: 2,4% France: 1,6% États-unis: 1% –mais niveau bien inférieur Engrais importés en totalité –Forte hausse des cours depuis la libéralisation impact négatif sur revenu issu des cultures dexportation

10 2.3 Transports Réseau restreint et de mauvaise qualité (climat, entretien, système dinvestissement, priorités…) Forte proportion de véhicule anciens et en mauvais état Contrôle de gendarmerie/ taxes sauvages (jusquà 30% des charges totales des produits vivriers) Très fortes contraintes pour les ruraux: - Coût de transport très cher, donc coût de produits aussi - Enclavement des zones rurales - Problème daccès aux marchés pour produits vivriers

11 Quelles contraintes au développement du secteur? Bonne performance de la production agricole et animale –Quasi-autosuffisance alimentaire (sauf céréales) –Intrants largement utilisés même si chers Produits vivriers en forte croissance depuis le milieu des années 80 –Rendements fortement croissants –Croissance des échanges dans la région Cultures industrielles/dexportation en perte de vitesse et problèmes structurels –Rendements faibles –Baisse de la production –Hausse du coût de production –Nouveau souffle avec la banane (+4,8% de croissance entre 1961 et 2005) et lananas (+7,8%)? Manque dinfrastructures (routes en particulier) pour assurer les débouchés

12 Finalement, le Cameroun ne présente pas les caractéristiques typiques des pays dAfrique subsaharienne –Croissance des rendements –Poids et croissance du PIB agricole –Population active rurale décroissante et vieillissante Tendances typiques des pays développés Attention cependant: réelle différence en terme de niveau (en particulier, revenu par habitant) Quelles contraintes au développement du secteur? (suite)

13 Agriculture Policy (at home and abroad) Overview of agricultural policy developments in the 90's Broad trends in support to farmers and the sector Trade and aid Conclusions

14 Agricultural Policy Developments Radical reform in the 90's: Withdrawal of state involvement in marketing (except cotton) Export taxes (of ~30% on traditional exports) eliminated Government role in pricing and distribution of inputs ended Budget expenditures slashed (by 75% from '91 level) Import tariffs (~20%, main imports; <5% sector average) only remaining price policy instrument

15 Agriculture Sector Support Divergent trends: Market Price Support Budget International Aid Total

16 Market Price Support (due to difference between domestic and world price) MPS due to border measures: export taxes/tariffs Accounts for 99.9% of all producer support Up-trend due only to eliminating export taxes in '94 Import tariffs average ~20% main imports

17 Cameroon Producer Support (relatively low compared to others) Estimated %PSE by country and for the OECD averages

18 Budget support (total for three Ministries: agriculture, forest & fish) Total down by 75% over entire period

19 Allocation of program expenditures Total down by 62% over entire period R&D, Extension took heaviest hits

20 Agriculture Sector Aid Highly variable year to year Declining share of total aid

21 Aid & Trade Total agricultural sector aid < 1% of Cameroon's Ag GDP Actual 'effective' spending much less (administration costs, classification issues) Other countries' trade protection of farm products exported by Cameroon reduces Ag GDP by an estimated 2 to 4% Cameroon's trade protection of farm products imported from other countries boosts Ag GDP by 2 to 4% …but not for the same commodities of course

22 What is going on here? Recalling from Adelines presentation: agricultural output growing strongly agricultural productivity improving (yields, GDP, GDP/worker) production for home consumption growing faster than exports All these developments occurred while or following: end of state involvement in output and input markets sharp reductions in government spending on the sector fluctuating and low levels of sector aid flows little change in rates of trade protection in export markets

23 Structural adjustment programs really do work!? Agricultural policy really doesnt matter? Agricultural policy matters but in medium/long term? The real problem is not with agriculture but with development? Conclusions/Speculations/Questions


Télécharger ppt "Atelier, 2 Octobre 2006, Saly (Sénégal) Quelles contraintes au développement du secteur agricole et rural au Cameroun? Projet dAppui à lAgriculture Africaine."

Présentations similaires


Annonces Google