La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER REGIONAL DE DISSEMINATION DES NORMES DE QUALITE DE SERVICE EN EAU ET ASSAINISSEMENT ADAPTEES AU CONTEXTE AFRICAIN Préparation au test en Afrique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER REGIONAL DE DISSEMINATION DES NORMES DE QUALITE DE SERVICE EN EAU ET ASSAINISSEMENT ADAPTEES AU CONTEXTE AFRICAIN Préparation au test en Afrique."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER REGIONAL DE DISSEMINATION DES NORMES DE QUALITE DE SERVICE EN EAU ET ASSAINISSEMENT ADAPTEES AU CONTEXTE AFRICAIN Préparation au test en Afrique des projets de normes issus des travaux du comité technique ISO TC 224. Atelier WBI/ONEP Rabat, Maroc du 22 au 25 Mai 2007

2 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai CONTEXTE AFRICAIN DE LA NORMALISATION Usher Sylvain, Secrétaire Général ASSOCIATION AFRICAINE DE LEAU

3 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai ) PRESENTATION DE LASSOCIATION AFRICAINE DE LEAU 1-1) LHistoire 1-2) Les Objectifs - Les Organes - Les Membres - Les Partenaires - Les actions 1-3) Le Water Operators Partnership Programme des Nations Unies 2) LES COMITES ISO EN AFRIQUE 2-1) Comites Membres 2-2) Membres Correspondants 2-3) Membres abonnés 3) RESEAU NORMALISATION ET FRANCOPHONIE (RNF) 4) ORGANISATION REGIONALE AFRICAINE POUR LA NORMALISATION - ARSO 5) LES NORMES ET LES SOCIETES DEAU EN AFRIQUE 5-1) Les Normes de lOrganisation Mondiale de la Santé sur la Qualité de lEau 5-2) La certification Qualité ISO 9001 version 2000 et AFAQ : Association Française de lAssurance Qualité. -La norme ISO 9001 version Principe PDCA ou roue de Deming -Détail de la norme ISO version ) CONCLUSION PLAN DE LA PRESENTATION

4 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Plusieurs Responsables des Organismes intervenant dans le Secteur de l Eau Potable et de l Assainissement en Afrique ont décidé, en Février 1980 de constituer une Association dénommée: L UNION AFRICAINE DES DISTRIBUTEURS D EAU (U.A.D.E) la SODECI Cote dIvoire la SBEE Bénin la SNEC Cameroun la SEEG Gabon la DEG Guinée lONE Haute volta lEDM, Mali la NIGELEC Niger la SONEES Sénégal Dautres se joindront à eux dans la réalisation de ce projet, Il sagit : du Nigéria, du Maroc, de la SONEDE(Tunisie), de la LWSC(Liberia ), de la GUMA Valley(Sierra Leone), de lAlgérie, de la SNE(RCA), de la WSN(Kenya). LHISTOIRE FEVRIER 1980 LAssociation Africaine de lEau

5 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Assurer une action coordonnée pour lacquisition et lamélioration des connaissances de ses Membres en matière dEau Potable, dAssainissement et dEnvironnement notamment sur les plans technique, juridique, administratif et économique ; Favoriser constamment les échanges dinformation dans tous les domaines touchant à lEau Potable, à lAssainissement et lEnvironnement Susciter, de favoriser et de promouvoir toutes actions de coopération et déchanges en matière de formation professionnelle ; Promouvoir les contacts, échanges et relations entre professionnels du secteur de lEau Potable en Afrique et dans le Monde. LAssociation organise des congrès, des colloques des séminaires,des ateliers et des sessions techniques LAssociation Africaine de lEau LES OBJECTIFS LES ORGANES LE CONGRES LASSEMBLEE GENERALE LE COMITE DE DIRECTION LE CONSEIL SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE LE SECRETARIAT GENERAL LA STRUCTURE DE COMMUNICATION LES RESSOURCES Elles sont essentiellement constituées par les cotisations des membres et exceptionnellement de dons et de subventions.

6 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai LAssociation Africaine de lEau LE CONGRES Le prochain CONGRES de lAssociation Africaine de lEau se déroulera à COTONOU au BENIN du 25 au 28 février 2008 « PARTENARIAT ET BONNE GOUVERNANCE POUR LATTEINTE DES OBJECTIFS DU MILLENIUM POUR LE DEVELOPPEMENT DANS LE SECTEUR DE LEAU ET DE LASSAINISSEMENT EN AFRIQUE » Thème du 14 ième CONGRES de lAAE COTONOU 2008 :

7 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai LAssociation Africaine de lEau Tout organisme de chaque pays Africain chargé du Service Public de la Production et de la Distribution de lEau potable et de l Assainissement. De 18 membres à sa création, aujourdhui lAssociation regroupe 70 membres actifs venant de 30 pays LES MEMBRES ACTIFS LES MEMBRES ACTIFS LES MEMBRES AFFILIES LES MEMBRES AFFILIES Tout organisme et opérateurs économiques sintéressant directement ou indirectement au secteur de l eau potable et à l assainissement en Afrique. Les membres affiliés regroupent aujourdhui plus de 60 sociétés et institutions provenant de lensemble des continents. LES MEMBRES DHONNEURS LES MEMBRES DHONNEURS Toute personne physique ou morale, qui a rendu d éminents services à l Association et qui par son action a contribué efficacement à son développement. LES MEMBRES INDIVIDUELS LES MEMBRES INDIVIDUELS Toute personne physique sintéressant directement ou indirectement au secteur de leau potable et à l assainissement en Afrique. LES CATEGORIES DE MEMBRES

8 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai LES PARTENAIRES BADBanque Africaine de Développement. UPDEALUnion des Producteurs et Distributeurs dÉlectricité en Afrique ESAREastern and Southern African Region GREA AOCGroupe Régional de lEau et de lAssaini pourlAfrique de lOuest et du Centre WSPWater and Sanitation Program World bank PDM Partenariat pour le Développement Municipal LAssociation Africaine de lEau CMEConseil Mondial de lEau AIE Association Internationale de lEau CDECentre de développement des Entreprise des pays ACD de lUE OMSOrganisation Mondiale de la Santé OIEOffice International de lEau CCEAConseil de Concertation pour lEau et lassainissement GWPGlobal Water Partnership AFDAgence Française de Développement UNESCOÉducation Science et Culture BM Banque Mondiale WBI World bank Institute CWWA Association Canadienne de leau et de lAssainissement

9 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai RENFORCEMENT DES CAPACITES CLE DE LA PERFORMANCE LAssociation Africaine de lEau y contribue : réunions techniques, séminaires, ateliers, Congrès, Session de formation, mise en réseau des professionnels Quelques projets en cours à lAAE Lune des priorités dans les actions de lASSOCIATION AFRICAINE DE LEAU : LAssociation Africaine de lEau LES ACTIONS DE LASSOCIATION AFRICAINE DE LEAU

10 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Réforme du Secteur de lEau et de lAssainissement Contractualisation Certification et Normalisation Réduction des Eaux Non Facturées Un Programme dateliers régionaux avec un partenaire privilégié : WBI (World Bank Institute) Le secteur de lEau et de lAssainissement en Afrique Actions de lAAE (Ateliers régionaux )

11 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Renforcement de Capacité de lAAE dans le domaine de la bonne gouvernance des Sociétés deau et dassainissement. Lamélioration de la gestion des Sociétés deau et dassainissement par lutilisation rationnelle des Indicateurs de performance Renforcement de capacité en matière de maintenance des Sociétés deau et dassainissement. Quatre Sociétés vont bénéficier dune subvention pour la mise en place dune démarche maintenance efficiente. WUP AAE OIEau Avec lOffice International de lEau, Water and Sanitation Program de Banque Mondiale (WSP Afrique) Avec le CDE- PROINVEST Centre de Développement des Entreprises, dept. de lUE pour les pays ACP Mise en place dun Partenariat avec le Centre des Nouvelles Technologie de lEau dEspagne et lONEP du Maroc dans la cadre de la formation des membres de lAAE en Assainissement en milieu rural CENTA - CENTRE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LEAU EN ANDALOUSIE ESPAGNE – ONEP Maroc AAE Le secteur de lEau et de lAssainissement en Afrique (Quelques projets en cours à lAAE)

12 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai AAE ONEP et des Bailleurs de fonds Convention tripartite AAE ONEP et des Bailleurs de fonds dans le cadre de la formation au centre de formation de lONEP AAE SONEDE de Tunisie et BAD Convention tripartite AAE SONEDE de Tunisie et BAD dans la cadre de la formation des membres de lAAE dans le centre de formation de la SONEDE de Tunisie Formation des Cadres et Techniciens des sociétés membres de lAAE dans le métiers de lEau et de lAssainissement. Tout frais pris en charge par les bailleurs de fonds Le secteur de lEau et de lAssainissement en Afrique (Quatre Conventions) FORMATION Conseil Mondial de lEau Convention de Partenariat avec le Conseil Mondial de lEau Axes de partenariat: 1.Recherche de financement pour les infrastructures 2.Assainissement Urbain et rural 3.Renforcement des Capacités Partenariat pour le Développement Municipal Convention de partenariat avec le Partenariat pour le Développement Municipal Axes de partenariat: 1.Capitalisation des échanges dexpérience en matière de gestion du secteur de lEau et de lAssainissement et diffusion auprès des collectivités locales. 2.Renforcement de capacités à travers la formation 3.Contribution au débat sur le politique de leau et de lAssainissement

13 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Mise en place dun comité de Normalisation dans le cadre de la mise en œuvre des Normes ISO/TC Assurer une veille informative sur les normes 2.Réaliser des études et évaluation sur lapplication lapplicabilité des normes 3.Impulser la création de normes spécifiques pour lAfrique 4.Appuyer les sociétés dans leur démarche de normalisation grâce à des guides dapplication et à des boîtes à outils (« tool-kits ») 5.Faciliter le lien avec ISO et avec les comités nationaux de normalisation 6.Faire un guide (liste + objectifs) des normes existantes dans le secteur - bibliothèque de normes 7.Avoir une activité spécifique sur les normes concernant les produits prohibés (plomb, amiante, etc.) 8.Enclencher une réflexion répondant aux attentes des membres de lAAE, notamment sur les produits, les « process » et les procédures. Le secteur de lEau et de lAssainissement en Afrique (Mise en place dun comité ISO/TC224) Les Normes ISO/TC 224 sont des Normes liées aux Activités de service relatives à l'alimentation en eau potable et à l'assainissement. ISO/CD Lignes directrices pour le service à l'usager ISO/CD Lignes directrices pour l'évaluation du service ISO/CD produit et pour le management des services d'assainissement ISO/CD Lignes directrices pour l'évaluation du service ISO/CD produit et pour le management des services d'eau potable ISO/CD LAssociation Africaine de lEau est membre du Comité Technique de lISO TC/224

14 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies « Le Water Operators Partnership » - BUTS, VISION, MISSIONS - LES PRINCIPES DIRECTEURS - LES THEMES PRIORITAIRES - GOUVERNANCE ET POLITIQUES OPERATIONNELLES Le secteur de lEau et de lAssainissement en Afrique (Mise en place du Water Operators Partnership des Nations Unies)

15 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies: Water Operators Partnership But: l AWOP soutiendra les pays africains dans leurs efforts de réalisation dun accès aux services deau et dassainissement pour tous avec les OMD comme référence commune. Vision : lAWOP est un programme appartenant aux sociétés de distribution deau et mis en oeuvre par elles, ouvert à tous les groupes dintérêt impliqués dans les SEA. Lappropriation par les sociétés de distribution deau se fera en plaçant le programme de lAWOP (AWOPP) sous la direction des structures des associations africaines et par le fait que des sous- programmes et projets spécifiques de lAWOP seront rattachés aux sociétés de distribution deau. Mission : lAWOP favorisera la mise au point et le perfectionnement des SEA au travers une collaboration accrue entre les opérateurs du secteur de leau pour le plaidoyer, lapprentissage, le réseautage et les partenariats dappui entre sociétés. BUT, VISION, MISSION Le Compendium dactions (COA) – ou " Plan d'Actions Hashimoto " – a été annoncé par les Nations Unies pendant la 4ème FORUM MONDIAL DE LEAU à MEXICO. Lune des recommandations du Plan dAction Hashimoto est de créer et mettre en œuvre un mécanisme global pour promouvoir un partenariat des opérateurs du secteur de leau, WOP. Le WOP a reçu l'approbation du monde entier et l'appui en particulier du Secrétaire Général de l'ONU et le Président de la Banque Mondiale.

16 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies Water Operators Partnership 1.Rassembler et soutenir les réseaux, partenariats et organisations existants, en accordant une priorité aux sociétés de distribution deau... 2.Favoriser un partage dexpérience systématique et structuré, provenant dexpérience au niveau régional et mondial impliquant des partenariats dappui entre sociétés. 3.Répondre aux besoins exprimés par les sociétés de distribution deau participantes et les intervenants du secteur. 4.Réunir les intervenants du secteur et organiser les activités aux niveaux les plus approprié, compte tenu des usages et de lefficacité des coûts. 5.Sengager vis à vis du développement et de la mobilisation des capacités régionales, en particulier en utilisant les centres de ressource et de formation ainsi que les institutions de recherche en Afrique. 6.Assurer la transparence, la responsabilité et lefficacité des interactions entre partenaires. 7.Assurer une structuration financière à but non lucrative utilisant des pratiques saines en matière commerciale en conformité avec les principes de Global WOP. 8.Assurer un plan de financement cohérent, abordant la question de la continuité du Secrétariat et permettant la visibilité nécessaire à une planification solide. PRINCIPESDIRECTEURS

17 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies Water Operators Partnership 1.Les Systèmes dInformatique de Gestion : suivi et évaluation, évaluation de la performance, Benchmarking, perfectionnement continu. 2.Prestations aux Défavorisés : politiques et stratégies en faveur des pauvres, financement et questions tarifaires (garantir lassainissement) 3.Feuille de route des OMD pour les SAE, ainsi que Planification et Financement à Long-Terme 4.Développement des Ressources Humaines et Renforcement des Capacités 5.Développement des Infrastructures et Gestion des Atouts 6.Plaidoyer et Communication 7.Accès à un Assainissement Adéquat 8.Leau et les services dAssainissement dans les petites villes. LES THEMES PRIORITAIRES

18 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies Water Operators Partnership 1.Le CONSEIL REGIONAL Le Conseil Régional (CR) réunira tous les intervenants clés. Son rôle sera de permettre une guidance stratégique, favoriser la coordination et faciliter les relations avec les partenaires au financement. Au sein de ses membres, nous trouverons : LAAE-ESAR/IWA le Coordinateur du Programme (PCSU) Les organisations régionales (AMCOW, BAD/AWF) Les ONG régionales (WaterAid, ANEW) Les acteurs Internationaux / régionaux : (UN-HABITAT, PEA, UE plus les bailleurs de fonds) Les sociétés de distribution deau impliquées dans la mise en œuvre dactivités spécifiques. 2.Le Comité des Programmes Le Comité des Programmes est un organe du Conseil Régional créé pour superviser et soutenir le Secrétariat du WOP. Le CP étudiera aussi bien les programmes de travail annuels et les budgets, que les rapports annuels et surveillera le suivi des recommandations du Conseil Régional. 3.Le Secrétariat du WOP Le Secrétariat du WOP sera en charge des fonctions clés suivantes: Planification, coordination et surveillance de lensemble du programme ; Levée de fonds et planification financière ; Coopération avec Global WOP; communication et diffusion (site web) ; et Aider les groupes de partenaires à préparer des sous- programmes/projets. GOUVERNANCE ET POLITIQUES OPERATIONNELLES Le programme AWOP sera conjointement mené par lAAE et ESAR/IWA.

19 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Programme des Nations Unies Water Operators Partnership 06 au 08 Décembre 2006 à NAIROBI KENYA : Atelier sur le partenariat entre opérateurs du secteur de leau et de lAssainissement pour lamélioration des Performance des Sociétés deau 24 au 26 Avril 2007 Johannesburg South Africa : Atelier de création du Water Operators Partnership Région Afrique Août 2007 Stockholm World Water Week : Lancement du Global WOP Janvier 2008 Singapour : 1er Convention des WOP 25 au 28 Février 2008 Cotonou Benin - CONGRES de lAssociation Africaine de lEau : Lancement du African WOP LES DATES IMPORTANTES

20 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai ) LES COMITES ISO EN AFRIQUE 2-1) Comites Membres 2-2) Membres Correspondants 2-3) Membres abonnés 3) RESEAU NORMALISATION ET FRANCOPHONIE (RNF) 4) ORGANISATION REGIONALE AFRICAINE POUR LA NORMALISATION - ARSO 5) LES NORMES ET LES SOCIETES DEAU EN AFRIQUE 5-1) Les Normes de lOrganisation Mondiale de la Santé sur la Qualité de lEau 5-2) La certification Qualité ISO 9001 version 2000 et AFAQ : Association Française de lAssurance Qualité. -La norme ISO 9001 version Détail de la norme ISO version Principe PDCA ou roue de Deming 6) CONCLUSION LAssociation Africaine de lEau

21 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai LOrganisation Internationale de Normalisation regroupe 3 catégories de membres. Il sagit : 1.Les COMITES MEMBRES Les Comités de lOrganisation Internationale de Normalisation (ISO) en Afrique 2.Les MEMBRES CORRESPONDANTS 3.Les MEMBRES ABONNES

22 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Un comité membre de l'ISO est l'organisme national " le plus représentatif de la normalisation dans son pays ". Les comités membres sont habilités à participer avec plein droit de vote à tout comité technique et à tout comité de politique générale de l'ISO. 1.Afrique du Sud (SABS) 2.Algérie (IANOR) 3.Botswana (BOBS) 4.Côte-d'Ivoire (CODINORM) 5.Ghana (GSB) 6.Kenya (KEBS) 7.Libyenne, Jamahiriya arabe (LNCSM) 8.Maroc (SNIMA) 9.Maurice (MSB) 10.Nigéria (SON) 11.Soudan ( SSMO) 12.Tanzanie, République unie de (TBS) 13.Tunisie (INNORPI) 14.Zimbabwe (SAZ) 15.Égypte (EOS) 16.Éthiopie (QSAE Les Comités Membres Les Comités de lOrganisation Internationale de Normalisation (ISO) en Afrique

23 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Un membre correspondant est en général une organisation dans un pays qui n'a pas encore entièrement développé son activité nationale en matière de normalisation. Les membres correspondants ne prennent pas une part active aux travaux techniques et d'élaboration de politiques mais ont le droit d'être tenus pleinement informés des travaux qui présentent pour eux un intérêt. 1.Angola (IANORQ) 2.Burkina Faso (FASONORM) 3.Bénin (CEBENOR) 4.Cameroun (CCNQ) 5.Erythrée (ESI) 6.Guinée (INNM) 7.Guinée-Bissau (DSNPQ) 8.Madagascar (BNM) 9.Malawi (MBS) 10.Mozambique (INNOQ) 11.Namibie (NSIQO) 12.Ouganda (UNBS) 13.Rwanda (RBS) 14.Sénégal (ASN) 15.Togo (CSN) 16.Zambie (ZABS) Les Membres Correspondants Les Comités de lOrganisation Internationale de Normalisation (ISO) en Afrique

24 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai La catégorie de membres abonnés a été créée pour des pays à économie très limitée. Ces membres abonnés paient une cotisation réduite qui leur permet néanmoins de rester en contact avec la normalisation internationale 1.Burundi (BBN) 2.Lesotho (LSQAS) Les Membres Abonnés Les Comités de lOrganisation Internationale de Normalisation (ISO) en Afrique

25 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Il a été mis en place à l'issue de l'Assemblée Générale de l'ISO d'Ottawa en septembre 2006 et a reçu le soutien officiel de Organisation Internationale de la Francophonie ( l'OIF).. Les initiateurs sont: Le Réseau Normalisation et Francophonie (RNF) - Le Bureau de Normalisation du Québec (BNQ), - Le Conseil Canadien des Normes (CCN) - LAgence Française de Normalisation (AFNOR)

26 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Le Réseau Normalisation et Francophonie (RNF) - Le renforcement de la collaboration et des actions communes des instituts de normalisation des pays de la Francophonie membres de l'ISO - Le renforcement de la participation et de l'expertise francophones dans les comités techniques de l'ISO, - L'accroissement des manifestations, séminaires de formation, rencontres abordant en français les thèmes d'actualité de la normalisation, - L'élargissement et l'accélération des traductions de projets de norme vers le français. - Laugmentation des retombées positives de la normalisation internationale en faveur des pays en développement de la Francophonie dans un contexte multiculturel de développement durable Les objectifs du Réseau Normalisation et Francophonie (RNF) sont :

27 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai LOrganisation Régionale Africaine pour la Normalisation (ARSO) ARSO (African Regional Organisation for Standardisation - Organisation Régionale Africaine pour la Normalisation) vit le jour le 10 janvier 1977 à Accra Ghana. LARSO est une organisation Intergouvernementale dont la mission est de faciliter le commerce Intra Africain global en encourageant la qualité par la coordination et lharmonisation des normes et la vérification de la conformité en Afrique. Lagriculture et les produits alimentaires, Lagriculture et les produits alimentaires, Le bâtiment et le génie civil, Le bâtiment et le génie civil, La construction et la métallurgie mécanique La construction et la métallurgie mécanique Le génie chimique, Le génie chimique, L'électrotechnique, L'électrotechnique, Les textiles, Les textiles, Le transport et les communications, Le transport et les communications, La protection de l'environnement La protection de l'environnement La lutte contre la pollution La lutte contre la pollution ARSO a développé 733 normes de base et générales sur les domaines suivants :

28 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Les Normes et les Sociétés dEau en Afrique Selon lONU personnes meurent quotidiennement de par le monde par manque deau potable et défaut dassainissement, cela revient à environ 300 Boeing qui sécrase au sol chaque jour. L'Organisation Mondiale de la Santé ou OMS (WHO pour World Organisation Health), a instauré quelques lignes directrices concernant la qualité requise pour que l'eau soit dite potable. Ces lignes directrices sont les références internationales qui garantissent une eau saine et donc potable. Les dernières lignes directrices en date sont celles qui ont été prononcées par l'OMS à Genève en Les Normes et lOrganisation Mondiale de la Santé sur la Qualité de leau

29 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Les Normes et les Sociétés dEau en Afrique Qualité organoleptique (couleur, turbidité, odeur, saveur) Paramètres physico-chimiques naturels (température, pH, chlorures: 200 mg/l, sulfates : 250 mg/l, etc.) Substances indésirables (nitrates : 50 mg/l, nitrites, etc.) Substances toxiques (arsenic, cadmium, plomb, hydrocarbures, etc.) Paramètres microbiologiques (l'eau ne doit pas contenir d'organismes pathogènes) Pesticides Les Normes et lOrganisation Mondiale de la Santé sur la Qualité de leau Les Paramètres pouvant être respectés sont: Les Normes les plus utilisées par les Sociétés deau sont donc celles élaborées par lOMS et relatives à la Qualité de leau distribuée. 1

30 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Les Normes et les Sociétés dEau en Afrique Management de Processus et la satisfaction des clients La norme ISO 9001 fait partie des normes ISO 9000 relatives aux systèmes qualité, elle donne les exigences organisationnelles qui sont requises pour l'existence d'un système de management de la qualité La gestion de la qualité est l'ensemble des activités qui concourent à l'obtention de la qualité dans un cadre de production de biens ou de services La certification Qualité ISO 9001 version 2000 et AFAQ : Association Française de lAssurance Qualité. 2 Basée sur

31 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Les Normes et les Sociétés dEau en Afrique Démontrer l'aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences du client et aux exigences réglementaires applicables. Chercher à accroître la satisfaction des clients par l'application efficace du système, et en particulier, mettre en œuvre un processus d'amélioration continue (selon le principe PDCA ou roue de Deming) La certification Qualité ISO 9001 version 2000 et AFAQ : Association Française de lAssurance Qualité. 2 Mettre en œuvre un système de management de la qualité selon les exigences de la norme ISO 9001-Version 2000 consiste à : (selon le principe PDCA ou roue de Deming) Plan : ce que l'on va faire Do : production Check : mesure, vérification Act : décision améliorative, corrective

32 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai Les Normes et les Sociétés dEau en Afrique L'écoute client Leadership L'implication du personnel L'approche processus Le management par approche système L'amélioration continue L'approche factuelle pour la prise de décision La relation avec les fournisseurs La certification Qualité ISO 9001 version 2000 et AFAQ : Association Française de lAssurance Qualité. 2 La Norme ISO 9001 est basée sur 8 principes de management : Le texte de la norme ISO 9001 aborde les 4 processus principaux : La responsabilité de la direction Le management des ressources La réalisation du produit Les processus de mesure, d'analyse et d'amélioration continue

33 WBI/ONEP, Atelier ISO Rabat, mai CONCLUSION LAssociation Africaine de lEau LAssociation Africaine de leau, qui ne peut demeurer en reste au niveau de lélaboration des normes et de toute la problématique de la Normalisation a donc mis en place un 5ième Comité spécialisé appelé Comité Normalisation dont les objectifs sont entre autre daccompagner les démarches qualité des sociétés. LAAE est donc convaincue de lutilité des Normes ISO/TC 224 et est favorable à tout ce qui peut militer en la faveur de lamélioration des performances des Sociétés deau dAfrique afin de contribuer à latteinte des objectifs du Millenium pour le Développement qui pour lAfrique demeure un vrai challenge.


Télécharger ppt "ATELIER REGIONAL DE DISSEMINATION DES NORMES DE QUALITE DE SERVICE EN EAU ET ASSAINISSEMENT ADAPTEES AU CONTEXTE AFRICAIN Préparation au test en Afrique."

Présentations similaires


Annonces Google