La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AGENCE NATIONALE DAPPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL Valorisation énergétique des coques de cacao à Méagui, Côte dIvoire M. GUEDE BEHINAN Directeur Général de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AGENCE NATIONALE DAPPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL Valorisation énergétique des coques de cacao à Méagui, Côte dIvoire M. GUEDE BEHINAN Directeur Général de."— Transcription de la présentation:

1 AGENCE NATIONALE DAPPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL Valorisation énergétique des coques de cacao à Méagui, Côte dIvoire M. GUEDE BEHINAN Directeur Général de lANADER Conférence régionale sur la finance carbone Dakar, 12 au 14 février 2008

2 Plan de la présentation Contexte du projet Objectifs visés Description du projet et des activités prévues Opportunités de transfert de technologies propres Promoteurs et participants du projet Etat de développement du projet Financement du projet Conclusion

3 1- Contexte national La Côte d'Ivoire est un pays essentiellement agricole dont la richesse repose sur le binôme café/cacao En 1993, l'agriculture employait 2/3 de la population active et contribuait pour 33% au PIB et pour 66% aux revenus d'exportation La superficie des aires cultivables est de 17 millions d'ha dont 6,5 millions d'ha environ sont cultivés aujourdhui Le binôme café cacao occupe environ 2,5 millions dha pour planteurs individuels regroupés dans les zones Est, Sud et Sud-Ouest du pays.

4 Contexte spécifique du projet Le non recyclage des résidus agricoles et délevage Une agriculture itinérante sur brûlis Des difficultés de financement de l'agriculture et de l'élevage

5 Avènement de lANADER Les problèmes du monde rural ont amené le gouvernement à entreprendre des réformes importantes dans le secteur agricole 1993: Création de l'Agence Nationale d'Appui au Développement Agricole (ANADER) société d'économie mixte de type particulier, reprenant les activités de vulgarisation agricole des trois structures agricoles : ex-CIDV, ex-SATMACI, ex-SODEPRA répond à ce souci. Depuis le 16 avril 1998: ANADER est devenue une société anonyme à participation financière minoritaire de l'Etat

6 LANADER a pour objectif spécifique, de fournir des services agricoles efficaces aux exploitants à travers: un système de vulgarisation renforcé et diffusant des technologies adaptées aux contraintes des exploitants et préservant l'environnement, avec un appui spécifique aux femmes et aux jeunes; des technologies mises au point par la recherche et transférées répondant aux contraintes des exploitants agricoles; la promotion à la base des Organisations Professionnelles Agricoles pour en faire des entreprises économiquement viables; le renforcement des compétences et la capacité d'adaptation des agents à leurs postes; un système d'information et de gestion des données techniques répondant aux besoins des demandeurs.

7 Contraintes et Défis du Secteur du Cacao Rareté ou absence de technologie de transformation des produits agricoles Le séchage du cacao se fait pour certains sur aire de séchage élevé et adapté Mais pour la majorité des producteurs de cacao, le séchage se fait sur aire de séchage non conseillée par lencadrement, dans des conditions dhumidité ambiante permanente Qualité du cacao marchand dévaluée, et perte de revenus pour le planteur et donc pour le PIB national Résidus de récolte polluant lenvironnement des plantations et des villages, entraînant ainsi des maladies telles que la pourriture brune des cabosses du cacao, le Phytophtora

8 Comment réagir face aux défis de lindustrie du cacao? Nécessité de transfert de technologie de transformation des produits agricoles, notamment le cacao Les résidus de récolte du cacao sont abondants et non utilisés Ces résidus peuvent être transformés en énergie thermique et électrique par cogénération Existence dun besoin réel damélioration de la qualité du cacao de la part des paysans Le projet de cogénération utilisant des résidus de récolte, améliore les revenus des paysans tout en intégrant les considérations environnementales

9 Promouvoir la technologie de la cogénération, comme moyen daméliorer la qualité du cacao ivoirien et les conditions de vie des paysans à lhorizon Objectifs visés par le projet Dans le cadre de ses missions dappui au développement du monde rural, lANADER a entrepris de réaliser ce projet de cogénération (chaleur et électricité) à Méagui (Département de Soubré). Le projet vise un objectif ultime, celui de lamélioration des conditions de vie du paysan Deux objectifs spécifiques sy rattachent: 1) améliorer le séchage du cacao grâce à la chaleur produite par lutilisation des résidus décabossage de cacao; 2) produire de lélectricité pour les besoins des paysans

10 Le projet de cogénération à biomasse de Méagui Le projet consiste en la production simultanée de chaleur et délectricité à partir des coques de cacao (1 kg de cacao génère 8 kg de résidus) La chaleur produite par cogénération servira au séchage du cacao pour en améliorer la qualité et lélectricité à lusage domestique des planteurs Les préoccupations environnementales ainsi que les enjeux liés à lamélioration des revenus et conditions de vie des paysans ont incité lANADER à choisir cette option énergétique propre.

11 Localisation du projet SITE DU PROJET

12 Les activités du projet La cogénération fournira de l'énergie électrique et de la chaleur en se servant de 10 à 30% moins de combustibles qu'il serait nécessaire pour produire la même quantité d'électricité et de chaleur séparément Le projet de lANADER vise aussi à obtenir des crédits carbone à partir de ce choix technologique

13 4- Technologie proposée Il sagit de centre de séchage composé – dun système de séchage alimenté par de la vapeur (bâtiments, séchoirs, extracteurs, salle de conditionnement des produits, contrôle de qualité et paramètres physico-chimiques) – dunités de cogénération fonctionnant à partir de la biomasse (chaudière, convoyeur, stockage de biomasse, turbine à vapeur, alternateur et poste de transformation) La biomasse considérée ici est composé essentiellement de coques de cacao séchées

14 Selon les évaluations effectuées par les techniciens de lANADER et validées par les experts, le système de cogénération de Méagui aura une capacité totale de 557 KW, soit 39 MW pour les 70 unités nationales Dimensionnement de lunité pilote de cogénération à biomasse de Méagui Source: usine de PALMCI de Toumanguié (Aboisso) production thermique et électrique pour lusine dextraction dhuile de palme

15 5- Participants du projet 1.Promoteur : ANADER L'ANADER est une société d'économie mixte dont le capital est réparti comme suit: – État: 35 % – Familles professionnelles agricoles et sociétés du secteur privé agricole: 65 % Conseil d'Administration comprend: État, des représentants des familles professionnelles et de l'agro- industrie Assistance technique à exploitants encadrés par 1500 conseillers agricoles 6 Délégations Régionales et 55 Zones sur le terrain courante 90 % des villages en Côte dIvoire

16 5- Participants du projet (suite) 2.Participant : Conseil Général de Soubré Le Conseil Général de Soubré, Collectivité locale créée en 2000 participe à ce projet par la : – Cession du terrain du site du projet – Délivrance des autorisations nécessaires relatives à la propriété du site – participation à la construction dinfrastructures sanitaires et scolaires 3.Participant: Banque Nationale dInvestissement (BNI) Tél : (225) / (225) Fax: (225)

17 6- Etat davancement du projet Dans le cadre de lélaboration de ce projet, lANADER a conduit une étude de pré-faisabilité ayant permis: – De faire linventaire des ressources en biomasse disponible dans la zone du projet – De déterminer la viabilité technique du projet – De faire réaliser la Note dIdée de projet (NIP) par des experts internationaux – Finaliser létude économique létude de faisabilité du projet – De prendre contact avec les participants au projet

18 6- État davancement du projet (suite) Sur les aspects MDP – Le MDP est considéré dans ce projet, il a dailleurs été lélément déclencheur Méthodologie: sélection en cours par les experts – Projet de petite taille: regroupement ou approche programmatique – Type I: « Projet dénergie renouvelable » et dans la Catégorie C: « Production de chaleur pour lusager » - AMS I.C – Type III, catégorie E: AMS III.E - Évitement de la production de méthane par décomposition de la biomasse à travers la combustion contrôlée Ligne de base à évaluer avec les émissions de GES Échéancier: mi-mars 2008

19 7- Coût et financement du projet de Méagui Coût du projet RUBRIQUES COUTCONTRIBUTION DU DE L'INSTITUTION PROJETPROMOTEURDE FINANCEMENT Frais d'étude Aménagement Plate-forme Achat-terrain immobilisation corporelles matériels de transport matériels informatiques petits matériels agricoles abonnements Besoin en fonds de roulement COUT TOTAL DU PROJET

20 7- Coût et financement du projet de Méagui (suite) Charges dexploitation Charges de production Matières premières (résidus et cacao fermenté) Transport Autres (petits matériels et fournitures) Main dœuvre Maintenance TOTAL

21 7- Coût et financement du projet de Méagui (suite) Le coût total du projet pilote : Euros ( F CFA) – Euros en investissement -construction et équipement – Euros en Fonds de roulement. Les revenus annuels attendus : – Coûts de séchage payés par le paysan et prime a la qualité payée par lacheteur: Euros – Vente délectricité: à évaluer lors des études en cours – Vente de crédits carbone: à évaluer lors des études en cours

22 7- Coût et financement du projet de Méagui (suite) Financement du projet en négociation avec nos partenaires Le financement du projet se répartit comme suit: – Apports de lANADER: 9,3% – Cofinancement mobilisable: 90,7% (BNI,Conseil Général, autres banques) Revenus attendus: – Revenus carbone et électricité – Recettes pour séchage de cacao

23 8- Conclusion 1. Dans le cadre de la transformation des produits agricoles et de lamélioration de la qualité en vue dune plus grande valeur ajoutée, lANADER a décidé dinitier ce projet de production de chaleur pour le séchage de cacao et de production délectricité pour les paysans. 2.Ce projet par conséquent, non seulement résoudra le problème des résidus de récolte polluant lenvironnement, mais aussi améliorer les revenus des planteurs et la qualité du cacao en vue dun label cacao CI.

24 8- Conclusion 3.Les perspectives de ce projet sont la réplique du projet pilote en 70 autres projets similaires dans les zones de forte production de cacao 4.Le projet compte tenu de son enjeu national et international, fait lobjet dintérêt de plusieurs partenaires dont la Barclays Corporation qui est déjà passée nous rencontrer à Abidjan en 2007

25 MERCI DE VOTRE ATTENTION Pour toute information, contacter: Coordonnateur du projet: DADJE HOUO DOGBA Cél: E mail: Assistante Coordonnateur: AMIN épse GBO DZAMLA Cél: E mail:


Télécharger ppt "AGENCE NATIONALE DAPPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL Valorisation énergétique des coques de cacao à Méagui, Côte dIvoire M. GUEDE BEHINAN Directeur Général de."

Présentations similaires


Annonces Google